En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

02.

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

03.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

04.

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

05.

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

06.

Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales

07.

L’autre gros problème de Jean-Luc Mélenchon

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Justice
Japon
Fukushima : trois anciens dirigeants de Tepco ont été acquittés
il y a 9 heures 47 min
pépites > Environnement
Emploi du temps
Ségolène Royal, ambassadrice des pôles, n'aurait pas assisté aux réunions du Conseil de l'Arctique
il y a 10 heures 36 min
light > Justice
Butin important
Les propriétaires du château de Vaux-le-Vicomte ont été séquestrés
il y a 12 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": Notre sélection des meilleurs livres des 10 derniers mois, "L'amour est aveugle" de William Boyd

il y a 13 heures 41 min
pépites > Politique
Victoire ?
Procès de Jean-Luc Mélenchon : le renvoi du parquet a été refusé
il y a 14 heures 31 min
décryptage > Sport
LDC

PSG - REAL : 3 - 0 Sans ses stars mais avec un Idrissa Gueye impérial, Paris surclasse le Real de Zidane

il y a 17 heures 18 min
décryptage > Economie
Vie professionnelle

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

il y a 17 heures 52 min
décryptage > France
Riposte

Recrudescence des mites mangeuses de vêtements à cause des fibres naturelles et du lavage à basse température

il y a 18 heures 24 min
décryptage > Politique
Langue de bois s'abstenir

Une étude des universités de Harvard et de Berkeley démontre qu’en politique les propos clivants et politiquement incorrects paient

il y a 18 heures 59 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

il y a 19 heures 38 min
pépites > International
Tunisie
Mort de l'ancien président tunisien Ben Ali
il y a 10 heures 14 min
light > Société
Vocation
Traverser la rue pour trouver un emploi : la nouvelle vie de Jonathan
il y a 11 heures 25 min
pépite vidéo > International
Campagne
"Blackface" : Justin Trudeau présente ses excuses après la diffusion d'une photo polémique
il y a 13 heures 16 min
pépites > Santé
Mesures
Un rapport parlementaire dévoile la prise en charge "catastrophique" des patients en psychiatrie
il y a 13 heures 52 min
décryptage > High-tech
Le monde d’après Snowden

Mémoires de Snowden : mais où en est-on de la surveillance mondiale à l’heure actuelle ?

il y a 16 heures 48 min
décryptage > Santé
Santé

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

il y a 17 heures 28 min
décryptage > Economie
Epargne

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

il y a 18 heures 11 min
décryptage > Politique
Évaporation du domaine de la lutte

L’autre gros problème de Jean-Luc Mélenchon

il y a 18 heures 43 min
décryptage > Défense
La guerre à l’heure des ennemis non identifiés

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

il y a 19 heures 15 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales
il y a 19 heures 49 min
© Reuters
© Reuters
Liberté de ton et ironie, c’est comme Capri, c’est fini..

Comment Twitter est devenu épuisant

Publié le 28 mars 2019
Calomnies, insultes et mauvaise foi rendent invivable ce réseau social autrefois merveilleux.
Diplômé d'école de commerce, Nicolas Moreau a exercé en tant qu'auditeur pendant une décennie, auprès de nombreux acteurs publics, associatifs et privés.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Moreau
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Diplômé d'école de commerce, Nicolas Moreau a exercé en tant qu'auditeur pendant une décennie, auprès de nombreux acteurs publics, associatifs et privés.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Calomnies, insultes et mauvaise foi rendent invivable ce réseau social autrefois merveilleux.

Twitter est un réseau social à multiples facettes, organisé autour de petites communautés aux centres d’intérêt divers. Régulièrement, des sujets d’actualité permettent de transcender ces appartenances communautaires en devenant des sujets de débat communs à l’ensemble du réseau.

La contagion des débats et indignations twittesques au monde politique et médiatique est fréquente, ce qui a fait du réseau un outil privilégié du militantisme politique. Une tendance qui a fait émerger des pratiques exécrables, rendant Twitter invivable pour beaucoup, et faisant fuir un par un les twittos les plus intéressants et les plus drôles.

Le signalement d’appartenance

La première de ces tendances est un classique du militantisme. Elle consiste à n’intervenir que pour démontrer sa participation, voire sa dévotion, à un groupe. L’idée n’est ni de répondre, ni de faire avancer le débat, ni de partager une information, ni même d’être drôle. L’idée est uniquement de montrer à son groupe que l’on est partie prenante de celui-ci.

Cette pratique est vieille comme le monde. Tous les groupes instaurent certains codes qui permettent à leurs membres de se reconnaitre et de demeurer soudés.Sur les réseaux sociaux, ces pratiques se mêlent toutefois à l’anonymat et l’absence de rapport physique, ce qui permet aux différents anonymes d’insulter, calomnier, et lyncher à loisir, sans aucune retenue, par simple souci de montrer leur allégeance.

Cette pratique est désespérante intellectuellement, car elle sacrifie toute nuance, tout débat contradictoire et toute réflexion personnelle à la séduction d’un groupe qui ne tolère pas qu’on sorte du moule. Les différentes idéologies s’en trouvent figées, et toute progression conceptuelle ou intellectuelle s’en trouve bloquée.

Elle ouvre par ailleurs une ère de suspicion permanente, où la protection illusoire du groupe prend en réalité la forme d’un contrôle social continu.Fréquemment, les membres de ces groupes finissent par se lyncher entre eux, lors de grands procès internes où la pureté idéologique de chacun est passée au crible.

Elle est surtout désespérante moralement, car se faire lyncher, quoi qu’on dise, à la seule fin de permettre à des faibles de mendier le réconfort d’un groupe est rapidement lassant.

L’insulte gratuite

De plus en plus, l’insulte est gratuite. L’anonymat, bien qu’il soit absolument nécessaire au bon fonctionnement de la société et des réseaux sociaux, à ses mauvais côtés. L’un d’entre eux est qu’il permet aux bas instincts des bas du front de s’exprimer bassement. Usant.

La mauvaise foi

On pardonne aisément à Jean-Michel Premierdegré de ne pas comprendre certains traits d’humour. On pardonne beaucoup plus difficilement à des débatteurs de métier de feindre l’incompréhension totale du second degré.Or s’il est une détestable manie sur Twitter et ailleurs, c’est bien celle consistant à prendre au premier degré un trait d’ironie, afin d’attaquer injustement celui qui l’a osé.

Cette misérable attitude est courante. Elle tient de la pure mauvaise foi, et elle est parfaitement comparable en ignominie à celle consistant à partager des fake news, que l’on sait pertinemment être des fake news.

La bonne foi est la plus élémentaire des conditions nécessaires au débat d’idées. Et la mauvaise foi sur Twitter transforme une potentielle Agora en potence publique.

Les tweets hors contexte

Cette mauvaise foi s’exprime souvent sous la forme de tweets sortis de leur contexte, isolés de leur conversation, ou encore isolés du tweet sur lequel ils s’appuient.

Avec un peu de malice, il est donc possible de faire dire n’importe quoi à n’importe qui. De quoi vous décourager de poster sur Twitter, sachant que tout pourra être retenu contre vous, même les tweets les plus anodins.

Ce qui pourrait n’être que gênant, si ceux qui se livrent à de telles pratiques ne se livraient pas également, et si souvent, à un harcèlement judiciaire bien réel, prenant la forme de plaintes en diffamation.

Ces plaintes donnant lieu à une mise en examen automatique, ces escrocs de la pensée n’hésitent pas à communiquer sur la procédure engagée, et jamais sur la relaxe, pour appeler à la censure des intellectuels ciblés. Et ça marche.

Fallait Pas Supprimer

Pour beaucoup, le coup de grâce a été porté par ce compte dont l’idée initiale était de fouiller les poubelles de Twitter, afin de ressortir des tweets supprimés par ses auteurs. Sans doute grisé par son succès, et par les licenciements qu’il a réussi à provoquer dans la vie réelle, il s’est posé en inquisiteur planqué traquant les faux pas de chacun, et n’hésitant pas à les signaler aux employeurs de ses cibles.

Quand même le droit à l’erreur est supprimé, quand même les envies de précision sont traquées, quand même l’inconscient est accusé, quand même les signes de fatigue sont punis, l’épée de Damoclès oscille au-dessus de tout le monde. Sans exception.

Une tension qui en dégoûte plus d’un, car maintenant que son audience est acquise, il ne se contente plus de traquer les tweets supprimés, mais tous les contenus « gênants », qu’il n’hésite pas à remettre en contexte comme bon lui semble.

Twitter, c’était mieux avant

Il serait possible de citer 1001 autres horreurs de la même engeance, mais l’idée est souvent la même. Faiblesse, bêtise, agressivité et mauvaise foi transforment un réseau social formidable, permettant de discuter avec nos idoles ou avec des spécialistes de tous les sujets, en une gigantesque arène politique où tous les coups sont permis. Insultes, lynchages, menaces, vies ruinées : les risques sont devenus trop grands pour beaucoup, qui préfèrent s’autocensurer ou partir.

Dommage. Twitter c’était bien, avant.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

02.

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

03.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

04.

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

05.

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

06.

Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales

07.

L’autre gros problème de Jean-Luc Mélenchon

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires