En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Omer MESSINGER / AFP
Subalterne
Emmanuel Dubois de Prisque : "Notre dépendance au marché chinois risque d’en générer une autre beaucoup plus grave, géopolitique voire civilisationnelle"
Publié le 24 mars 2019
La forme que prendre l’hégémonie chinoise, si la Chine parvient un jour à cette position hégémonique, sera certainement très différente de la forme prise par la domination américaine.
Emmanuel Dubois de Prisque est chercheur associé à l'Institut Thomas More et co-rédacteur en chef de la revue Monde chinois nouvelle Asie. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Dubois de Prisque
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Dubois de Prisque est chercheur associé à l'Institut Thomas More et co-rédacteur en chef de la revue Monde chinois nouvelle Asie. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La forme que prendre l’hégémonie chinoise, si la Chine parvient un jour à cette position hégémonique, sera certainement très différente de la forme prise par la domination américaine.

Atlantico : Votre livre La Chine e(s)t le monde (éditions Odile Jacob), co-écrit avec Sophie Boisseau du Rocher, analyse la place de la Chine dans le monde dans un contexte de mondialisation. Vous écrivez : "Plus encore que sa montée en puissance, c’est l’interdépendance de la Chine et des États-Unis qui est dorénavant perçue comme dangereuse.", une situation qui pousserait les Etats-Unis de Donald Trump, non pas à trouver un équilibre, mais à obtenir un divorce. Comment explique- vous une telle situation ? Y voyez-vous une réponse logique à la façon dont s'est déroulée l'émergence chinoise ou une surréaction de Washington ?

Emmanuel Dubois de Prisque : Que les Etats-Unis redoutent aujourd’hui une trop grande indépendance de leur système politico-économique avec celui de la Chine est une certitude. Cela explique notamment la fermeté américaine sur le dossier Huawei. Le modèle chinois est considéré comme profondément déstabilisant par Washington. Il y a bien sûr la rivalité pure et simple entre deux pays en lutte pour la suprématie, mais il y a aussi une dimension systémique qu’il ne faut pas négliger. La forme que prendre l’hégémonie chinoise, si la Chine parvient un jour à cette position hégémonique, sera certainement très différente de la forme prise par la domination américaine. C’est ce que nous tâchons d’explorer dans notre ouvrage.

Depuis l'entrée de la Chine dans l'OMC à la fin de l'année 2001, le camp occidental a "oublié" son approche des droits de l'homme concernant la Chine, aussi bien en imaginant que l'ouverture chinoise conduirait à une transformation politique du pays, qu'en se projetant dans un avenir ou la Chine viendrait tenir un rôle de consommateur mondial en dernier ressort. Si cette première idée a déjà été démentie par les faits, en quoi l'idée d'un commerce mondialisé porté par le consommateur chinois pourrait n'être, elle aussi qu'une illusion ? 

Pourquoi une illusion ? Il est bien certain que ce marché est aujourd’hui essentiel pour un certain nombre de grands groupes occidentaux dans le domaine de l’automobile ou du luxe par exemple. Il n’en reste pas moins que notre dépendance au marché chinois risque de créer une dépendance d’un autre ordre et beaucoup plus grave, géopolitique voire civilisationnel.

Le projet chinois de la Route de la Soie a marqué un symbole important d'ouverture du pays, une ouverture que vous décrivez comme contraire au besoin de contrôle du parti. Quels sont les enjeux à venir de cet affrontement entre ces deux forces ? 

Oui, il y a une vive tension aujourd’hui en Chine entre de puissantes forces centrifuges qu’on trouve notamment à l’œuvre dans les projets qui s’inscrivent dans le cadre des nouvelles routes de la soie et la volonté de contrôle du Parti. Tout l’enjeu est de savoir si le Parti parviendra à contrôler ces forces centrifuges, voire à en tirer profit pour étendre son emprise sur le monde.

Sophie Boisseau du Rocher et Emmanuel Dubois de Prisque viennent de publier "La Chine e(s)t le monde, essai sur la sino-mondialisation", aux éditions Odile Jacob. 

Un extrait publié sur Atlantico : La délicate posture de l'Europe et des Etats-Unis face à la main de fer de Xi Jinping et de la Chine

Lien direct vers la boutique Amazon : ICI

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
04.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
05.
Le paradoxe des sacs plastiques ou quand le remède (de leur suppression) est pire que le mal
06.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
07.
Emmanuel et Brigitte Macron profitent d'un bain de foule au Touquet
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
04.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
05.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
06.
Faut-il craindre l'opération "Revanche pour le Sham" de l'EI
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires