En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

02.

Donald Trump annonce que les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l'Organisation mondiale de la santé

03.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

04.

Réouverture du Puy du Fou : oui mais que pensaient les Chouans des Noirs et des Arabes ?

05.

Pakistan : le témoignage d'un survivant du crash d'un avion de ligne à Karachi

06.

Le RN servi par des critiques paresseux

07.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

01.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

02.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

03.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

04.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

05.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

06.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

06.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Monde d'après

Le "rebranding" de la "marque"Macron, opération à risque

il y a 6 min
décryptage > High-tech
Bienfaits

Pourquoi les jeux vidéo sont (aussi) un moyen essentiel pour les enfants de garder des liens sociaux

il y a 35 min 14 sec
décryptage > Economie
Etat stratège

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

il y a 1 heure 2 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

il y a 1 heure 25 min
pépites > International
Vers une nouvelle guerre froide ?
Donald Trump annonce que les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l'Organisation mondiale de la santé
il y a 13 heures 23 min
pépite vidéo > Insolite
Visage humain
Covid-19 : une entreprise indienne propose des masques avec la photo du visage des clients
il y a 14 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Moura, la mémoire incendiée" d'Alexandra Lapierre : épique, palpitant, et romanesque en diable

il y a 17 heures 15 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les couleurs éclatent et quand les sportives rayonnent : c’est l’actualité des montres en mode prairial
il y a 18 heures 21 min
pépites > Justice
Secret des sources
Affaire Geneviève Legay : suspension à Nice d'un policier soupçonné d'avoir renseigné Mediapart
il y a 19 heures 32 min
pépites > Economie
Inquiétudes pour l'emploi
Renault a l’intention de supprimer 15.000 emplois dans le monde, dont 4.600 en France
il y a 20 heures 23 min
décryptage > Politique
Angles morts

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

il y a 20 min 14 sec
décryptage > International
Nouvelle guerre froide ?

Le plan secret de la Chine pour tenter de restaurer son image (et gagner la bataille de la propagande)

il y a 50 min 2 sec
décryptage > Santé
Équation à inconnues multiples

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

il y a 1 heure 14 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne
il y a 1 heure 26 min
pépite vidéo > Media
Scène surréaliste
Emeutes à Minneapolis : des journalistes de CNN ont été arrêtés en plein direct
il y a 13 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le vieil homme qui vendait du thé. Excentricité et retrait du monde dans le Japon du XVIIIe siècle" de François Lachaud : le confinement volontaire d’un sage japonais, plein de surprises et de poésie

il y a 16 heures 56 min
pépites > Politique
Lyon
Elections municipales : LREM retire son investiture à Gérard Collomb
il y a 17 heures 49 min
Embellie pour le commerce
Les Galeries Lafayette à Paris vont pouvoir rouvrir dès ce samedi 30 mai
il y a 18 heures 49 min
pépites > International
Tensions maximales
Mort de George Floyd : nouvelle nuit d’émeutes à Minneapolis, un commissariat a été incendié
il y a 20 heures 6 sec
pépite vidéo > Consommation
Grands magasins
Les images de la réouverture du Printemps Haussmann à Paris
il y a 21 heures 22 min
© Omer MESSINGER / AFP
© Omer MESSINGER / AFP
Subalterne

Emmanuel Dubois de Prisque : "Notre dépendance au marché chinois risque d’en générer une autre beaucoup plus grave, géopolitique voire civilisationnelle"

Publié le 24 mars 2019
La forme que prendre l’hégémonie chinoise, si la Chine parvient un jour à cette position hégémonique, sera certainement très différente de la forme prise par la domination américaine.
Emmanuel Dubois de Prisque est chercheur associé à l'Institut Thomas More et co-rédacteur en chef de la revue Monde chinois nouvelle Asie. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Dubois de Prisque
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Dubois de Prisque est chercheur associé à l'Institut Thomas More et co-rédacteur en chef de la revue Monde chinois nouvelle Asie. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La forme que prendre l’hégémonie chinoise, si la Chine parvient un jour à cette position hégémonique, sera certainement très différente de la forme prise par la domination américaine.

Atlantico : Votre livre La Chine e(s)t le monde (éditions Odile Jacob), co-écrit avec Sophie Boisseau du Rocher, analyse la place de la Chine dans le monde dans un contexte de mondialisation. Vous écrivez : "Plus encore que sa montée en puissance, c’est l’interdépendance de la Chine et des États-Unis qui est dorénavant perçue comme dangereuse.", une situation qui pousserait les Etats-Unis de Donald Trump, non pas à trouver un équilibre, mais à obtenir un divorce. Comment explique- vous une telle situation ? Y voyez-vous une réponse logique à la façon dont s'est déroulée l'émergence chinoise ou une surréaction de Washington ?

Emmanuel Dubois de Prisque : Que les Etats-Unis redoutent aujourd’hui une trop grande indépendance de leur système politico-économique avec celui de la Chine est une certitude. Cela explique notamment la fermeté américaine sur le dossier Huawei. Le modèle chinois est considéré comme profondément déstabilisant par Washington. Il y a bien sûr la rivalité pure et simple entre deux pays en lutte pour la suprématie, mais il y a aussi une dimension systémique qu’il ne faut pas négliger. La forme que prendre l’hégémonie chinoise, si la Chine parvient un jour à cette position hégémonique, sera certainement très différente de la forme prise par la domination américaine. C’est ce que nous tâchons d’explorer dans notre ouvrage.

Depuis l'entrée de la Chine dans l'OMC à la fin de l'année 2001, le camp occidental a "oublié" son approche des droits de l'homme concernant la Chine, aussi bien en imaginant que l'ouverture chinoise conduirait à une transformation politique du pays, qu'en se projetant dans un avenir ou la Chine viendrait tenir un rôle de consommateur mondial en dernier ressort. Si cette première idée a déjà été démentie par les faits, en quoi l'idée d'un commerce mondialisé porté par le consommateur chinois pourrait n'être, elle aussi qu'une illusion ? 

Pourquoi une illusion ? Il est bien certain que ce marché est aujourd’hui essentiel pour un certain nombre de grands groupes occidentaux dans le domaine de l’automobile ou du luxe par exemple. Il n’en reste pas moins que notre dépendance au marché chinois risque de créer une dépendance d’un autre ordre et beaucoup plus grave, géopolitique voire civilisationnel.

Le projet chinois de la Route de la Soie a marqué un symbole important d'ouverture du pays, une ouverture que vous décrivez comme contraire au besoin de contrôle du parti. Quels sont les enjeux à venir de cet affrontement entre ces deux forces ? 

Oui, il y a une vive tension aujourd’hui en Chine entre de puissantes forces centrifuges qu’on trouve notamment à l’œuvre dans les projets qui s’inscrivent dans le cadre des nouvelles routes de la soie et la volonté de contrôle du Parti. Tout l’enjeu est de savoir si le Parti parviendra à contrôler ces forces centrifuges, voire à en tirer profit pour étendre son emprise sur le monde.

Sophie Boisseau du Rocher et Emmanuel Dubois de Prisque viennent de publier "La Chine e(s)t le monde, essai sur la sino-mondialisation", aux éditions Odile Jacob. 

Un extrait publié sur Atlantico : La délicate posture de l'Europe et des Etats-Unis face à la main de fer de Xi Jinping et de la Chine

Lien direct vers la boutique Amazon : ICI

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

02.

Donald Trump annonce que les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l'Organisation mondiale de la santé

03.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

04.

Réouverture du Puy du Fou : oui mais que pensaient les Chouans des Noirs et des Arabes ?

05.

Pakistan : le témoignage d'un survivant du crash d'un avion de ligne à Karachi

06.

Le RN servi par des critiques paresseux

07.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

01.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

02.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

03.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

04.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

05.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

06.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

06.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires