En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

Cette très chère Ségolène Royal

06.

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

07.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

05.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

ça vient d'être publié
décryptage > Environnement
Révolution ?

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

il y a 31 min 15 sec
décryptage > Politique
Souvenirs, souvenirs

Nicolas Sarkozy présente ses voeux, c’est l’occasion de se repencher sur son mandat ou le dernier mandat présidentiel "tranquille"

il y a 1 heure 36 min
décryptage > Environnement
Davos 2020

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

il y a 2 heures 21 min
pépites > Politique
Présidentielle 2020
Marine Le Pen est d'accord pour travailler avec Nicolas Dupont-Aignan mais sans primaire
il y a 17 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Ménopause", livret d'Alexandra Cismondi, Parodies de chansons et mise en scène d'Alex Goude : Pas de pause pour "Ménopause" qui est prolongé à la Gaité, par Anne-Marie Joire-Noulens

il y a 21 heures 32 min
décryptage > Politique
Coup de froid

Cette très chère Ségolène Royal

il y a 22 heures 15 min
décryptage > Politique
Critique

Pourquoi nous devons sérieusement parler de la Chine

il y a 23 heures 1 min
décryptage > Société
PMA ou GPA: c’est au choix

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

il y a 23 heures 41 min
décryptage > Economie
Faux-semblant

Choose France : voilà pourquoi l’attractivité de l’Hexagone n’a que très peu à voir avec la manière dont le pays est gouverné

il y a 1 jour 40 min
décryptage > Economie
Davos 2020

Ce que les grandes entreprises pourraient réellement faire pour enfin se mettre au vert... et sans gadget

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Europe
Concurrence européenne

Post-Brexit : entre un Singapour britannique et un cavalier solitaire allemand, quel destin pour l’économie française ?

il y a 1 heure 2 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

A trop célébrer l’attractivité française, on en oublie les effets pervers

il y a 2 heures 4 min
pépites > People
Retraite
Après 50 ans de carrière, le couturier Jean Paul Gaultier dit adieu aux défilés haute couture
il y a 16 heures 56 min
pépites > Politique
Luanda Leaks
La femme "la plus riche d'Afrique" rattrapée par la justice
il y a 17 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti culture

"L’Abominable", de Dan Simmons: Sur les flancs glacés de l’Everest, une aventure à donner le vertige !

il y a 21 heures 50 min
décryptage > Société
Intrusions à tous les étages

Bestiaire révolutionnaire et autodafés de pacotille

il y a 22 heures 42 min
pépite vidéo > Politique
Voeux
Nicolas Sarkozy dénonce le climat de "violence" qui règne en France
il y a 23 heures 17 min
décryptage > Politique
Interview

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

il y a 1 jour 5 min
décryptage > Economie
Point de vue

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Economie
Trompe l’oeil

Pourquoi le classement Oxfam sur la concentration des richesses entre les mains de milliardaires ne nous dit quasiment rien de la réalité de celle des pauvres

il y a 1 jour 1 heure
© UPI / AFP
© UPI / AFP
Bonnes feuilles

Cinquante ans après Mai 68, l’acharnement à détruire qui reste de ce monde est plus fort que jamais

Publié le 23 mars 2019
Henri Guaino vient de publier "Ils veulent tuer l'Occident" aux éditions Odile Jacob. Il évoque l’Occident engagé sur une pente qui pourrait bien lui être fatale à brève échéance. Extrait 1/2.
Henri Guaino est un haut fonctionnaire et homme politique françaisConseiller spécial de Nicolas Sarkozy, président de la République française, du 16 mai 2007 au 15 mai 2012, il est l'auteur de ses principaux discours pendant tout le quinquennat. Il...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Henri Guaino
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Henri Guaino est un haut fonctionnaire et homme politique françaisConseiller spécial de Nicolas Sarkozy, président de la République française, du 16 mai 2007 au 15 mai 2012, il est l'auteur de ses principaux discours pendant tout le quinquennat. Il...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Henri Guaino vient de publier "Ils veulent tuer l'Occident" aux éditions Odile Jacob. Il évoque l’Occident engagé sur une pente qui pourrait bien lui être fatale à brève échéance. Extrait 1/2.

Il y a eu certainement dans les événements de Mai 68 une dimension psychanalytique de révolte contre la figure du père qu’incarnait de Gaulle. Mais le mouvement étudiant était aussi le porteur à la fois conscient et inconscient de tous les rejets que nourrissait la répulsion de certains milieux pour ce monde de l’après-guerre. Cinquante ans après, cette répulsion est intacte et l’acharnement à détruire qui reste de ce monde est plus fort que jamais.

Crise de civilisation

Georges Pompidou avait bien vu que Mai 68 préfigurait une crise de civilisation. Le 14 mai 1968 il déclarait devant l’Assemblée nationale : « Quoi d’étonnant si le besoin de l’homme de croire à quelque chose, d’avoir solidement ancré en soi quelques principes fondamentaux, se trouve contrarié par la remise en cause constante de tout ce sur quoi l’humanité s’est appuyée pendant des siècles. […]

Dans ces conditions, la jeunesse, non pas tant peut-être la jeunesse ouvrière ou paysanne, qui connaît le prix du pain et la rude nécessité de l’effort, mais qui est plus inquiète que d’autres aussi pour son avenir professionnel, la jeunesse universitaire en tout cas, se trouve désemparée. Les meilleurs s’interrogent, cherchent, s’angoissent, réclament un but et des responsabilités. D’autres, et qui ne sont pas toujours les pires, se tournent vers la négation, le refus total et le goût de détruire. Détruire quoi ? Ce qu’ils ont sous la main d’abord, et, pour les étudiants, c’est l’université. Et puis la société, non pas la société capitaliste mais la société tout court, la société moderne, matérialiste et sans âme. Je ne vois de précédent dans notre histoire qu’en cette période désespérée que fut le XVe siècle, où s’effondraient les structures du Moyen Âge et où, déjà, les étudiants se révoltaient en Sorbonne. À ce stade, ce n’est plus, croyez-moi, le gouvernement qui est en cause, ni les institutions, ni même la France. C’est notre civilisation elle-même. » C’était voir loin. Mais ce que ne pouvait pas imaginer Georges Pompidou c’était que cette partie de la jeunesse d’alors et ses maîtres à penser construiraient une société bien plus matérialiste et sans âme et infiniment plus inégalitaire que celle qu’ils voulaient détruire. L’idéologie dominante des activistes de Mai 68 fut avant toute chose nihiliste. « Savoir ce que nous voulons, ce serait déjà commencer à s’embourgeoiser 1. » Mais dans les slogans nihilistes qui s’écrivaient sur les murs – « Il est interdit d’interdire », « Jouissons sans entrave » – il y avait déjà la suite d’une histoire qui n’aurait rien de l’accomplissement d’une utopie anarchiste. Après la manifestation du stade de Charléty ou les politiciens de la gauche avaient cru que le pouvoir était à portée de leurs mains, Malraux avait ironisé : « Que d’illusion lyrique, que de drapeaux noirs, quelle débauche de la générosité qu’il y a toujours dans des cœurs de 20 ans, pour aboutir à retrouver la IVe République ! » Mais ce n’était pas seulement le retour à la IVe République qui s’annonçait, c’était, nous le savons maintenant, la grande vague libérale libertaire qui allait submerger l’Occident et jeter à la rivière toutes les leçons tirées des grandes tragédies du passé. « Il est interdit d’interdire » : jamais slogan ne produisit autant d’effets et qui ne furent pas toujours ceux qui étaient attendus.

Ce ne fut pas un phénomène français, ni européen mais occidental. Tandis qu’elle n’avait eu à souffrir nulle part, la guerre du Vietnam mise à part, d’aucune des grandes épreuves que les générations précédentes avaient traversées, et que les jeunesses du reste du monde se révoltaient, à leurs risques et périls, contre le totalitarisme et la misère, la partie la plus favorisée de la jeunesse occidentale préparait la démolition méthodique de tout ce qui avait été créé depuis la guerre pour essayer de rendre la société plus humaine. Les chocs pétroliers et le déclin démographique qui s’amorça en Europe dès les années 1970 ne suffisent pas à expliquer la suite de l’histoire de l’Occident. Dans cette suite, l’idéologie a joué son rôle. Du nihilisme sortit une idéologie de la libération. Il fallait tout libérer : les mœurs, l’éducation, l’enfant, l’individu, la société, l’économie, la finance, l’appât du gain. Les libérer de quoi ? De la morale, chrétienne ou laïque, de la famille, de l’État, de la nation, de la politique, de l’Histoire, des héritages culturels, du sacré, des traditions, des rites, du patriotisme, de l’autorité sous toutes ses formes, mais aussi des solidarités, des devoirs. Cette idéologie allait faire ressurgir le grand courant de pensée, qui avait presque disparu, de ceux qui, de la gauche à la droite, croient que la recherche de l’intérêt et du plaisir personnels suffit à faire le bonheur de tous. Toutes les brides furent lâchées, toutes les digues furent rompues et le désordre s’installa partout. La logique du désordre prit le pas sur tout.

 

Extrait du livre d'Henri Guaino, "Ils veulent tuer l'Occident", publié aux éditions Odile Jacob.

Lien direct vers la boutique Amazon : ICI

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Mai 68, Occident
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

Cette très chère Ségolène Royal

06.

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

07.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

05.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Olivier62
- 23/03/2019 - 19:38
Le début de la déchéance
Mai 1968 est emblématique de ce qui allait suivre dans les décennies suivantes : des fils à Papa bourgeois décérébrés et d'une niaiserie absolue, des élites pourries (de Gaulle excepté bien sûr, mais il était seul de son espèce), et dans l'ombre les maîtres manipulateurs, bien décidés à détruire cet occident et cette race blanche dont la civilisation et le brio réduit à néant leurs futiles prétentions à incarner une espèce supérieure...
TPV
- 23/03/2019 - 12:48
Tout est dit
Le Coran et le drapeau arc en ciel, les deux freres ennemis de la destruction de notre civilisation.