En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

02.

La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

05.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

06.

Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête

07.

Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

06.

Thibault de Montbrial : « Le vivre-ensemble n’est plus qu’une incantation psalmodiée par des gens qui, à titre personnel, font tout pour s’y soustraire »

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
pépites > Education
Fléau de la haine en ligne
Les collègues de Samuel Paty expriment leur "vive inquiétude face à l'impact des réseaux sociaux"
il y a 7 min 58 sec
pépites > France
Ampleur de la catastrophe
Alpes-Maritimes : les dégâts des crues ont été évalués à 210 millions d'euros par les assurances
il y a 1 heure 55 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 2 heures 44 min
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 3 heures 43 min
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 4 heures 27 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 4 heures 59 min
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 5 heures 23 min
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 5 heures 58 min
décryptage > Politique
Mouvement

Radioscopie d’un conservatisme français qui retrouve du poil de la bête

il y a 6 heures 20 min
pépites > Terrorisme
Hommage
Samuel Paty recevra la Légion d'honneur posthume et sera fait Commandeur des palmes académiques annonce le ministre de l'Education
il y a 7 heures 3 min
pépites > France
Emotion
L'hommage national à Samuel Paty se déroulera dans la cour de la Sorbonne ce mercredi
il y a 1 heure 19 min
pépites > France
Seine-Saint-Denis
Emmanuel Macron en déplacement à Bobigny ce mardi pour faire le bilan de la lutte contre l'islamisme
il y a 2 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 3 heures 18 sec
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 4 heures 23 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 4 heures 44 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka
il y a 5 heures 16 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 5 heures 29 min
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 5 heures 58 min
décryptage > Politique
LREM

Islamisme : Emmanuel Macron peut-il faire changer la peur de camp sans changer... sa majorité ?

il y a 6 heures 33 min
décryptage > Santé
Armes contre le virus

Plaidoyer pour une régulation de la lutte contre la Covid-19

il y a 7 heures 27 min
© DR
© DR
Etre une femme libérée

La femme, icône et martyr des tyrannies

Publié le 19 mars 2019
Le 2ème colloque Femmes contre le Totalitarisme a lieu du 19 au 21 mars. Deux dates significatives. En effet, le 19 fut, historiquement, la vraie date de la journée des femmes, y compris dans les milieux socialistes. On y célébra, il y a un siècle, les trois premières femmes élues au suffrage universel, en l’occurrence trois Finlandaises.
Marc Crapez
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marc Crapez est politologue et chroniqueur (voir son site).Il est politologue associé à Sophiapol  (Paris - X). Il est l'auteur de La gauche réactionnaire (Berg International  Editeurs), Défense du bon sens (Editions du Rocher) et Un  besoin de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le 2ème colloque Femmes contre le Totalitarisme a lieu du 19 au 21 mars. Deux dates significatives. En effet, le 19 fut, historiquement, la vraie date de la journée des femmes, y compris dans les milieux socialistes. On y célébra, il y a un siècle, les trois premières femmes élues au suffrage universel, en l’occurrence trois Finlandaises.

C’est seulement après la révolution bolchevique que le 8 mars s’imposa. Quant au 21, c’est le commencement la fête juive de Pourim, qui symbolise l’audace d'une femme déjouant un plan génocidaire.

Dans l’Antiquité, Léaïna, sommée de dénoncer ses complices, "refusa et tint bon", souligne Plutarque, tandis que Pline l'Ancien loue son courage "éclatant". En 1730, la Protestante Marie Durand est arrêtée pour avoir reçu chez elle une assemblée illicite de fidèles et passe 38 ans en prison. En 1931, jeanne Bouvier publié « Les femmes pendant la Révolution française. Leur actions politiques sociales économiques militaire, leur courage devant l'échafaud ». En Italie, on a récemment redécouvert l'exemple d'une directrice adjointe d'un laboratoire de recherche qui, lorsque sa directrice fut chassée de son poste en raison de lois antisémites, refusa de prendre sa place. Autre personne admirable, une française juive fut arrêtée, déportée et assassinée pour avoir cousu les couleurs bleue-blanc-rouge du drapeau français sous son étoile jaune.

Ce courage ne fut pas toujours payé de retour et valorisé. Défense de la France, célèbre journal résistant, était essentiellement composé par deux étudiantes, Charlotte Nodel et Hélène Morkdovitch. On pourrait multiplier les exemples de ces petites mains si précieuses. Leur action correspond à ce qu’une rescapée des camps analyse comme « intelligence et esprit d'organisation », spécificité féminine parvenant à élaborer cours de langue, chorales, prières, conférences, confection d'objets de fortune (Marie-José Chombart de Lauwe).

Si l’historien Jacques Bainville est fondé à évoquer, dans les années 20, une « tyrannie de toutes les minutes, la plus sanglante qu’aucun peuple ait jamais subie », c’est parce que le bolchevisme avait mis en place une configuration propice au meurtre de masse. Bourgeois et Koulacks sont marqués d’une tare originelle inexpiable : « ils ne peuvent échapper à leur nature ». De plus, être libéré de prison implique l'avis unanime de la commission d'enquête... appellation pudique de la police politique qui, naturellement, lorsqu’elle tient un os, ne le lâche plus. La place finissant par manquer, observe un témoin, « le meurtre devient presque une nécessité » (Chessin). 
 
Un membre de l’Alliance israélite universelle (D. Sasson, en 1919) observe une volonté d’ « éteindre la race arménienne », par le glaive ou la famine, et énonce deux caractéristiques. Primo : « jamais barbarie ne s’exerça avec tant de cruauté sur femmes et enfants ». Secundo : « comble d’horreur, il était défendu de s’émouvoir, de manifester de la pitié ». Ce dispositif ne laisse presqu’aucun échappatoire.

D’autant que l’Etat totalitaire actionne un effet domino et Saturne. Bien avant le mot célèbre d'un pasteur antinazi, dès que les bolcheviques jetèrent les bases du totalitarisme en réprimant le parti de droite libérale Cadet, le journal Novaïa Jizn avait dénoncé l’engrenage : « Après les Cadets ce sera le tour de l'aile droite des socialistes-révolutionnaires, puis celui des social-démocrates, et ainsi de suite jusqu'à l'anéantissement intégral de toute l'opposition ».

Arrestation, internement, torture, assassinat ou exil frappèrent des proches du Parti Cadet (Sophie Panine, Zinaïda Hippius, Catherine Kouskova, Adriana Vladimirovna Tyrkova), des Mencheviques (Eva Brodo, Olga Kolbassine-Tchernoff), de socialistes-révolutionnaires de droite (Nadedja Brioullova-Chaskolskaïa), des SR de gauche (Fanny Kaplan, Alexandra Ismaïlovitch) et de Bolcheviques (Maria Spiridonova). 


Le totalitarisme s’en prend indistinctement, d’une part aux femmes, enfants, vieillards et, d’autre part, à toutes les nuances du spectre de l’éventail politique. Dépourvu de l’inhibition que les nazis eurent -dans un premier temps seulement- à réprimer les femmes (Claudia Koonz), lecommunisme se prétendit féministe pour avoir instauré divorce et avortement. Mais dans pareil pays ces possibilités furent longtemps formelles, factices ou réservées aux riches.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires