En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© DOMINIQUE FAGET / AFP
Journal de Paris
Saleté des rues de Paris : sortir du déni et passer à l’action
Publié le 13 mars 2019
La saleté des rues de Paris est unanimement décriée par tous, habitants et touristes. La propreté devrait être la priorité absolue de ce mandat. En dépit d’une communication abondante, la propreté n’est toujours pas assurée.
Florence Berthout est présidente du groupe Les Républicains et Indépendants (LRI) au Conseil de Paris et maire du 5ème arrondissement.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Florence Berthout
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Florence Berthout est présidente du groupe Les Républicains et Indépendants (LRI) au Conseil de Paris et maire du 5ème arrondissement.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La saleté des rues de Paris est unanimement décriée par tous, habitants et touristes. La propreté devrait être la priorité absolue de ce mandat. En dépit d’une communication abondante, la propreté n’est toujours pas assurée.

Pour que les choses changent radicalement, encore faut-il sortir du déni. La Maire de Paris a beau commander un rapport onéreux - 224.580 €  pour 14 pages - concluant que « la perception de la propreté à Paris se fonde en négatif sur des constats relatifs à la malpropreté », c’est-à-dire en langage courant que Paris est sale, l’engagement de la Ville de Paris en matière de propreté se fait toujours attendre. Symptôme de ce laisser-aller, les rats prolifèrent dans la capitale.

En février 2018, la mission d’information et d’évaluation que j’ai présidée a rendu son rapport, gratuit celui-là. L’ensemble des groupes politiques ont unanimement partagé un constat sans appel sur les nombreux dysfonctionnements du service de propreté et, surtout, 45 préconisations pour lutter contre la saleté des rues. L’exécutif parisien s’était engagé à les mettre en œuvre. Un an plus tard, nous en sommes toujours au même point.

Depuis 2001, l’espace public s’est agrandi de 30 %. Il y a donc plus de trottoirs à nettoyer. Pourtant les moyens n’ont pas suivi : le budget propreté a baissé de 11 % depuis 2001 alors que les recettes de la Ville n’ont jamais été aussi élevées. Dans le même temps, la direction de la propreté a perdu près de 1000 agents alors que les effectifs de la Ville ont augmenté de 40 %.

Il faut aussi changer le logiciel de la propreté à Paris. L’organisation actuelle est en situation d’échec patent. Un seul exemple : les agents de la propreté disposent de nouveaux engins, mais ils n’ont pas été formés en temps et en heure pour les utiliser.

Si la Maire de Paris ne veut pas assumer la propreté, les maires d’arrondissement sont prêts. C’est la proposition que je défends depuis de longs mois. Il faut confier la propreté à ceux qui sont sur le terrain, au plus près des réalités. C’est la garantie de services réactifs. Le préalable est de nous fournir des moyens à la hauteur des besoins pour enfin assurer la propreté de la capitale.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
02.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
03.
Laura Smet a épousé Raphaël Lancrey-Javal au Cap Ferret
04.
Les nouvelles figures « modérées » de l’islam de France et l’ombre des Frères-musulmans
05.
Merci Trump ! Pourquoi Trump est utile en nous forçant à changer nos habitudes économiques
06.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
07.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
05.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
06.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
alam
- 14/03/2019 - 23:23
Plus de répression
Le nettoyage est une chose. Il peut être amélioré par une meilleure gestion des moyens ou plus de moyens si nécessaire et que certains fonctionnaires travaillent plus. Mais il y a d 'autres leviers. Je suis sidéré quand je séjourne dans les grandes villes par la prolifération des tags sur tous les murs disponibles. C 'est symptomatique de la présence d 'individus qui ne respectent pas les règles de base de la vie en société et qui restent impunis. Il faudrait une répression accrue pour ces fauteurs d 'incivilités confortés par des décennies d 'idéologie de gauche, alliée à moins de tolérance en général pour ceux qui ne respectent pas les règles d 'un pays civilisé.
Loupdessteppes
- 13/03/2019 - 18:21
Un petit vol vers Singapour ?
Et Hidalgo sera fixée : Paris sent des pieds grave ! Il faut sortir de temps en temps...