En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

02.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

03.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

04.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

07.

Macron prépare un plan contre l'islamisme! Et il sera prêt - pure coïncidence? - avant les municipales

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

05.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Derrière le cas Meghan & Harry, le conflit de générations généralisé qui fragilise les démocraties occidentales

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

ça vient d'être publié
décryptage > Société
PMA ou GPA: c’est au choix

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

il y a 11 min 11 sec
décryptage > Economie
Faux-semblant

Choose France : voilà pourquoi l’attractivité de l’Hexagone n’a que très peu à voir avec la manière dont le pays est gouverné

il y a 1 heure 9 min
décryptage > Economie
Davos 2020

Ce que les grandes entreprises pourraient réellement faire pour enfin se mettre au vert... et sans gadget

il y a 1 heure 59 min
décryptage > Santé
Poumons en danger

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

il y a 2 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlantic-culture

"Où bat le cœur du monde" de Philippe Hayat: Quand le jazz fait parler les muets, un roman intense, rythmé, syncopé...

il y a 16 heures 49 min
pépites > Social
Enfants en danger
Les nouvelles failles de l'Aide sociale à l'enfance
il y a 17 heures 58 min
pépites > Environnement
Total à la porte du campus
L'implantation de Total sur le campus de Polytechnique contestée au nom de l'environnement
il y a 19 heures 7 min
décryptage > Santé
La vérité (et le problème) sont ailleurs

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

il y a 23 heures 43 min
décryptage > Economie
Erreur de calcul ?

Age pivot, travail des séniors…et si l'essentiel pour l’équilibre des retraitées était ailleurs ?

il y a 23 heures 58 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Petit guide des multiples moyens employés par Facebook pour vous traquer en ligne
il y a 1 jour 4 heures
décryptage > Politique
Interview

“Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

il y a 34 min 53 sec
décryptage > Economie
Point de vue

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

il y a 1 heure 46 min
décryptage > Economie
Trompe l’oeil

Pourquoi le classement Oxfam sur la concentration des richesses entre les mains de milliardaires ne nous dit quasiment rien de la réalité de celle des pauvres

il y a 2 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti culture

Eva, une aventure de Lorenzo Falco d' Arturo Pérez-Reverte: un second chapitre des aventures de Falco, qui rachète le premier !

il y a 16 heures 23 min
pépite vidéo > People
L'adieu du Prince
Harry l'affirme: il n'avait "pas le choix" que de partir
il y a 17 heures 28 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

il y a 18 heures 27 min
décryptage > Politique
Cachoteries parlementaires

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

il y a 23 heures 23 min
décryptage > Religion
Les imams comme les curés?

Macron prépare un plan contre l'islamisme! Et il sera prêt - pure coïncidence? - avant les municipales

il y a 23 heures 54 min
décryptage > Economie
Bismarko Scanner

La France devrait-elle négocier avec l’Allemagne comme les Etats-Unis viennent de le faire avec la Chine?

il y a 1 jour 3 min
décryptage > Santé
Sans (aucun) risque ?

Retrait de médicaments : pourquoi la France ne devrait pas avoir peur de vivre une épidémie d'addiction aux opioïdes à l’américaine

il y a 1 jour 4 heures
© Reuters
© Reuters
Grands gagnants

Mais où sont (littéralement) passés les emplois détruits par la mondialisation dans les pays développés ?

Publié le 05 mars 2019
Un article des économistes Harald Hau, Difey Ouyang et Weidi Yuan, publiée par le CEPR, mesure la corrélation entre le déclin de l'emploi manufacturier aux Etats-Unis et la création d'emplois en Chine.
Sarah Guillou est économiste à l’OFCE dans le domaine de l’économie internationale et des politiques publiques affectant la compétitivité des entreprises. Son travail mobilise l’exploitation statistique de bases de données d’entreprises et de salariés...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sarah Guillou
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sarah Guillou est économiste à l’OFCE dans le domaine de l’économie internationale et des politiques publiques affectant la compétitivité des entreprises. Son travail mobilise l’exploitation statistique de bases de données d’entreprises et de salariés...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un article des économistes Harald Hau, Difey Ouyang et Weidi Yuan, publiée par le CEPR, mesure la corrélation entre le déclin de l'emploi manufacturier aux Etats-Unis et la création d'emplois en Chine.

Atlantico : Selon un article des économistes Harald Hau, Difei Ouyang et Weidi Yuan, publié par le CEPR, analysant le commerce entre Chine et Etats Unis au cours de la période 1999-2007, le déclin de l'emploi manufacturier (soit une baisse de l'ordre de deux millions d'emplois) aux Etats Unis est corrélé avec la création de 12.2 millions d'emplois en Chine, soit un pour 6. Dans quelle mesure cette corrélation peut-elle suffire à tisser un lien de causalité entre les deux phénomènes ?

Sarah Guillou : Le lien ne vient pas seulement de la simultanéité des évènements mais d’une cause commune. L’exposition aux importations chinoises des travailleurs américains a pour seconde face l’exposition du marché du travail chinois aux exportations chinoises vers les Etats-Unis. Ce qui est exporté de Chine vers les Etats-Unis est ce qui est importé de Chine par les Etats-Unis. Les auteurs étudient donc l’impact des exportations chinoises vers les Etats-Unis sur le marché de l’emploi chinois et mettent en évidence une augmentation de plus de 12 millions d’emplois. Le dynamisme des exportations chinoises et l’ouverture du marché américain a permis de créer énormément d’emplois en Chine. C’est assez conforme avec les enseignements de la courbe de l’éléphant de Milanovic qui mettait en évidence que le citoyen moyen chinois avait, plus que tout autre, bénéficié de la mondialisation. Cela autorise à conclure que la mondialisation a été créatrice d’emplois net à l’échelle des deux plus grandes puissances mondiales. Reconnaissons que cela n’est pas forcément un message positif pour l’ouvrier américain de la « Rust Belt ».

Cette même analyse démontre que la valeur totale des exportations chinois à destination des Etats-Unis s'est accrue de 240 milliards de dollars entre 1999 et 2007, tandis que les exportations américaines à destination de la Chine ne se sont accrues "que" de 40 milliards. Si une simple analyse bilatérale de la situation ne suffit pas à expliquer le phénomène, ne peut-on pas considérer que les effets sur l'emploi dus à la rapidité de cette expansion commerciale - comme l'expliquait également Paul Krugman en 2018 - aurait du alerter les autorités politiques ?

C’est plus facile à dire a posteriori. D’une part parce que les effets négatifs sur l’emploi manufacturier américain ont été progressifs, d’autre part parce que les consommateurs américains ont grandement bénéficié des produits manufacturés chinois. Le creusement du déficit commercial est le produit d’une consommation très dynamique notamment à crédit.

En outre, les entreprises américaines ont également bénéficié de l’ouverture aux exportations chinoises car une grande part de celles-ci incorpore  du contenu américain. Les importations américaines de Chine ne sont pas seulement des produits de consommation finale mais des inputs intermédiaires pour les entreprises américaines. Ces dernières ont ouvert de nombreuses filiales en Chine pour y produire des biens revendus ensuite sur le marché américain ou des biens intermédiaires importés et moins chers que s’ils avaient été produits aux Etats-Unis.

Il y avait donc peu d’acteurs pour s’opposer à l’entrée de la Chine dans le capitalisme mondial et à lui ouvrir les portes d’autant plus que cela était conforme à la théorie de la fin de l’histoire et du triomphe du capitalisme sur le communisme. Les Etats-Unis se voyaient en puissance numérique et ne se sont pas forcément inquiété de ne plus produire du textile, des machines à laver et des jouets. La présence croissante de la Chine dans des productions à plus forte valeur ajoutée et de plus en plus proche, sinon au-delà, de la frontière technologique atteinte par les Etats-Unis a rétrospectivement changé la perception vis-à-vis des importations de Chine.

Dans quelle mesure ce phénomène s'est-il également produit en Europe ? 

Le phénomène s’est produit dans une bien moindre mesure. La structure des échanges européens est très différente. Les Européens dépendent plus les uns des autres que des chinois. Bien que la balance commerciale en marchandises soit également déficitaire vis-à-vis de la Chine de 177 milliards d’euros (en 2017) et que la Chine soit le premier client extra-européen, cela ne représente que 7% du total des exportations de l’Union Européenne. En matière d’insertion dans les chaînes de valeurs mondiales, les entreprises manufacturières européennes se sont déployées en Europe centrale ou de l’Est et autour du bassin méditerranéen. La Chine a été une destination de deuxième plan pour servir le marché européen, l’objectif chinois a surtout répondu à la nécessité d’y pénétrer et donc pas massivement pour alimenter des exportations de la Chine vers l’Europe.

L’avenir pourrait être différent pour deux raisons. La première est que l’intégration européenne rend les pays d’Europe central et de l’Est des localisations moins attractives soit parce que les salaires y augmentent, soit parce les salariés se font rares préférant s’installer ailleurs en Europe. Ainsi en-est-il aujourd’hui dans le textile. La seconde tient à la stratégie offensive des chinois cherchant à pénétrer le marché européen soit en rachetant des entreprises, soit en investissant dans les infrastructures européennes, notamment dans les pays de l’Est dans le cadre du projet des nouvelles routes de la soie. Ces investissements impliquent très souvent des échanges commerciaux en conséquence qui augmentent. Certes les investissements chinois pourraient aussi être créateurs d’emplois en Europe contrairement aux importations. Par exemple, la construction d’une usine de batterie en Allemagne par le chinois CATL va créer des emplois.

Cependant, en Europe – mais aussi aux Etats-Unis – nous entrons dans une nouvelle phase du développement de la Chine où la question du déficit commercial en marchandises sera un problème secondaire.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

02.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

03.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

04.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

07.

Macron prépare un plan contre l'islamisme! Et il sera prêt - pure coïncidence? - avant les municipales

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

05.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Derrière le cas Meghan & Harry, le conflit de générations généralisé qui fragilise les démocraties occidentales

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
goufio
- 01/05/2019 - 15:14
Article édulcoré
Je vous rejoins, car ces économistes semblent passer sous silence tous les accords/traités passés par Jacques Chirac, par exemple et qui ont désindustrialisé la France en même temps que les transferts de technologies qui allaient bien entendu avec. Pendant ce temps la Chine formait 450.000 ingénieurs par an pour 28.000 en France et plus de 600.000 en Inde. Nos gouvernants sont-ils informés et leurs conseils que font-ils plutôt que d'évoquer/créer des taxes et affaiblir notre pays pour l'égalité et amadouer le climat ?
Liberte5
- 08/03/2019 - 18:23
Article édulcoré...
qui passe à la trappe le pourquoi des accords de l'OMC qui a permis que les Chinois bénéficient d'un accord privilégié au détriment des pays Occidentaux. Les élites occidentales ont trahi la classe ouvrière et les classes moyennes. Voilà la réalité. Seul Trump a le courage de changer cela. Quant à E. Macron il ne fait pas le poids pour changer cette situation.