En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© GABRIEL BOUYS / AFP
Le grand déménagement
Hémorragie de main d’oeuvre et fuite des cerveaux : le top 5 des pays européens qui ont perdu la plus grande part de population après 2008
Publié le 04 mars 2019
Si la question migratoire est devenue centrale des politiques européennes, la question de l'émigration intra-européenne, notamment en provenance des pays les plus durement touchés par la crise, reste peu abordée
Jacques Barou est Docteur en anthropologie et chargé de recherche CNRS. Il enseigne à l’université de Grenoble les politiques d’immigration et d’intégration en Europe. Son dernier ouvrage est La Planète des migrants : Circulations migratoires et...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Barou
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Barou est Docteur en anthropologie et chargé de recherche CNRS. Il enseigne à l’université de Grenoble les politiques d’immigration et d’intégration en Europe. Son dernier ouvrage est La Planète des migrants : Circulations migratoires et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si la question migratoire est devenue centrale des politiques européennes, la question de l'émigration intra-européenne, notamment en provenance des pays les plus durement touchés par la crise, reste peu abordée

Atlantico : Comment estimer les flux de départ en provenance de ces pays, de l'Italie, de l'Espagne, du Portugal, ou de la Grèce au cours de ces dernières années ? 

Jacques Barrou : Il y a eu des travaux sur l'émigration depuis les pays les plus touchés par la crise commencée en 2008. Ce sont essentiellement les pays du sud : Grèce, Espagne, Italie, Portugal. Il faut y ajouter  l'Irlande. Selon l'OCDE, les flux migratoires depuis ces pays ont considérablement augmenté de 2011 à 2017 avant de commencer à diminuer. Au Portugal, on a dépassé avec 10000 départs par mois en 2012 le rythme des départs des années 1960. Au total 500000 Portugais ont quitté ce pays de dix millions d'habitants. En Irlande on est passé de 70000 départs par an en 2011 à 90000 en 2016. Ces cinq pays ont une vieille tradition d'émigration et le réflexe des personnes touchées par la crise a été de chercher à l'étranger une solution à leurs maux. Mais les gouvernements ont aussi encouragé les départs afin d'éviter une trop forte pression sociale.
 

Quelles sont les populations les plus touchées par ces départs ? 

Les jeunes ont été les plus nombreux à partir, qualifiés ou non. Le chômage en Grèce touchait 48% des moins de 25 ans. Mais il y a eu aussi un certain écoeurement des jeunes devant les politiques menées chez eux qui leur semblaient avoir sacrifié leur avenir. Certains jeunes diplômés qui auraient pu trouver tout de même du travail chez eux ont préféré partir pour toutes ces raisons. 
 

Quelles sont les principales destinations de ces populations ? Peut-on s'attendre à un "retour au pays" dès lors que les conditions économiques se seront réellement améliorées ?

 
La plupart des départs se sont faits en direction des pays de l'U.E qui étaient les moins touchés par la crise : Allemagne et Royaume Uni qui ont profité avantageusement de cette main d'oeuvre souvent qualifiée et ne pouvant pas se permettre trop d'exigences. On peut estimer selon l'ocde que l'arrivée de cette main d'oeuvre a fait gagner 50 millions d'euros dans le PIB des pays d'accueil. Tous n'ont toutefois pas pu trouver un emploi correspondant à leur qualification. Les retours s'amorcent depuis deux ans mais on peut penser que tous ceux qui sont partis ne reviendront pas. 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Quand les secrets du succès du Bon Coin intriguent Amazon et eBay
02.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
03.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
04.
Amazon : 11,2 milliards de profit, 0 dollars d’impôts payés… : mais dans quel état erre un certain capitalisme ?
05.
Semaine de canicule : ces erreurs qui vous feront encore plus ressentir la chaleur alors que vous cherchiez l’inverse
06.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
07.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
01.
Vive la société de l'ignorance !
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
06.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
01.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
02.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
03.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
04.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
05.
Nominations européennes: le jeu dangereux d’Emmanuel Macron face à l’Allemagne
06.
Indignez-vous… en permanence ! Stéphane Hessel et Twitter ont-il étranglé la démocratie ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Forbane
- 05/03/2019 - 21:28
Émigration des jeunes français
Comme beaucoup de nos connaissances cadres sup ou professions libérales asphyxiées par les impôts et craignant pour l’avenir et la sécurité de leurs enfants dans ce pays, nous envisageons de les envoyer à l’entranger faire leurs études, et je l'espère leur vie. Nous les rejoindrons à la retraite!
A quoi sert-il de bien travailler, de faire des études, de respecter la loi et les autres dans ce pays, puisque l'état et les collectivités vous ponctionnent de manière confiscatoire le fruit de votre travail pour le reverser en aides sociales à des personnes qui ne les méritent pas,voir vous nuisent ( parents polygames de terroristes....) et qu’en plus, vous êtes plus détesté par 80% de vos concitoyens que les pires criminels ou terroristes qui sont mieux considérés que vous,
puisque considérés dans les 20% les plus riches ( j’ai pourtant l’impression d’en être loin!).
Basta!