En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

07.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Quelle UE maintenant que le fantasme d’une Europe à la française a définitivement volé en éclat ?

ça vient d'être publié
light > Culture
Big win
Queen s'oppose à l'utilisation de ses tubes par Donald Trump et le camp Républicain
il y a 3 heures 5 min
pépites > International
Ever changing
Offensive turque en Syrie : Donald Trump pourrait imposer de "grosses sanctions" à Ankara
il y a 4 heures 6 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Mère voilée : pour Brigitte Macron "on ne parle pas politique" à l'école
il y a 5 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"De Gaulle, 1969, l'autre révolution" d'Arnaud Teyssier : la fin de la saga du gaullisme, par l'un de ses meilleurs spécialistes

il y a 7 heures 17 min
décryptage > Culture
7ème art

Soubresauts, horreurs et beauté du monde à Saint-Jean de Luz

il y a 8 heures 51 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 13 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 9 heures 4 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Cette semaine l’Europe joue son destin sur le Brexit

il y a 9 heures 42 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Stadia : Google mise sur la latence négative pour s’imposer dans l’univers des jeux vidéos. Décisif ou moufte aux yeux ?
il y a 10 heures 14 min
décryptage > Economie
Incompréhension

L’étrange capacité du capitalisme financiarisé à perdurer envers et contre tout

il y a 10 heures 48 min
décryptage > International
Opération "printemps de la paix"

Syrie : multi jeux de dupes autour des Kurdes (et des djihadistes de Daesh)

il y a 11 heures 5 min
light > Culture
Très critique
Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".
il y a 3 heures 25 min
pépites > Religion
Coup de gueule
66% des Français se disent favorables à l'interdiction du voile durant des sorties scolaires
il y a 4 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vie et mort d'un chien" de et mise en scène par Jean Bechetoille : Etre ou ne pas être... c'est encore la question à Elseneur

il y a 7 heures 7 min
pépites > Europe
Last chance
Brexit : d'après le vice-premier ministre Irlandais, un accord est envisageable cette semaine
il y a 7 heures 29 min
décryptage > Social
Exercices de coloriage

Il est beaucoup question du "vieux mâle blanc". Mais pourquoi ne parle-t-on jamais du " vieux mâle noir" ?

il y a 9 heures 23 sec
décryptage > Religion
Loi de 1905

Pourquoi la laïcité ne devrait pas être invoquée dans la lutte contre l’islamisme

il y a 9 heures 35 min
décryptage > Politique
Conceptuel

Le populisme, phénomène bien plus fondamental que le simple fruit de l’épuisement de la démocratie représentative ou de l’hystérisation des classes moyennes

il y a 10 heures 9 min
décryptage > Economie
Courage!

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

il y a 10 heures 44 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

il y a 10 heures 54 min
décryptage > Politique
Lourde tâche

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

il y a 11 heures 19 min
© Reuters
© Reuters
La robe aujourd'hui

Gérald Pandelon : “50% des avocats galèrent sur le plan financier car il est devenu de plus en plus difficile de faire payer le client en contexte de crise”

Publié le 02 mars 2019
Maitre Gérald Pandelon publie dans la fameuse collection "Que sais-je" un ouvrage sur le métier d'avocat. Petit tour avec lui de l'état de la profession.
Universitaire et avocat à la Cour d'appel de Paris, Gérald Pandelon est docteur en droit et docteur en science politique. Diplômé de Sciences-Po, il est également chargé d'enseignement. Il est également l'auteur de L'aveu en matière...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gérald Pandelon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Universitaire et avocat à la Cour d'appel de Paris, Gérald Pandelon est docteur en droit et docteur en science politique. Diplômé de Sciences-Po, il est également chargé d'enseignement. Il est également l'auteur de L'aveu en matière...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maitre Gérald Pandelon publie dans la fameuse collection "Que sais-je" un ouvrage sur le métier d'avocat. Petit tour avec lui de l'état de la profession.

Atlantico : Vous publiez "Le métier d'avocat en France" aux éditions "Que sais-je". Selon vous, comment a évolué la perception du métier d'avocat depuis le début de votre activité professionnelle ?

Gérald Pandelon : Il s'agit d'abord d'une profession qui s'est largement féminisée, comme d'ailleurs l'évolution du nombre des femmes magistrats. Une deuxième évolution, à mon sens, réside dans le fait qu'il s'agit d'un métier où nous plaidons de moins en moins. En effet, au civil comme d'ailleurs de plus en plus au pénal, au nom du désengorgement des juridictions, la place de la plaidoirie tend à s'amenuiser, c'est en toutes hypothèses, ma perception. Dernière évolution, la relation au client qui s'est compliquée. Aujourd'hui le client veut tout, tout de suite, il oublie que derrière une robe d'avocat il existe un être humain, qui a ses propres contraintes, et qui n'est pas un Dieu. 

Qu'est ce qui peut motiver un jeune bachelier à s'orienter vers des études de droit afin de devenir avocat ?

L'avocature demeure une belle aventure car cette profession est merveilleuse. Elle peut procurer des joies immenses. Néanmoins, c'est aussi une des seules professions où vous pouvez vous retrouver le même jour plusieurs fois au paradis et en enfer...

N'y a-t-il pas un réel écart entre la perception et la réalité des choses ?

Oui. J'y vois l'influence des émissions de TV américaines où les avocats sont souvent présentés comme des millionnaires cupides et sans morale. Chez nous, les choses sont très différentes. Seuls 1 % des 66958 avocats de France gagnent très bien leur vie. Et 50 % d'entre eux galèrent sur un plan financier car il est devenu de plus en plus difficile de faire payer le client dans un contexte de crise, et ce, même les résultats de l'avocat sont excellents. Pourtant les problèmes sont de plus en plus nombreux...

Quel regard portez-vous sur l'évolution du métier d'avocat dans sa pratique depuis vos débuts ?

On est passé de l'"avocat-roi", celui qui avait sous la III ème République un prestige considérable, à l'"avocat-servant", presque l'esclave de son client, lequel oublie que nous n'avons qu'une obligation de moyens et non de résultats, et qui a tendance à menacer son conseil d'une réclamation à son encontre portée devant le bâtonnier de son ordre à la moindre difficulté, le plus souvent pourtant sans importance. Quelle "progression"....

Avec le développement des "legal tech" et la robotisation croissante des pratiques, se dirige-t-on inévitablement vers une justice de plus en plus déshumanisée ? 

Oui, inévitablement. D'ailleurs, au-delà de cette "ubérisation" croissante du droit et des pratiques, avez-vous constaté que nous plaidons de plus en plus par visio-conférence, s'agissant de contentieux aussi importants que ceux de la détention provisoire devant la chambre de l'instruction ou statuant sur la question d'un aménagement de peine. Comment voulez-vous toucher le coeur d'un juge lorsqu'en réalité vous ne vous adressez plus directement à lui mais à une caméra,  puisqu'en toutes hypothèses il ne pourra capter les émotions inhérentes à ce type de "débats" ? Où se loge la part d'humanité de l'institution lorsque tout est fait pour l'en priver ? D'ailleurs, si la justice pénale est de plus en plus sévère s'agissant des auteurs majeurs d'infractions, même lorsqu'elles ne sont pas d'une particulière gravité, ces dispositifs n'y sont pas étrangers. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

07.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Quelle UE maintenant que le fantasme d’une Europe à la française a définitivement volé en éclat ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Dorine
- 03/03/2019 - 09:12
Le client veut tout, tout de suite
Sans effort et gratuitement. Mais c'est le problème de tous les métiers. Pas seulement celui des avocats. Il faut consommer : c'est l'obsession de nos gouvernements successifs. Donc, il faut décérébrer le client pour qu'il ne réfléchisse plus. Les métiers, au bout d'un moment ne suivent plus, d'où la déshumanisation dont se plaint cet avocat. Car on finit par remplacer le professionnel par des robots rapides, soumis et sans cervelle.....