En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

07.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 13 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition : "Soulages au Louvre" de Pierre Soulages

il y a 13 heures 30 min
pépites > Société
Devoir de mémoire
Enfin un hommage marseillais à Arnaud Beltrame
il y a 13 heures 57 min
décryptage > Terrorisme
Motivations

Dans la tête du tueur de Hanau

il y a 15 heures 26 min
pépites > Santé
Quid du 4ème vol de rapatriés ?
Le point sur les conditions d'accueil des rapatriés français
il y a 16 heures 37 min
light > People
Et madame Griveaux dans tout ça ?
La réaction de la femme de Griveaux
il y a 18 heures 28 min
décryptage > Santé
Ces maladies qu’une bonne alimentation aide à combattre

Une bonne alimentation augmentera vos chances de guérison

il y a 19 heures 51 min
décryptage > International
loin des mille et une nuits

Le jugement des chercheurs français à Téhéran : un signal politique de la part de l'Iran

il y a 21 heures 5 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros
il y a 22 heures 2 min
décryptage > Education
la vie devant soi

Non, la réussite professionnelle ne s'obtient pas (uniquement) via un parcours scolaire en ligne droite

il y a 23 heures 3 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 13 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "Trahison" de Harold Pinter : Pour Michel Fau et Harold Pinter

il y a 13 heures 44 min
pépites > Economie
Dans la rue
Baisse des mobilisations contre la réforme des retraites
il y a 14 heures 54 min
pépites > Sport
Dopage
Docteur Mabuse au banc des accusés
il y a 16 heures 5 min
pépite vidéo > Politique
La paille et la poutre
Castaner et la vie privée d'Olivier Faure
il y a 17 heures 21 min
pépites > Terrorisme
Fusillades à Hanau
Fusillades tragiques en Allemagne
il y a 19 heures 8 min
décryptage > Justice
Célérité pour les uns, lenteur pour les autres

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

il y a 20 heures 48 min
décryptage > Politique
Des mots pour ne rien dire

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

il y a 21 heures 49 min
décryptage > Europe
Epreuve de force

Quel budget pour l’Europe post Brexit ? Petit diagnostic de l’état de l‘Union

il y a 22 heures 20 min
décryptage > Economie
Might makes right

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

il y a 23 heures 19 min
© JIM WATSON / AFP
© JIM WATSON / AFP
Bonnes feuilles

Donald Trump : la seule voix qui parvient à se distinguer dans la cacophonie ambiante pour la course à la présidentielle de 2020

Publié le 03 mars 2019
Jean-Eric Branaa publie "Et s’il gagnait encore ?" aux éditions VA Press. Comment battre Donald Trump ? D’ailleurs, peut-il être battu ? Voilà bien les questions existentielles pour les candidats démocrates qui vont s’aligner sur la ligne de départ en 2020. Les chances de Donald Trump ne seront pas ignorées, comme ce fut le cas la dernière fois. Extrait 2/2.
Jean-Eric Branaa est spécialiste des Etats-Unis et maître de conférences à l’université Assas-Paris II. Il est chercheur au centre Thucydide et chercheur associé à l’institut l'IRIS. Il est notamment l'auteur de Hillary, une présidente des Etats-Unis ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Eric Branaa
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Eric Branaa est spécialiste des Etats-Unis et maître de conférences à l’université Assas-Paris II. Il est chercheur au centre Thucydide et chercheur associé à l’institut l'IRIS. Il est notamment l'auteur de Hillary, une présidente des Etats-Unis ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Eric Branaa publie "Et s’il gagnait encore ?" aux éditions VA Press. Comment battre Donald Trump ? D’ailleurs, peut-il être battu ? Voilà bien les questions existentielles pour les candidats démocrates qui vont s’aligner sur la ligne de départ en 2020. Les chances de Donald Trump ne seront pas ignorées, comme ce fut le cas la dernière fois. Extrait 2/2.

Tous les clignotants sont donc au vert pour Donald Trump et il n’y a apparemment aucun élément visible qui puisse permettre d’annoncer sa défaite. Bien au contraire : un président sortant est toujours avantagé et les élections de mi-mandat n’ont pas démontré qu’il y a dans le pays un rejet majoritaire de cet homme ou de sa politique, comme les démocrates s’évertuent pourtant à tenter de l’expliquer, en abusant peut-être un peu trop de la méthode Coué. 

Le « dérangeant président », aux yeux de certains, a fait ainsi plus que survivre aux élections de mi-mandat puisque, s’il a effectivement perdu la Chambre des représentants, il a aussi augmenté son avance au Sénat et a surtout fait sortir par la petite porte tous ceux qui, au sein du Parti républicain, étaient encore tentés de croiser le fer avec lui et de faire entendre une voix dissonante. La force de Donald Trump est d’avoir réussi à garder le contact avec sa base et de sembler toujours autant la comprendre. Les élus de son propre camp sont donc pieds et poings liés dans leur soutien.  
 
Le Parti démocrate lui a aussi facilité la tâche en se focalisant totalement depuis le début de son mandat sur une lutte ad hominem, délaissant ainsi les fonctions essentielles qui sont pourtant les siennes : construire un programme qui réponde à une attente générale de la population et à ses difficultés, puis arriver à l’expliquer, à le partager et à le faire désirer, sans négliger de se trouver en même temps un leader incontestable et incontesté. Toutefois, ce combat contre un homme, ses valeurs, sa morale, son physique, ses carences, ses défauts et ses mauvaises habitudes n’ont pas rencontré l’adhésion qui permet de porter un opposant au pouvoir : les résultats de Donald Trump ont balayé tout cela, car, finalement, ce n’est pas un prêtre que l’on élit, mais un dirigeant capable de gouverner le pays, comme l’expliquent les évangéliques, qui forment aujourd’hui l’épine dorsale de la base trumpiste. Les vieux élus du Parti démocrate ont aidé bien malgré eux à tracer le sillon de sa prochaine victoire en persistant dans leur volonté à vouloir être les seuls à mener ce combat, certainement parce qu’ils sont entrés dans une lutte plus personnelle que politique avec un homme qui leur a infligé une défaite qu’ils n’avaient jamais imaginée. Alors, au lieu de passer le flambeau immédiatement aux plus jeunes, avec la mission de relever la tête et de crédibiliser une stature présidentielle, les Obama, Biden, Sanders, Blomberg, Warren ou Clinton ont occupé tout l’espace médiatique, ne laissant que des miettes à celles et ceux qui cherchent aujourd’hui à se faire une place à leur tour. Le défaut de notoriété de Booker, Harris, Gillibrand, ou encore Gabbard, Klobuchar, Brown, Castro, et autres, ne va pas les aider aujourd’hui dans cette course qui demande déjà tant de forces quand on est un poids lourd reconnu de la politique nationale ! Donald Trump va pouvoir les affronter, les plus vieux comme ceux de la relève, en mettant en avant ses réussites et son catalogue de promesses réalisées, tout en insistant sur la santé insolente de l’économie, qui est redevenue florissante durant son mandat. Même les gouverneurs, qui sont traditionnellement des opposants crédibles à un président sortant, auront du mal à se faire entendre et à porter leurs propres bilans, parce que la cacophonie d’une primaire surpeuplée à gauche va étouffer leurs voix et rendre impossible l’exposition en profondeur de leurs qualités indéniables. Donald Trump apparaît donc comme indestructible et se dresse comme le futur gagnant supposé de ce scrutin, quatre ans après en avoir été le perdant certain.

Extrait du livre de Jean-Eric Branaa, "Et s’il gagnait encore ?", publié aux éditions VA Press.

Lien direct vers la boutique : ICI

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

07.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
gerint
- 03/03/2019 - 16:19
Si on met face à lui un vieux débris
Comme Hilary Clinton, détestable ma querelle archi-usée et malsaine de la politique, même avec ses défauts connus il gagnera aisément.