En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© Paul J. RICHARDS / AFP
Fièvre jaune
Pourquoi l’or regagne la confiance des investisseurs
Publié le 22 février 2019
Tout le monde se tourne vers le précieux métal ces dernières semaines... et ce principalement à cause de la fébrilité qui règne sur les marchés.
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Tout le monde se tourne vers le précieux métal ces dernières semaines... et ce principalement à cause de la fébrilité qui règne sur les marchés.

Plutôt calme pendant plusieurs années, le marché de l’or recommence à s’animer. A la faveur du mouvement de panique qui s’était manifesté au cours du deuxième semestre de l’an dernier en provoquant une chute des bourses, il a connu un moment d’euphorie avec une flambée d’achats émanant des banques centrales, qui ont ainsi accru leur stock de métal de 650 tonnes, en hausse de 74% par rapport à l’année précédente et suscitant un décalage de cours de 9% depuis le mois d’août. La secousse boursière qui avait laminé les portefeuilles d’actions en fin d’année s’est pourtant calmée, les craintes d’un krach qui s’étaient répandues en cours d’exercice paraissant une fois de plus remises à plus tard. Les bourses de valeurs ont ainsi repris quelques dix pour cent depuis le début 2019, provoquant parallèlement un mouvement de détente sur le métal jaune. 

Il reste que la nervosité des marchés commence à modifier les comportements A la moindre alerte, une nouvelle poussée des cours pourrait se produire car c’est le comportement des banques centrales qui s’est modifié : alors qu’elles avaient largement vendu une partie de leurs réserves au début des années 2000  en réalisant au demeurant de substantiels profits, elles se portent à nouveau sur le métal  à une période où les placements financiers sont beaucoup moins rentables en raison du niveau particulièrement bas des taux d’intérêt. Elles se sont fixées aussi la tâche d’encadrer le mouvement de ralentissement de l’économie mondiale pour éviter que celui-ci ne débouche sur une récession, ce qui les conduit à peser à nouveau sur les taux d’intérêt , malgré leur niveau anormalement bas, évitant ainsi de mettre en concurrence au métal jaune des placements plus avantageux.

Pour de nombreux observateurs, la fébrilité qui règne sur les places financières ne peut qu’encourager la détention d’une partie de métal dans les portefeuilles, d’autant qu’on s’attend à de nouvelles secousses. Au demeurant, des changements se produisent au sein des pays attirés par l’or. Ainsi, les grands détenteurs traditionnels comme les Etats-Unis ou certains pays occidentaux restent en grande partie à l’écart des nouveaux besoins qui s’inscrivent au contraire essentiellement dans les économies émergentes.  Ainsi la Russie a mis à profit la hausse des cours du pétrole pour acquérir 274 tonnes de métal l’an passé. La Turquie et le Kazhakstan ont suivi le mouvement et sans doute la Chine qui demeure très discrète sur le montant de ses réserves métalliques. Dans une moindre mesure, des nations d’Europe centrale comme la Hongrie ou la Pologne sont intervenues pour compléter leurs réserves et ce mouvement risque de s’étendre à d’autres nations soucieuses de diminuer leur dépendance vis-à-vis du dollar.

Les particuliers seront amenés à suivre la tendance, en l’absence de placements alternatifs rentables. La baisse continue des rendements de l’assurance-vie, et des obligations, le discrédit dont font l’objet les valeurs mobilières, la crainte d’un tassement de l’immobilier après des hausses relativement élevées conduisent les Français à conserver de plus en plus des liquidités qui finiront tôt ou tard par trouver un terrain d’accueil. C’est ce qui explique déjà depuis plusieurs années la multiplication des officines qui mènent campagne auprès des épargnants pour tenter de rallier au métal jaune une partie de cette manne disponible en quête de stabilité.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Quand les secrets du succès du Bon Coin intriguent Amazon et eBay
02.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
03.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
04.
Amazon : 11,2 milliards de profit, 0 dollars d’impôts payés… : mais dans quel état erre un certain capitalisme ?
05.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
06.
Semaine de canicule : ces erreurs qui vous feront encore plus ressentir la chaleur alors que vous cherchiez l’inverse
07.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
06.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
01.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
02.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
03.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
04.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
05.
Indignez-vous… en permanence ! Stéphane Hessel et Twitter ont-il étranglé la démocratie ?
06.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires