En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

02.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

03.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

04.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

05.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

06.

Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff

07.

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Faits divers
Héroique
Etats-Unis : Il désarme un élève armé d'un fusil à pompe en lui faisant un câlin
il y a 12 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Sept ans de réflexion" : Une farce (un peu trop lourde) sur l'adultère

il y a 14 heures 4 min
light > Insolite
Dur à avaler
Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff
il y a 16 heures 18 min
décryptage > Environnement
Découvrons l'écoféminisme

"Ma planète, ma chatte, sauvons les zones humides" !

il y a 18 heures 4 min
décryptage > Economie
Experte

Esther Duflo à Bercy, vite. Mais pas comme ministre

il y a 18 heures 37 min
décryptage > France
Mauvais prisme

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

il y a 18 heures 57 min
décryptage > France
Interdit d'interdire

Pourquoi la France devrait résister à la tentation de répondre par des interdictions à tous les défis qu’elle rencontre

il y a 19 heures 11 min
décryptage > Economie
Manque d’ambition ?

PLF 2020 : l’étonnante stabilité de la ventilation des dépenses publiques françaises à travers le temps

il y a 19 heures 23 min
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 1 jour 7 heures
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 1 jour 9 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vania : Une même nuit nous attend tous" : "Oncle Vania" revisité

il y a 13 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le roman de la France- une histoire de la liberté" de Laurent Joffrin : Tome 1, de Vercingétorix à Mirabeau

il y a 14 heures 10 min
décryptage > Education
Tous égaux

Discriminations positive à l’entrée dans les Grandes écoles : l’égalitarisme en mode délire

il y a 17 heures 58 min
décryptage > Economie
Dépenses très privées

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

il y a 18 heures 21 min
décryptage > High-tech
La Minute Tech

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

il y a 18 heures 48 min
décryptage > Justice
L'armée des ombres

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

il y a 19 heures 4 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit : si vous avez aimé les deux premières saisons, vous serez passionné par la troisième

il y a 19 heures 19 min
décryptage > Politique
En même temps

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

il y a 19 heures 34 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 1 jour 9 heures
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 1 jour 9 heures
© FRANCK FIFE / AFP
© FRANCK FIFE / AFP
Football

Lyon/Barcelone: 0/0 Au courage, les Lyonnais arrachent le match nul

Publié le 20 février 2019
Dans un match sans buts ni vainqueur face à l'ogre Catalan, le club Rhodanien a tenu le choc. Le 13 mars prochains, les gones joueront au Camp Nou pour créer l'exploit.
Olivier Rodriguez est entraîneur de tennis... et préparateur physique. Il a coaché des sportifs de haut niveau en tennis.  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Rodriguez
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Rodriguez est entraîneur de tennis... et préparateur physique. Il a coaché des sportifs de haut niveau en tennis.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans un match sans buts ni vainqueur face à l'ogre Catalan, le club Rhodanien a tenu le choc. Le 13 mars prochains, les gones joueront au Camp Nou pour créer l'exploit.

Sept années. Cela faisait sept longues années que l'Olympique Lyonnais attendait de pouvoir goûter à nouveau à l'atmosphère magique des grandes soirées de la Ligue des Champions. Une vraie pénitence. Ce retour dans la cour des grands était donc l'occasion pour ce club de se réconcilier avec sa culture et son passé. Du fait de cette parenthèse excessive, on ne savait pas vraiment quoi attendre ou espérer de la part d'un effectif à haut potentiel et à forte tendance schizophrénique. Car, depuis le début de la saison, le propre de cette équipe jeune et audacieuse, était d'être autant capable de perdre des causes gagnées que de gagner des causes perdues. Hier soir, pour cette renaissance européenne, le défi était gigantesque, puisque c'est le grand Barcelone, avec son génie et ses stars, que l'OL recevait. 
Comme maître étalon, il était difficile de faire mieux. Ou, si vous préférez ,comme mise à l'épreuve, il était difficile de faire pire.

Aussi, face à une telle adversité, le match nul de l'Olympique Lyonnais a des allures de victoires. Après ce premier round, l'OL est toujours debout et l'espoir demeure puisque le club garde intactes ses chances de qualifications. Si l'on était en droit d'attendre mieux de la part du Barca (voir par ailleurs), il faut aussi admettre que les Lyonnais n'ont pas déçu. Leur équipe peut désormais se flatter d'avoir battu des cadors tels que Manchester City ou le PSG et d'avoir tenu la dragée haute à un crack comme Barcelone. Dans ce drôle de match, dans lequel les gardiens furent les acteurs les plus influents, on peut estimer que les Espagnols auront finalement affiché des carences sur leurs points forts habituels. De leur côté, les courageux Lyonnais, dans un match où rien ne fut simple pour eux, auront davantage montré les qualités de leur jeunesse que la jeunesse de leurs qualités. S'ils n'ont pas réussi à marquer le petit but qui aurait fait une grande différence, les gones auront au moins eu le mérite de ne pas en encaisser. Et tenir 90 minutes face à cette équipe n'est pas donné à tout le monde. 

Des deux mi-temps se dégagent les mêmes tendances: le Barca, dominateur dans la production du jeu comme dans la possession, jouait plutôt correctement sans toutefois parvenir à trouver la faille. Avec un Messi au four et au moulin (mais est-ce bien son rôle ?) et égal à sa légende, le club Catalan profitait des espaces mais péchait immanquablement dans l'avant-dernier ou le dernier geste. Jouant sur un faux rythme stérile, l'imagination lui faisait défaut dès lors qu'il abordait la surface de réparation adverse. Manquant systématiquement de ces petits riens qui font un grand tout, sa finition défaillante aura montré un manque de justesse étonnant pour une équipe de ce calibre. Comme symboles de ces manquements, citons Suarez et Dembele. Le premier fut trop lent et dépassé, le second, incroyablement maladroit, semblait tergiverser et toujours vouloir corriger le brouillon alors que la lettre était partie. En conclusion, si ce Barcelone paraissait toujours souriant dans ses intentions, il fallait bien reconnaître qu'en ces moments, il était édenté. 
Côté Lyonnais, la résistance fut héroïque. Pour compenser leurs nombreuses pertes de balles et la domination adverse, les locaux coururent beaucoup. Et certainement beaucoup trop. Une dépense d'énergie évidemment préjudiciable à leur capacité à jouer plus haut et à leur volonté de construire. A la lecture de ces constats, une pensée s'invite: un Fekir, de par sa propension à garder le ballon et à orienter le jeu aurait fait le plus grand bien à une équipe subissant autant. Les satisfactions Lyonnaises sont bien entendu à chercher du côté de la défense. Lopes, Denayer et Dubois auront livré une sacrée bataille et tenu le choc sous les nombreuses vagues adverses. Côté déceptions, il nous faut évoquer Depay. Un Depay en manque d'inspiration et qui n'aura pas été à la hauteur de l'arrogance de ses récentes déclarations. Ignorant les appels de Mendy durant l'intégralité de la rencontre, insuffisant dans le replacement  défensif, il aura finalement mit le sujet au service de sa technique alors qu'on aurait souhaité l'inverse. Nous espérons, pour lui comme pour son équipe, que ce seizième match sans marquer saura l'aider à retrouver un minimum d'humilité.

En conclusion, Il est évident que les Lyonnais et leur coach sont sortis soulagés de ce premier round. On peut avancer, sans prendre trop de risques, qu'avant le match, Bruno Genesio aurait certainement signé des deux mains pour un résultat pareil. 
Avec le retour de Fekir, souvent décisif dans les grandes occasions, et un poil de sublimation, l'équipe aura certainement de bons coups à jouer dans le cadre exceptionnel du Camp Nou. L'essentiel est là, les Lyonnais ont conquis de haute lutte le droit, avec leurs supporters, de croire en l'exploit. Un exploit rendu possible par une solidarité et un courage exemplaires. Nous vivrons donc un match retour emballant, un match de tous les possibles. Celui qui n'a pas vécu ses matchs couperets ignore l'enthousiasme qu'ils font naître. Un enthousiasme dont des dizaines, des centaines de matchs ne guérissent pas. Et comme c'est heureux. Cette fois encore, l'occasion nous sera donnée d'admirer Lionel Messi et ses dons exclusifs, puisque si certaines actions ressemblent aux siennes, ses chefs d'oeuvres sont uniques. Ces derniers ont tous ceci de commun: ils servent de modèles et n'en ont pas eu. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

02.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

03.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

04.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

05.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

06.

Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff

07.

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires