En direct
Best of
Best of du 5 au 11 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Il aime le "jeune Adolf", Goebbels et Auschwitz. Et comme c'est du rap…

03.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

04.

Emmanuel Macron s'en prend à Olivier Véran

05.

Bridgestone ne ferme pas son usine de Béthune à cause du Covid-19 mais de l’incompétence de ses dirigeants...

06.

Bertrand se fait flinguer en off chez LR, Jadot tente d’y échapper chez les radicaux d’EELV: Hidalgo exhibe ses origines; Une large part du tri de déchets ne sert à rien, une bonne part de nos objectifs de développement numérique ne sont jamais atteints

07.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

01.

L’inquiétant système chinois de notation sociale qui menace le monde

02.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

03.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

04.

Beatrice Dalle & Anthony Delon épousent des jeunesses; Julie Gayet & Francois H. s’engueulent en regardant le foot; Angelina veut pourrir la vie de Brad Pitt, Jade Hallyday commence à pourrir celle de sa mère; Yannick Noah fait ses besoins dehors

05.

Droit des arbres : ce danger insidieux qui nous guette quand l'humain n'est plus qu'un vivant parmi d'autres

06.

COVID-19 : y-a-t-il encore un pilote dans l’avion gouvernemental ?

01.

Nous avons tué Dieu. Et un autre a pris sa place : jeune, vigoureux, conquérant.

02.

COVID-19 : y-a-t-il encore un pilote dans l’avion gouvernemental ?

03.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

04.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

05.

Le maire éconlogiste (le « n » est voulu) de Lyon part en guerre contre les vélos

06.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Lutte contre le coronavirus

Covid-19 : affinement bienvenu de la stratégie gouvernementale, même défauts opérationnels majeurs

il y a 1 min 38 sec
pépites > Santé
Luttre contre le coronavirus
Covid-19 : Olivier Véran a détaillé la nouvelle stratégie du gouvernement
il y a 14 heures 50 sec
pépites > Terrorisme
ONG Acted
Niger : l'Etat islamique revendique l'assassinat des six humanitaires français et de deux Nigériens
il y a 15 heures 4 min
light > Culture
Reconstruction
Gallimard va reverser 40.000 euros provenant des ventes de "Notre-Dame de Paris" de Victor Hugo pour la restauration de l'édifice religieux
il y a 16 heures 1 min
pépites > International
Big Brother
Séjours imposés d'inspecteurs chinois au domicile de familles ouïgoures
il y a 18 heures 23 min
pépite vidéo > International
Destructions
Les images de l'ouragan Sally en Floride et en Alabama
il y a 18 heures 48 min
décryptage > France
Chiffres de la délinquance

Insécurité : quand 20 Minutes invente des fake news en prétendant les dénoncer

il y a 19 heures 54 min
décryptage > Science
Proteus

Le petit-fils du commandant Cousteau veut construire la station internationale du dessous des océans

il y a 20 heures 40 min
décryptage > Politique
Alliance impossible ?

Un populisme intelligent est-il la seule voie pour la droite ?

il y a 21 heures 55 min
décryptage > Société
La revanche de la guillotine ?

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

il y a 22 heures 24 min
Piqure
Le frelon asiatique envahit la Bretagne
il y a 38 min 17 sec
light > Media
Présentatrice du "13 heures" de France 2
Marie-Sophie Lacarrau va officiellement remplacer Jean-Pierre Pernaut au JT de 13h sur TF1
il y a 14 heures 28 min
pépites > Histoire
Education
Deux tiers des jeunes Américains ignorent l'existence de la Shoah
il y a 15 heures 28 min
pépites > International
Investigations
Alexeï Navalny aurait été empoisonné à son hôtel à l'aide d'une bouteille d'eau, selon les proches de l'opposant
il y a 18 heures 2 min
pépites > Santé
Rebond de l'épidémie
Covid-19 : l'OMS s'inquiète du niveau "alarmant" de transmission en Europe et des quarantaines réduites
il y a 18 heures 26 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Bertrand se fait flinguer en off chez LR, Jadot tente d’y échapper chez les radicaux d’EELV: Hidalgo exhibe ses origines; Une large part du tri de déchets ne sert à rien, une bonne part de nos objectifs de développement numérique ne sont jamais atteints
il y a 19 heures 4 min
décryptage > International
Influence des médias

Les médias américains sont-ils trop enclins à excuser les erreurs de Biden ?

il y a 20 heures 17 min
décryptage > Santé
Tribune

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

il y a 21 heures 45 min
décryptage > Société
Ainsi s’exprime la banlieue

Il aime le "jeune Adolf", Goebbels et Auschwitz. Et comme c'est du rap…

il y a 22 heures 11 min
décryptage > Santé
Effets collatéraux ?

Covid-19 : l'hémisphère sud a réussi à échapper à la grippe pendant son hiver 2020

il y a 23 heures 15 min
© Chris Delmas / AFP
© Chris Delmas / AFP
Flopflopflop

Parents hélicoptères : comment l’angoisse des inégalités pousse les parents à surinvestir l’éducation de leurs enfants… tout en renforçant le mal contre lequel ils luttent

Publié le 19 février 2019
Un parent hélicoptère désigne un parentui qui « plane » en permanence au dessus de son enfant pour l'orienter ou encore qui vole à son secours dès qu'un problème se présente.
Pierre Duriot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Duriot est enseignant du primaire. Il s’est intéressé à la posture des enfants face au métier d’élève, a travaillé à la fois sur la prévention de la difficulté scolaire à l’école maternelle et sur les questions d’éducation, directement avec les...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un parent hélicoptère désigne un parentui qui « plane » en permanence au dessus de son enfant pour l'orienter ou encore qui vole à son secours dès qu'un problème se présente.

Atlantico : Dans l'objectif de comprendre le phénomène des parents hélicoptères -terme visant à décrire les parents qui se sur-investissent dans l'accompagnement éducatif de leurs enfants - les économiste Matthias Doepke (Université Northwestern) et Frabrizio Zilibotti (Université de Yale) mettent en évidence une corrélation entre le niveau d'inégalités rencontrées dans un pays et ce phénomène de parents hélicoptères. Une corrélation qui tendrait à démontrer que l'angoisse subie par une société inégalitaire pousserait ces comportements de la part des parents. Peut-on effectivement établir un tel lien ?


Pierre Duriot : Absolument, ce lien existe, mais il n'est pas le seul. Effectivement, dans nos sociétés modernes, de plus en plus inégalitaires, si on se base sur les écarts salariaux en augmentation au cours des dernières décennies, l'angoisse du déclassement a gagné le bas des classes moyennes dans un premier temps, jusqu'au haut de cette même classe dans un second temps. On en était resté, dans les Trente glorieuses et les quelques années qui ont suivi, à cette idée que les enfants faisaient toujours mieux que leurs parents dans l'échelle sociale et on travaillait, les enfants à l'école et les parents qui les portaient, pour s'élever dans l'échelle sociale. On fait la même chose maintenant, pour maintenir le niveau social, voire, pour limiter la descente, ceci bien sûr, dans une certaine angoisse. Ces parents hélicoptères, que l'on peut estimer, à la louche, entre 15 et 20 % des parents, se comptent principalement dans les classes moyennes, moyennes supérieures et supérieures, sont souvent des parents plus âgés que la moyenne et contribuent à la reproduction de la classe dirigeante, à une sélection renforcée sur le diplôme initial et à moins de porosité entre les classes sociales, ce qu'on appelle parfois le plafond de verre, pour certains étudiants suffisamment doués, mais ne disposant pas de la fortune parentale qui permet d'accrocher la très grande école susceptible de les propulser dans la classe sociale supérieure. D'une certaine manière, cela conduit effectivement à une inégalité des chances de plus en plus structurelle.


Les auteurs de l'étude montrent également que les enfants de parents hélicoptères parviennent effectivement à de meilleurs résultats, ce qui, in fine, renforcerait les inégalités existantes. Ce phénomène peut-il également se vérifier en France ?


Oui, il est valable dans tous les pays développés, y compris en Asie, où il n'est pas rare de voir des parents se saigner pour payer des cours supplémentaires, parfois dès l'âge de la grande section de maternelle. Et effectivement, les parents parviennent globalement à leurs fins, mêmes si on peut compter quelques dégâts, parfois, dans le développement psycho-affectif de ces enfants trop sollicités, en qui on place des ambitions trop grandes et trop tôt. Mais objectivement, ça marche et les enfants des classes supérieures arrivent à maintenir leur présence dans la classe sociale de leurs parents. Mais l'école n'est pas le seul facteur de ce maintien. La transmission familiale d'entreprises et les donations ou héritages, contribuent au maintien de la lignée. Cela renforce les inégalités existantes, mais également cloisonne un peu plus les couches sociales qui en plus d'être moins poreuses entre elles ne se rencontrent pas. Témoins, ces scènes d'incompréhensions actuelles sur les plateaux de télévision, quand des manifestants Gilets Jaunes, smicards, avec deux enfants à charge, tentent d'expliquer leurs conditions de vie quotidiennes à des journalistes vedettes qui non seulement ne peuvent pas les appréhender, mais rencontrent, souvent pour la première fois, des gens situés très loin de leur classe sociale à eux. D'autres études montrent bien ces pans de société qui vivent dans le même pays sans jamais se croiser physiquement ou géographiquement et ce depuis l'enfance, par la fréquentation d'établissements scolaires et de filières d'études, de quartiers, de lieux de vies et de vacances, très différents.


Pourrait-on en conclure qu'une société aux structures plus égalitaires permettrait, comme dans les pays du nord de l'Europe, d'apaiser les angoisses de ces parents hélicoptères, et ainsi de rétablir une plus grande égalité des enfants ?


Il n'est pas sûr que ce soit aussi simple. Même si les pays du nord sont moins touchés, ils vivent aussi les phénomènes anxiogènes qui touchent les autres pays d'Europe, délinquance, immigration de masse, confrontation à l'islam politique, baisse des prestations des états providences, stagnation des croissances, qui contribuent à créer des situations de précarité, des regroupements de populations dans des quartiers populaires et insécures ou gentrifiés et sécurisés, selon ses moyens. Le phénomène des « White flights », entendre la fuite des blancs fortunés depuis des quartiers populaires et métissés en direction de quartiers plus sûrs et plus rupins, a été largement théorisé. Il s'agit là d'un trait sociologique commun aux pays et aux populations les plus développés. Et par là même, on assiste à la montée de l'angoisse de ces parents hélicoptères qui font tout pour s'assurer que leurs enfants resteront dans la classe sociale à laquelle ils appartiennent. Reste à savoir si un retour à une société plus égalitaire est possible, entendre, une société dans laquelle, comme durant les trente glorieuses, l'écart entre les 10 % de salaires les plus élevés et les 10 % des salaires les moins élevés, était moins important : on n'en prend pas le chemin. Malgré les incantations et les discours, tout est mis en place, au contraire, pour que les pans de la société ne se rencontrent pas, afin même, qu'ils ne se retrouvent pas face à face, comme l'a expliqué le ministre de l'intérieur démissionnaire Gérard Collomb. Ces parents hélicoptères traduisent, à mon sens, plutôt une tentative désespérée de sauve qui peut individuel...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
siger99
- 19/02/2019 - 16:33
Encore un article egalitariste de m...
Bande de Marxistes-Leninistes!