En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

05.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

07.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

04.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

05.

Arabie saoudite : ces rumeurs sur une possible destitution de MBS

06.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

01.

Cette dénonciation frénétique de l’islamophobie qui masque si souvent un islamo-mépris qui s’ignore

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

04.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

05.

Débat sur l’immigration : le gouffre d’une société moralement désarmée

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

ça vient d'être publié
pépites > Europe
A contre courant
Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe
il y a 12 heures 43 min
pépites > Education
Urgence
Violence scolaire : "entre 20 et 30 incidents graves" chaque jour, selon Jean-Michel Blanquer
il y a 13 heures 13 min
pépites > International
Danger
Syrie : 800 proches de djihadistes se seraient échappés d'un camp
il y a 14 heures 6 min
pépite vidéo > International
Catastrophe
Japon : images de désolation après le passage du typhon Hagibis
il y a 14 heures 52 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 12 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

« Les sanglots longs », ou l’art et la manière de passer l’automne en compagnie des meilleurs esprits de ce temps

il y a 19 heures 5 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Connecter les habitats naturels : un véritable espoir pour sauver la biodiversité
il y a 19 heures 26 min
décryptage > Société
Monde malade

De Mickaël Harpon, au pilote de Germanwings, en passant par les tueurs de masse : la crise du sens qui ébranle le monde occidental

il y a 19 heures 58 min
décryptage > Media
Tribune

Lynchage sur les réseaux, retour sur l'affaire de la Ligue du LOL

il y a 20 heures 53 min
décryptage > France
Coûteux principe de précaution

Lubrizol : qui va payer l’addition pour les exploitations agricoles touchées ?

il y a 20 heures 55 min
light > People
Carnet rose
Nabilla a accouché d’un petit garçon
il y a 12 heures 56 min
pépites > Environnement
Pas désintéressés
A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine
il y a 13 heures 25 min
pépite vidéo > Politique
Islam
L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demander à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté
il y a 14 heures 34 min
pépite vidéo > Histoire
Historique
Israël : découverte d'une grande cité vieille de 5.000 ans
il y a 15 heures 3 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
On ne migrera pas vers d'autres planètes selon Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019 ; Sur Mars, Curiosity découvre les traces des dernières étendues d’eau ; Saturne a plus de lunes que Jupiter : découverte de 20 nouveaux satellites naturels
il y a 16 heures 6 sec
décryptage > Santé
Perte de chance

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

il y a 19 heures 15 min
décryptage > Environnement
Mutins de Panurge

Cette épidémie de pensée magique qui se répand chez les activistes de l’environnement

il y a 19 heures 46 min
décryptage > Sport
Surhumain

Un marathon en moins de deux heures : jusqu’où pourra-t-on repousser le corps humain en matière d’exploits sportifs ?

il y a 20 heures 53 min
décryptage > Economie
Sans vision

Budget 2020, une occasion ratée

il y a 20 heures 53 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

il y a 20 heures 56 min
© Hauke-Christian Dittrich / dpa / AFP
© Hauke-Christian Dittrich / dpa / AFP
Commission européenne

Paris proteste sur Alstom-Siemens : entre europhiles ou euroheurtés, mais où en est le gouvernement sur l’Europe ?

Publié le 07 février 2019
Comme prévu la Commission européenne a rejeté le projet de fusion entre Alstom et Siemens.
Les Arvernes sont un groupe de hauts fonctionnaires, de professeurs, d’essayistes et d’entrepreneurs. Ils ont vocation à intervenir régulièrement, désormais, dans le débat public.Composé de personnalités préférant rester anonymes, ce groupe se veut l...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Arvernes
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Arvernes sont un groupe de hauts fonctionnaires, de professeurs, d’essayistes et d’entrepreneurs. Ils ont vocation à intervenir régulièrement, désormais, dans le débat public.Composé de personnalités préférant rester anonymes, ce groupe se veut l...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Comme prévu la Commission européenne a rejeté le projet de fusion entre Alstom et Siemens.

Atlantico : Ce 6 février, Margrethe Vestager a annoncé l'interdiction de la fusion entre Siemens et Alstom, une décision que Bruno Le Maire "regrette profondément" parce qu'il "considère que c'est une erreur économique, une faute politique qui affaiblit l'Europe". Comment comprendre une telle déclaration alors qu'Emmanuel Macron, tout comme Nathalie Loiseau entament une campagne des européennes sous le signe d'une Europe comme rempart des nationalismes ? 

Les Arvernes : Comme une série de contradictions de plus en matière européenne de la part du gouvernement. 

Première contradiction : l'Europe à deux ou à 28 ? L'Union européenne que semble vouloir Bruno Le Maire, c'est la Ferme des animaux d'Orwell : tout le monde est égal, mais les Français et les Allemands sont plus égaux que d'autres. Il considère par conséquent qu'il faut mettre à bas tout un système de droit européen qui a plus de 25 ans, qui est un des piliers de la construction européenne, adopté à l'unanimité des États membres, pour autoriser une fusion parce qu'il estime que c'est l'intérêt de la France et de l'Allemagne. Il est inutile alors de plaider comme le fait avec des trémolos dans la voix notre gouvernement pour un parlement de la zone euro, pour une réduction du fameux "déficit démocratique" si en réalité, la France ne conçoit pas l'Europe que...comme le couple Berlin-Paris.

Deuxième contradiction :  l'Europe que le macronisme et ses prédécesseurs nous a vendue c'est une Europe de la coopération, du multilatéralisme, une Europe qui n'a aucun ennemi, mais que des partenaires commerciaux, une Europe du "doux commerce" de Montesquieu. Bizarrement, notre gouvernement vient de se découvrir un ennemi,   qui s'appelle la Chine. Comprenne qui pourra !

Quelles sont les divergences des approches entre Berlin et Paris sur cette question, et comment expliquer la décision prise par la Commission en ce sens ?

C'est une décision fondée en droit, sous le contrôle de la Cour de Justice. Cette décision n'est que l'application de ce que les États demandent à la Commission de faire depuis 25 ans. 

Elle nous semble d'autant plus fondée - sans avoir pu en prendre connaissance puisqu'elle n'est pas encore publique et qu'elle doit faire quelques centaines de pages - que, Margrethe Vestager aurait fait l'impossible pour faire plaisir à la France et à l'Allemagne. Elle n'a en effet pas fait mystère de son désir de devenir présidente de la Commission européenne, ce qui rendait indispensable le soutien de Paris et Berlin. Le dossier était probablement indéfendable.

Plus largement, en matière de concurrence, malgré ce qui se répète à l'envie dans les éléments de langage du gouvernement, Berlin et Paris ne sont pas sur la même longueur d'ondes. L'autorité de concurrence allemande, le Bundeskartellamt (Office fédéral de lutte contre les cartels) était ainsi très favorable à une interdiction de la fusion. Or, cette institution est puissante dans le système politique et économique allemand. Par ailleurs, si le gouvernement allemand a soutenu cette fusion du bout des lèvres, c'est aussi que dans un contexte de défaisance globale, de crise majeure du système européen, l'Allemagne essaye de minimiser les sujets de contentieux avec la France. Les Allemands ne veulent pas toujours dire non à la France, mais la réalité ici est qu'ils comprennent et respectent le droit européen. 

D'un point de vue économique Bruno Le Maire - dont il faut se souvenir qu'il est avant tout un diplomate littéraire peu intéressé par les questions économiques et aussi incompétent en économie que tant de ses prédécesseurs - ne sait sans doute pas de quoi il parle. Berlin et Paris sont diamétralement opposés sur ces questions, et ils l'ont toujours été. Les Allemands pensent que le droit de la concurrence est un vecteur fondamental de développement d'une industrie solide et saine et notamment du Mittelstand (les petites et moyennes entreprises). La raison en est simple :  l'enjeu est que les petites entreprises puissent être protégées des plus grandes pour pouvoir se développer. En France, en revanche, nos autorités raisonnent sur la base des grandes entreprises (souvent à capitaux partiellement publics). Le droit de la concurrence a d'ailleurs été introduit pas les Allemands dès 1957 dans les Traités, sans que les Français en perçoivent la puissance et les effets. Ce malentendu est structurant de la construction européenne et l'une des conséquences est la surpuissance de la direction générale de la concurrence (DG-COMP) de la Commission – qui n'a jamais été dirigée par un Français et est aujourd'hui dirigée par un Allemand, avec des allemands à beaucoup de postes clés. Le droit de la concurrence, comme pilier central de la construction européenne, c'est allemand. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

05.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

07.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

04.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

05.

Arabie saoudite : ces rumeurs sur une possible destitution de MBS

06.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

01.

Cette dénonciation frénétique de l’islamophobie qui masque si souvent un islamo-mépris qui s’ignore

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

04.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

05.

Débat sur l’immigration : le gouffre d’une société moralement désarmée

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
AZKA
- 07/02/2019 - 17:28
Le divorce franco allemand
Pour bientôt.
GP13
- 07/02/2019 - 10:24
Suicide français
Le gouvernement regrette que Siemens n'ait pas pu racheter Alstom.
La désindustrialisation de la France subit là un coup d'arrêt et cela provoque la colère de nos gouvernants.
Tout cela fait penser à un plan concerté d'abaissement de la France dont la faillite serait trop lourde pour l'Allemagne qui serait obligée d'intervenir et prendre en charge les intérêts français. On comprend mieux l'intérêt, dans ces conditions, d'un couple franco-allemand volontairement déséquilibré.