En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

02.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

03.

Maladies cardio-vasculaires : l’étude scientifique qui a piégé une bonne partie de la presse

04.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

05.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

06.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage

07.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

04.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

Les gènes du gaucher ont été découverts et voilà pourquoi c’est une découverte aux conséquences pratiques importantes

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

04.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

05.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

ça vient d'être publié
décryptage > International
élections israéliennes

Ces noeuds gordiens que devra trancher le système politique israélien après l’échec de Benjamin Netanyahu

il y a 12 min 13 sec
light > Justice
Mystérieuse affaire
Ils abandonnent leur fille adoptive et déménagent au Canada
il y a 41 min 15 sec
décryptage > Justice
Enquête virage

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

il y a 2 heures 3 min
décryptage > Economie
projet d'innovation

Les banques et les assurances vont dégager 5 milliards d'euros d’investissement pour les start-up

il y a 3 heures 50 min
pépites > France
Une nouvelle grogne des Gilets jaunes ?
Un possible retour de la taxe carbone est envisagé
il y a 5 heures 49 min
décryptage > Société
Tribune

Quelques bonnes raisons de promouvoir le travail post retraite

il y a 7 heures 28 min
décryptage > Politique
unification des forces ?

Rencontre Macron-Conte en Italie : mais à quoi peuvent aboutir les discussions entre partis attrape-tout ?

il y a 7 heures 47 min
décryptage > Economie
un non-dit dans ses déclarations

Politique fiscale : ce que la France pourrait faire pour répondre aux appels du pays de Mario Draghi

il y a 8 heures 14 min
décryptage > High-tech
navigateur internet

Faut-il faire confiance aux promesses de protection accrue de la vie privée faites par Firefox ?

il y a 8 heures 40 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Au secours, l’OMC se réveille et autorise Donald Trump à taxer les produits d’origine européenne

il y a 9 heures 19 min
light > Santé
santé publique
L'Etat de New York interdit les cigarettes électroniques aromatisées
il y a 22 min 53 sec
pépites > Religion
sondage
L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France
il y a 2 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": "Catamount, la Justice des Corbeaux" de Benjamin Blasco-Martinez

il y a 3 heures 40 min
chocs culturels
Une loi interdisant de manger des chiens est bloquée au Royaume-Uni
il y a 5 heures 31 min
pépite vidéo > Environnement
climat
Greta Thunberg rencontre Barack Obama
il y a 6 heures 26 min
décryptage > Style de vie
Wikiagri

Envie de vous calmer ? Après les bars à chat, la ferme aux chameaux

il y a 7 heures 40 min
décryptage > Société
immigration

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

il y a 8 heures 3 min
décryptage > Santé
mortalité

Maladies cardio-vasculaires : l’étude scientifique qui a piégé une bonne partie de la presse

il y a 8 heures 22 min
décryptage > Style de vie
C’est arrivé près de chez vous

Le pays champion du monde en termes de durabilité alimentaire est…

il y a 9 heures 1 min
décryptage > Société
énième réforme

Lutte contre les stupéfiants : le plan antidrogue qui n’en était pas un

il y a 9 heures 31 min
© Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
© Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Journalisme

Pourquoi les licenciements outre-atlantique chez Vice, BuzzFeed ou le Huffington Post nous prouvent que les réseaux sociaux et la concurrence sont en train de tuer le journalisme en ligne

Publié le 06 février 2019
Ces dernières semaines, de très grands médias web internationaux ont annoncé d'importantes réductions d'effectif : Huffington Post, Yahoo, Buzzfeed, Vice. Si la baisse des effectifs des médias est une tendance importante depuis quelques années, celle qui concerne ces médias en ligne semble être le fruit d'une seule et même tendance : la perte des revenus publicitaires, ces derniers étant captés par les réseaux sociaux.
Alexandre Joux est directeur de l’Ecole de Journalisme et de Communication d'Aix-Marseille
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandre Joux
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandre Joux est directeur de l’Ecole de Journalisme et de Communication d'Aix-Marseille
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ces dernières semaines, de très grands médias web internationaux ont annoncé d'importantes réductions d'effectif : Huffington Post, Yahoo, Buzzfeed, Vice. Si la baisse des effectifs des médias est une tendance importante depuis quelques années, celle qui concerne ces médias en ligne semble être le fruit d'une seule et même tendance : la perte des revenus publicitaires, ces derniers étant captés par les réseaux sociaux.

Atlantico : N'est-ce pas un retour de bâton compréhensible, ces médias se fondant principalement sur une importante utilisation des réseaux sociaux ? 

Alexandre Joux : Il y a deux choses. La première c'est que les médias américains historiquement, papiers comme numériques, se sont bien plus financés par la publicité que la presse française. Leurs revenus publicitaires dépassent même ceux des ventes et des abonnements des lecteurs, ce qui fait que la presse outre-Atlantique est beaucoup plus impactée. Elle doit repenser complètement ses modèles d'affaires. Le New York Time par exemple est en train de gagner plus d'argent avec ses abonnements qu'avec ses recettes publicitaires, mais beaucoup de médias américains dépendent encore en majorité de la publicité, en ligne notamment. Un autre exemple, Buzzfeed dépend quasi-exclusivement des réseaux sociaux, qui constituent les trois quarts de son audience. Pour ces médias la situation est compliquée, car les plateformes internet captent de plus en plus la ressource publicitaire par les Smartphones. Depuis les années 2010 et l'explosion de l'internet sur mobile, il y a eu une rupture complète dans les modalités de commercialisation publicitaire. Avant les bannières étaient vendues à l'affichage, l'audience touchée dépendait du contexte. Par exemple sur le Washington Post la bannière visait un public assez aisé, et était donc assez cher par rapport à celles afichées sur des sites de divertissements ou de services. Mais la publicité programmatique change la donne, c’est-à-dire que l'on détache la bannière en fonction de la ligne éditoriale pour la personnaliser en fonction de l'internaute. Les algorithmes qui gèrent cela prennent leurs informations sur les réseaux sociaux essentiellement, informations qui appartiennent à Facebook, Twitter, et consorts. Ces derniers, bien évidemment, facturent ces données.

La deuxième, vu que les entreprises publicitaires arrivent à afficher des pubs pertinentes, face à chaque utilisateur et indépendamment du contexte éditorial, internet est devenu un gigantesque espace de publicité potentiel. L'offre a dépassé la demande de manière herculéenne.

Une solution de redistribution serai-t-elle viable ?

Régulièrement Facebook signe des accords avec des médias, souvent c'est dans le cas du lancement de nouvelles fonctionnalités sur le réseau social. L'entreprise va rémunérer des médias pour produire une information adaptée à son modèle, et fournir un flux d'informations. Mais cela est ponctuel et dure juste le temps du lancement, après le partenariat cesse, c'est uniquement provisoire. A plus long terme il y a une nécessitée pour Facebook et Google de trouver des accords avec des médias de référence pour combler le besoin d'informations "sérieuses" de leurs utilisateurs. Il n'y aura pas de concurrence pure entre les réseaux sociaux et les médias traditionnels, car les deux ont besoin l'un de l'autre. Une avancée notable serait, comme en Europe, que les réseaux payent les journaux quand ils reprennent leurs contenus.        

Alors que la question des fake news fait chaque jour l'actualité, est-ce la fin définitive de toute idée d'un marché libre et opérationnel pour les médias dans l'espace numérique ?

Le marché dans l'espace numérique est plus libre qu'il ne l'a jamais été ! Il y a ce paradoxe entre liberté d'expression et libre concurrence, l'idée de départ étant de s'opposer à l'intervention de l'Etat. Le marché était une alternative à la censure étatique, mais le contexte a changé, le marché est confronté aux "Fakes News" il faut donc un retour de l'Etat, ou au moins une responsabilisation des acteurs du milieu. S'il n'y a pas un encadrement plus "musclé" de la part des plateformes, on risque de voir les états multiplier les lois pour encadrer l'information sur internet, et donc forcément une limitation du marché numérique libre. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

02.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

03.

Maladies cardio-vasculaires : l’étude scientifique qui a piégé une bonne partie de la presse

04.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

05.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

06.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage

07.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

04.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

Les gènes du gaucher ont été découverts et voilà pourquoi c’est une découverte aux conséquences pratiques importantes

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

04.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

05.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires