En direct
Best of
Best of du 5 au 11 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Il aime le "jeune Adolf", Goebbels et Auschwitz. Et comme c'est du rap…

03.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

04.

Bridgestone ne ferme pas son usine de Béthune à cause du Covid-19 mais de l’incompétence de ses dirigeants...

05.

Emmanuel Macron s'en prend à Olivier Véran

06.

Bertrand se fait flinguer en off chez LR, Jadot tente d’y échapper chez les radicaux d’EELV: Hidalgo exhibe ses origines; Une large part du tri de déchets ne sert à rien, une bonne part de nos objectifs de développement numérique ne sont jamais atteints

07.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

01.

L’inquiétant système chinois de notation sociale qui menace le monde

02.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

03.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

04.

Beatrice Dalle & Anthony Delon épousent des jeunesses; Julie Gayet & Francois H. s’engueulent en regardant le foot; Angelina veut pourrir la vie de Brad Pitt, Jade Hallyday commence à pourrir celle de sa mère; Yannick Noah fait ses besoins dehors

05.

Ce grave danger pour la démocratie qui se cache derrière l’allergie d’EELV et de ses alliés au Tour de France

06.

Droit des arbres : ce danger insidieux qui nous guette quand l'humain n'est plus qu'un vivant parmi d'autres

01.

Ce grave danger pour la démocratie qui se cache derrière l’allergie d’EELV et de ses alliés au Tour de France

02.

Nous avons tué Dieu. Et un autre a pris sa place : jeune, vigoureux, conquérant.

03.

COVID-19 : y-a-t-il encore un pilote dans l’avion gouvernemental ?

04.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

05.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

06.

Le maire éconlogiste (le « n » est voulu) de Lyon part en guerre contre les vélos

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Luttre contre le coronavirus
Covid-19 : Olivier Véran a détaillé la nouvelle stratégie du gouvernement
il y a 13 heures 11 min
pépites > Terrorisme
ONG Acted
Niger : l'Etat islamique revendique l'assassinat des six humanitaires français et de deux Nigériens
il y a 14 heures 15 min
light > Culture
Reconstruction
Gallimard va reverser 40.000 euros provenant des ventes de "Notre-Dame de Paris" de Victor Hugo pour la restauration de l'édifice religieux
il y a 15 heures 12 min
pépites > International
Big Brother
Séjours imposés d'inspecteurs chinois au domicile de familles ouïgoures
il y a 17 heures 33 min
pépite vidéo > International
Destructions
Les images de l'ouragan Sally en Floride et en Alabama
il y a 17 heures 58 min
décryptage > France
Chiffres de la délinquance

Insécurité : quand 20 Minutes invente des fake news en prétendant les dénoncer

il y a 19 heures 4 min
décryptage > Science
Proteus

Le petit-fils du commandant Cousteau veut construire la station internationale du dessous des océans

il y a 19 heures 50 min
décryptage > Politique
Alliance impossible ?

Un populisme intelligent est-il la seule voie pour la droite ?

il y a 21 heures 5 min
décryptage > Société
La revanche de la guillotine ?

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

il y a 21 heures 34 min
décryptage > Social
Mobilisation syndicale

Grèves du 17 septembre : tout pour les entreprises, rien pour les salariés... vraiment?

il y a 22 heures 54 min
light > Media
Présentatrice du "13 heures" de France 2
Marie-Sophie Lacarrau va officiellement remplacer Jean-Pierre Pernaut au JT de 13h sur TF1
il y a 13 heures 38 min
pépites > Histoire
Education
Deux tiers des jeunes Américains ignorent l'existence de la Shoah
il y a 14 heures 38 min
pépites > International
Investigations
Alexeï Navalny aurait été empoisonné à son hôtel à l'aide d'une bouteille d'eau, selon les proches de l'opposant
il y a 17 heures 12 min
pépites > Santé
Rebond de l'épidémie
Covid-19 : l'OMS s'inquiète du niveau "alarmant" de transmission en Europe et des quarantaines réduites
il y a 17 heures 36 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Bertrand se fait flinguer en off chez LR, Jadot tente d’y échapper chez les radicaux d’EELV: Hidalgo exhibe ses origines; Une large part du tri de déchets ne sert à rien, une bonne part de nos objectifs de développement numérique ne sont jamais atteints
il y a 18 heures 15 min
décryptage > International
Influence des médias

Les médias américains sont-ils trop enclins à excuser les erreurs de Biden ?

il y a 19 heures 28 min
décryptage > Santé
Tribune

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

il y a 20 heures 55 min
décryptage > Société
Ainsi s’exprime la banlieue

Il aime le "jeune Adolf", Goebbels et Auschwitz. Et comme c'est du rap…

il y a 21 heures 21 min
décryptage > Santé
Effets collatéraux ?

Covid-19 : l'hémisphère sud a réussi à échapper à la grippe pendant son hiver 2020

il y a 22 heures 25 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bridgestone ne ferme pas son usine de Béthune à cause du Covid-19 mais de l’incompétence de ses dirigeants...

il y a 23 heures 52 min
© VINCENZO PINTO / AFP
© VINCENZO PINTO / AFP
Islam traditionnel contre djihadisme

Pourquoi le voyage du Pape aux Émirats arabes unis revêt une importance toute particulière pour l’Occident

Publié le 04 février 2019
La politique des Émirats vis-à-vis de la liberté religieuse et du christianisme en fait des alliés importants pour mener le combat contre l’islamisme et le djihadisme
Jean-Sylvestre Mongrenier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Sylvestre Mongrenier est docteur en géopolitique, professeur agrégé d'Histoire-Géographie, et chercheur à l'Institut français de Géopolitique (Université Paris VIII Vincennes-Saint-Denis).Il est membre de l'Institut Thomas More.Jean...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La politique des Émirats vis-à-vis de la liberté religieuse et du christianisme en fait des alliés importants pour mener le combat contre l’islamisme et le djihadisme

Le 5 février prochain, le Pape François célèbrera la messe à AbuDhabi, aux Emirats Arabes Unis (EAU). Il s’agira de la première visite pontificale dans la péninsule Arabique, foyer originel de la religion mahométane. « Fraternité humaine » et « dialogue des civilisations »sont au programme : les esprits critiques se gausseront de la rhétorique en usage. Il reste que cet événement historique met en exergue d’importants enjeux.

Soulignons d’abord l’importance de la venue du Pape pour le million de chrétiens qui vivent aux Emirats et peuvent librement affirmer leur foi. Au vrai, ces résidents, qu’il s’agisse de cadres occidentaux ou d’Indiens et de Philippins venus occuper des emplois subalternes, constituent une part croissante de la population. Plus de 100 000 d’entre eux devraient se rendre dans le stade Zayed, décoré d’une grande croix, pour y célébrer l’Eucharistie.

L’événement appelle l’attention sur ces émirats qui, sous la direction de Mohammed Ben Zayed, prince héritier et régent, suivent leur voie propre dans une région menacée par la dialectique mortifère des djihadismes chiite et sunnite.D’autant que la visite pontificale vient après la tenue du cinquième Forum pour la promotion de la paix, véhicule d’une « nouvelle alliance des vertus » (5-7 décembre 2018).

On sait la proximité diplomatique entre AbuDhabi et Riyad, les EAU inspirant les réformes économiques et sociales que l’Arabie Saoudite s’efforce de mettre en œuvre, non sans périls. Sur le plan religieux, AbuDhabi affirme sa différence. Si l’islam est y est également religion d’Etat, les titulaires de la nationalité émiratie ne pouvant se soustraire aux obligations qui en découlent, du moins les chrétiens ainsi que les adeptes d’autres cultes, bouddhisme inclus, bénéficient-ils de la liberté religieuse.

Aussi, parler de tolérance ne constitue pas un abus de langage. Les cultes et pratiques spirituelles autres que l’islam y sont tolérés, sans que l’écart par rapport à la norme ne remette en cause la primauté de la religion d’Etat. Dans l’Europe du XVIe siècle, à l’époque des guerres dites de « religion » (les motivations étaient multiples), la tolérance était ainsi entendue.

Soulignons que la première église catholique fut ouverte sur place en 1965, quelques années avant la constitution des EAU (1971). Par ailleurs, les institutions archéologiques officielles mettent en valeur le passé chrétien de la péninsule Arabique, avant la prédication de Mahomet.

Cette tolérance d’Etat n’est pas exempte de considérations pratiques, tant sur le plan intérieur qu’international. Non sans succès, les EAU sont engagés depuis plusieurs années dans une transition qui vise à dépasser par le haut l’économie de rente (la seule exploitation des hydrocarbures). Cet effort requiert la mobilisation d’une population active venue de l’étranger, en quête de conditions de vie plus amènes que dans les pays voisins, y compris dans le domaine de la vie spirituelle. De surcroît, cette politique de tolérance contribue positivement à la réputation internationale des EAU.

N’en concluons pas la victoire de la sécularisation en cette terre d’Islam. Les Emiratis expriment leur fierté de vivre dans cette péninsule au cœur du monde mahométan, la pratique religieuse étant source d’une forte conscience de soi et d’auto-affirmation internationale, avec il est vrai, la richesse que procurent les revenus des hydrocarbures. Simplement, il s’agit là d’un islam traditionnel, dont les racines longues-vivantes plongent dans l’histoire tribale et le style de vie des Bédouins de la péninsule Arabique.

De manière ouverte, le pouvoir émirati soutient cette version quiétiste de l’islam, centrée sur la foi et la pratique personnelle. A l’inverse du Qatar, il s’oppose au « politicisme » des Frères musulmans dont le militantisme, de longue date, menace les équilibres des monarchies sunnites. Plus encore, cet islam quiétiste doit être distingué du djihadisme globalisé d’Al-Qaïda et du pseudo-califat proclamé par l’« Etat islamique » (Daech). Cette interprétation de l’islam est celle de l’université Al-Azhar, sise au Caire, dont le grand imam rencontrera le Pape.

Dans ce voyage en terre d’Islam, la diplomatie pontificale a ses raisons propres, irréductibles aux calculs politiques des gouvernements séculiers ainsi qu’aux configurations géopolitiques mondiales. Cela dit, les puissances occidentales, engagées depuis deux décennies dans une longue lutte contre le terrorisme islamique ne sauraient se désintéresser des enjeux d’une telle visite et du rôle tenu par les EAU, au plan régional et dans le monde mahométan.

Il serait en effet illusoire et dangereux de persévérer dans la croyance selon laquelle la post-modernité occidentale constitue le terme de l’Histoire, le djihadisme n’exprimant qu’un ultime raidissement avant la dissolution finale. Alors que le « grand récit » de la sécularisation s’avère être un ethnocentrisme élargi aux dimensions du globe, l’Islam, comme religion et civilisation, demeurera l’une des grandes traditions du XXIe siècle.

Contre le djihadisme, version idéologique de l’islam stimulée par le processus de mondialisation, le déchaînement de la technique et les pétrodollars, les gouvernements occidentaux ont intérêt à soutenir les efforts de ceux qui entendent définir de nouveaux équilibres entre le Palais et la Mosquée, et faire prévaloir une pratique enracinée. Pour mener le combat contre l’islamisme et le djihadisme, les Occidentaux ont besoin de soutiens géopolitiques, mais aussi de points d’appui spirituels et culturels.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Marie Esther
- 06/02/2019 - 13:11
avant Mahomet
il y avait des juifs en Arabie ... d'accord ils ont ete massacres mais ils etaient la avant.
Marie Esther
- 06/02/2019 - 13:10
avant Mahomet
il y avait des juifs en Arabie ... d'accord ils ont ete massacres mais ils etaient la avant.
cloette
- 04/02/2019 - 19:41
ha ha
très drôle, adroite toutemaintenant !