En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

07.

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

06.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

05.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

06.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Nouveau monde

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

il y a 13 min 13 sec
décryptage > Politique
Fractures émotionnelles

La colère et la peur dominent les émotions des Français concernant l’état du pays. Mais ceux qui les ressentent ne sont pas du tout les mêmes

il y a 44 min 3 sec
décryptage > France
Débat public

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

il y a 1 heure 6 min
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 14 heures 14 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 15 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 15 heures 39 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 17 heures 49 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 18 heures 34 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 20 heures 3 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 20 heures 35 min
pépites > Santé
Vacances
Isolement de 7 jours au retour pour les Français qui sont partis faire du ski en Suisse ou en Espagne
il y a 19 min 42 sec
décryptage > Politique
Occupation de temps de cerveau disponible

La démocratie, malade du syndrome Darmanin ?

il y a 52 min 40 sec
décryptage > Economie
Atantico Business

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

il y a 1 heure 43 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 14 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 15 heures 25 min
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 16 heures 21 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 18 heures 22 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 19 heures 52 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 20 heures 4 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 21 heures 37 min
Atlanti-culture

Du talent, du courage, et du panache!

Publié le 01 février 2019
Dans la bagarre, les hommes d'affaires sont bien plus terribles que les catcheurs. L'aventure vécue par Jean-Pierre Tirouflet à la tête d'un grand groupe l'atteste violemment. Aujourd'hui, blanchi de lourdes accusations, c'est avec beaucoup de panache qu'il raconte ce qu'il a vécu.
Bertrand Devevey pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Devevey est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.). 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans la bagarre, les hommes d'affaires sont bien plus terribles que les catcheurs. L'aventure vécue par Jean-Pierre Tirouflet à la tête d'un grand groupe l'atteste violemment. Aujourd'hui, blanchi de lourdes accusations, c'est avec beaucoup de panache qu'il raconte ce qu'il a vécu.

LIVRE

Greenmail. Seul face aux activistes

de Jean Pierre Tirouflet

Ed. Questions d'actu
237 pages

 

RECOMMANDATION : EXCELLENT

 

THÈME

   
En 1998, nait de la division des activités chimie et pharmacie du groupe Rhône-Poulenc (qui fut un des plus grands groupe français à l'époque), le Groupe Rodhia. Jean Pierre Tirouflet, qui en est alors le directeur financier, est nommé à sa tête avec pour mission de le faire grandir et de le valoriser, notamment par des acquisitions et réorganisations opportunes. La constitution progressive de son pack d'actionnaires, d'investisseurs et de dirigeants va révéler des tensions, des incompréhensions, des fractures, et des manipulations pour servir des intérêts divergents. Jean Pierre Tirouflet va être confronté à la fois à des évolutions de marché défavorables, à des attaques visant à déstabiliser sa personne, son management, son actionnariat.

 Certes imparfaitement résumée, la tactique du "Greenmailing" ou de chantage financier (voir "un extrait" ci-dessous)  exercée contre lui, lui sera finalement fatale et il devra démissionner fin 2003. 
Commencent alors des procédures judiciaires intentées pour mettre en cause sa gestion, qui déboucheront, 15 ans plus tard,  sur un non lieu. 

Jean Pierre Tirouflet livre dans ce récit écrit à la première personne, sa vérité sur ces années de combat managérial et judiciaire.

POINTS FORTS 


1- Une écriture simple, efficace, qui malgré la complexité des opérations décrites et la multitude des parties prenantes, vous tient (m'a tenu) en haleine. Il y a du Sulitzer dans la plume de Jean Pierre Tirouflet.
2- Un soucis de faire comprendre les faits, servi par un prologue et une chronologie qui posent très bien l'enjeu du récit.
3- Un témoignage sans concession ni langue de bois, dont les mots, parfois assassins, sont ciselés et parfois drôles.
4- Quelques portraits savoureux au passage -Ségolène Royal en particulier-, et coups de griffe à des personnalités du microcosme parisien comme Alain Minc, Ghislaine Ottenheimer, Martine Orange ou encore quelques fonctionnaires de l'Autorité des Marchés Financiers. Certains, certaines, n'apprécieront pas...
5 - Un intéressant exercice d'introspection sur le thème de la solitude du dirigeant, du risque, de la lucidité ou de l'erreur.



POINTS FAIBLES 


1- Des éléments de contenus techniques, en particulier dans l'ingénierie financière des grands groupes industriels. Métier complexe, où le peu d'experts et intermédiaires des stratégies boursières et de crédits se livrent une lutte acharnée pour des profits, souvent considérables et à la légitimé douteuse.
2- Ce livre montre le côté sombre du management des grands groupes. Le point de vue de l'auteur ne peut être considéré à priori comme représentatif, mais l'on sent dans son récit le poids des alliances et des compromissions, la force des réseaux et le peu de cas accordé à la loyauté confrontée aux intérêts financiers. Alors candides, sortez vos mouchoirs!
3- Fondamentalement, ces points ne sont pas "faibles" mais simplement un peu déstabilisants, car "ce qui fut - demeure".
 

EN DEUX MOTS 


Lire un tel témoignage aide à comprendre l'envers de la gestion d'un très grand groupe industriel, sous le regard d'un dirigeant qui a voulu le sauver, n'a pas réussi et s'en est trouvé accusé de tous les maux. Ce témoignage est certes "expert" et d'aucuns diront partial, mais il est aussi très humain, emprunt d'une certaine forme d'humour teintée d'amertume.

 Ce livre veut aussi rendre son honneur à son auteur, que les décisions de justice définitives du début 2018 ont motivé à témoigner.  Quand un grand patron se bat pour qu'un ensemble industriel ne soit pas dépecé pour enrichir ses créanciers, il y a du respect dans l'air. Bref, ce récit est à conseiller à tous les curieux des questions économiques et industrielles, aux étudiants et jeunes loups (et louves) de la finance, du capital investissement, mais aussi de la "compliance" et des ressources humaines.


UN EXTRAIT 


"Notre raider rencontre également un de ses confrères qui, d'ordinaire, joue plutôt sa partition dans la catégorie "green mailer". Le "black mail" en anglais, c'est le chantage ; par analogie, le "green mail", par allusion à la couleur des dollars, c'est le métier de celui qui s'introduit dans le capital d'une société, utilise sa position d'actionnaire pour harceler le management jusqu'au point, où, excédé, celui-ci s'arrange pour le racheter avec une prime ou modifie sa stratégie pour lui donner satisfaction.
De retour à Paris, il décide de commencer l'opération en ramassant des titres sur le marché avec le concours de son auxiliaire (…) le "green mailer" ; il lance parallèlement une campagne de déstabilisation du management. Son conseiller, très bien introduit dans les médias, se répand sur mon compte en propos venimeux et propage des rumeurs sur mon incompétence et celle de mon équipe.
Tout ceci n'est évidemment que jeu d'hypothèses et fruit de mon imagination trop fertile". Page 65
 

L'AUTEUR  


Jean Pierre Tirouflet a été Directeur financier de Rhône-Poulenc avant de devenir Président du Groupe Rhodia de 1998 à 2003. Rhodia était constitué des apports de Rhône-Poulenc pour former un groupe d'ambition mondiale dédié à la Chimie fine. Le Groupe existe toujours mais est détenu depuis 2011 par Solvay (Belgique) à près de 95 %.
Mis en cause pour sa gestion au cours de ses années de présidence, Jean-Pierre Tirouflet a connu mise en examen, garde à vue et 15 années de procédures judiciaires avant que ne soit reconnue définitivement (janvier 2018) son innocence des faits qui lui  étaient reprochés.
Jean Pierre Tirouflet a ensuite présidé au lancement d'une Start Up et est aussi l'un des chroniqueurs les plus appréciés de Culture-Tops.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires