En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Une arme de destruction massive contre l’écriture inclusive : le boycott

03.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

04.

Train ou avion ? Le point sur les risques d’être contaminé par la Covid-19

05.

Les conseillères de l’Elysée avaient alerté et dénoncé des comportements misogynes au plus haut sommet de l’Etat en 2018

06.

Ces pays où continuent à partir les Français malgré le Coronavirus

07.

L’enseigne Cultura boycottée par des clients pour son utilisation de l’écriture inclusive

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

06.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

04.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

05.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

06.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

ça vient d'être publié
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le singe prend un bain et quand Mademoiselle souffle vingt bougies : c’est l’actualité aoûtienne des montres
il y a 25 min 15 sec
light > Culture
Disparition
Mort du philosophe Bernard Stiegler à l’âge de 68 ans
il y a 3 heures 1 min
pépite vidéo > Santé
Recommandations
Canicule et coronavirus : les bons gestes à adopter
il y a 4 heures 5 min
décryptage > France
Fines lames

La France orange mécanique (complément d’information) : merci de ne pas oublier les couteaux

il y a 6 heures 53 min
décryptage > Consommation
Origines des produits

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

il y a 7 heures 37 min
décryptage > Loisirs
"Voyage, voyage"

Ces pays où continuent à partir les Français malgré le Coronavirus

il y a 8 heures 21 min
décryptage > Economie
Relance européenne

L’Euro fort, bonne ou (très) mauvaise nouvelle pour la reprise ? Le match des arguments

il y a 9 heures 14 min
pépite vidéo > Politique
Solidarité avec le peuple libanais
Liban : retrouvez l’intégralité de la conférence de presse d’Emmanuel Macron à Beyrouth
il y a 20 heures 23 min
pépites > Histoire
Mémoire
Japon : commémorations à Hiroshima, 75 ans après la première bombe atomique de l’histoire
il y a 21 heures 32 min
light > Science
Peau robotique
Inspirés par Star Wars, des scientifiques ont créé une peau artificielle révolutionnaire
il y a 22 heures 50 min
pépites > France
Enquête
Incendie à Anglet : un homme a été placé en garde à vue
il y a 2 heures 19 min
pépites > Santé
0.800.06.66.66
Canicule et vague de chaleur : le ministre de la Santé, Olivier Véran, annonce la création d’un numéro vert
il y a 3 heures 41 min
décryptage > Santé
Transport collectif

Train ou avion ? Le point sur les risques d’être contaminé par la Covid-19

il y a 6 heures 32 min
décryptage > Consommation
COCKTAIL & TERROIR

Les idées cocktails originales de l’été : Cognac Tonic, mieux que le Gin, optez pour un cocktail d’été "trendy"

il y a 7 heures 10 min
décryptage > High-tech
Mort de la concurrence ?

Pourquoi nous surfons de moins en moins en dehors de Google

il y a 8 heures 3 min
décryptage > International
"Le Liban n'est pas seul"

Beyrouth : le rêve éveillé de l'Elysée sur l'Orient

il y a 8 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "La clé USB" de Jean-Philippe Toussaint, l’art de rendre romanesque l’univers de l’informatique

il y a 19 heures 58 min
pépites > International
Voix de la France
Liban : Emmanuel Macron lance un appel à un "profond changement" auprès de la classe politique
il y a 20 heures 41 min
pépites > Faits divers
Centre-ville du Havre
Fin de la prise d'otages dans une agence bancaire du Havre
il y a 22 heures 8 min
pépites > Politique
#MeToo
Les conseillères de l’Elysée avaient alerté et dénoncé des comportements misogynes au plus haut sommet de l’Etat en 2018
il y a 23 heures 49 min
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Illusion vertes

Après les luttes sociétales, l’écologie comme seul ADN sera-t-elle le dernier clou dans le cercueil de la gauche socialiste ?

Publié le 29 janvier 2019
Le Premier secrétaire du PS, Olivier Faure, a dressé ce lundi l'inventaire du quinquennat de François Hollande. Un "devoir" avant de se tourner vers les élections européennes.
Maxime Tandonnet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maxime Tandonnet, universitaire, essayiste, auteur de nombreux ouvrages, dont Histoire des Présidents de la République (Perrin 2013 et 2017).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Premier secrétaire du PS, Olivier Faure, a dressé ce lundi l'inventaire du quinquennat de François Hollande. Un "devoir" avant de se tourner vers les élections européennes.

Atlantico : Lors d'une interview donnée à Europe 1, Yannick Jadot a déclaré "La situation est dramatique dans les campagnes, pour les paysans et la nature, et on a peur quand on mange. Emmanuel Macron a une responsabilité criminelle au regard des effets démontrés sur la santé du glyphosate". De Benoît Hamon à EELV en passant par "Place publique" ou les autres mouvements politiques, la question écologique semble aujourd’hui dominer toute autre forme de positionnement politique. Comment expliquer cette logique, notamment au PS, d'un passage de témoin idéologique du prisme sociétal au prisme écologique ? 

Maxime Tandonnet : Le parti socialiste et la gauche en général ont connu une profonde mutation idéologique au cours des 40 dernières années qui s'exprime dans les rapports de Terranova. A la fin du XIXe siècle, et au cours du XXe siècle, notamment à travers la SFIO, ils se présentaient avant tout comme le parti qui défendait la cause de la classe ouvrière face au patronat et à la bourgeoisie. La lutte contre le chômage, pour les salaires et des conditions de travail était leur principale raison d'exister. Il est probable que les mutations en profondeur des sociétés occidentales ont favorisé une transformation profonde de la gauche: désindustrialisation, tertiarisation, robotisation, informatisation. A la défense de la classe ouvrière s'est substitué la prise en compte des préoccupations d'un milieu urbain plutôt instruit et privilégié très attaché à des enjeux individuels liés à la qualité de la vie en particulier les questions de santé et d'environnement. Le phénomène est de nature idéologique. Nous assistons sans doute à un recul des grandes causes collectives qui mobilisaient la gauche traditionnelle comme l'anticolonialisme ou le tiers-mondisme au profit de préoccupations centrées sur l'épanouissement individuel.

Olivier Faure dressait ce lundi soir l'inventaire du PS dans un objectif avoué d'Union de la Gauche. Comment expliquer qu'une telle union ne semble pouvoir être réalisée que par ce prisme écologique ? 

Les marges de manoeuvre sur le plan économique et social sont réduites. Que peut encore promettre la gauche à cet égard? Depuis près de 40 ans elle échoue dans la lutte contre le chômage. Cette impasse avait été le drame des années Mitterrand de 1981 à 1995. Elle n'a jamais pu tenir ses engagements à cet égard. Puis il y eut l'échec du gouvernement Jospin sur ce thème entre 1997 et 2002. Récemment, entre 2012 et 2017, le président Hollande ne cessait d'annoncer une amélioration qui n'est jamais venue. Nul n'a jamais trouvé la recette miracle, à droite comme à gauche, pour renouer avec une marche vers le plein emploi. La gauche évite donc de remettre cette question qui la renvoie à l'histoire de ses échecs au coeur de son discours. Elle peut difficilement parler de la sécurité ou de l'immigration, sachant que ces sujets préoccupent l'opinion publique et qu'un discours d'angélisme lui serait fatal. Il reste l'écologie, la défense de l'environnement et de la santé publique, commun dénominateur à l'ensemble des Français sur lesquels elle peut facilement se retrouver sur un mode consensuel.

Une telle stratégie n'est-elle pas autant une impasse que le prisme sociétal dans l'objectif d'une reconquête de l'électorat ?

En effet, c'est assez probable. Les centres d'intérêt essentiel de la gauche d'aujourd'hui, sur les moeurs, les questions sociétales, l'écologie, concernent une frange de la population française en particulier la bourgeoisie urbaine progressiste qui défend ces valeurs. Mais ils ne sont pas prioritaires au regard des préoccupations de la France dite périphérique, la plus touchée par le chômage, les fins de mois difficiles, le prix de l'essence, les inquiétudes liées à la scolarité des enfants, l'insécurité. La droite non plus n'a pas trouvé le bon ton pour restaurer la confiance auprès des couches populaires qui se retrouvent dans le vote protestataire, l'abstentionnisme, ou le soutien aux Gilets Jaunes. Le devoir d'inventaire dont se réclame M. Faure se rattache un peu à cette logique. Pourqui avons-nous échoué? Il est improbable qu'il suffise à ramener la confiance. Pour toucher de nouveau la France populaire, il faudrait que la gauche change profondément et trouve les mots pour parler à ceux qui se sentent abandonnés par la France dite d'en haut. Nous en sommes très loin...

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
TPV
- 30/01/2019 - 06:20
Sociétalement parlant
Il existe des pistes inexplorées pour les individus de centre ville; la GPA bien sûr, la polygamie, la zooph...et pleins d'autres machin que l'Etat de juges, pardon de Droit, fera ratifier. Heureusement la discussion sur le sexe des anges terranovesques tournera court très bientôt.
cloette
- 29/01/2019 - 13:53
En effet
anticolonialisme, tiers mondisme, luttes sociétales , puis écologie, le PS se cherche une idéologie bien commode car on peut s'abriter derrière, et se dispenser d'argumenter .Et si la gauche se préoccupait davantage de la majorité des citoyens dont les gilets jaunes ont rappelé l'existence ? La majorité silencieuse était devenue minoritaire , et les minorités ( urbaines) étaient devenues le chic du chic ( sauf la minorité des SDF, qui elle reste sur le carreau quel que soit la mouvance politique ...