En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Où l’on apprend qu’Emmanuel Macron est le porte–parole de Sibeth Ndiaye…

02.

Mais qu’est-ce que le Boogaloo auquel aspirent nombre d’émeutiers américains ?

03.

Effets secondaires durables de la Covid-19 : les malades abandonnés des médecins ?

04.

Il y a un Covid-19 de gauche et un Covid-19 de droite ! Nous devons cette immense découverte à un épidémiologue, hélas encore peu connu, du nom de François Ruffin

05.

Après le conflit israélo-palestinien la France importe les tensions raciales américaines

06.

Mort de George Floyd : l’anti-racisme, combat nécessaire mais explication radicalement insuffisante de la situation américaine

07.

Mort d'Adama Traoré : près de 20.000 personnes rassemblées à Paris, des tensions en fin de manifestation

01.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

02.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

03.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

04.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

05.

Effets secondaires durables de la Covid-19 : les malades abandonnés des médecins ?

06.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

04.

Alerte à l’épargne des ménages... mais certainement pas à l’euthanasie des épargnants

05.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

06.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

ça vient d'être publié
pépites > Consommation
Bonnes affaires estivales
Bruno Le Maire précise que le début des soldes est programmé pour le 15 juillet
il y a 6 heures 46 min
pépite vidéo > Santé
"Equipe de pieds nickelés"
"Star des maladies infectieuses" : Didier Raoult revient sur la récente étude de la revue The Lancet
il y a 8 heures 12 min
R.I.P.
L’ancien boxeur Floyd Mayweather a l’intention de payer les funérailles de George Floyd
il y a 9 heures 58 min
pépites > Justice
Bataille d'experts
Mort d'Adama Traoré : la contre-expertise conclut que le plaquage ventral des gendarmes a entraîné l’asphyxie
il y a 11 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Anagrammes à quatre mains" de Karol Beffa et Jacques Perry-Salkow : pour sourire de plaisir

il y a 12 heures 57 min
pépites > Economie
Soutien aux entreprises
Renault : le prêt garanti de 5 milliards d'euros est validé par le gouvernement
il y a 14 heures 6 min
pépites > Justice
Nouvelle requête
Affaire Adama Traoré : une contre-expertise indépendante a été demandée par sa famille
il y a 15 heures 45 min
pépite vidéo > Europe
Anniversaire
Il y a 67 ans, la reine Elizabeth II était couronnée
il y a 16 heures 42 min
décryptage > Economie
Conséquences du Covid-19

De l’inutilité des prédictions économiques actuelles

il y a 18 heures 25 min
décryptage > Politique
Enfin la vérité

Il y a un Covid-19 de gauche et un Covid-19 de droite ! Nous devons cette immense découverte à un épidémiologue, hélas encore peu connu, du nom de François Ruffin

il y a 18 heures 59 min
pépites > Justice
Manifestation
Mort d'Adama Traoré : près de 20.000 personnes rassemblées à Paris, des tensions en fin de manifestation
il y a 7 heures 17 min
pépites > Environnement
Zones d’ombre
Incendie de Lubrizol à Rouen : le Sénat va publier son rapport ce jeudi 4 juin
il y a 9 heures 18 min
pépites > Politique
Budget
Le déficit de la Sécurité sociale est revu à 52,2 milliards d'euros pour l’année 2020
il y a 10 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Colbert, une source d’inspiration pour les décideurs d’aujourd’hui" de Marc-Daniel Seiffert et Jean Paul Méreaux : qui trop embrasse, mal étreint…

il y a 11 heures 48 min
pépites > Justice
Couperet
Pierre Botton est condamné à cinq ans de prison ferme pour abus de biens sociaux
il y a 13 heures 35 min
pépites > Politique
Second tour
Elections municipales : Anne Hidalgo trouve un accord avec les Verts à Paris
il y a 14 heures 54 min
pépite vidéo > International
Loi et ordre
Emeutes après la mort de George Floyd : Donald Trump se rend à l’église vandalisée de Washington
il y a 16 heures 11 min
décryptage > Santé
Organisation dynamique

L’obésité de notre système de santé face à l’agilité de ses acteurs

il y a 17 heures 58 min
décryptage > International
Parti de la loi et de l'ordre

Une tragédie américaine

il y a 18 heures 41 min
décryptage > Politique
Bas les masques

Où l’on apprend qu’Emmanuel Macron est le porte–parole de Sibeth Ndiaye…

il y a 19 heures 8 min
Atlanti-culture

Un Nietzsche typiquement british: joyeusement dingue et alléchant

Publié le 28 janvier 2019
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean Ruhlmann pour Culture Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

THÉÂTRE

Ervart ou les derniers jours de Frédéric Nietzsche

D’Hervé Blutsch

Mis en scène : Laurent Fréchuret

Avec Vincent Dedienne (Ervart), Pauline Huruguen (Philomène), Stéphane Bernard (Maurice), Marie-Christine Orry (Anastasia Zilowski), Tommy Luminet (Alrik, Nietzsche)

 

INFORMATIONS 

Théâtre du Rond-Point

Jusqu' au 10 février

Réservations: 01 44 95 98 21 / www.letheatredurondpoint.fr

 

 

RECOMMANDATION :

EXCELLENT

 

THÈME

• Convaincu que sa femme - la sublime rousse Philomène - le trompe avec Antoine de Mirador, Ervart, fou de jalousie, sème la mort et la désolation aux alentours. Rien n’y fait : ni les supplications et les conseils de son vieil ami Alrik, ni les sentences philosophiques d’un psychanalyste « citationniste », ni la disparition subite de ses enfants échappés de leur enclos ne parviennent à détourner Ervart de ses obsessions ni à le débarrasser de ses hallucinations.

Bientôt, les services secrets envoient Maurice, un enquêteur zoophile, tirer au clair cette affaire d’importance, et l’on en vient à soupçonner une tentative de subversion homosexuelle à grande échelle, car Maurice découvre les bribes d’un brûlot intitulé Ecce Homo

• Parallèlement, le philosophe Nietzsche vient de temps à autre déposer dans une poubelle municipale ses dernières œuvres avant de basculer dans la folie, et un trio de jeunes comédiens s’égarent puis sont pris en otage dans la pièce, alors qu’une actrice nécessiteuse cherche à tout prix à se faire engager dans le spectacle…

 

             POINTS FORTS 

• On l’a compris, la pièce nous emmène dans un univers où l’absurde, le nonsense, le dynamitage des conventions règnent en maîtres. Sous cet angle, c’est une assez réjouissante réussite, rythmée, surprenante, qui n’hésite jamais à prendre la voie la moins prévisible. On pourrait situer la pièce comme un hybride du Rocky Horror Picture Show pour le cinéma et des Faux British pour le théâtre.

• La mise en scène réussit à mettre en mouvement une troupe assez conséquente sans gros temps mort. On pourra apprécier l’utilisation judicieuse de surfaces diverses pour projeter avec talent les fantasmes d’Ervart, ainsi qu’un dispositif de portes multiples suggestif et parfaitement intégré au propos de la pièce, boulevardière par certains côtés, psychologique sous d’autres.

• Une bonne distribution, assez homogène, anime ce vaste délire, avec une mention spéciale pour Vincent Dedienne, qui campe un Ervart à la paranoïa illimitée, et à Marie-Christine Orry, en comédienne qui, à force de vouloir s’incruster dans la pièce, y débute en fonctionnaire des services européens pour y terminer en prostituée perlousée …

 

                       POINTS FAIBLES 

• Ce type d’humour fonctionne sur le principe du décalage, de la surprise et de l’irruption récurrente et massive de l’absurde pour dynamiter une trame, un genre ou un discours convenus ; mais sur les 2h15 que dure Ervart, certains spectateurs peuvent se lasser de procédés comiques assez répétitifs. Je le dis en précisant que ce ne fut pas mon cas.

• On cherchera en vain le sens profond ou un message consistant derrière ce qui nous est montré : certes, on comprend rapidement que la folie qui s’empara de Nietzsche à Turin répond à celle d’Ervart, mais pour le reste, la figure du philosophe dans ses derniers jours n'est que le prétexte d’une pochade, qui ne prend rien au sérieux et dynamite tout par le rire.

 

 

                             EN DEUX MOTS

                                     Un Nietzsche typiquement british !

 

                              UN EXTRAIT 

                                            « Plus qu’un homme, je suis de la dynamite » (Ervart, d’après Nietzsche, Ecce Homo)

           

                               L’AUTEUR 

Hervé Blutsch, né en 1969, possède un parcours à peine moins surprenant que sa pièce. Né en Autriche, il crée, après ses études littéraires en France, une chaîne de salons de coiffure, puis le premier centre européen de soins capillaires bios… Il se fait également connaître pour ses spots publicitaires pour des salons de coiffure, avant d’entamer un parcours d’auteur dramatique à succès à partir de 2006 (Méhari et Adrien, Gzion, La Gelée d’arbre, Le Canard bleu…). Ervart a été publié une première fois en 2009 dans Théâtre incomplet III (éd. Voies navigables).

 

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Où l’on apprend qu’Emmanuel Macron est le porte–parole de Sibeth Ndiaye…

02.

Mais qu’est-ce que le Boogaloo auquel aspirent nombre d’émeutiers américains ?

03.

Effets secondaires durables de la Covid-19 : les malades abandonnés des médecins ?

04.

Il y a un Covid-19 de gauche et un Covid-19 de droite ! Nous devons cette immense découverte à un épidémiologue, hélas encore peu connu, du nom de François Ruffin

05.

Après le conflit israélo-palestinien la France importe les tensions raciales américaines

06.

Mort de George Floyd : l’anti-racisme, combat nécessaire mais explication radicalement insuffisante de la situation américaine

07.

Mort d'Adama Traoré : près de 20.000 personnes rassemblées à Paris, des tensions en fin de manifestation

01.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

02.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

03.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

04.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

05.

Effets secondaires durables de la Covid-19 : les malades abandonnés des médecins ?

06.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

04.

Alerte à l’épargne des ménages... mais certainement pas à l’euthanasie des épargnants

05.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

06.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires