En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© SAFIN HAMED / AFP
Comme aux premiers temps ?
Persécution record des chrétiens dans le monde : un signe de la brutalisation des sociétés
Publié le 22 janvier 2019
En un an, dans le monde, le nombre de chrétiens tués en raison de leur foi a augmenté de 40 % et le nombre d'églises vandalisées, fermées ou brûlées a doublé.
Bernard Lecomte est un journaliste qui a été chef de service étranger à La Croix. Grand reporter à l'Express et rédacteur en chef du Figaro Magazine, il vit aujourd'hui en Bourgogne où il se consacre à l'écriture et à l'édition. Il a...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bernard Lecomte
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bernard Lecomte est un journaliste qui a été chef de service étranger à La Croix. Grand reporter à l'Express et rédacteur en chef du Figaro Magazine, il vit aujourd'hui en Bourgogne où il se consacre à l'écriture et à l'édition. Il a...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En un an, dans le monde, le nombre de chrétiens tués en raison de leur foi a augmenté de 40 % et le nombre d'églises vandalisées, fermées ou brûlées a doublé.

Atlantico : Il résulte de la synthèse annuelle sur la persécution des Chrétiens que ceux-ci sont de plus en plus persécutés. En effet, en un an, le nombre de chrétiens tués en raison de leur foi a augmenté de 40 % et le nombre d'églises vandalisées, fermées ou brûlées a doublé. Qu'est-ce qui explique ce bond ? 

Bernard Lecomte : La violence progresse partout, les Chrétiens n’en sont pas les seules victimes. La crise morale des pays démocratiques, des coups de gueule imprévisibles de Donald Trump jusqu’aux réflexes anti-migrants de notre vieille Europe, n’incite pas le reste du monde à s’inspirer de ces vieux Etats qui ont inventé, il y a longtemps, les droits de l’homme et la liberté individuelle. En outre, les anciens pays du tiers monde constataient naguère que le pluralisme et le rejet de la violence allaient de pair avec la prospérité, et cela les incitaient à devenir des Etats de droit faisant cohabiter les communautés les plus diverses. Aujourd’hui, le seul exemple de la Chine montre qu’on peut gouverner sans partage, corseter la société, enfermer ses dissidents, éliminer les opposants… et devenir le pays le plus puissant de la planète !

Outre la hausse des persécutions, c'est aussi sa cartographie qui interpelle. On constate ainsi que les pays d'Afrique et d'Asie caracolent en tête. Mais une nouvelle vague a atteint l'Amérique Latine. Dans quelles mesures faut-il s'inquiéter de cette répartition des violences à l'égard des chrétiens ? 

Si la hausse des persécutions religieuses est partout en augmentation, leurs causes n’en sont pas les mêmes. Passons sur le cas unique de la Corée du Nord, qui prolonge jusqu’à nos jours l’aversion brutale du régime communiste pour les religions. Passons aussi sur le cas particulier des chrétiens d’Orient, victimes de conflits qui les dépassent. Mais distinguons, par exemple, les pays d’Afrique où l’Islam est de plus en plus intolérant (comme le Mali ou le Nigeria), les pays d’Asie où le nationalisme commande d’éliminer toute influence étrangère (comme la Chine ou l’Inde), et les pays d’Amérique latine dont les peuples ont été longtemps tenus par la morale chrétienne, et qui subissent, à leur tour, une sécularisation où les commandements de la Bible (« Tu ne tueras point ») n’influencent plus la société comme avant. 

Peut-on établir un parallèle entre l'augmentation des persécutions et la montée en puissance des régimes politiques autoritaires à travers le globe ?

Le nombre des dictatures, majoritaires sur la planète, n’a pas beaucoup changé depuis, disons, la chute du Mur de Berlin. Ce qui a changé, c’est la démographie : d’un côté, les vieilles démocraties occidentales, où l’on ne persécute personne, où la vie de l’homme est encore sacrée, font de moins en moins d’enfants ; de l’autre, les pays émergents, presque tous autoritaires ou dictatoriaux, ont doublé, voire triplé leur population, tout comme certains pays d’Afrique noire à la démographie galopante. La moyenne est facile à faire, et elle est inquiétante ! Non seulement ce qu’on appelait naguère l’Occident chrétien, ce petit pourcentage de pays qui va de l’Alaska à la Grèce en englobant les Pays baltes, l’Australie et quelques autres, voit ses valeurs humanistes battues en brèche, mais il se racornit d’année en année…  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
03.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
04.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
05.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
06.
De crypto-macroniste à Paris à orbaniste à Budapest, où va le Nicolas Sarkozy d’aujourd’hui ?
07.
Ce gouffre spectaculaire qui sépare le vocabulaire de la France du front anti-Macron de celle qui le soutient
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
Henri Guaino : « L’Union Européenne attise désormais les violences et les pulsions mauvaises qu’elle prétendait guérir à jamais »
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
01.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
02.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
03.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
04.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
05.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 22/01/2019 - 18:50
Les autres contrées ne font que suivre la mode
que la France socialiste a non seulement lancée il y a deux siècles mais continuée avec rage et ténacité. jusques à nous.
Phlt1
- 22/01/2019 - 17:26
C'est quoi cet article.?.
C'est quoi cette réponse très politiquement correcte.?. C'est donc de la faute des occidentaux si les chrétiens sont persécutés chez les musulmans.?; Parce que je ne vois pas où ils sont persécutés ailleurs.!. Encore une fois, ne nommons pas les choses par leur nom, ca évite de trouver les réponses justes et courageuses.!.
Poussard Gérard
- 22/01/2019 - 14:24
Chrétiens et juifs sont perécutés
et les énarques qui nous gouvernent se taisent car complaisants avec les égorgeurs Et le pape François, lâche, préfère regarder ailleurs...Quelle honte...