En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© Angelos Tzortzinis / AFP
Immigration
Frontex : le nombre de migrants arrivant en Europe est au plus bas depuis 5 ans. Et voilà les conclusions dérangeantes qu’on peut en tirer
Publié le 11 janvier 2019
Selon les chiffres publiés par Frontex en ce début d'année, 150 000 traversées illégales des frontières extérieures européennes ont eu lieu en 2017, soit un plus bas depuis 5 ans.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Arnaud Lachaize
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon les chiffres publiés par Frontex en ce début d'année, 150 000 traversées illégales des frontières extérieures européennes ont eu lieu en 2017, soit un plus bas depuis 5 ans.

Atlantico : Alors que la route centrale de méditerranée, en direction de l'Italie, constate une baisse de 80% du nombre de traversées (23 000), la route occidentale (en direction de l'Espagne) a constaté un doublement (57 000). Peut-on voir ici un effet "Salvini" dans ces chiffres ? 

Arnaud Lachaize : Oui, la baisse des traversées clandestine de la Méditerranée et réelle et spectaculaire depuis trois ans, après un pic d'un million estimé en 2015. Les raison de cette baisse relative sont nombreuses. Il y a un travail de fond accompli par l'Union européenne qui ne doit pas être négligé. L'accord de mai 2015 entre l'UE et la Turquie a immédiatement mis fin à l'afflux de populations en provenance du Moyen-Orient. Par la suite, des fonds importants de Bruxelles ont été versés à la Libye pour qu'elle se dote de garde-côtes et qu'elle assure elle-même les opérations de secours en mer des migrants dans ses eaux terriotoriales en les ramenant à terre. Avant même l'arrivée de Salvini au pouvoir en Italie, des mesures avaient donc été prises par l'Europe pour tenter de juguler le flux. Toutefois, tous les connaisseurs de ce dossier le savent même si cela relève largement du non-dit: l'arrivée au pouvoir de Salvini et les mesures prises pour refuser le débarquement de migrants sur les côtes italiennes ont totalement déstabilisé les réseaux de passeurs criminels en brisant leurs circuits habituels. Les filières se déplacent vers le nouveau maillon faible, désormais l'Espagne, mais dans l'ensemble, les flux sont clairement orientés à la baisse. 

Dans quelle mesure l'hostilité déclarée d'un gouvernement à l'égard de l’accueil d'un plus grand nombre d'immigrés, a-t-elle effectivement un effet sur les destinations choisies des personnes candidates au départ ? Le seul effet d'annonce a-t-il en ce sens un effet ? 

Oui, les effets d'annonce jouent fortement en matière d'immigration, dans un sens comme dans un autre. Les signes d'ouverture, tels que les régularisations massives, provoquent des mouvements considérables vers l'Europe. En revanche, les déclarations de fermeté ont à l'inverse un impact qui démultiplie l'effet mécanique des décisions prises. Les filières qui organisent ces mouvements de population sont bien organisées et bien informées de toute ce qui se passe en Europe. Elles orientent leur stratégie en fonction des politiques des gouvernements. Elles guettent les signes de faiblesse, les exploitent mais reculent devant les manifestation de fermeté. C'est pourquoi le discours fataliste dans ce domaine, qui consiste à dire que quoi qu'il arrive, on ne peut rien faire, est totalement faux. 

Selon une telle logique, quel pourrait-être l'impact sur les candidats à l'immigration d'une telle déclaration commune européenne, visant à restreindre le nombre de personnes à accueillir sur le territoire de l'Union ? 

La maîtrise de l'immigration est une condition de survie des démocraties européennes. Les Européens, en dehors de quelques illuminés, savent qu'il n'est pas possibe, dans un monde ouvert, de vivre en autarcie complète et de se fermer à toute immigration. L'Europe est et restera un continent hospitalier, qui accueille chaque année régulièrement environ 1,5 million de migrants du monde entier. Ce qui est impossible à admettre pour les nations européennes, et leurs citoyens, c'est que, au-delà des flux migratoires normaux, des filières criminelles prolifèrent sur un nouvel esclavagisme et imposent leur diktat aux Etats et à l'Union européenne comme en 2015. L'immigration clandestine a pour effet d'ébranler tous les fondements de la démocratie en Europe. Les arrivées non maîtrisées et l'impuissance des frontières ont entraîné le retour des tensions entre les Nations européennes, elles ont déchiré l'unité de l'Europe à l'image de la dégradation des rapport entre la France et l'Italie. En attisant la colère des peuples européens , elles peuvent aboutir à la remise en cause des modèles démocratiques et des libertés publiques. La lutte contre les trafics en Méditerranée est donc une affaire de survie pour l'Europe qui aurait tout intérêt, comme vous le dites, à afficher une volonté commune claire: l'Europe est ouverte à l'immigration régulière dans la limite de ses capacités d'accueil, mais sera désormais inflexible dans la lutte contre les trafics esclavagistes. L'affirmation de cette volonté unitaire aurait bien sûr un effet considérable. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Castaner : l'inconnue n'en était pas une (et peut-être pas la seule); Foresti rit au soleil, Laeticia Hallyday & Paris Jackson dépriment à L.A; Meghan engage un coach "gestion de bébé"; Public voit un enfant pour Jenifer et une joueuse du PSG pour MBappé
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
04.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
05.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
06.
Mont Everest : la fonte des glaces fait apparaître de nombreux corps d'alpinistes
07.
Fumer du cannabis à forte concentration de THC augmenterait les risques de développer une grave maladie mentale
01.
Les écrans vont-ils créer une génération d'aveugles migraineux bossus ?
01.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
02.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
Révolution silencieuse ? Un groupe de physiciens armés d’ordinateurs quantiques a réussi (en quelque sorte) à remonter dans le temps
06.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
05.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Marie-E
- 12/01/2019 - 14:25
pourquoi
ne pas parler de l'Algerie et de l'expulsion sans menagement des migrants d'Afrique Noire :
https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/01/09/les-refoules-d-algerie-chasse-a-l-homme-noir_5406913_3212.html
"En 2018, l’Algérie a expulsé de son territoire plus de 25 000 migrants subsahariens, certains abandonnés à la frontière avec le Niger, en plein désert..."
en Israel l'annee derniere s'est pose le probleme des migrants africains en Israel .
https://www.europe1.fr/international/israel-annule-un-projet-controverse-dexpulsion-de-migrants-africains
l'accord laissait au moins 16.000 migrants en Israël. Selon le Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés, l'accord prévoyait que les autorités israéliennes "mettent au point des programmes pour encourager les demandeurs d'asile érythréens et soudanais à déménager des quartiers sud de Tel-Aviv". Le HCR s'était inquiété d'un plan précédent du gouvernement israélien d'expulsion de ces demandeurs d'asile y compris vers des pays tiers avec de l' argent.
Quand l'ONU se mele des affaires israeliennes contrairement a celles de l'Europe, il n'y a pas de solution
lasenorita
- 11/01/2019 - 15:35
La dictature en marche..
Les CRS obéissent aux ordres donnés voir https://www.youtube.com/watch?v=FuUci55cuGU et voir https://www.youtube.com/xwatch?v=4GHAIZ3OB..A chaque fois que je me rends dans un bureau des P.et T. je vois les sous de mes impôts partie au Maghreb ou en Afrique. .Les migrants gagnent davantage qu'un retraité...Les ''aides'' données aux musulmans sont une véritable ''pompe aspirante'', nos énarques ne l'ont pas encore compris.. c'est à croire que ceux qui nous gouvernent sont plus bêtes que la majorité des Français...Ma mère, qui a quitté l'école à l'âge ce 10 ans, savait mieux compter que nos énarques puisqu'elle ne dépensait pas plus que ce qu'elle avait dans son porte-monnaie!....
zelectron
- 11/01/2019 - 14:37
la suite . . .
pour les clandestins régularisés : avec le regroupement familial ce sont 5 à 10 migrants de plus qui vont arriver et légalement cette fois !