En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

05.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

06.

LR : quand la droite ne comprend plus le libéralisme, ni l’économie, ni la nature de la crise que nous traversons...

07.

Sauver l’économie ou sauver des vies ? Pourquoi les citoyens occidentaux ne sont pas plus au clair que leurs gouvernements

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

05.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

06.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Combattre le virus
Hongrie : Viktor Orbán obtient les pleins pouvoirs pour lutter plus efficacement contre le Covid-19
il y a 16 min 21 sec
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Pour une nouvelle gouvernance mondiale

il y a 2 heures 21 min
décryptage > Politique
Schtroumpfs paresseux

Et si les accusateurs du libéralisme essayaient d’abord de comprendre ce dont ils parlent

il y a 2 heures 49 min
décryptage > Politique
Rupture douloureuse

Petit historique des catastrophes politiques vécues par la droite à chaque fois qu’elle a divorcé du libéralisme

il y a 3 heures 22 min
décryptage > Politique
Certitudes

LR : quand la droite ne comprend plus le libéralisme, ni l’économie, ni la nature de la crise que nous traversons...

il y a 4 heures 15 min
décryptage > Santé
Gestion de crise

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

il y a 4 heures 49 min
pépites > France
Un boost pas comme les autres
Le confinement dynamise les révisions du Code de la route
il y a 21 heures 33 min
Les marques sont elles aussi solidaires
Coca-Cola et d'autres marques créent des logos de «distance sociale»
il y a 22 heures 29 min
décryptage > Culture
ATLANTI-CULTURE

Le cauchemar

il y a 23 heures 45 min
pépites > Santé
Une nouvelle pénurie à cause du Covid-19
Vers une pénurie mondiale de préservatifs ?
il y a 1 jour 3 min
décryptage > Politique
Cohésion

Covid-19 : unité nationale où es-tu ?

il y a 1 heure 52 min
décryptage > France
Ils sont nombreux à être malades

Coronavirus : 26% des Français pensent qu’il s’agit d’un complot !

il y a 2 heures 34 min
décryptage > Economie
Bulletin

Coronavirus : petit bilan des mesures d’aides aux entreprises et aux salariés

il y a 3 heures 4 min
décryptage > Santé
Plan d'action

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

il y a 3 heures 51 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les dividendes 2020 seront aussi confinés : les dirigeants politiques veillent au grain, par démagogie ou par nécessité

il y a 4 heures 37 min
décryptage > International
Résolution ?

Fin de crise en Israël

il y a 16 heures 30 min
pépites > International
Israel
Coronavirus: Benjamin Netanyahu placé en quarantaine
il y a 22 heures 17 min
décryptage > International
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

Les Virus, l’économie, les politiques et la mort. Premières leçons de la gestion de la pandémie

il y a 23 heures 8 min
décryptage > Culture
ATLANTI-CULTURE

Contes de la rue Broca

il y a 23 heures 51 min
pépites > France
Un transfert pas comme les autres
Coronavirus: le transfert de patients s'accélère, l'épidémie aussi
il y a 1 jour 20 min
© Reuters
© Reuters
Pas si zen

Méditation : ça ne peut pas faire de mal… eh bien si, et voilà comment

Publié le 11 décembre 2018
Si dans l'ensemble, les thérapies méditatives sont très appréciées, il existe des limites à de telles pratique, notamment en ce qu'elle peuvent provoquer en termes d'angoisse ou de sentiment d'isolement.
Médecin Psychiatre Libéral. Il exerce également à l'hôpital Sainte Anne. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Chauchot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Médecin Psychiatre Libéral. Il exerce également à l'hôpital Sainte Anne. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si dans l'ensemble, les thérapies méditatives sont très appréciées, il existe des limites à de telles pratique, notamment en ce qu'elle peuvent provoquer en termes d'angoisse ou de sentiment d'isolement.

Atlantico : La méditation de pleine conscience prétend calmer l'angoisse, l'anxiété, le stress, tout un pan de symptômes qui peuvent surgir d'un mal-être profond. Toutefois certains pratiquants, souvent grâce à l'aide de téléphone, peuvent la substituer à une thérapie. En quoi cette pratique peut aider et quelles en sont les limites, notamment en termes de solitude ?

François Chauchot : Tout d’abord il me semble important de rappeler un des grands principes des soins psychiatriques, qu’ils soient médicamenteux ou psychothérapeutiques, c’est que ces soins sont basés sur une relation . Et il parait difficile de l’envisager  sans cela, cad sans l’interaction avec l’autre, le partage d’une expérience ineffable, celle de « la maladie », et qui à travers l’alliance thérapeutique aboutit à un travail d’information, de compréhension, d’élaboration, mais aussi de soutien, d’aide, d’accompagnement.

Autant d’actions que même l’application la plus performante et le smartphone le plus chéri ne peuvent fournir, on n’en doute.

Mais je pense qu’il faut distinguer la pratique de la méditation effectuée dans un centre psychothérapique ou de soins, cad intégrée à une démarche plus globale, comme le font certains centres spécialisés dans le traitement des troubles de l’humeur, en proposant des programmes de méditation  et de mindfulness , après une évaluation précise de la cible thérapique . La sélection des bonnes indications à ces programmes est là pour éviter soit les échecs, soit les réactions négatives ou paradoxales.

Et la pratique isolée de la méditation, via certaines applications ; non pas que ces dernières ne soient pas de qualité ; mais il y a souvent un évitement de la relation de soin . Or aller consulter, on dit souvent « aller voir quelqu’un », est une démarche il est vrai loin d’être évidente, et pour de multiples raisons (l’appréhension de devoir parler de soi, la réponse parfois peu adéquate du praticien consulté, les idées fausses ...). 
Donc méditer seul face à son smartphone se conçoit comme un premier temps dans un parcours de soins complexe, qui un jour vous conduira  peu être à être face à un soignant. Ne pas envisager consulter  risque de prolonger la durée de votre détresse non prise en considération dans cette relation thérapeutique  et de laisser évoluer un état psychiatriques non reconnus comme tel.

En règles générales dans les soins psychiatriques, les études d’opinion montrent que les thérapies, qu’elle qu’en soient les orientations, sont jugées positivement.

Les principes de la méditation ont diffusés largement dans le grand publique, pour devenir des présupposés bienveillants, rangés du coté « des choses qui font du bien », à l »extrême opposé se trouvent les psychotropes, dont assez régulièrement on remet en question l’efficacité et bien sur l’innocuité . Mais la situation est elle aussi simple ?.

En pratique, la grande majorité des « pratiquants » est enthousiaste, dans un large mouvement de contagion intellectuelle.  Ils disent accéder à un épanouissement personnel non connu jusqu’à là. Plus rarement un petit nombre avoue ne pas pouvoir méditer, non sans déception ( au vue des témoignages des premiers!) . La méditation déclenche chez eux un état d’agacement physique et intellectuel - les pensées tournent, à en perdre le contrôle-. Ils ne dépassent pas quelques séances . Enfin, dans ce petit nombre, certains connaissent des expériences curieuses, proche d’état de dépersonnalisation anxieuse, et d’expérience d’un vide intense. Mais ils n’arrêtent pas pour autant leur pratique !

Les explications à ces mauvaises expériences manquent, mais l’imagerie cérébrale fournit d’intéressants constats des effets fonctionnels sur les centres impliqués dans la régulation de nos émotions.

Alors pour conclure, faut-il méditer uniquement en étant en bonne santé ? Rappelons simplement que la méditation n’est pas un outil de soins, que le mindfulness est son adaptation aux soins, mais dans un cadre psychothérapique  basé sur la relation thérapeutique.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

05.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

06.

LR : quand la droite ne comprend plus le libéralisme, ni l’économie, ni la nature de la crise que nous traversons...

07.

Sauver l’économie ou sauver des vies ? Pourquoi les citoyens occidentaux ne sont pas plus au clair que leurs gouvernements

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

05.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

06.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 11/12/2018 - 21:32
Massimo Introvigne
Il est loin d'être un cul béni , il décoiffe plutôt ( j'ai lu le bouquin , j'en suis à la moitié, c'est un gros livre ), c'est avant tout quelqu'un de très documenté, un érudit , un historien ,il est tout sauf cul béni : Il faut se méfier ,c'est connu, de ceux qui fréquentent le Vatican ....
Loupdessteppes
- 11/12/2018 - 18:13
Massimo Introvigne est un "cul béni"
A peine mieux qu'un satanisme ! Et encore...lol...
cloette
- 11/12/2018 - 16:01
Dangereux
Toutes ces choses là, y compris le «  développement personnel «  et techniques « New Âge » sont d’origine sataniste d’apres le livre de Massimo Introvigne ( enquête sur le satanisme ) ( on le croit ou non )