En direct
Best of
Best Of
En direct
© DR
Made in France
Des polos à 120 € qui se vendent bien… parce que 100 % français !
Publié le 09 décembre 2018
Avec WikiAgri
Fabriqués dans une filature des Vosges et une usine de confection de l’Aube, avec du coton semé, cultivé et récolté dans le Gers, des polos « de luxe » vendus à 120 € l’unité s’arrachent comme des petits pains...
WikiAgri est un pôle multimédia agricole composé d’un magazine trimestriel et d’un site internet avec sa newsletter d’information. Il a pour philosophie de partager, avec les agriculteurs, les informations et les réflexions sur l’agriculture. Les...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
WikiAgri
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
WikiAgri est un pôle multimédia agricole composé d’un magazine trimestriel et d’un site internet avec sa newsletter d’information. Il a pour philosophie de partager, avec les agriculteurs, les informations et les réflexions sur l’agriculture. Les...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fabriqués dans une filature des Vosges et une usine de confection de l’Aube, avec du coton semé, cultivé et récolté dans le Gers, des polos « de luxe » vendus à 120 € l’unité s’arrachent comme des petits pains...
Avec WikiAgri

Cet article se fonde sur les informations recueillies par Christophe Morineau-Cooks pour WikiAgri

On le sait, tout ce qui est lié au textile en France a passé son âge d’or, et depuis longtemps. La très grande majorité des filatures a dû fermer, principalement en raison de la concurrence de pays où la main-d’œuvre est (beaucoup) moins chère. Pour autant, il reste encore quelques vestiges de cette grandeur industrielle du passé de la France, principalement dans des niches liées au luxe, où le savoir-faire des couturières françaises devient une qualité commercialisable.

Depuis peu, un nouveau produit vient donner du travail à une filature à Rupt-sur-Moselle dans les Vosges, et à une usine de confection à Troyes. Il s’agit d’un polo (son site internet et sa marque sont mentionnés dans l’article de WikiAgri) entièrement français, fabriqué à partir de coton produit en France !

En effet, et c’est un cas unique sous nos latitudes, des producteurs du Gers à la tête de 300 hectares de vignes et céréales, ont voulu diversifier leur sole avec, au départ, 4 hectares de coton. Sans doute le réchauffement climatique a-t-il autorisé cette tentative, même s’ils ne le précisent pas. Et les polos « de luxe », issus de leur production et vantant une filière 100 % française, ont tellement marché que les agriculteurs sont en train de passer de 4 à 14 hectares dédiés à cette culture !

Pour parvenir à cette réussite, les trois producteurs de Montréal-du-Gers (à côté de Condom), n’ont pas lésiné sur les moyens pour se rapprocher des demandes citoyennes actuelles. Leur culture de coton est raisonnée (l’apport d’intrants est calculé au strict nécessaire, pas plus), un investissement total de 50 000 € sur la culture a compris une étude du Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement), et ils se sont mis en position de demander la qualification HVE, haute valeur environnementale.

A l’arrivée, la première livraison de 100 vêtements a entièrement été écoulée en un mois ! Et les commandes affluent de partout (d’où l’augmentation de la surface de culture).

Les agriculteurs se sont souvent plaints de la différence entre les intentions et les actes des consommateurs, déclarant à chaque sondage qu’ils sont prêts à payer plus cher une alimentation française tracée, mais dont le comportement chiffré ne correspond pas. En l’occurrence, sur une production non alimentaire, le comportement en question dépasse les espérances… De quoi aussi se poser des questions quant à l’évolution de la relation à l’alimentation de nos concitoyens… Même si l’on se contentera de la « belle histoire » du coton du Gers qui fait vivre entreprises de l’Aube et des Vosges !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
made in France, textile
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
La France va devenir la première puissance mondiale en moins de 5 ans
03.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
04.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
05.
Emmanuel Macron, pourquoi n’allez-vous pas en boîte comme Christophe Castaner plutôt que de faire du ski ?
06.
Acte XVIII des Gilets jaunes : retour prévu de la violence, réponse difficile à prévoir du gouvernement
07.
Les dessous de la superpuissance américaine : les États-Unis, ce pays si familier que nous connaissons pourtant mal
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
04.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
05.
Le voile est-il vraiment un accoutrement souhaitable pour vendre des petites culottes ?
06.
La France, cauchemar du terroriste de Christchurch : comment nous avons laissé la question du Grand remplacement se transformer en tragique métastase politique
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
03.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
04.
Quand Nathalie Loiseau teste les nouveaux "éléments de langage" du progressisme face à Marine Le Pen sans grand succès
05.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
06.
Samedi de violences : l’Etat manque-t-il des moyens pour maintenir l’ordre ou ce gouvernement enchaîne-t-il les erreurs de stratégie ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zen-gzr-28
- 09/12/2018 - 19:17
Bravo !
Très bonne initiative. "On a pas de pétrole mais de bonnes idées".