En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

02.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

03.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

04.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

07.

Macron prépare un plan contre l'islamisme! Et il sera prêt - pure coïncidence? - avant les municipales

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

05.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Derrière le cas Meghan & Harry, le conflit de générations généralisé qui fragilise les démocraties occidentales

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

ça vient d'être publié
décryptage > Société
PMA ou GPA: c’est au choix

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

il y a 10 min 6 sec
décryptage > Economie
Faux-semblant

Choose France : voilà pourquoi l’attractivité de l’Hexagone n’a que très peu à voir avec la manière dont le pays est gouverné

il y a 1 heure 8 min
décryptage > Economie
Davos 2020

Ce que les grandes entreprises pourraient réellement faire pour enfin se mettre au vert... et sans gadget

il y a 1 heure 58 min
décryptage > Santé
Poumons en danger

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

il y a 2 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlantic-culture

"Où bat le cœur du monde" de Philippe Hayat: Quand le jazz fait parler les muets, un roman intense, rythmé, syncopé...

il y a 16 heures 48 min
pépites > Social
Enfants en danger
Les nouvelles failles de l'Aide sociale à l'enfance
il y a 17 heures 57 min
pépites > Environnement
Total à la porte du campus
L'implantation de Total sur le campus de Polytechnique contestée au nom de l'environnement
il y a 19 heures 6 min
décryptage > Santé
La vérité (et le problème) sont ailleurs

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

il y a 23 heures 42 min
décryptage > Economie
Erreur de calcul ?

Age pivot, travail des séniors…et si l'essentiel pour l’équilibre des retraitées était ailleurs ?

il y a 23 heures 57 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Petit guide des multiples moyens employés par Facebook pour vous traquer en ligne
il y a 1 jour 4 heures
décryptage > Politique
Interview

“Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

il y a 33 min 48 sec
décryptage > Economie
Point de vue

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

il y a 1 heure 45 min
décryptage > Economie
Trompe l’oeil

Pourquoi le classement Oxfam sur la concentration des richesses entre les mains de milliardaires ne nous dit quasiment rien de la réalité de celle des pauvres

il y a 2 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti culture

Eva, une aventure de Lorenzo Falco d' Arturo Pérez-Reverte: un second chapitre des aventures de Falco, qui rachète le premier !

il y a 16 heures 22 min
pépite vidéo > People
L'adieu du Prince
Harry l'affirme: il n'avait "pas le choix" que de partir
il y a 17 heures 27 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

il y a 18 heures 26 min
décryptage > Politique
Cachoteries parlementaires

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

il y a 23 heures 22 min
décryptage > Religion
Les imams comme les curés?

Macron prépare un plan contre l'islamisme! Et il sera prêt - pure coïncidence? - avant les municipales

il y a 23 heures 53 min
décryptage > Economie
Bismarko Scanner

La France devrait-elle négocier avec l’Allemagne comme les Etats-Unis viennent de le faire avec la Chine?

il y a 1 jour 2 min
décryptage > Santé
Sans (aucun) risque ?

Retrait de médicaments : pourquoi la France ne devrait pas avoir peur de vivre une épidémie d'addiction aux opioïdes à l’américaine

il y a 1 jour 4 heures
© unrealitytv.co.uk
© unrealitytv.co.uk
Affreux sales et méchants

Bienvenu à Gattaca : mais que ferons-nous de tous ceux que l’Intelligence artificielle identifierait comme non désirable pour une entreprise ou pour la société ?

Publié le 05 décembre 2018
La police britannique serait sur le point de lancer un dispositif capable de prédire les crimes les plus violents en se servant de l'intelligence artificielle. Une fois identifiés, les individus étant à même de passer à l'acte seraient pris en charge par les autorités afin d'empêcher le crime.
Chirurgien de formation, également diplômé de Science Po, d'Hec et de l'Ena, Laurent Alexandre a fondé dans les années 1990 le site d’information Doctissimo. Il le revend en 2008 et développe DNA Vision, entreprise spécialisée dans le séquençage...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Alexandre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Chirurgien de formation, également diplômé de Science Po, d'Hec et de l'Ena, Laurent Alexandre a fondé dans les années 1990 le site d’information Doctissimo. Il le revend en 2008 et développe DNA Vision, entreprise spécialisée dans le séquençage...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La police britannique serait sur le point de lancer un dispositif capable de prédire les crimes les plus violents en se servant de l'intelligence artificielle. Une fois identifiés, les individus étant à même de passer à l'acte seraient pris en charge par les autorités afin d'empêcher le crime.

Atlantico : Ce système, baptisé National Data Analytics Solution (Solution nationale d'analyse de données ou NDAS), est basé sur une IA. Comment fonctionne-t-il ? Comment marchent tous ces systèmes censés prévoir le crime ? A-t-on des exemples déjà en fonctionnement ?

Laurent Alexandre : Si on intègre l'historique des principaux crimes dans une base de données, on peut établir des coorélations entre certaines caractéristiques et puis la probabilité de faire un crime. Caractéristiques psychologiques, sociales, type d'études, capacités intellectuelles, etc. On peut déterminer une probabilité de faire des crimes en fonction de son portrait robot psychologique, comme on peut déterminer votre probabilité de faire un cancer, en fonction de vos caractéristiques génétiques, de votre tabagisme, de votre poids, de ce que vous mangez et de vos antécédents familiaux. C'est de même nature. C'est du profiling préventif. En alimentant une base de données on peut établir des coorélations et rechercher ensuite dans la population les gens qui vont avoir un score élevé de possibilité de réaliser un crime en fonction des données historiques qu'on a. On connaît les caractéristiques qui augmentent le risque d'être délinquant. Le fait d'être un homme est le premier facteur. Il y a énormément moins de crimes commis par des femmes. Le sexe, pour l'IA, est un critère primordial. Le niveau d'instruction fait varier le taux de crime, comme le type de métier que vous faites, si vous consommez de la drogue, etc. Même sans IA on est tout à fait capable de déterminer votre probabilité de commettre un crime. Ne serait-ce que par la structure familiale. Quand vous avez des enfants en bas âge vous commettez moins de crimes que quand vous êtes un nomade, sans famille. Là où l'intelligence artificielle peut apporter quelque chose, c'est qu'elle peut apporter des critères qu'on a pas repéré historiquement, manuellement. Récemment l'intelligence artificielle aretrouvé des liens entre une photo et l'homosexualité d'une personne...Cela a fait la couverture de The Economist.Elle peut même évaluer le quotient intellectuel de quelqu'un à partir d'une photo. Il y a plein de caractéristiques que l'IA peut relier au crime qui nous nous échappe mais qui augmente sa probabilité ou la diminue. 

Imaginons qu'on arrive à cibler un individu potentiellement criminel. Il serait, dit-on, "pris en charge" par les autorités. Mais que faire de quelqu'un qui n'a commis un crime ?

Cela pose un problème de droit évident. C'est le problème de Minority Report, c'est le problème du délit d'intention. Est-ce que vous avez l'intention de faire du mal? Est-ce qu'on peut préventivement vous empêcher de faire du mal ? On ne le fait pas. Certains pays isolent les gens qui ont des prédispositions au crime, même s'ils n'en ont pas commis. Des gens qu'on repère sur Internet et qu'on suit après. Il y a des pays qui repèrent préventivement les pédophiles, les délinquants sexuels, et qui les prennent en charge. En droit français, les cas où on peut intervenir préventivement sont très limités.Sauf dans les cas de terrorisme, mais c'est très limité. Il y a des cas où l'on surveille des gens qui peuvent passer à l'acte avant même qu'ils passent à l'acte. L'évaluation du risque et l'encadrement du risque ont été particulièrement étudiés par les Israéliens. Les Israéliens repèrent préventivement les gens qui risquent de passer à l'acte.C'est d'ailleurs pour ça qu'il y a extrêmement peu d'actes terroristes en Israël. Le pays a des compétences en IA et en informatique qui sont de très haut niveau. La Chine va au-delà. Elle ne fait pas que rechercher les criminels. SI on a un comportement anti-social, si on traverse la rue, si on crache par terre, on perd des points que les caméras dotées d'intelligence artificielle repèrent. Il  va bientôt y avoir un million de caméras en Chine de surveillance, toutes dotées d'intelligence artificielle et capablent de retirer des points sur les passeports électroniques.             

Au-delà de la dérive sur la confidentialité des données, cette IA ne risque-t-elle pas de se tromper, tout simplement ? de commettre une erreur sur un innocent ou de laisser passer des coupables ?

L'IA n'a jamais une sensibilité, une spécificté égale à 100%. Evidemment que l'IA va se tromper. Quand l'IA dit que vous avez un cancer, elle se trompe moins que l'homme, elle dépasse les radiologues, mais elle n'a pas une sensibilité à 100%. IL arrive qu'elle se trompe. ON ne pourra jamais demander à une IA d'avoir raison à 100%, mais d'avoir toujours plus raison que l'homme. Quand la justice se trompe, on dit la justice est aveugle. Mais si une IA se trompe, on ne l'acceptera pas aussi bien. Pour l'instant on accepte qu'un cerveau se trompe, plus qu'on accepte qu'une IA se trompe. C'est normal. Il faut du temps.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

02.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

03.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

04.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

07.

Macron prépare un plan contre l'islamisme! Et il sera prêt - pure coïncidence? - avant les municipales

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

05.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Derrière le cas Meghan & Harry, le conflit de générations généralisé qui fragilise les démocraties occidentales

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zelectron
- 05/12/2018 - 14:04
l'IA la mère de tous les (futurs) maux
L'IA , cette pelée, cette galeuse, d'où venait tout leur mal
J'accuse
- 05/12/2018 - 11:38
IA = instrument d'asservissement (de l'homme)
Commençons par dire que l'expression "intelligence artificielle" est un abus de langage, aucune machine ne pouvant être intelligente. L'intelligence est l'ensemble des capacités d'une espèce (bactérie, plante ou animal), et pas d'un individu, à s'adapter à son environnement pour y survivre et se reproduire. Qui plus est, ces capacités sont au service de l'espèce alors qu'une machine est construite pour servir l'homme, pas elle-même.
Il faut parler de capacités de calculs et de mémorisation, même pas d'un QI puisque celui-ci intègre le raisonnement, et une machine ne "raisonne" que par un logiciel créé par l'homme sur la base d'un algorithme plus ou moins bien conçu, plus ou moins bien écrit.
La puissance de calcul d'une machine ne doit pas faire oublier qu'elle n'est qu'une machine, toujours avec plein de bugs et donc toujours imparfaite. Lui confier la vie des hommes ou de la société doit être donc fait avec une extrême prudence, en surveillant bien qui sont les deus ex machina, les concepteurs et promoteurs de cette supposée IA.
cloette
- 05/12/2018 - 10:14
mais
quand quelqu'un commet un crime, il y a soit quantité de personnes que ça n'étonne pas, donc qui avaient subodoré un individu dangereux, soit que ça étonne, l'individu étant insoupçonnable , l'IA serait elle plus capable que le sentiment des entourages du criminel et de donner un meilleur diagnostic ?