En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© Reuters
Atlantico business
Baisse du prix du pétrole : Arabie saoudite et gilets jaunes même combat ?
Publié le 04 décembre 2018
Les prix du pétrole ont beaucoup baissé depuis un mois. Les pays pétroliers ont compris qu’il leur fallait garder leurs clients.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaîne BFM Business.Il est aussi l'auteur...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaîne BFM Business.Il est aussi l'auteur...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les prix du pétrole ont beaucoup baissé depuis un mois. Les pays pétroliers ont compris qu’il leur fallait garder leurs clients.

Si la revendication première des Gilets jaunes porte sur l’abaissement de la facture énergétique, la baisse du prix du baril depuis un mois devrait théoriquement sauver la mise au gouvernement. 
En moins d’un mois, les prix ont baissé de plus de 20%, passant de 86 à 60 dollars du baril. Ce qui aurait de quoi amortir et même effacer la totalité de l’effet de la taxe carbone. Alors, les économistes sérieux vont nous expliquer que cette baisse du prix du pétrole est liée à un affaissement de la demande, notamment dans les pays émergents dont la Chine. Le ralentissement économique est lié à l'effet de cycle, lié aussi et surtout aux menaces de protectionnisme qui pèsent désormais sur le commerce mondial. Toujours est-il que la demande en provenance de Pékin a beaucoup, beaucoup baissé. 
La demande étant notoirement inférieure à l’offre, les pays producteurs peuvent toujours réduire leur offre. Ça ne change pas grand chose à la tendance lourde à long terme.
D’autant, et c’est l’élément nouveau, que tous les pays de l’OPEP, l’Arabie saoudite en tête, ont très bien compris que le monde développé s’était engagé dans une transition énergétique dont le but numéro un était de s’affranchir des énergies fossiles, comme le charbon et surtout le pétrole. 
Les pays producteurs ne peuvent pas ne pas avoir compris que le monde occidental s’engageait vers d’autres sources d’énergie qui produiraient de l’électricité. Aussi, ils savent que les constructeurs automobile travaillent d’arrache pied à convertir la circulation automobile au tout électrique. 
Ajoutons enfin que les pays producteurs ont compris que cette transition énergétique vers l’électrique était poussée par les consommateurs eux-mêmes et qu’elle était inéluctable. Ils ont bien compris que la majorité des peuples occidentaux étaient coincés entre le prix de l’énergie et les taxes de transition. 
Or, cette transition est aujourd’hui de très mauvaise augure pour tous les pays qui vivent de la rente pétrolière, parce qu’il est évident que le passage au tout électrique des voitures automobiles va hypothéquer leur rente, alors même qu’ils n'ont pas engagé l'évolution de leur propre modèle économique. 
La transition énergétique de l’Occident, puis des pays émergents, est une très mauvaise nouvelle pour l’Arabie saoudite et pour tous les pays du Golfe. 
D‘où la nécessité pour eux de tout faire pour la retarder. Plus longtemps ils pourront vendre du pétrole, plus longtemps ils pourront profiter de leur rente. Le problème n’est plus l’épuisement des réserves naturelles, le problème pour eux, c’est l’extinction de la demande. 
Les pays producteurs de pétrole ont donc tout intérêt à retarder la transition énergétique, et le meilleur moyen est encore de modérer et de stabiliser leur prix. 
A la limite, l’Arabie saoudite et les Gilets jaunes ont la même préoccupation, le même combat. Les producteurs doivent tenir les prix pour que les acheteurs supportent les factures et continuent à acheter. 
Du même coup, en baissant le prix du pétrole, les pays de l’OPEP rendent un sacré service à Emmanuel Macron. Si toutefois la revendication principale porte encore aujourd’hui effectivement sur le prix jugé excessif du gasoil.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
pétrole, Economie, Opep, prix
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
02.
Après les trottinettes électriques, la prochaine mode pourrait bien être le bâton sauteur
03.
Colis piégé à Lyon : pourquoi la menace terroriste ne parviendra pas à prendre cette élection en otage
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
06.
Ce qui explique la nouvelle vague d'eugénisme
07.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
brennec
- 04/12/2018 - 17:55
cuisne et dépendances
Echanger la dépendance au pétrole arabe contre la dépendance aux terres rares chinoises, ça vaut le coup? Echanger la production nationale d'électricité nucléaire décarbonnée contre l'électricité alemande très carbonnée, c'est une bonne idée?
l'enclume
- 04/12/2018 - 10:42
Transition écologique
Il faudrait peut-être arrêter de nous prendre pour des gogos. La transition écologique je la paye tous les mois lorsque EDF prélève de mon compte en banque le dixième de ma facture annuelle. L'étude de cette dernière révèle environ 40% du montant en taxes pour aider les crapules qui inondent nos paysages de leurs éoliennes, de leurs panneaux solaire importés de Chine, la TVA, etc, etc.....
J'accuse
- 04/12/2018 - 09:29
L'avant-dernière phrase contredit le titre
Faire un parallèle entre les milliardaires du pétrole et les Gilets jaunes est insultant pour ces derniers.
Ce n'est pas non plus la facture énergétique elle-même qui provoque la colère: ce sont les taxes qui l'alourdissent, pour financer les gabegies publiques et les rentes illégitimes.
Et pourquoi opposez-vous, M. Sylvestre, le pétrole à l'électricité ? On fait de l'électricité entre autres avec du pétrole...
Pensez-vous sérieusement qu'on puisse faire rouler des voitures grâce au vent et au soleil ? Si la transition énergétique consiste à réduire le parc nucléaire, alors les voitures dépendront encore plus du pétrole et du charbon qu'aujourd'hui.
Les cours du pétrole n'ont rien à voir avec la révolte populaire que la France connait, et compter, comme peuvent le faire nos dirigeants indignes qui ne veulent renoncer à aucun de leurs privilèges et ne demander des efforts qu'aux autres, sur leur baisse pour que s'apaise la colère, c'est faire un très mauvais calcul.