En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

03.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

04.

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

07.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

05.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

06.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

ça vient d'être publié
pépites > France
Dissolution
BarakaCity dénonce le gel « illégal » de ses avoirs par l'Etat
il y a 1 heure 11 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus ; la commission d’enquête parlementaire évoque des manquements des pouvoirs publics avant et pendant la crise sanitaire
il y a 2 heures 31 min
light > Science
Santé
L'Intelligence Artificielle pourrait prédire quelles combinaisons de médicaments luttent le mieux contre tel ou tel cancer
il y a 2 heures 54 min
pépites > Santé
Coronavirus
MHRA, l'agence de santé britannique, autorise l'utilisation du vaccin Pfizer/BioNtech : les premières vaccinations pourraient commencer la semaine prochaine dans les maisons de retraite
il y a 3 heures 31 min
pépites > Finance
Scandale
Faillite Wirecard : l'APAS, le régulateur allemand des firmes d'audit estime qu'Ernst & Young (EY, géant de l'audit) savait que son audit de 2017 était inexact
il y a 4 heures 24 min
pépite vidéo > Politique
Premier ministre
Crise sanitaire, loi « sécurité globale », ski à l’étranger: retrouvez l’entretien de Jean Castex sur RMC et BFMTV
il y a 4 heures 55 min
pépites > Santé
Vacances
Isolement de 7 jours au retour pour les Français qui sont partis faire du ski en Suisse ou en Espagne
il y a 5 heures 39 min
décryptage > Politique
Occupation de temps de cerveau disponible

La démocratie, malade du syndrome Darmanin ?

il y a 6 heures 12 min
décryptage > Economie
Atantico Business

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

il y a 7 heures 3 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 19 heures 58 min
pépites > Economie
Pas de cadeau
Le gouvernement ne devrait pas revaloriser pas le Smic en plus de la hausse automatique selon Jean Castex
il y a 1 heure 46 min
décryptage > Société
Moyen de transport idéal pendant la crise du Covid ?

Les e-scooters et autres trottinettes électriques sont-ils une bonne affaire pour l’environnement (et pour les entreprises qui les louent ) ?

il y a 2 heures 45 min
décryptage > Consommation
Magie de Noël

Réveillons de fin d’année : petits conseils pour bien anticiper les plaisirs que vous pourrez vous autoriser sans vous ruiner la silhouette

il y a 3 heures 18 min
décryptage > Santé
Rempart pour endiguer l'épidémie

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

il y a 3 heures 55 min
décryptage > France
Nuit et Brouillard

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

il y a 4 heures 25 min
décryptage > Economie
Nouveau monde

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

il y a 5 heures 33 min
décryptage > Politique
Fractures émotionnelles

La colère et la peur dominent les émotions des Français concernant l’état du pays. Mais ceux qui les ressentent ne sont pas du tout les mêmes

il y a 6 heures 4 min
décryptage > France
Débat public

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

il y a 6 heures 26 min
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 19 heures 34 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 20 heures 25 min
Illusion

Espoir jaune ou peur bleue : ces biais cognitifs qui impactent nos perceptions du mouvement des gilets

Publié le 30 novembre 2018
La France se trouve aujourd'hui divisée entre deux visions radicalement opposée sur la façon dont on doit interpréter le mouvement des gilets jaunes.
Nathalie Nadaud-Albertini
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Nadaud-Albertini est docteure en sociologie de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et correspondante au Centre de Recherche sur les Médiations de l’Université de Lorraine.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La France se trouve aujourd'hui divisée entre deux visions radicalement opposée sur la façon dont on doit interpréter le mouvement des gilets jaunes.

Atlantico: Une partie des Français pessimiste voit dans cette révolte une confirmation d'une dégradation généralisée de notre société, là où une autre partie des Français dénonce une supercherie populiste qui noircirait la situation pour des raisons politiques. Les deux perceptions semblent irréconciliables, car radicalement opposées. Peut-on parler de fracture cognitive ? 

Nathalie Nadaud-Albertini: Parler de « fracture cognitive » me semble un terme un peu trop extrême. Disons plutôt qu’on a affaire à une situation qui invite à réfléchir sur les conditions de l’intersubjectivité, c’est-à-dire sur les conditions et mécanismes par lesquels on parvient à se mettre d’accord sur le sens à accorder à un même objet ou à une même situation.

L’une des ressources pour le comprendre est le travail d’Alfred Schütz, sociologue et philosophe des sciences sociales, porteur d’une approche phénoménologique, et notamment ce qui relève du vécu allant-de-soi (« take for granted ») et de la typification. Si l’on devait résumer à gros traits son approche, on dirait que dans son vécu au quotidien, l’individu possède une réserve d’expériences, de savoirs, de savoir-faire qu’il tiendra pour acquis et qui donc, pour lui, iront de soi. La conséquence découlant de ces allant-de soi est de penser le monde par types, c’est-à-dire d’exclure tout ce qui fait l’événement unique et irremplaçable, qu’il s’agisse des situations, des expériences, des objets, ou des personnes humaines. L’individu pense a priori le monde ainsi, parce que ne pas le faire reviendrait à douter de tout en permanence et rendrait le monde proprement invivable. Et il le pense ainsi jusqu’à ce qu’il soit confronté à quelque chose qui n’entre pas dans le cadre des allant-de-soi, quelque chose qui  relève de l’altérité, et qui lui demande un travail pour aller au-delà de ces allants-de soi.

Donc, plutôt que de parler de « fracture cognitive », je dirais plutôt que l’on a affaire à des individus ayant des allant-de-soi différents qui sont en train d’effectuer un travail pour chercher à saisir une certaine situation.

Plus spécifiquement, qu'est-ce qui peut expliquer que certains Français aient une vision plus négative de la société qu'elle ne l'est en réalité ?

Pour comprendre que certaines personnes aient une vision plus négative de la réalité qu’elle ne l’est, on peut s’appuyer sur un article du département de psychiatrie de la faculté de médecine de l’université de British Columbia. Il pointe deux mécanismes qui induisent une tendance à axer notre pensée sur le négatif : le biais de disponibilité et le biais de confirmation.
Le premier mécanisme a été décrit pour la première fois par les psychologues Amos Tversky et Daniel Kahneman en 1973. Il s’agit de la tendance à penser que ce dont nous avons entendu parler récemment est plus courant que ce qu’il ne l’est en réalité.

Le deuxième mécanisme dont parle l’article de l’université de British Columbia est une tendance à rechercher des informations qui confirment nos vues, confortent nos opinions. Ce biais de confirmation tend au fil du temps à nous enfermer dans une vision du monde totalement hermétique à ce qui est autre et différent.

Pour reprendre les termes de Schütz dont je vous parlais plus haut, cela reviendrait à penser uniquement le monde par types et allant-de-soi jusqu’à le transformer en stéréotypes.

De même, qu'est-ce qui peut expliquer que certains Français voient le monde de façon plus positive qu'il ne l'est en réalité ?

Pour le dire autrement, après pourquoi certaines personnes voyaient les choses en noir, à présent, pourquoi certaines personnes voient-elles les choses en rose, c’est bien cela ?

Parce qu’elles ont tendance à se penser plus riches qu’elles ne le sont en se basant sur une évaluation erronée de la nature des fonds dont elles disposent.

En effet, comme l’explique Alberto Cardaci dans un article pour The Conversation intitulé « Pourquoi se croit-on plus riche qu’on ne l’est en réalité ? », certaines personnes ont tendance à évaluer leurs propres richesses de façon plus optimiste qu’une évaluation objective de la situation ne le leur permettrait. Le chercheur explique, en effet, que certains auront tendance à considérer comme capitaux à leur disposition les fonds qui leur appartiennent en propre et ceux qui proviennent d’un emprunt pas encore remboursé. Autrement dit, certaines personnes englobent dans leurs capitaux à disposition des capitaux qui ne leur ont été que prêtés.

Cette perception joue dans l’évaluation de leur situation et dans les décisions qu’elles prennent, notamment les décisions d’achat. En effet, lorsqu’elles se poseront la question d’acheter ou non un article, elles en rapporteront le prix à un total composé de leurs fonds propres et des fonds qu’elles ont empruntés. Autrement dit, se pensant plus riches qu’elles ne le sont, ces personnes auront tendance à consommer plus que ce que ne leur permettent leurs fonds propres.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 01/12/2018 - 09:21
mauvais mélange
Le bleu de la peur avec le jaune des gilets , cela donne le vert de la rage .
jurgio
- 30/11/2018 - 16:12
On s'attendait à celle-ci
Les gilets jaunes sont des personnes qui ont vu rouge et sont la représentation d'une colère noire afin de provoquer une peur bleue chez les membres du gouvernement.