En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

07.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
light > Insolite
Dur à avaler
Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff
il y a 12 min 50 sec
décryptage > Environnement
Découvrons l'écoféminisme

"Ma planète, ma chatte, sauvons les zones humides" !

il y a 1 heure 58 min
décryptage > Economie
Experte

Esther Duflo à Bercy, vite. Mais pas comme ministre

il y a 2 heures 32 min
décryptage > France
Mauvais prisme

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

il y a 2 heures 51 min
décryptage > France
Interdit d'interdire

Pourquoi la France devrait résister à la tentation de répondre par des interdictions à tous les défis qu’elle rencontre

il y a 3 heures 6 min
décryptage > Economie
Manque d’ambition ?

PLF 2020 : l’étonnante stabilité de la ventilation des dépenses publiques françaises à travers le temps

il y a 3 heures 17 min
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 15 heures 30 min
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 17 heures 22 min
pépites > Politique
Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI
Election présidentielle : Marine Le Pen confirme son "envie d'être candidate" en 2022
il y a 19 heures 34 min
pépites > Justice
Dénonciation calomnieuse
Alexandre Benalla a déposé une plainte contre l'association Anticor
il y a 21 heures 4 min
décryptage > Education
Tous égaux

Discriminations positive à l’entrée dans les Grandes écoles : l’égalitarisme en mode délire

il y a 1 heure 53 min
décryptage > Economie
Dépenses très privées

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

il y a 2 heures 15 min
décryptage > High-tech
La Minute Tech

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

il y a 2 heures 43 min
décryptage > Justice
L'armée des ombres

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

il y a 2 heures 58 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit : si vous avez aimé les deux premières saisons, vous serez passionné par la troisième

il y a 3 heures 14 min
décryptage > Politique
En même temps

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

il y a 3 heures 28 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 17 heures 3 min
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 17 heures 50 min
pépites > Politique
Neutralité religieuse
Elections municipales : Bruno Retailleau propose un projet de loi pour interdire les "listes communautaristes"
il y a 20 heures 26 min
pépite vidéo > Europe
Avenir du Royaume-Uni
Brexit : Boris Johnson se résigne à demander un nouveau report
il y a 21 heures 43 min
© LOIC VENANCE / AFP
© LOIC VENANCE / AFP
Dystopique

La PMA pour toutes ou la tentation du « meilleur des mondes »

Publié le 28 novembre 2018
La question de l’extension de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes mérite une réflexion menée au-delà des considérations religieuses et des clivages politiques.
Valérie Debord est vice-présidente du Conseil général du Grand-Est et porte-parole des Républicains.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Valérie Debord
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Valérie Debord est vice-présidente du Conseil général du Grand-Est et porte-parole des Républicains.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La question de l’extension de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes mérite une réflexion menée au-delà des considérations religieuses et des clivages politiques.

S’opposer à la PMA pour toutes ne constitue pas de facto un enfermement dans une posture hostile au progrès. Une question aussi complexe qui comprend des aspects issus à la fois de la science, de la sphère de l’intime, du droit et de l’éthique ne doit pas faire l’objet d’un procès simpliste et obscène. Nous avons, au contraire, le devoir de nous affranchir de la dichotomie entre « réacs » et « progressistes » et de conduire un débat exempt de toute instrumentalisation partisane.

Aujourd’hui, la médecine dans sa stricte mission de réparation permet de  corriger une incapacité ou une pathologie dans le cadre d’un couple hétérosexuel. La généralisation de la PMA consisterait à aller au-delà de cet objectif en remettant en question de manière radicale la nature même de l’intervention médicale. Il reviendrait ainsi à faire perdre à la médecine sa qualité curative et à établir un « droit à l’enfant » pour tous.
Dès lors, la satisfaction d’un désir d’avoir un enfant se placerait au-dessus de toute préoccupation quant à l’avenir de celui-ci. Pourtant, certaines inquiétudes sont majeures et doivent être placées au cœur de nos réflexions. La création, délibérée, d’orphelins de père ne peut être considérée comme un progrès pour la société.

Il est primordial de rappeler l’importance du rôle paternel dans le développement de l’enfant. 

L’amour qui lui sera donné, aussi fort soit-il, ne sera jamais en mesure de pallier l’absence de représentation du père et la nécessaire altérité qui participe de la construction d’un enfant.

Méconnaître ou ignorer cela risque de générer des conséquences néfastes et des répercutions incertaines. Nous devons donc placer l’enfant au centre de ce débat en veillant à ce que la primauté des « droits de l'enfant » sur l’inconcevable « droit à l’enfant » soit sauvegardée.

Invoquer « l’égalité » comme fondement de la revendication pour la généralisation de la PMA à toutes les femmes me paraît inopportun voire dangereux. En effet, nous avons ici la responsabilité de ne pas confondre certaines notions en vue d’éviter de commettre des erreurs sur une question sociétale d’une telle ampleur. La procréation ne constitue pas un concept en rapport avec l’égalité. En l’espèce, il est difficile de penser que les hommes seuls puissent faire des enfants de même que les femmes seules puissent devenir parturientes sans intervention masculine. 

La nature, telle qu’elle est faite, n’est pas dans « l’égalité » mais exige la complémentarité. 

L’heureuse prise de conscience de la nécessité de la préservation des richesses de la nature et de notre environnement a incité nos sociétés à adopter de nouveaux comportements qualifiés d’écologiques, il serait paradoxal que parallèlement à cette prise de conscience l’Homme contrevienne à cet ordre naturel par un artifice technologique au nom de cette pseudo égalité.

Il y a une contradiction absolue à militer pour la préservation du milieu face à certains  errements du progrès scientifique et de l’innovation, et à vouloir dans le même temps bousculer les règles naturelles élémentaires de la procréation. Ce sont malheureusement souvent les défenseurs revendiqués de l’écologie qui versent dans ce paradoxe. 

Ce constat doit à mon sens nous alerter sur l’orientation et les décisions que nous sommes amenés à prendre sur l’espèce humaine. N’agissons pas uniquement au nom de l’égalité et du progrès, mais au contraire, revenons aux fondamentaux et fixons les limites pour éviter toute dérive potentiellement irréversible.

Évitons que les hérauts de la bonne conscience deviennent les créateurs du « Meilleur des mondes ». 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

07.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
bisc31
- 01/12/2018 - 18:01
"Il reviendrait ainsi à faire
"Il reviendrait ainsi à faire perdre à la médecine sa qualité curative"... Madame Debord pourrait-elle nous expliquer qui a été soigné par l'insémination avec donneur (IAD) ? La réalité est que l'IAD est un acte de solidarité sociale qui vise à remplacer mais pas soigner un géniteur défaillant qu'on rend inexistant en tant que géniteur par son remplacement. Elle ne soigne personne et peut se pratiquer sans médecin. Elle n'a été classifiée comme PMA que pour raison de commodité. Partant de là, tout son raisonnement tombe à l'eau.
cloette
- 29/11/2018 - 13:17
précisions
La "fille mère" (quelle expression désuète pas digne de vous) ne me dérange pas, elle toute ma sympathie, ce qui me dérange c'est l'achat du petit sachet en plastique , cat l'enfant n'est pas une marchandise, il ne saurait même dans ce pré-état être vendu , ou autorisé par un Etat totalitaire du meilleur des mondes .
Ganesha
- 29/11/2018 - 10:32
Cloette, la Liberté, c'est le Naturel
Comme d'habitude, nous n'arrivons pas à nous comprendre !
Une véritable ''incommunicabilité'' !
C'est vous qui êtes arc-boutée, avec l'énergie du désespoir, pour empêcher certaines femmes ''indignes'' de réaliser leur désir d'enfant !
La nature, dites-vous, rien que la Nature !
Vouloir s'affranchir des lois impitoyables de la Nature, c'est se rebeller contre la volonté de votre Dieu tout Puissant !
Bien entendu, lorsque je parle de ''permis'', j'envisage surtout la possibilité de le refuser aux femmes qui ne seront pas capables de prouver, au préalable, une liaison stable avec un homme.
Ce permis existe déjà : c'est le mariage, ''naturel'', bien entendu ! Pas les nouvelles saloperies !
Quant aux ''contrevenantes'', comme les filles-mères, et les lesbiennes, ayant eu recours à la PMA, et/ou refusant de communiquer l'identité du ''géniteur'', leur enfant leur sera arraché dès sa naissance, et confié à des familles ''chrétiennes'' !