En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

06.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

07.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

04.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

05.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Too much ?
LFI demande l'ouverture d'une commission parlementaire sur "l'indépendance du pouvoir judiciaire"
il y a 15 min 45 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Journal d'un amour perdu" : Voyage dans l'intimité du deuil d'un colosse de la littérature

il y a 2 heures 52 min
light > Santé
Veggie mania
Burger King cède à la tendance vegan et lance son premier veggie Whopper
il y a 3 heures 49 min
pépites > Politique
Hospitalisation
Etats-Unis : Jimmy Carter hospitalisé après plusieurs chutes
il y a 5 heures 11 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 11 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 6 heures 21 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Levothyrox : le combat des associations pour obtenir la vérité

il y a 9 heures 12 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le 10 mai 1981 : un jour maudit pour la droite

il y a 9 heures 13 min
décryptage > Société
Ras des pâquerettes ?

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

il y a 9 heures 14 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

il y a 9 heures 15 min
Grossière erreur...
Etats-Unis : un jeune américain choque Twitter après s'être déguisé en Jawad Bendaoud pour Halloween
il y a 22 heures 17 min
pépites > Europe
Opération conjointe
Blocage de l'autoroute A9 par des indépendantistes espagnols : la France et l'Espagne tentent de les déloger
il y a 1 heure 33 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La dame de chez Maxim" : Cette dame d'autrefois nous met toujours en joie

il y a 2 heures 58 min
pépites > International
Débordements et violence
Hong Kong : un manifestant blessé par balle et un homme brûlé vif lundi 11 novembre
il y a 4 heures 33 min
décryptage > Economie
Mêmes causes, mêmes effets ?

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

il y a 6 heures 16 min
décryptage > Santé
Techno-Masochisme

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

il y a 6 heures 56 min
décryptage > Economie
(Petite) révolution

Révolution dans la Silicon Valley : les investisseurs américains veulent des entreprises rentables maintenant et pas uniquement des licornes en croissance

il y a 9 heures 12 min
décryptage > Politique
Malédiction

Guillaume Tabard : « La droite devrait s’inspirer de François Mitterrand pour faire renaître LR »

il y a 9 heures 14 min
décryptage > Economie
Commerce et stratégie

Amorce de détente : mais que veulent vraiment obtenir les Etats-Unis de la Chine ?

il y a 9 heures 15 min
pépite vidéo > Politique
Journée de commémorations
11 novembre : Emmanuel Macron inaugure un monument en mémoire des soldats morts
il y a 21 heures 46 min
pépites > International
Incertitude
Bolivie : Morales démissionne, le pays plonge dans l'incertitude
il y a 23 heures 11 min
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Sécurité de l'emploi

Six Français pour dix veulent la fin de l’emploi à vie des fonctionnaires et… se trompent non pas de réponse mais de question

Publié le 11 novembre 2018
59 % des Français sont favorables à la fin de l’emploi à vie dans la fonction publique, selon un sondage récent. Mais ne faut-il pas différencier les fonctionnaires dont l'emploi à vie est légitime, de ceux dont il ne l'est pas ?
Aurélien Véron est président du Parti Libéral Démocrate et auteur du livre Le grand contournement. Il plaide pour passer de l'Etat providence, qu'il juge ruineux et infantilisant, à une société de confiance bâtie sur l'autonomie des citoyens...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Aurélien Véron
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Aurélien Véron est président du Parti Libéral Démocrate et auteur du livre Le grand contournement. Il plaide pour passer de l'Etat providence, qu'il juge ruineux et infantilisant, à une société de confiance bâtie sur l'autonomie des citoyens...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
59 % des Français sont favorables à la fin de l’emploi à vie dans la fonction publique, selon un sondage récent. Mais ne faut-il pas différencier les fonctionnaires dont l'emploi à vie est légitime, de ceux dont il ne l'est pas ?

Selon un baromètre Odoxa pour BFM Business, Challenges et Aviva Assurances, publié ce jeudi, 59 % des Français sont favorables à la fin de l’emploi à vie dans la fonction publique. Selon vous, quels sont les fonctionnaires dont le statut à vie vous semble légitime, utile ?

Aurélien Véron : Absolument aucun. L'Etat et doit être considéré comme un producteur de services comme un autre, un petit nombre de domaines très spécifiques tels que celui de la justice mis à part. Par conséquent sa gestion financière et le management de son personnel ne devraient pas être différents de ceux des meilleures entreprises de service privées. L'Etat doit pouvoir aussi bien se séparer d'un agent qui ne fait pas son travail correctement, que réorganiser, voire supprimer des services administratifs devenus inutiles. Ou parfois tout simplement moins avantageux que le secteur privé en termes de qualité et de prix. Les citoyens contribuables méritent de bénéficier du meilleur rapport qualité/prix.

Aligner le statut public sur le contrat de droit privé présenterait de nombreux avantages tant pour l'emploi que pour la retraite ; y compris pour nombre de fonctionnaires. Les allers et retours du secteur public au secteur privé seraient facilités, ainsi que la mobilité au sein des différentes fonctions publiques, pas toujours simples aujourd'hui. Sujet récurrent en France, la peur du chômage engendre celle de perdre son emploi. Mais on oublie que des millions de Français sont malheureux dans leur emploi, les fonctionnaires ne font pas exception. Ils s'y accrochent par peur de ne pouvoir en retrouver ailleurs. Faire tomber les barrières statutaires qui limitent les possibilités d'évolution individuelle créerait de formidables opportunités pour les plus dynamiques d'entre eux. Cela engendrerait aussi de salutaires remises en questions chez ceux qui ne sont pas à leur place dans l'organisation actuelle. 

En contrepartie de la perte de la sécurité de l'emploi, l'Etat et les collectivités devraient s'engager sur deux points importants. Moins de fonctionnaires mieux payés signifie que les salaires du secteur public devraient être alignés sur le standards du privés par souci d'équité. Par ailleurs en cas de restructuration collective d'un service, le recours à des  cabinets de placement performants devrait aider chaque salarié concerné à rebondir . 

N'y a-t-il pas pourtant des fonctionnaires avec des missions spécifiques, pour qui un statut à vie pourrait avoir plus de sens ?

Bien sûr, certaines fonctions périlleuse exigent des agents qu'ils puissent mettre leur vie en danger. Des garanties particulières doivent être par conséquent fournies par l'employeur pour les couvrir ainsi que leur famille. Mais de tels engagements, aussi nobles soient-ils, ne justifient pas pour autant l'emploi à vie pour toutes les raisons évoquées plus haut. 

D'autres missions, enfin, exigent une réelle indépendance du pouvoir politique. C'est le cas de la magistrature. Un statut protégé de toute influence politique s'impose dans ces cas très spécifiques afin qu'un juge ou un policier enquêtant sur des affaires sensibles ne puissent être licencié par le pouvoir en place. Cela ne justifie pas plus l'emploi à vie, ni l'effet désastreux de ce principe sur les mentalités et le repli corporatiste. L'Etat devrait par exemple pouvoir embaucher comme juges nombre des vétérans aux carrières judiciaires reconnues plutôt que des jeunes démarrant sans expérience de la vie au sortir de l'école. En revanche, les suppressions d'emplois dans les domaines devraient être supervisées directement par la représentation nationale et assorties de garanties de procédure solides. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

06.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

07.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

04.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

05.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires