En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

04.

Coronavirus : l’après crise sera violente

05.

Corona, le virus qui rendait les humoristes moins drôles et les célébrités lourdingues

06.

Chloroquine : Didier Raoult revient sur ses travaux, les prouesses réalisées en Chine et sur la situation de la crise sanitaire dans un entretien à Radio Classique

07.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Boussole" de Mathias Enard : un livre d’une érudition éblouissante

il y a 23 min 49 sec
pépites > International
Bataille de chiffres
Coronavirus : les autorités américaines estiment que la Chine a menti sur le nombre de morts et falsifié les chiffres
il y a 1 heure 5 min
pépites > Economie
Nouvelles demandes
Les Etats-Unis comptabilisent désormais 6,6 millions de chômeurs de plus en une semaine
il y a 2 heures 50 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
La droite réfléchit à sa stratégie de rebond, Valeurs Actuelles l’enfonce (en même temps que les autres); Marine Le Pen surfe sur la colère des réseaux sociaux, le gouvernement balance sur elle; Tracer sans fliquer ?; Tensions sur l’approvisionnement
il y a 4 heures 15 min
pépite vidéo > Politique
Scénarios du déconfinement
Mission d’information : retrouvez l’intégralité de l’audition d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran
il y a 5 heures 22 min
décryptage > Défense
Soutien

Covid-19 : la garde nationale aux abonnés absents

il y a 6 heures 49 min
décryptage > Media
Candidats

France Télévisions : la bataille pour la présidence de l’audiovisuel public se lance (timidement)

il y a 7 heures 27 min
décryptage > Economie
Cicatrices

Coronavirus : l’après crise sera violente

il y a 7 heures 59 min
décryptage > Politique
Des habits neufs

Et Emmanuel Macron endossa la marinière Armor Lux d'Arnaud Montebourg !

il y a 8 heures 40 min
décryptage > Politique
Atout majeur

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

il y a 9 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le grand écart, Chronique d’une démocratie fragmentée" de Pascal Perrineau : une analyse en profondeur des revendications et colères sociales

il y a 38 min 59 sec
pépites > Défense
Ennemi invisible
Opération Barkhane : quatre soldats français ont été contaminés par le coronavirus
il y a 2 heures 24 min
pépites > Europe
"Mea Culpa"
Coronavirus : la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s'excuse auprès de l'Italie
il y a 3 heures 54 min
pépites > Santé
Chiffres inquiétants
Covid-19 : 570 décès auraient déjà été enregistrés dans les Ehpad depuis le début de l'épidémie dans le Grand Est
il y a 4 heures 46 min
décryptage > International
Cavalier seul ?

Pétrole : l’Arabie saoudite contribue à l’effondrement de l’économie mondiale

il y a 6 heures 33 min
décryptage > International
Cité de Dieu

Brésil : les gangs remplacent l’Etat

il y a 7 heures 14 min
décryptage > Société
Confinement

Inquiétudes sur le monde qui vient

il y a 7 heures 41 min
décryptage > Politique
Brouillage sur la ligne

Rhétorique officielle et officieuse au temps du corona

il y a 8 heures 22 min
décryptage > People
Miroir des réseaux sociaux

Corona, le virus qui rendait les humoristes moins drôles et les célébrités lourdingues

il y a 8 heures 50 min
décryptage > Europe
Solidarité européenne ?

Euro-panique ? L’Europe du Sud montre les dents, l’Europe du Nord tente de déminer, Bruxelles menace

il y a 9 heures 35 min
© JASON REDMOND / AFP
© JASON REDMOND / AFP
Révolution industrielle

Amazon/ Alibaba / Tencent : le trio en train de prendre la leadership de la 3e révolution industrielle

Publié le 29 octobre 2018
Amazon vient de nouer un partenariat avec l’assureur Aviva et veut investir le milieu français de l’assurance. Baidu a rejoint plus tôt le « consortium pour l’intelligence artificielle » à l’initiative des GAFA et Tencent ne devrait pas tarder à faire son entrée à Wall Street.
Michel Ruimy est professeur affilié à l’ESCP, où il enseigne les principes de l’économie monétaire et les caractéristiques fondamentales des marchés de capitaux.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Ruimy
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Ruimy est professeur affilié à l’ESCP, où il enseigne les principes de l’économie monétaire et les caractéristiques fondamentales des marchés de capitaux.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Amazon vient de nouer un partenariat avec l’assureur Aviva et veut investir le milieu français de l’assurance. Baidu a rejoint plus tôt le « consortium pour l’intelligence artificielle » à l’initiative des GAFA et Tencent ne devrait pas tarder à faire son entrée à Wall Street.

Atlantico : Concrètement, ces trois entreprises sont-elles en passe de prendre le leadership de la troisième Révolution industrielle ?

Michel Ruimy : Tout d’abord, face à l’essor des nouvelles technologies, on parle de « troisième » voire de « quatrième » révolution industrielle. Or, il s’agit d’une notion floue, qui mérite une clarification. En effet, la notion de « révolution industrielle » reste une appellation mal contrôlée, de même que le nombre et la chronologie des ruptures et des innovations qu’elle est censée désigner. Pour s’y retrouver, certains économistes proposent une définition qui a le mérite de la clarté. 

Pour qu’on puisse parler de révolution industrielle, il faut que trois éléments soient réunis : d’abord une source d’énergie nouvelle, ensuite des modes de communication inédits, rendus possibles par elle, enfin, une transformation des modes de production et de l’organisation du travail qui découlent directement des deux innovations. Ainsi, les révolutions industrielles désignent de grands cycles d’innovation qui ont profondément transformé la dynamique économique dans son ensemble. 

Ainsi, on en recense en général trois. La première commence dans la seconde moitié du XVIIIème siècle avec l’exploitation du charbon et voit apparaître le factory system qui rassemble autour des machines des salariés autrefois dispersés dans différents corps de métiers. La deuxième débute à la fin du XIXème avec la découverte de l’électricité et se caractérise par l’apparition du travail à la chaîne sous l’influence du taylorisme. La troisième commence dans les années 1970 avec les technologies de l’information et de la communication et voit se développer, dans le sillage du toyotisme, des méthodes d’organisation privilégiant le contrôle qualité, la polyvalence et le juste-à-temps. Chacune de ces révolutions s’accompagne d’un processus de « destruction créatrice » (Schumpeter) : les innovations et les performances des nouveaux secteurs font vieillir rapidement le capital existant, en même temps qu’elles ouvrent de nouvelles perspectives de création de richesses, qui profitent à l’ensemble de l’économie.

La quatrième révolution industrielle serait caractérisée par des développements sans précédent dans la génétique, l’intelligence artificielle, la robotique, la nanotechnologie, l’impression 3D, la biotechnologie, etc. Un des éléments de son existence est la très grande rapidité avec laquelle notre environnement évolue. 

Avec la révolution industrielle en cours, il me semble qu’il faut s’émanciper de l’acception traditionnelle. Les révolutions industrielles antérieures ont libéré l’humanité du pouvoir des animaux, rendu possible la production en série et apporté des capacités numériques à des milliards de personnes. La nouvelle est fondamentalement différente. Elle se caractérise par une gamme de nouvelles technologies qui fusionnent les mondes physique, numérique et biologique, touchant toutes les disciplines, les économies et les industries, et même des idées provocantes sur ce que signifie « être humain ».

Alors, Amazon, Baidu, Tencent participent, certes, activement à cette quatrième révolution industrielle … mais elles ne sont pas les seules. Le rôle de l’esprit entrepreneurial dans la société joue un grand rôle dans sa diffusion.

Que penser de leur transversalité et de leur omniprésence dans leurs domaines respectifs ?

La révolution culturelle ou cognitive est avant tout un changement pratique. Autrefois, nous pouvions reconnaître le métier d’un individu quand nous rentrions dans une échoppe par l’observation extérieure et la position de son corps. Si nous voyions un homme avec un tablier de cuir brandir une masse sur une enclume, par exemple, nous déduisions qu’il était forgeron. Aujourd’hui, où que nous entrons, nous voyons une personne penchée devant son écran et nous sommes bien incapables de distinguer les métiers. Nous pourrions dire que l’universalité est, à nouveau, reconnue. 

Mais au-delà de leur omniprésence économique dans divers secteurs d’activité, les nouvelles technologies auront vraisemblablement, à terme, des répercussions sur notre manière de vivre et surtout sur nos manières de « connaître / savoir ». Car je pense que les nouvelles technologies amènent une nouvelle fonction de l’individu : l’egocratie. Chaque individu peut avoir un degré de liberté très important et une manière de recruter ses semblables totalement différente de la démocratie participative. 

La mobilité et la rapidité de l’egocratie de l’individu peut avoir des conséquences politiques inattendues. Rappelons l’exemple de l’initiative individuelle de Maxime Lelong, qui se plaignant d’un manque de mobilisation populaire autour des enjeux climatiques, a lancé une mobilisation en ligne qui s’est transformée en mobilisation citoyenne (manifestation à Paris début septembre 2018). L’efficacité de la méthode est considérable ! Les nouvelles technologies permettent donc un nouveau droit et sans doute une nouvelle politique. Je ne saurais en prévoir les effets mais cela nous libérerait, dans une certaine mesure, des aristocraties qui pèsent sur nous depuis si longtemps. J’ai l’impression que nous nous trouvons face à une nouvelle forme de politique.

Ainsi la révolution culturelle et cognitive engendrée par les nouvelles technologies change notre rapport au monde. Tout comme avant elle, l’écriture, puis l’imprimerie, ont profondément transformé nos modes de vie. Une conséquence inévitable de toute révolution. Il faut, à mon avis, prendre conscience de la révolution cognitive générée par la révolution de l’information. Les nouvelles technologies ont, en effet, poussé l’homme à externaliser sa mémoire. Il nous faudra donc être inventifs, intelligents…pour être des acteurs de cette nouvelle période de l’Histoire. Mais, il faudra aussi et surtout rester vigilant afin de ne pas avoir de dérives. Accompagner plutôt que restreindre, tel est notre futur proche…

Selon vous est-ce que la course à l’intelligence artificielle sera déterminante pour savoir si ces dernières prendront le leadership ?

Cette course est déjà commencée et elle est importante. Risque-t-on d’assister à la fin du biologique pour entrer dans l’ère biotechnologique. Cette évolution de l’homme sera rendue possible par le développement, l’assimilation et l’incorporation de plus en plus poussée de l’internet des objets et de l’intelligence artificielle, au niveau même du corps humain. Tentons une prospective. L’intelligence artificielle pourrait dépasser l’intelligence humaine vers 2035 et la première fusion se fera vers 2050, ce qui permettra de démultiplier les capacités du cerveau. Le cloud permettra de créer des excroissances, accessibles partout en permanence, le stockage des données permettant à l’esprit de se concentrer sur autre chose. Le numérique sera fondu dans la matière et l’on oubliera son existence, à l’instar du sucre dans un café. L’homme va devenir hybride, tout comme son environnement. On décèle les enjeux de ce futur. 

Cette prise de pouvoir pourrait s’effectuer sur trois aspects. Tout d’abord, économique. La puissance financière de ces méga-entreprises leur permet possibilité de tout acheter, de la nanotechnologie à la recherche pour le traitement du cancer. Ensuite, l’appropriation du légal. Les policies de Facebook ou encore de Google sont en train de prendre le pas sur les législations nationales. Les Etats ont de plus en plus de mal à faire respecter leurs propres lois car ces plateformes réussissent à faire appliquer leurs règles. Le pouvoir est donc en train de changer de main. Troisièmement, l’appropriation du cerveau. Celui-ci mute dans une logique d’intelligence artificielle. 

Au-delà des plateformes, ce sont les entreprises de software, comme Microsoft, les fabricants de terminaux, les ingénieurs et codeurs, ceux qui maîtrisent le numérique, inventent les interfaces numériques et les rendent ergonomiques, qui ont désormais le pouvoir.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

04.

Coronavirus : l’après crise sera violente

05.

Corona, le virus qui rendait les humoristes moins drôles et les célébrités lourdingues

06.

Chloroquine : Didier Raoult revient sur ses travaux, les prouesses réalisées en Chine et sur la situation de la crise sanitaire dans un entretien à Radio Classique

07.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires