En direct
Best of
Best of du 22 au 28 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

03.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

04.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

05.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

07.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Social
Violence
Incendies déclenchés à Paris lors d'affrontement entre manifestants et force de l'ordre
il y a 5 heures 3 min
pépites > International
Coronavirus
La Chine ouvre des camps spéciaux pour le coronavirus: des personnes en train de se balader dans les rues de l'Hubei sont enfermées pour être "rééduquées"
il y a 6 heures 39 min
light > Société
Violences sexuelles
Samantha Geimer hausse le ton contre un nouvel emballement médiatique autour de l' "affaire Polanski"
il y a 9 heures 48 min
décryptage > Politique
Municipales

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

il y a 11 heures 24 min
décryptage > Economie
Mauvais pari ?

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

il y a 11 heures 48 min
décryptage > Santé
Directives et recommandations sanitaires

Mesures contre la propagation du Coronavirus : derrières les déclarations publiques, la pagaille sur le terrain ?

il y a 12 heures 36 min
décryptage > Société
Pandémie

Coronavirus : quand la nature se remet à nous faire peur

il y a 14 heures 5 min
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 23 heures 29 min
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 1 jour 44 min
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 1 jour 2 heures
pépites > Consommation
Consommation
Les steaks hachés bio de supermarché épinglés par 60 millions de consommateurs
il y a 5 heures 49 min
pépite vidéo > International
Immigration
Après la mort de 33 de ses soldats en Syrie, la Turquie décide de ne plus bloquer les migrants à sa frontière
il y a 8 heures 5 min
décryptage > International
Tribune

L’espace maritime marocain et la question du Sahara Occidental

il y a 11 heures 3 min
décryptage > Politique
L'infini et la bêtise

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

il y a 11 heures 32 min
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
Comment poser la question du séparatisme islamiste en France ?
il y a 11 heures 58 min
décryptage > Politique
Dérision et ricanements à tous les étages

Ce gisement de voix sur lequel pourraient miser les candidats osant résister à l’intimidation par “l’humour” médiatique

il y a 13 heures 3 min
décryptage > Santé
Crise de l'hôpital français

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

il y a 14 heures 30 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 1 jour 3 min
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 1 jour 4 heures
© ludovic MARIN / POOL / AFP
© ludovic MARIN / POOL / AFP
Définir le macronisme

La République en Marche se cherche un chef mais peine à se trouver une voie

Publié le 21 octobre 2018
La volonté d’Emmanuel Macron de créer une approche nouvelle du Politique était plutôt incantatoire pendant la campagne. Depuis, les contours précis de cette promesse restent assez flous.
Alexis Massart  est directeur d'Espol, école européenne de sciences politiques et sociales de l'Université catholique de Lille.   
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexis Massart
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexis Massart  est directeur d'Espol, école européenne de sciences politiques et sociales de l'Université catholique de Lille.   
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La volonté d’Emmanuel Macron de créer une approche nouvelle du Politique était plutôt incantatoire pendant la campagne. Depuis, les contours précis de cette promesse restent assez flous.

Atlantico : Après l'arrivée de Christophe Castaner au ministère de l'Intérieur, LREM se retrouve avec un nouveau chef par intérim, Philippe Grangeon, et se prépare à élire son nouveau patron le 14 novembre prochain. Qui sont les candidats à la succession de Castaner ? Ont-il un véritable projet pour le parti ?

Alexis Massart : La nomination de Christophe Castaner au ministère de l’Intérieur ouvrait naturellement la voie à un changement à la tête de LREM. Il était difficilement concevable que le chef du parti majoritaire soit en même temps celui qui va organiser les élections et procéder au prochain découpage électoral. 

La procédure de son remplacement est donc lancée. A ce stade certaines personnalités de LREM ont manifesté leur intérêt. Marlène Schiappa, membre du gouvernement, mais aussi certains parlementaires dont Stanislas Guerini, Sylvain Maillard pour les plus connus.

Pour le moment la liste définitive n’est pas connue car les dépôts de candidature doivent intervenir entre le 29 octobre et le 14 novembre pour une désignation prévue le 1er décembre. Entre temps, la recevabilité de chaque candidature sera étudiée puis validée par un bureau exécutif mi-novembre qui vérifiera si les conditions requises sont effectivement réunies. Une chose est certaine par contre, le délégué général par intérim, Philippe Grangeon, ne sera pas candidat.

Chaque candidat va désormais pouvoir tenter de faire valoir sa vision du fonctionnement de LREM. C’est bien de vision de fonctionnement dont il va s’agir car le parti du Président n’a finalement que peu de marges de manoeuvre. Ce type de parti, comme c’est le cas depuis le début de la 5ème République, est avant tout cantonné dans la transmission de la parole présidentielle.   

Si la doctrine macroniste est claire, le parti semble avoir du mal avoir du mal à construire son propre corpus idéologique et à sortir de l'ombre d'Emmanuel Macron. Avec ces élections et alors que le parti organisait, ce samedi, une journée de réunion, cela est-il sur le point de changer ? L'identité du parti se précise-t-elle ? 

Comme indiqué précédemment, le parti du Président  est paradoxalement dans une situation contrainte. C’est d’autant plus vrai qu’il s’agit, pour LREM, d’un parti créé dans la foulée de la victoire d’Emmanuel Macron à l’élection présidentielle. La ligne est donc évidente, il s’agit de porter les messages issus du programme présidentiel. Ceci étant, une mise en forme de ce programme sous un angle plus idéologique est en cours au sein de LREM. L’objet est de transformer des propositions programmatiques en corpus idéologique. C’est un des enjeux de la réunion, ce week-end, des cadres du parti. La journée d’hier a été consacrée, par un colloque, à ce travail idéologique dont le maître mot est «Le Progressisme » en France et en Europe. Ce terme a été décliné autour des questions de dignité, émancipation, engagement, ouverture et responsabilité. Autour de ces notions, se posait aussi la question de la méthode. Sur ce dernier point, l’inspiration se retrouve dans la méthode élaborée par Emmanuel Macron lors de sa campagne présidentielle. Les cadres du parti insistent pour garder l’esprit des marcheurs au travers de l’écoute, le dialogue et le parler vrai.

LREM a souvent déclaré vouloir ce distinguer de la politique politicienne, de l'ancien monde. Alors que le parti semble se structure davantage, comment peut-il allier nouveauté et échéances politiques habituelles (démissions, élections européennes à venir..) ? 

La question de la distinction est un réel enjeu pour LREM. La volonté d’Emmanuel Macron de créer une approche nouvelle du Politique était plutôt incantatoire pendant la campagne, les contours précis restaient assez flous. Depuis, la succession de discours, la volonté d’équilibrer société civile et personnel politique chevroné issus des différents bords de l’espace politique et la place laissée à de jeunes responsables en ont donné une vision un peu plus claire. Ceci étant, LREM va forcément, avec le temps, connaitre une certaine forme de normalisation. Des phénomènes de contestation, dans un parti qui intègre des militants venus tant de droite que de gauche, vont inévitablement se poursuivre. Reste à en voir l’ampleur. Des jeux de pouvoir interne, eux-aussi, vont se développer progressivement, comme dans toute forme d’organisation. Certes des procédures un peu différentes des autres formations vont se poursuivre, telles les appels à candidature très ouverts pour les différents types d’élections mais toute la difficulté, pour la prochaine direction, sera bien d’assurer un équilibre entre, en même temps, les pratiques de l’ancien monde et les aspirations du nouveau monde... 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

03.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

04.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

05.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

07.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires