En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© MANDEL NGAN / AFP
Edito
Pourquoi les Etats-Unis gagnent la bataille de la compétitivité
Publié le 19 octobre 2018
Une nouvelle victoire vient de s’inscrire au crédit des Etats-Unis : celle de la compétitivité.
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une nouvelle victoire vient de s’inscrire au crédit des Etats-Unis : celle de la compétitivité.

Selon le classement publié par le World Economic Forum de Davos, ils viennent de détrôner la Suisse qui tenait la tête depuis neuf ans. Sans surprise, Singapour est deuxième et l’Allemagne troisième, la confédération helvétique étant reléguée à la quatrième place. Cette remontée spectaculaire de l’Amérique sera saluée par certains économistes comme le premier résultat de la politique menée par Donald Trump, encore que les explications soient plus complexes. Car le forum de Davos a modifié ses propres règles pour définir son classement. Ainsi, il privilégie désormais les politiques à long terme et met l’accent sur les investissements dans la formation numérique, où les Etats-Unis se taillent la part du lion. L’innovation est saluée à tous les niveaux tandis que la taille de la dette se trouve relativisée, malgré son niveau gigantesque. L’activité économique génère en effet une forte croissance avec un cycle qui parait interminable et qui minore ainsi les effets négatifs de l’endettement public. Un argument que ne manquent pas d’utiliser ceux qui préconisent de laisser filer le déficit en France pour obtenir davantage de croissance. Mais la situation n’est pas la même aux Etats-Unis et en Europe : d’abord en raison de la situation particulière du dollar qui lui confère des privilèges uniques. Ensuite, pare que les doutes d font de plus en plus grands sur le vieux continent en ce qui concerne l’expansion. La hausse des tarifs douaniers promise par Donald Trump sur l’automobile par exemple aura des répercussions fortes sur les exportations allemandes alors que Berlin représente le premier partenaire commercial de la France. Au demeurant les chefs d’entreprise d’Outre-Rhin s’inquiètent, alors que la crise financière amorcée en 2008 et à peine résorbée se transforme en une véritable crise commerciale marquée par des attaques sévères contre les règles qui régissent le système des échanges. Ainsi, la prééminence de l’Amérique risque encore de se conforter au moment où les influences dépressives vont s’accentuer sur le vieux continent. La France va en subir le contre coup, alors qu’elle a peine à rattraper le retard que lui a conféré la crise de 2008 et que le rebond du deuxième semestre 2017 sur la croissance parait sans lendemain. Il lui avait pourtant permis de gagner quelques points dans le classement de Davos. Elle avait ainsi grignoté cinq places en se situant désormais à la dix-septième, en entrant dans le « Top 20 » des grands pays en matière de productivité, ce qui reste malgré tout plutôt décevant quand on se targue d’être la sixième puissance mondiale. Les experts internationaux avaient néanmoins salué la bonne direction des réformes entreprises par Emmanuel Macron, en mettant aussi en relief le rayonnement des institutions de recherche et des publications des chercheurs de l’hexagone, mais en rappelant aussi que pour éliminer les entraves qui brident son expansion, la France devait se défaire d’une bureaucratie étouffante, de certaines barrières non tarifaires et de la raideur qui continue de caractériser le marché du travail. Pour l’instant, elle reste condamnée à avoir un rythme de croissance inférieur à celui de la moyenne européenne, ce qui rend toujours délicate la mise en conformité avec les objectifs de Bruxelles en matière de réduction des déficits.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Il agresse un agriculteur pendant que son épouse filme
02.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
03.
Mais pourquoi les Français épargnent-ils une part non négligeable du pouvoir d’achat gagné ces derniers mois ?
04.
Tensions grandissantes en Algérie : Bouteflika n’est plus là, mais les généraux, si
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
"Les nationalistes stupides aiment leur pays… et n'aiment pas ceux qui viennent de loin" (Jean-Claude Juncker)
07.
Cannes : Abdellatif Kechiche s'emporte contre la question "imbécile" et "malsaine" d'un journaliste
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
03.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
04.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
05.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires