En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Confinement : petits trucs et astuces pour préserver la rapidité de votre accès Internet par temps de surcharge

04.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

05.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

06.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

07.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

01.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

02.

Covid-19 : l'Aide sociale à l’enfance au bord de l'explosion

03.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

04.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

05.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

06.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

06.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

ça vient d'être publié
décryptage > Société
Egoïsme ?

Pourquoi il est si compliqué d’accepter les règles du confinement même quand on en a compris l’intérêt

il y a 6 heures 4 min
pépites > Politique
Solidarité européenne
Coronavirus : Emmanuel Macron défend la stratégie de la France face à l’épidémie
il y a 1 heure 18 min
pépites > Santé
Soulager les soignants et les travailleurs
Covid-19 : la France s’engage à commander un milliard de masques auprès de la Chine
il y a 3 heures 14 min
décryptage > Société
Tentation

Coronavirus : la dérive totalitaire ?

il y a 4 heures 56 min
décryptage > Défense
Terrorisme

Afrique : malgré le coronavirus, la guerre continue

il y a 5 heures 30 min
décryptage > Santé
Exemple chinois

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

il y a 5 heures 58 min
décryptage > Science
Hécatombe

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

il y a 6 heures 42 min
décryptage > Santé
Nembro

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

il y a 7 heures 43 min
pépites > International
ONG
SOS Chrétiens d'Orient : libération de trois otages français en Irak
il y a 19 heures 23 min
pépite vidéo > France
Victimes françaises
Covid-19 : "les visages d’une tragédie"
il y a 22 heures 4 min
pépites > Société
Ravages des "fake news"
Plus d'un quart des Français considèrent que le Covid-19 a été fabriqué dans un laboratoire
il y a 38 min 36 sec
pépite vidéo > Religion
Solidarité avec les malades
Covid-19 : les images du pape François, seul au Vatican, pour une bénédiction "Urbi et Orbi"
il y a 2 heures 37 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Traquer et terrasser le fléau : la lutte acharnée de Pasteur et d’Adrien Loir contre le mal rouge des porcs dans le Vaucluse

il y a 4 heures 43 min
décryptage > Economie
Choix cornéliens

Covid-19 : des morts plutôt que la crise ?

il y a 5 heures 10 min
décryptage > Economie
En toute sécurité

Comment les grandes entreprises ont parfois changé de locaux pour se cacher dans des bureaux "secrets"

il y a 5 heures 41 min
décryptage > Finance
Nerf de la guerre

Crise de trésorerie généralisée : tensions (évitables) sur le secteur bancaire

il y a 6 heures 24 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad
il y a 7 heures 27 min
light > Culture
Fin du confinement ?
Olivier Py reste optimiste pour la prochaine édition du Festival d’Avignon en juillet 2020
il y a 18 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La fin de l'amour" d'Eva Illouz : quand Tinder, grand centre commercial de rencontres, détrône la cour amoureuse

il y a 19 heures 57 min
pépites > International
Lutter contre un retour du virus
Covid-19 : la Chine décide de fermer temporairement ses frontières aux étrangers
il y a 23 heures 7 min
© Eliot BLONDET / POOL / AFP
© Eliot BLONDET / POOL / AFP
Proximité avec les citoyens

Au contact des Français : Emmanuel Macron à la recherche (illusoire ?) de la pureté des débuts

Publié le 03 octobre 2018
Emmanuel Macron veut renouer avec les Français. « Aidez-moi », a-t-il même déclaré lors de son déplacement aux Antilles, « j’ai besoin de vous, journalistes, population, élus » pour expliquer son action. Quelques heures avant il concédait sur les ondes de TMC que la petite phrase sur « les Gaulois réfractaires au changement » était, sans doute, une erreur.
Bruno Cautrès est chercheur CNRS et a rejoint le CEVIPOF en janvier 2006. Ses recherches portent sur l’analyse des comportements et des attitudes politiques. Au cours des années récentes, il a participé à différentes recherches françaises ou européennes...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Cautrès
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Cautrès est chercheur CNRS et a rejoint le CEVIPOF en janvier 2006. Ses recherches portent sur l’analyse des comportements et des attitudes politiques. Au cours des années récentes, il a participé à différentes recherches françaises ou européennes...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Macron veut renouer avec les Français. « Aidez-moi », a-t-il même déclaré lors de son déplacement aux Antilles, « j’ai besoin de vous, journalistes, population, élus » pour expliquer son action. Quelques heures avant il concédait sur les ondes de TMC que la petite phrase sur « les Gaulois réfractaires au changement » était, sans doute, une erreur.

On est loin des journalistes qui ne racontent que des « fadaises » et « ne recherchent plus la vérité » ! Le message présidentiel s’accompagne néanmoins d’un intertexte essentiel : Emmanuel Macron ne va pas changer de cap ou de rythme sur les réformes mais plutôt revenir vers davantage de « contact » avec les Français. Dans l’interview donnée au JDD ce dimanche, il donne à ce mot un sens très « macronien » : « j’aime profondément être avec mes concitoyens, à portée de visage et d’embrassades ou d’explications. Passer du temps au milieu d’eux, les entendre expliquer leurs angoisses, leurs impatience (…) J’ai à cœur de convaincre ». Joignant le geste à la parole, le Président a multiplié les images de « contacts », en bras de chemise. Aux Antilles, Emmanuel Macron a, une fois de plus, tombé la veste : comme s’il voulait incarner qu’il « fend l’armure », « mouille la chemise » et laisse au vestiaire de l’Elysée la veste du fameux « costard » que l’on ne peut se payer que si l’on bosse.

Prenons un peu de recul et essayons de comprendre ce qui se joue derrière les rideaux du théâtre de la communication présidentielle. Ce n’est tout d’abord pas la première fois que l’un de nos Présidents veut convaincre en affichant sa proximité physique avec les Français : Nicolas Sarkozy n’était pas en reste, Jacques Chirac laissait tout le monde sur place sur la dimension affective, François Hollande jouait de sa simplicité et de son sens de l’humour. Tous nos derniers présidents ont voulu raccourcir la distance qui semble infranchissable entre le pouvoir et « le peuple ». Dans les moments de doute, ils ont voulu se rassurer : reprendre le contrôle de la popularité qui leur file entre les doigts comme du sable, recoudre le fil endommagé du lien avec les Français avant qu’il ne casse, ressentir l’émotion fusionnelle des débuts. Embrassades, accolades, enfants portés dans les bras, gestes affectueux, tous ces codes du langage corporel veulent produire des images iconiques. Car la caméra est là, dans ce jeu triangulaire entre le pouvoir, « le peuple » et les médiateurs de l’opinion publique. Il s’agit d’incarner l’empathie, la compassion, la connivence avec les « vrais gens », par-dessus l’épaule des médias, des journalistes, des sondeurs, des Cassandre qui n’aiment que les trains en retard et les problèmes.
 
Cette séquence s’inscrit dans une longue et solide tradition politique française : dès qu’ils commencent à se rapprocher du dangereux fossé de l’impopularité irréparable, nos dirigeants ont une fâcheuse tendance à redécouvrir « le peuple ». Bien que différents, voire très différents, dans leur style oratoire et leur approche du « peuple », les uns après les autres sont passés par les mêmes figures imposées lorsque les courbes de popularité ont viré au rouge. On revendique crânement que l’on ne regarde pas les sondages, mais comme une tablette de chocolat trop tentante on ne peut passer à côté sans les ouvrir…. Si ce chocolat est trop amer, on veut le radoucir par la proximité avec les « vrais gens », ceux-là qu’il faut toujours convaincre, séduire, émouvoir par l’image du pouvoir qui n’est que dans le don de sa personne pour une mission sacrée : sauver la France, ce malade éternel. On ne sait d’ailleurs plus très bien lequel a le plus besoin d’affection entre « le peuple » et son Président. Ce retour aux sources populaires vient rappeler le lien transcendant de l’onction du suffrage universel. En descendant dans l’arène de l’espace public, en allant « au contact », le « monarque républicain » met en scène une narration presque religieuse où le « bain de foule » et « le contact » avec les Français jouent un rôle essentiel : il s’agit de retrouver la pureté des débuts, celle de la période bénie, mais révolue, de la campagne présidentielle, quand le ciel n’était que bleu.
 
Dans le cas d’Emmanuel Macron, ce pari ne sera pas simple à gagner : la lecture du dernier Baromètre politique Orange – RTL – La Tribune réalisé par BVA montre que le chef de l’Etat a presque totalement perdu la dimension rassembleuse qu’il appelle de ses vœux pour soutenir son projet. Deux camps irréconciliables s’opposent : ceux (moins nombreux) qui louent son dynamisme, sa jeunesse, son courage de réformateur ; ceux (plus nombreux) qui détestent, le mot est parfois faible, l’homme et son style, tout autant que ses politiques. L’aversion macroniste est, dans ces segments de l’électorat, radicale.
 
Est-il trop tard pour corriger le tir ? Quelle que soit l’issue, une chose est sûre : le récit héroïque qu’Emmanuel Macron nous livre depuis le printemps 2016 est une narration totale : la montée au firmament, la descente vertigineuse dans l’impopularité, l’autorité cassante, les images du corps du Roi « au contact » des Français, parfois en mode « full contact », voire perte de contact même… Après tout, il a choisi un premier ministre amateur de boxe, mais ça c’est encore une autre histoire !
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Confinement : petits trucs et astuces pour préserver la rapidité de votre accès Internet par temps de surcharge

04.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

05.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

06.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

07.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

01.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

02.

Covid-19 : l'Aide sociale à l’enfance au bord de l'explosion

03.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

04.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

05.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

06.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

06.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires