En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

02.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

03.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

04.

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

05.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

06.

(Enième ) plan de sauvetage de l’industrie automobile française : une obsession politique contre-productive

07.

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

05.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

06.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’Autre qu’on adorait" de Catherine Cusset : superbe graine de Prix

il y a 11 min 33 sec
décryptage > Economie
Leçons du confinement

Dépendance et pertes d’exploitation : les assureurs battus sur tous les fronts face à la crise du coronavirus…

il y a 2 heures 9 min
pépites > Politique
Soutien
Deuil après la mort d’un enfant : l’Assemblée nationale approuve enfin et à l’unanimité le congé de 15 jours
il y a 3 heures 35 min
pépites > Europe
Solidarité
Covid-19 : la Commission européenne propose un fonds de relance de 750 milliards d'euros pour sortir de la crise
il y a 4 heures 21 min
pépite vidéo > Science
Bond de géant pour l’humanité
Plus que quelques heures avant le premier vol habité de SpaceX
il y a 5 heures 16 min
décryptage > France
Hexagone

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

il y a 7 heures 42 min
décryptage > Société
Univers cauchemardesques

Pourquoi les oeuvres dystopiques déprimantes attirent tant de gens par temps de pandémie ?

il y a 8 heures 50 min
décryptage > Politique
Des hommes, des vrais !

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

il y a 9 heures 23 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron se réinvente en ministre de l’Industrie très gaullien… dans un environnement concurrentiel totalement différent

il y a 10 heures 2 min
light > People
"Cauchemar"
Le ténor Andrea Bocelli révèle avoir été atteint par le coronavirus
il y a 22 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

La Révolution et l’Empire dans le cinéma français : plusieurs bons films pour cette période historique agitée ! Humour et délectation

il y a 23 min 41 sec
light > Science
Cratère de Chicxulub
L'astéroïde à l’origine de l’extinction des dinosaures aurait suivi la trajectoire la plus dangereuse possible
il y a 2 heures 22 min
décryptage > Société
Lutte contre le virus

StopCovid : les dangers d’un mirage

il y a 3 heures 36 min
pépites > Justice
Justice
Fraude fiscale : Patrick Balkany est condamné en appel à cinq ans de prison, son épouse Isabelle à quatre ans d’emprisonnement
il y a 4 heures 49 min
décryptage > Economie
Plan de relance

Le gouvernement contaminé par le virus du micro-management

il y a 7 heures 25 min
décryptage > Economie
Soutien face à la crise

(Enième ) plan de sauvetage de l’industrie automobile française : une obsession politique contre-productive

il y a 8 heures 29 min
décryptage > Economie
Crise économique

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

il y a 9 heures 2 min
décryptage > France
Polarisation du débat

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

il y a 9 heures 43 min
décryptage > Politique
Zombie qui s’ignore

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

il y a 10 heures 14 min
pépite vidéo > Economie
Plan de soutien "massif"
Soutien au secteur automobile : retrouvez l’intégralité du discours d’Emmanuel Macron
il y a 23 heures 55 min
© IAN LANGSDON / POOL / AFP
© IAN LANGSDON / POOL / AFP
Triste constat

Développement : une politique pour le reste du monde digne de l’ancien monde

Publié le 13 septembre 2018
"La politique du gouvernement en faveur des pays du nouveau monde reste marquée par les habitudes de l’ancien monde".
Les Arvernes sont un groupe de hauts fonctionnaires, de professeurs, d’essayistes et d’entrepreneurs. Ils ont vocation à intervenir régulièrement, désormais, dans le débat public.Composé de personnalités préférant rester anonymes, ce groupe se veut l...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Arvernes
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Arvernes sont un groupe de hauts fonctionnaires, de professeurs, d’essayistes et d’entrepreneurs. Ils ont vocation à intervenir régulièrement, désormais, dans le débat public.Composé de personnalités préférant rester anonymes, ce groupe se veut l...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"La politique du gouvernement en faveur des pays du nouveau monde reste marquée par les habitudes de l’ancien monde".

A l’occasion de la Conférence des Ambassadeurs, la stratégie en matière de politique de développement de la France a été esquissée : plus de moyens, plus de partenarial avec la société civile, et surtout une action renforcée de l’Agence Française de Développement (AFD). 

Disons-le sans ambages : au-delà d’objectifs généreux que l’on peut partager, la politique du gouvernement en faveur des pays du nouveau monde reste marquée par les habitudes de l’ancien monde.
 
Premièrement, elle acte la continuité de la politique du chiffre, écartant une approche qualitative du développement. Le projet de budget pour 2019, en cours de finalisation, prévoit 1 milliard d’euros d’engagements supplémentaires dès 2019. Elle accompagne les propositions inflationnistes du rapport du député Berville : création de nouveaux dispositifs (Fonds dédié à l’innovation et à l’expérimentation, programmes d’expertise ou liés aux diasporas) et augmentation des moyens (soutien des ambassades aux initiatives locales et de la société civile, action humanitaire et de stabilisation). En un mot, c’est bien une politique du « toujours plus », alors que la priorité, compte tenu de l’état des finances publiques et de l’inefficacité constatée de cette politique, est d’évidence une politique du « mieux ». De surcroît, cette politique amplifie le risque financier élevé qui pèse sur les Etats confrontés à un mur de dette contractée pour financer des projets souvent sans rentabilité effective. Aussi, l’exposition aux risques financiers de l’AFD, dont le bilan s’élève désormais à 40 milliards d’euros fin 2017 (et 12 milliards de hors-bilan) n’est pas suffisamment considérée.  
 
Deuxièmement, une politique aveugle aux tendances, sans vision. La France s’obstine dans sa posture naïve à l’égard de la Chine, dont l’action en Afrique est innervée par ses objectifs de puissance. Le pacte chinafricain (investissements dans les infrastructures physiques et numériques) risque ainsi d’accélérer la fin de la France en Afrique. La Chine apporte aux Gouvernements africains des solutions d’investissement accéléré et leur permet de se détourner des critères de démocratie et de bonne gouvernance. Dans un tel contexte, la marginalisation de la France est inéluctable. Pire : alors que la question migratoire est au centre des préoccupations des français et qu’elle fracture l’Europe, la stratégie présentée n’en dit rien ou presque, pas plus d’ailleurs que sur la place de nos entreprises. La Chine, elle, mobilise ses géants BATX au service d’une stratégie économique de long terme en Afrique. 
 
Troisièmement, une gouvernance dysfonctionnelle. La montée en puissance de l’AFD traduit une approche erronée de notre politique extérieure : on augmente les moyens de l’AFD quand ceux du Quai d’Orsay diminuent. Pourtant, la Cour des comptes critiquait dès 2012 le déficit de tutelle politique sur l’AFD. Contre toute logique, et au mépris des prérogatives du Ministère des affaires étrangères qui est pourtant son administration de tutelle, c’est l’AFD qui s’affirme.
 
Alors que faire ? Qu’il soit permis ici de tracer deux pistes. 
 
Tout d’abord, réduire et prioriser nos interventions : assumer une politique qualitative, abandonner l’objectif de 0,7 % du PIB qui ne relève d’aucune rationalité, réduire nos interventions et les concentrer là où elles sont utiles. La réorientation de notre APD passe notamment par la réduction de nos contributions multilatérales en se désengageant des organisations ne relevant pas d’une géographie prioritaire et aux petits fonds multilatéraux non stratégiques et en imposant la baisse des charges des organisations multilatérales, notamment salariales et de pensions. Les interventions bilatérales (dons-projets, subventions aux ONG) doivent être réduites, plus transparentes, et mieux priorisées. 
 
Ensuite, encourager l’initiative privée. C’est largement aux entreprises de gagner la bataille du développement. Aux startups technologiques, pour abaisser significativement le coût du développement qu’il s’agisse de l’accès à l’eau (désalinisation), à l’énergie (solaire) ou des questions de santé. Aux grands groupes de trouver des solutions pour les pays se développent par leur formation, leurs infrastructures... Pour les entreprises françaises, il s’agit de trouver des relais de croissance et de capitaliser véritablement sur les dynamiques de la Francophonie économique.
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

02.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

03.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

04.

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

05.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

06.

(Enième ) plan de sauvetage de l’industrie automobile française : une obsession politique contre-productive

07.

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

05.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

06.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires