En direct
Best of
Best of du 23 au 29 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Grève du 5 décembre : bloquer le pays est-il une stratégie payante ? Petit retour sur les conflits des 50 dernières années

07.

Une américaine découvre que son mari la trompe... en lisant une critique culinaire dans le Washington Post

01.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Point de non-retour climatique : allons-nous vers un effondrement global ou vers un gigantesque jeu de gagnants perdants à l’échelle de la planète ?

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Fichée S
Ultra-gauche : une militante a été écrouée pour avoir espionné des policiers
il y a 37 min 52 sec
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 4 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 1 heure 33 min
pépites > Justice
Riposte judiciaire
Alexandre Benalla a décidé de porter plainte contre X dans l'affaire de l'enregistrement clandestin diffusé par Mediapart
il y a 3 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le délicieux malheur français" de Denis Olivennes : la mélodie du malheur, notre berceuse préférée

il y a 4 heures 46 min
pépite vidéo > Défense
Futures missions à mener
Opération Barkhane : Emmanuel Macron va réunir le G5 Sahel à Pau
il y a 6 heures 9 min
pépites > Social
"Le mur du 5 décembre"
Première journée de mobilisation à travers le pays contre la réforme des retraites
il y a 7 heures 4 min
décryptage > Santé
Alimentation

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

il y a 8 heures 23 min
décryptage > International
Sommet sous tension

Otan : Emmanuel Macron et Donald Trump, convergences dans l'incohérence

il y a 9 heures 16 min
décryptage > International
Daphne Caruana Galizia

Ces passeports maltais devenus le Graal des super-riches de la planète

il y a 9 heures 50 min
décryptage > France
Mobilisation gouvernementale

Agiter la menace des casseurs ou la stratégie gouvernementale du parti de l’ordre

il y a 10 heures 44 min
pépites > International
Chambre des représentants
Procédure de destitution contre Donald Trump : Nancy Pelosi demande que soit rédigé l'acte d'accusation
il y a 55 min 50 sec
light > Sport
Répercussions
Le joueur légendaire Marco Van Basten a été retiré du jeu FIFA 20 "jusqu'à nouvel ordre" après son dérapage nazi
il y a 2 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Prince Igor"d'Alexandre Borodine : Le Prince Igor rentre au répertoire de l'Opéra National de Paris

il y a 4 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Léonard de Vinci" au Louvre : ode à Léonard

il y a 4 heures 56 min
décryptage > Politique
Ça va faire des vagues...

La tempête sociale du 5 décembre : Macron nous invite "à prendre la mer"

il y a 6 heures 29 min
décryptage > Economie
Campagne mouvementée ?

Pourquoi la présidentielle complique la guerre commerciale sino-américaine (et ça n’est pas une bonne nouvelle pour l’Europe)

il y a 8 heures 6 min
décryptage > France
Economie française

La solution à la récession ? L’optimisme

il y a 8 heures 40 min
décryptage > Environnement
Pas grand chose à voir avec l'environnement

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

il y a 9 heures 33 min
décryptage > France
Décision

Un office national de lutte contre la haine ou le dernier exemple en date du renoncement politique face à la montée de la violence

il y a 10 heures 4 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

il y a 10 heures 55 min
© Tatyana ZENKOVICH / POOL / AFP
© Tatyana ZENKOVICH / POOL / AFP
"American Way of Life" VS "Art de vivre à la française"

La France est-elle un protectorat américain ?

Publié le 28 août 2018
La dépendance de la France vis-à-vis des Etats-Unis a-t-elle évolué depuis l'arrivée au pouvoir du "couple" Trump - Macron ? Les Français semblent être, en tous les cas, de plus en plus américanisés.
Laurent Chalard est géographe-consultant, membre du think tank European Centre for International Affairs.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Chalard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Chalard est géographe-consultant, membre du think tank European Centre for International Affairs.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La dépendance de la France vis-à-vis des Etats-Unis a-t-elle évolué depuis l'arrivée au pouvoir du "couple" Trump - Macron ? Les Français semblent être, en tous les cas, de plus en plus américanisés.

Atlantico : Lors de son discours prononcé à la conférence des ambassadeurs, ce lundi 27 août, Emmanuel Macron a pu déclarer "L'Europe ne peut plus remettre sa sécurité aux seuls Etats-Unis. C'est à nous aujourd'hui de prendre nos responsabilités et de garantir la sécurité et donc la souveraineté européenne". Derrière cette idée d'émancipation, comment mesurer la dépendance française globale, au-delà des questions de défense, à l'égard des Etats-Unis ?

Laurent Chalard : Si, depuis la politique d’indépendance nationale menée par le général de Gaulle, qui s’est traduit concrètement par le départ des troupes militaires américaines stationnées sur le sol hexagonal, les Français s’imaginent être une puissance indépendante des Etats-Unis, dans les faits, cela relève plus du mythe que de la réalité. Pendant la Guerre Froide, la France était pleinement sous l’ombrelle de Washington, qui lui sous-traitait la gestion d’une partie du continent africain pour contrer les velléités d’implantation communistes. Notre pays ne disposait d’aucune marge de manœuvre politique et sur le plan économique, dans un premier temps, le plan Marshall, puis, dans un second temps, les transferts de technologie ont contribué à la croissance française. Depuis la fin de la Guerre Froide, non seulement la situation de dépendance ne s’est pas réduite, mais s’est, au contraire, accentuée, la France adoptant toutes les politiques néolibérales d’inspiration anglo-saxonne alors que la culture et du mode de vie américain triomphaient dans sa population. En effet, en termes politiques, la France appartient à toutes les institutions internationales pilotées par les Etats-Unis et sa politique étrangère, à quelques exceptions près (comme le refus de participer à l’intervention militaire américaine en Iraq en 2003), est totalement alignée sur celle de Washington. Par ailleurs, la défense de la langue française a été abandonnée par une élite fière que ses enfants s’expriment dans la langue du « dominant » : l’anglais.
 

Dans son dernier livre "Civilisation" Régis Debray décrivait "comment nous sommes devenus américains", notamment d'un point de vue culturel. Comment expliquer un constat qui peut paraître évident, mais qui est rarement perçu comme tel ? 

 
Plus qu’américains, les Français sont devenus américanisés, dans le sens que le pays conserve quelques spécificités culturelles, mais, comme l’écrit à raison Régis Debray, l’américanisation de notre société est tellement profonde que la plupart des Français ne s’en rend pas compte. Prenons deux exemples pour illustrer notre propos : la musique et l’alimentation. Concernant la musique, jusqu’en 1945, la quasi-totalité de chansons diffusées en France étaient en français, les oreilles de nos concitoyens ne supportant pas la langue anglaise. Puis, après 1945, suite à la pression de Washington, les chansons anglaises ont été diffusées massivement sur les ondes hexagonales, ce qui a permis aux jeunes enfants de s’habituer à cette langue et de finir par l’apprécier. Aujourd’hui, la majorité des Français ont des idoles de la chanson anglo-saxonnes et non françaises, ce qui est probablement le symbole le plus frappant du phénomène d’acculturation qu’a subi notre pays. Concernant la nourriture, il en va de même. En 2018, de plus en plus de restaurants, y compris gastronomiques, proposent des « burgers », qui étaient au départ cantonnés au fast-food, que l’on retrouve, par ailleurs, partout sur le territoire français, dont ils contribuent à la défiguration du paysage. Loué pour son « repas gastronomique », classé au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO, il n’en demeure pas moins que dans la réalité de nombreux foyers, c’est le modèle américain, qui s’est imposé, chacun mangeant de son côté en se servant dans le réfrigérateur. 
 
 
Si les Français semblent avoir accepté, ou tout du moins s’être résigné, au processus d’américanisation, la situation témoigne avant tout de la trahison des élites, qui ont pensé qu’être allié des Etats-Unis signifiait les « singer » en tout...
 
 

Comment faire la part des choses entre apports réels de cette situation, et ses désagréments ? 

 
La dépendance vis-à-vis des Etats-Unis a des bénéfices indéniables, qu’il ne faut pas sous-estimer, malgré ses désagréments. Le premier est indiscutablement l’existence d’un parapluie militaire, qui a permis à la France de vivre en paix depuis 1945, grâce à la pax americana instaurée en Europe occidentale. Etant donné l’histoire tumultueuse de notre continent, ce n’est pas rien ! Le second est que l’alliance avec les Etats-Unis permet à notre pays d’appartenir au camp du plus fort, ce qui sous-entend que la France continue de jouer un rôle international bien plus important que ne le laisserait penser sa simple taille, les Etats-Unis lui sous-traitant certaines opérations. Un troisième intérêt est économique, les Etats-Unis étant la première puissance économique et technologique mondiale, la France bénéficie pleinement des liens privilégiés qu’elle entretient avec ce pays, à travers des transferts de technologie, même si la concurrence entre les entreprises privées est parfois rude.
 
Cependant, les inconvénients de cette dépendance ne sont pas négligeables. Le premier, que nous avons mentionné dans la réponse à la question précédente, relève du domaine culturel. En effet, cette dépendance ne s’est pas faite sans conséquence, la France ayant troqué sa culture historique pour une culture à dominante anglo-saxonne de plus en plus multiculturelle,  à l’origine d’une crise identitaire sans précédent dans notre pays, qui contribue, parmi d’autres éléments, à la montée du populisme. Une large partie de nos concitoyens est complètement perdue face au processus d’acculturation, ne se retrouvant pas dans le modèle multiculturel qu’il lui est proposé, sans avoir réellement la force de revenir à la culture de ses ancêtres. Un deuxième inconvénient est que la France étant totalement suiviste dans sa politique étrangère, elle subit les contrecoups des revers de la géopolitique états-unienne, en particulier au Moyen-Orient. Perçu comme un allié de poids, elle fait partie des Etats les plus honnis par les terroristes islamistes. Enfin, un dernier élément, qui n’est pas des moindres, est l’impossibilité pour la France de maîtriser son destin, étant donné sa position de vassal, ce qu’exprimait déjà en son temps François Mitterrand en privé. Les grandes décisions internationales sont prises ailleurs : à Washington, à Pékin ou à Moscou. Le temps de Louis XIV et de Napoléon est bien loin !
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Grève du 5 décembre : bloquer le pays est-il une stratégie payante ? Petit retour sur les conflits des 50 dernières années

07.

Une américaine découvre que son mari la trompe... en lisant une critique culinaire dans le Washington Post

01.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Point de non-retour climatique : allons-nous vers un effondrement global ou vers un gigantesque jeu de gagnants perdants à l’échelle de la planète ?

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires