En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

06.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

07.

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Désastre
Venise : un milliard d'euros de dégâts ; une troisième montée des eaux attendue
il y a 21 min 36 sec
pépites > Santé
Drame
Deux tiers des Français ont déjà renoncé à se faire soigner
il y a 1 heure 8 min
pépite vidéo > France
Casseurs
Acte 53 des Gilets jaunes : d'importants dégâts sur la place d'Italie à Paris
il y a 2 heures 24 min
pépites > Politique
Baisse
Popularité : Emmanuel Macron perd un point en novembre
il y a 3 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

SOS Europe en détresse ?

il y a 6 heures 24 min
décryptage > Santé
Danger

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

il y a 7 heures 10 min
décryptage > Politique
Sectarisme à tous les étages

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

il y a 7 heures 27 min
décryptage > Economie
Un but bien défini

La politique économique de Trump, une politique parfaitement prévisible

il y a 7 heures 44 min
décryptage > International
Automne chinois

Hong Kong ou l’illustration que la Révolution de velours tchèque ne serait plus possible 30 ans après ?

il y a 7 heures 45 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

il y a 7 heures 46 min
light > Culture
Discrimination
L'actrice Mo'Nique accuse Netflix de la sous-payer car elle est une femme noire
il y a 46 min 23 sec
pépite vidéo > Culture
Pour les fans de la famille royale
The Crown : la saison 3 est disponible sur Netflix
il y a 1 heure 31 min
pépites > France
Noyau dur
Acte 53 des Gilets jaunes : 28.000 manifestants selon la police, 40.000 selon les organisateurs
il y a 2 heures 58 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023 ; Mars : les fluctuations de l’oxygène décontenancent la Nasa
il y a 3 heures 17 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que la technologie pourrait apporter pour contenir les incendies géants
il y a 6 heures 42 min
décryptage > France
Un an déjà

Acte 53 des Gilets jaunes : statu quo en attendant décembre

il y a 7 heures 21 min
décryptage > International
Moderne... mais féroce

En Arabie Saoudite, « réforme » rime avec « répression »

il y a 7 heures 44 min
décryptage > France
Agriculture

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

il y a 7 heures 45 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment la momie de Ramsès II a bénéficié d'une "seconde jeunesse" grâce à une exposition organisée à Paris en 1976

il y a 7 heures 46 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

L'habile stratégie de Xi Jinping pour placer la Chine au centre de l'échiquier mondial

il y a 7 heures 46 min
© Vasily MAXIMOV / AFP
 Les portraits des journalistes Alexander Rastorguyev, Kirill Radchenko et Orkhan Dzhemal, récemment tués en République centrafricaine
© Vasily MAXIMOV / AFP
 Les portraits des journalistes Alexander Rastorguyev, Kirill Radchenko et Orkhan Dzhemal, récemment tués en République centrafricaine
RussAfrique

Comment les assassinats de journalistes russes en Centrafrique lèvent le voile sur les intentions de Moscou en Afrique

Publié le 24 août 2018
Des journalistes russes ont été tués récemment en République centrafricaine. Ils venaient enquêter sur le rôle de Moscou dans le pays. Quels sont les enjeux pour le Kremlin en Afrique ?
Florent Parmentier est maître de conférences à Sciences Po et chercheur associé au Centre de géopolitique de HEC. Il a récemment publié, aux Presses de Sciences Po, Les chemins de l’Etat de droit, la voie étroite des pays entre Europe et Russie. Il est...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Florent Parmentier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Florent Parmentier est maître de conférences à Sciences Po et chercheur associé au Centre de géopolitique de HEC. Il a récemment publié, aux Presses de Sciences Po, Les chemins de l’Etat de droit, la voie étroite des pays entre Europe et Russie. Il est...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des journalistes russes ont été tués récemment en République centrafricaine. Ils venaient enquêter sur le rôle de Moscou dans le pays. Quels sont les enjeux pour le Kremlin en Afrique ?

Atlantico : L'assassinat, le mois dernier, de 3 journalistes russes en République centrafricaine alors que ceux-ci venaient enquêter sur le rôle grandissant de Moscou dans le pays, a pu attirer l'attention sur les velléités russes sur le continent africain. Comment évaluer la situation, faut-il voir ici une volonté de Moscou de revenir sur le continent après une période de retrait consécutive à la chute de l'URSS ? Quels en sont les enjeux pour Moscou ?

 
Florent Parmentier : L’URSS s’était immiscée dans toutes les luttes pour la décolonisation du continent (y compris la lutte contre l’Apartheid), avait formé un certain nombre d’élites, entretenait des relations avec un certain nombre de pays devenu des clients. Lors de la chute de l’Union soviétique, l’Afrique a fait partie des premières régions abandonnées, tout comme l’Amérique du Sud.
 
S’il s’agit d’un retour – confirmant l’orientation prise par Vladimir Poutine lors d’un voyage en 2006 au Maroc et en Afrique du Sud, le continent, lui, n’a pas attendu Moscou pour évoluer. Au-delà des Etats-Unis et des puissances européennes, le continent africain a observé la montée en force de nouveaux acteurs, au premier rang desquels on retrouve la Chine et l’Inde, mais pas uniquement, comme le Japon ou le Canada.
 
Le soft power soviétique n’agissant plus – même si son héritage n’est pas nul en termes de clients de l’armement russe – la Russie, avec ses ressources contraintes, a fait le choix de se positionner en Afrique sur une vision totalement nouvelle et différente de ses concurrents, en s’appuyant sur ses points forts. C’est ainsi que la Russie s’affirme aujourd’hui comme un leader militaire, en proposant des armes avec un rapport qualité-prix adapté aux marchés africains. C’est l’enjeu également du développement du mercenariat russe, avec l’émergence de compagnies militaires privées proches des oligarques. Enfin, la Russie a l’expérience du règlement de conflit, mais également des acteurs de premiers plans pour les ressources, les hydrocarbures, le nucléaire…
 
La Russie entend donc se positionner comme un acteur de sécurité alternatif pour le continent africain, accompagnant le développement de la route de la Soie chinoise grâce à de juteux contrats. Ainsi, elle trouve un positionnement par rapport à la Chine qui n’est pas que de dépendance.
 

Concernant la République centrafricaine plus précisément, comment analyser cette présence russe dans les relations entre Bangui et Paris ?

La Russie est effectivement présente en République centrafricaine, par le biais de ventes d’armes, d’instructeurs militaires et de 170 « conseillers civils » arrivés à Bangui pour entraîner l’Armée et la Garde présidentielle. Le Président centrafricain Faustin Archange Touadéra disposait d’un nombre limité d’options : les Français de Sangaris partis, les 12 000 Casques bleus de la MINUSCA ayant des règles d’engagement contraignantes, l’aide militaire russe a été accueillie avec bienveillance au sein de la population.
 
Pour autant, Bangui assure que cette nouvelle coopération – ou plutôt cette coopération renaissante – ne se fait pas au détriment de ses partenaires traditionnels. Ce sont pourtant bien au détriment des armes françaises que les armes russes ont été vendues… Ce processus s’inscrit dans une logique décrite de diversification géopolitique de l’Afrique et de menaces croissantes.
 

En quoi cette progression de l'influence russe sur le continent pourrait-elle modifier la donne ? Quelles sont les principaux Etats concernés, en pensant notamment à la RDC, à l'Ethiopie ou au Mozambique qui ont tous conclu des accords militaires avec Moscou ?

La Russie reste un acteur économiquement limité en Afrique pour le moment, mais on peut anticiper que son importance va croître rapidement. En effet, avec les Spetsnaz arriveront également des hommes d’affaires à l’affût d’opportunités dans les mines de dimants, les gisements de pétrole et de matières premières, dans un contexte incertain et tendu qu’ils ont pu connaître au moment de la transition russe. Des groupes comme Géoservice dans les infrastructures ferroviaires, Gazprom et Rosneft dans l’énergie, Rusal dans les mines, Rosatom dans le nucléaire…
 
Si les guerres de libération s’éloignent, la Russie vient toutefois avec une vision souverainiste qui peut plaire à des pouvoirs installés ainsi qu’à une partie de la jeunesse, et ce d’autant plus que Moscou dispose d’un peu moins d’une cinquantaine d’Ambassades localement. Parmi les Etats concernés, la Guinée est également présente, et d’autres Etats pourraient être intéressés à terme, à partir de ces points d’entrée. Les gouvernants conserveront un œil sur l’évolution de la situation en Syrie, ainsi qu’en Ukraine.
 
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

06.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

07.

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires