En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

04.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

07.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

01.

L'inspecteur Barnaby est-il raciste ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

04.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

05.

Arabie saoudite : ces rumeurs sur une possible destitution de MBS

06.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

01.

Cette dénonciation frénétique de l’islamophobie qui masque si souvent un islamo-mépris qui s’ignore

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

04.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Débat sur l’immigration : le gouffre d’une société moralement désarmée

ça vient d'être publié
pépites > Europe
A contre courant
Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe
il y a 14 heures 33 min
pépites > Education
Urgence
Violence scolaire : "entre 20 et 30 incidents graves" chaque jour, selon Jean-Michel Blanquer
il y a 15 heures 4 min
pépites > International
Danger
Syrie : 800 proches de djihadistes se seraient échappés d'un camp
il y a 15 heures 57 min
pépite vidéo > International
Catastrophe
Japon : images de désolation après le passage du typhon Hagibis
il y a 16 heures 42 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 12 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 17 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

« Les sanglots longs », ou l’art et la manière de passer l’automne en compagnie des meilleurs esprits de ce temps

il y a 20 heures 56 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Connecter les habitats naturels : un véritable espoir pour sauver la biodiversité
il y a 21 heures 17 min
décryptage > Société
Monde malade

De Mickaël Harpon, au pilote de Germanwings, en passant par les tueurs de masse : la crise du sens qui ébranle le monde occidental

il y a 21 heures 48 min
décryptage > Media
Tribune

Lynchage sur les réseaux, retour sur l'affaire de la Ligue du LOL

il y a 22 heures 43 min
décryptage > France
Coûteux principe de précaution

Lubrizol : qui va payer l’addition pour les exploitations agricoles touchées ?

il y a 22 heures 46 min
light > People
Carnet rose
Nabilla a accouché d’un petit garçon
il y a 14 heures 47 min
pépites > Environnement
Pas désintéressés
A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine
il y a 15 heures 15 min
pépite vidéo > Politique
Islam
L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demander à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté
il y a 16 heures 24 min
pépite vidéo > Histoire
Historique
Israël : découverte d'une grande cité vieille de 5.000 ans
il y a 16 heures 54 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
On ne migrera pas vers d'autres planètes selon Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019 ; Sur Mars, Curiosity découvre les traces des dernières étendues d’eau ; Saturne a plus de lunes que Jupiter : découverte de 20 nouveaux satellites naturels
il y a 17 heures 50 min
décryptage > Santé
Perte de chance

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

il y a 21 heures 6 min
décryptage > Environnement
Mutins de Panurge

Cette épidémie de pensée magique qui se répand chez les activistes de l’environnement

il y a 21 heures 37 min
décryptage > Sport
Surhumain

Un marathon en moins de deux heures : jusqu’où pourra-t-on repousser le corps humain en matière d’exploits sportifs ?

il y a 22 heures 43 min
décryptage > Economie
Sans vision

Budget 2020, une occasion ratée

il y a 22 heures 43 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

il y a 22 heures 46 min
© MICHAL CIZEK / AFP
© MICHAL CIZEK / AFP
Union sacrée?

Steve Bannon à l’assaut de l’Europe : ce que va vraiment apporter l’ex-éminence grise de Donald Trump aux populistes européens

Publié le 21 août 2018
Steve Bannon devrait se rendre en Europe pour le lancement de sa fondation "Le Mouvement". Mais l'accueil que lui réservent les partis populistes européens semble plus froid que prévu.
Chercheur associé à l'Iris, Jean-Yves Camus est un spécialiste reconnu des questions liées aux nationalismes européens et de l'extrême-droite. Il est directeur de l'Observatoire des radicalités politiques de la Fondation Jean-Jaurès.Il a...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Yves Camus
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Chercheur associé à l'Iris, Jean-Yves Camus est un spécialiste reconnu des questions liées aux nationalismes européens et de l'extrême-droite. Il est directeur de l'Observatoire des radicalités politiques de la Fondation Jean-Jaurès.Il a...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Steve Bannon devrait se rendre en Europe pour le lancement de sa fondation "Le Mouvement". Mais l'accueil que lui réservent les partis populistes européens semble plus froid que prévu.

Atlantico : Steve Bannon a annoncé le lancement d'une fondation nommée "Le mouvement" destinée à organiser les différents courants de droite radicale à travers l'Europe pour "mettre l'Union européenne à terre". Dans les prochaines semaines, l'ex conseiller de Donald Trump devrait se rendre en Europe pour concrétiser son projet. Mais dans les faits, que peut vraiment apporter Steve Bannon aux différents partis populistes européens?

Jean-Yves Camus : Steve Bannon arrive en Europe à un moment où les droites radicales ont déjà tracé leur route. Ni lui, ni aucun autre consultant étranger ne peut s'attribuer l'émergence des populismes scandinaves et leur marche vers le pouvoir ( qui démarre dans les années 80), le succès d'Orban, du PiS polonais, de la Lega Nord qui appartenait déjà à la première coalition formée par Berlusconi au milieu des années 90. Jean-Marie Le Pen et sa fille se sont "faits tous seuls". Ou plutôt, ce sont des traditions idéologiques nationales qui, dans un contexte politique favorable, ont permis aux droites radicales de contester aujourd'hui la prééminence du conservatisme traditionnel. Ce que Bannon, fort de son expérience de consultant politique américain, peut apporter, ce sont des pistes de financement, des méthodes efficientes de levées de fonds et des techniques de marketing politique. Et encore: les législations européennes dur le financement de la vie politique, l'interdiction des campagnes de dénigrement de l'adversaire, rendent la chose compliquée. Admettons qu'il puisse apporter une aide à la professionnalisation de certains partis. Il faudra alors qu'il se fasse à l'antiaméricanisme qui subsiste dans certaines formations qui, avec raison pour le coup, pensent qu'on ne l'on ne décide pas de l'avenir de leur pays avec des conseils venus d'outre-Atlantique, donc fondamentalement, principiellement hostiles à ce qu'émerge une Europe forte, fut-elle une Europe des Nations.

Pensez-vous que Bannon soit vraiment utile aux partis populistes considérant leurs succès électoraux ? Que penser du "scepticisme" affiché par ces derniers qui est rapporté par le journal Le Monde ?

L'annonce par Nigel Farage de son retour actif en politique, en faveur d'un Brexit "dur", est peut-être une opportunité spécifique pour Bannon car l'ancien dirigeant de UKIP est sans doute le plus proche du courant que l'ancien conseiller de Trump représente. Ceci étant, il n'y aura en principe pas d'élections européennes au Royaume-Uni, sauf à ce que celui-ci revienne sur sa sortie de l'Union européenne. Mis à part ce cas, stratégiquement important car le Brexit a vraiment miné l'Union telle qu'elle est, je doute des capacités de Bannon. D'abord parce que sa culture politique n'est pas européenne. Ensuite parce qu'il ne représente plus, loin s'en faut, la majorité de ceux qui soutiennent Trump, que ce soit idéologiquement,financièrement ou médiatiquement ( Breitbart a rompu avec lui): il ne pourra pas "vendre"l'idée que le président des Etats-Unis soutient les mêmes partis que lui. Enfin, de manière pragmatique, mettez-vous à la place des dirigeants des droites radicales: qui d'entre eux voudra, en cas de victoire aux européennes, mettre cette victoire au crédit, même partiel, de Bannon et non au sien? 

A supposer que le plan de Steve Bannon se concrétise et que ce dernier arriver à rallier les partis populistes en transcendant leurs divisions, quel serait l'intérêt des américains si un tel scénario se concrétise ? Qu'auraient-ils vraiment à y gagner ?

Ils ont à y gagner l'affaiblissement politique, économique, militaire, du continent européen et le retour, qu'à mon avis Trump comme Bannon espèrent, d'un retour au condominium américano-russe sur les affaires du monde. Stratégie qui   me semble aussi être celle du pouvoir russe, occupé à reconstituer à l'est de l'Europe un glacis composé de pays gouvernés par des partis qui ne lui sont pas hostiles (le FIDESZ hongrois par exemple) ou qui du moins, travaillent à l'instauration d'un régime national-conservateur qui réfute les idées-phares de l'Union européenne ( ainsi le PiS polonais). Si Bannon comprend quelque chose à la géopolitique, il a deux choses à faire: s'intéresser aux pays baltes et à ceux qui, dans les Balkans, doivent constituer le prochain train d'adhésion à l'UE. Détacher ces pays de l'Europe ou les empêcher d'y accéder, c'est la briser totalement.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

04.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

07.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

01.

L'inspecteur Barnaby est-il raciste ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

04.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

05.

Arabie saoudite : ces rumeurs sur une possible destitution de MBS

06.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

01.

Cette dénonciation frénétique de l’islamophobie qui masque si souvent un islamo-mépris qui s’ignore

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

04.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Débat sur l’immigration : le gouffre d’une société moralement désarmée

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires