En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

02.

Déconfinement à Wuhan : les acheteurs chinois semblent avoir perdu le goût de la consommation

03.

Le FMI estime que le coronavirus provoque les "pires conséquences économiques depuis la Grande Dépression" de 1929

04.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

05.

Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus

06.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

07.

La France en récession : les trois conditions pour que ça reparte très vite. Et c’est possible

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

03.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

04.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Tournant dans la crise ?
Coronavirus : les pays de l'Union européenne trouvent un accord pour une réponse économique commune face à l'épidémie
il y a 6 heures 26 min
pépites > Finance
Espoir…
Le FMI estime que le coronavirus provoque les "pires conséquences économiques depuis la Grande Dépression" de 1929
il y a 7 heures 24 min
pépite vidéo > Culture
Chansons pour le personnel soignant
"Et demain ?" : 350 personnalités mobilisées pour une chanson caritative au profit de la lutte contre le Covid-19
il y a 8 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Neige Noire" de Paul Lynch : un tableau saisissant du monde paysan d’avant-guerre, loin d’une image bucolique et stéréotypée

il y a 10 heures 6 min
light > Politique
Sécurisation des déplacements présidentiels
Le parc automobile de l’Elysée a été équipé de barrières antipostillons
il y a 11 heures 31 min
pépites > Santé
Déplacement surprise
Emmanuel Macron rencontre le professeur Didier Raoult à Marseille en ce jeudi 9 avril
il y a 13 heures 25 min
pépites > France
Polémique
Christophe Castaner demande un contrôle sur le dossier de la morgue provisoire au marché de Rungis
il y a 14 heures 41 min
pépite vidéo > International
Nouveau bras de fer
Vives tensions entre Donald Trump et l’OMS sur la gestion de crise du coronavirus
il y a 15 heures 39 min
décryptage > France
Solidarité

Opération #connexion d’urgence : 10.000 ordinateurs pour les élèves défavorisés

il y a 17 heures 26 min
décryptage > France
Défis à relever

Covid-19 : le jour d’Après

il y a 18 heures 34 min
pépites > Europe
Solidarité européenne
Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus
il y a 7 heures 2 min
pépites > Europe
Combat contre le Covid-19
Coronavirus : le Premier ministre britannique Boris Johnson est sorti des soins intensifs
il y a 8 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Maître du Haut Château - The Man in the High Castle", une série visible sur Amazon Prime Video : et si l'Allemagne et le Japon avaient gagné la guerre ? Une uchronie palpitante

il y a 9 heures 44 min
pépites > Economie
"Plus grande récession en France depuis 1945"
Gérald Darmanin et Bruno Le Maire annoncent un "plan d'urgence révisé à 100 milliards d'euros" face à une chute du PIB de 6% cette année
il y a 10 heures 34 min
pépites > Economie
Mesures exceptionnelles
Etats-Unis : la Fed active un dispositif de 2.300 milliards de dollars pour soutenir l’économie américaine face au coronavirus
il y a 12 heures 41 min
pépites > Santé
Projections
Près d'1,6 million de Français pourraient avoir contracté le virus, selon des estimations du syndicat de médecins généralistes MG France
il y a 13 heures 50 min
pépites > Santé
Espoir d’un traitement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron apporte son soutien aux chercheurs lors d’une visite à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre
il y a 15 heures 13 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Coronavirus : on pourrait être infecté plusieurs fois; La Chine noyaute les institutions internationales; Les médecins cubains au secours des Antilles françaises; L’éducation nationale moins bonne en informatique que les sites porno
il y a 16 heures 20 min
décryptage > High-tech
Données personnelles

Stop-COVID : voilà toutes les données qu’une application peut collecter sur vous

il y a 18 heures 8 min
décryptage > Société
Problème de langage

Pourquoi les libéraux parlent-ils si mal du libéralisme ? Parce qu’ils utilisent les mots de ses adversaires !

il y a 19 heures 6 min
© BORIS HORVAT / AFP
© BORIS HORVAT / AFP
Bonnes feuilles

Le courage et le mérite des démineurs au service de la France

Publié le 18 août 2018
Démineur, au-delà des fantasmes cinématographiques, ce métier reste l'un des plus dangereux du monde. La conscience de l'imminence potentielle de l'explosion donne à ces hommes une perception unique du danger et les incite à une démarche introspective et des interrogations universelles. Extraits du livre "Démineur" de Victor Ferreira, publié chez Mareuil éditions. 1/2
Victor Ferreira a quitté le Portugal en 1983 pour venir en France. Il s est engagé à la Légion Étrangère en 1984. Il a servi au 4e RE (Castelnaudary), à la 13e DBLE (Djibouti), au 3e REI (Kourou) et au 2e REI (Nîmes), où il a fait la plus grande partie...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Victor Ferreira
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Victor Ferreira a quitté le Portugal en 1983 pour venir en France. Il s est engagé à la Légion Étrangère en 1984. Il a servi au 4e RE (Castelnaudary), à la 13e DBLE (Djibouti), au 3e REI (Kourou) et au 2e REI (Nîmes), où il a fait la plus grande partie...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Démineur, au-delà des fantasmes cinématographiques, ce métier reste l'un des plus dangereux du monde. La conscience de l'imminence potentielle de l'explosion donne à ces hommes une perception unique du danger et les incite à une démarche introspective et des interrogations universelles. Extraits du livre "Démineur" de Victor Ferreira, publié chez Mareuil éditions. 1/2

Eddy, 47 ans, Montauban 

Je suis démineur parachutiste et j’ai 26 ans de service. Dans le Génie, dès votre arrivée, vous êtes totalement immergé dans le monde du déminage.

Mon parcours est un peu atypique. Il existait une convention entre l’académie de Nantes et le 6e RG qui permettait aux jeunes qui étaient dans les travaux publics de faire leur service national au sein de ce corps. Je l’ai fait et j’ai tout naturellement continué. En 2008, au terme d’une longue formation, je suis entré dans la filière EOD.

Être démineur parachutiste comporte une difficulté supplémentaire : le poids. Ma gaine ne doit pas dépasser 20 kilos alors que je dois prendre tout le matériel Génie nécessaire pour remplir ma mission : DHPM, sonde, pinces, etc. C’est ainsi que j’ai été largué au Mali en 2013.

En Afghanistan, lors de l’attaque suicide à Tagab, le 13 juillet 2011, qui a fait cinq morts dans nos rangs, nous avons évacué les corps de nos camarades et sécurisé la zone de l’attentat. Malgré la tragédie qui venait de se produire, je suis resté dans ma bulle, concentré sur ma mission. J’évolue parmi des blessés et des morts et, malgré tout, je dois savoir rester calme et faire mon job.

Je n’ai jamais été blessé dans ma chair. Mais je suis meurtri par la vision de tous les morts et blessés que j’ai pu voir. Nous avons un suivi psychologique et nous passons par un sas de décompression au retour de mission. Au départ, j’étais un peu sceptique mais, je l’avoue, cela permet de libérer le corps d’un poids. J’ai des nuits courtes…

Quand je pars en intervention, mon épouse me dit qu’elle m’aime. Mes enfants me donnent souvent un doudou. Avant, ils voulaient devenir militaires. Comme papa ! Mais après avoir vu le Film Démineurs, ils ont changé d’avis. Je conserve toujours avec moi le chapelet que ma grand-mère m’a donné. Je ne suis pas très pratiquant mais l’objet m’est précieux. 

Sébastien, 37 ans, Montauban 

Je suis le « régional de l’étape ». Ça s’entend à mon accent. Entre l’EOD que je suis et le jeune sapeur que j’ai été perdure le même sentiment de peur, sauf qu’aujourd’hui, j’ai appris à l’apprivoiser. Avant d’intervenir sur un IED, je souffle un bon coup pour qu’elle se transforme en moteur de mon action.

J’ai participé à des missions qui ont été particulièrement difficiles, de l’Afghanistan jusqu’au Mali. J’ai séjourné quatre mois dans un pays qui, à l’époque, était un véritable laboratoire pour la création d’IED en tous genres. Une mission aussi enrichissante professionnellement que person-nellement. J’y ai vu beaucoup d’engins, parfois plusieurs par jour. Je me devais de rester lucide en permanence. Nous sommes tous conscients des risques que nous courons et il faut savoir dire « stop » quand la fatigue se fait ressentir. Il m’est parfois arrivé de ne pas être d’accord avec mon binôme sur une intervention. Mais il n’y a pas de bonne ou de mauvaise solution. Plusieurs choix s’offrent à nous. Jusqu’à maintenant, j’ai toujours fait le bon.

Après un attentat, j’ai dû aller récupérer sur des terroristes les restes de leurs ceintures explosives pour qu’elles soient analysées. Dans ce cas, je fais abstraction de cette situation macabre et j’effectue des gestes purement techniques. Le fait de savoir que la personne a été un meurtrier m’aide à m’en détacher.

Après toute intervention, il est très important de débriefer pour continuer à bien dormir. 

Franck, 53 ans, Laudun

J’ai 34 ans de service. Je me suis engagé à la Légion à 20 ans. En 93, au cours d’une mission de déminage au Cambodge, j’ai vu pour la première fois un blessé par mine. Je me suis alors porté volontaire pour devenir EOD.

En Afghanistan, en 2009, ma mission a été vite écourtée. Le jour de l’accident, nous sortions les munitions d’un IED pour les détruire. J’avais un obus dans les bras. Au moment de le poser au sol, il a déagré. Un simple accident. À l’instant de l’explosion, j’ai vu un nuage de poussière. Ma main gauche était partie. Ma jambe droite pendait dans le vide alors que je me tenais toujours debout. Mon binôme est intervenu immédiatement et m’a demandé de m’allonger. J’ai dit : « Putain, c’est la merde ! » J’étais conscient, j’ai tout vu… Il m’a posé un garrot sur les membres. Le médecin est arrivé très vite. Évacué par hélicoptère, je me souviens, j’avais très froid ! Si l’explosif avait correctement fonctionné, il m’aurait coupé en deux.

J’ai la chance de me souvenir de tout. Même de mon réveil à l’hôpital Percy. J’ai regardé au bout du lit : deux pieds. Puis j’ai regardé mes mains : un grand pansement du côté gauche. Il me manque donc cette main. Ce n’était pas un cauchemar. Au début, j’étais déboussolé. De nombreux médecins et infirmières se succédaient autour de moi. Puis les douleurs ont commencé à faire très mal. Le général médecin m’a assuré qu’ils tentaient tout pour sauver ma jambe. Au bout de six mois d’immobilisation, 27 opérations et un an et demi d’hôpital, j’ai conservé ma jambe.

Mon épouse et mes enfants sont ma force et mon courage. J’ai voulu vite reprendre le travail. Pour un blessé, c’est important de retrouver sa place de soldat. J’ai été accueilli au régiment par une haie d’honneur. J’ai ma famille. Mais j’en ai aussi une deuxième, la Légion. J’ai réattaqué. Si ça ne va pas, je décroche. Mais c’est moi que déciderai de refermer le livre, pas la blessure. Être blessé fait partie du métier. Ce que j’ai vécu n’est pas injuste, c’est juste arrivé. Même si, après sept ans, je souffre encore dans ma chair.

Extraits du livre "Démineur" de Victor Ferreira, publié chez Mareuil éditions. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

02.

Déconfinement à Wuhan : les acheteurs chinois semblent avoir perdu le goût de la consommation

03.

Le FMI estime que le coronavirus provoque les "pires conséquences économiques depuis la Grande Dépression" de 1929

04.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

05.

Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus

06.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

07.

La France en récession : les trois conditions pour que ça reparte très vite. Et c’est possible

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

03.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

04.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires