En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

04.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 1 heure 23 sec
pépites > Justice
Recours
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 2 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 3 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Exposition : “Bacon en toutes lettres” : Une singularité fascinante mais difficile à appréhender !

il y a 3 heures 50 min
pépite vidéo > Europe
Guerilla
Barcelone : Violents affrontements pour la troisième nuit consécutive
il y a 6 heures 7 min
décryptage > Culture
Critique

La réparation dans l’art : un livre virtuose étonnant

il y a 7 heures 8 min
décryptage > International
Un foulard sur les yeux

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

il y a 7 heures 34 min
décryptage > Environnement
Green-Washing

Quand les Etats européens trichent avec les règles de comptabilité pour faire croire à leur vertu énergétique

il y a 8 heures 26 min
décryptage > Economie
Analyse

Journée mondiale pour l'élimination de la pauvreté : croissance, recettes empiriques ou politiques sociales, qu’est-ce qui marche ?

il y a 8 heures 41 min
décryptage > Social
Atlantico Business

J’aime ma boite : 64 % des salariés aiment leur entreprise, mais l’inverse est-il vrai ?

il y a 8 heures 54 min
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 1 heure 44 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 3 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "La porte sans entrée. Approche du Zen" : Devenez ou restez zen, vous vous en porterez mieux !

il y a 3 heures 47 min
pépites > Europe
At least
Brexit : Un accord a été trouvé
il y a 5 heures 34 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment - Take Two

il y a 6 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Patrick Besson : "J’ai toujours pris Salman Rushdie pour un triste con"

il y a 7 heures 16 min
décryptage > Social
Merci patron...

J'aime ma boite : mythe ou réalité ?

il y a 7 heures 49 min
décryptage > Economie
Nouveau Monde

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

il y a 8 heures 35 min
décryptage > Europe
Axe anglo-allemand

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

il y a 8 heures 42 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Pour Finkielkraut, Zemmour est tombé dans le piège tendu par l’islam radical ; Bayrou essaie encore de faire partir Philippe de Matignon ; 40 salariés chez LREM pour la com digitale, 1 chez LR ; Pour Salvini le fascisme est aussi mort que le communisme
il y a 9 heures 30 sec
Made in France

Comment relancer le “produire en France” ?

Publié le 03 mai 2012
Avec Yves Jégo
La fabrication française est revenue au premier plan avec la campagne présidentielle. Au-delà du débat théorique, comment relancer, dans la pratique, le "produire en France" ? Quatre priorités se détachent...
Yves Jégo est président de l'Union des démocrates indépendants (UDI) par intérim depuis le 9 avril 2014, et vice-président du Parti radical.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yves Jégo
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yves Jégo est président de l'Union des démocrates indépendants (UDI) par intérim depuis le 9 avril 2014, et vice-président du Parti radical.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La fabrication française est revenue au premier plan avec la campagne présidentielle. Au-delà du débat théorique, comment relancer, dans la pratique, le "produire en France" ? Quatre priorités se détachent...
Avec Yves Jégo

Le 5 avril dernier, le Premier ministre François Fillon, visitait l’usine SilecCable à Montereau en Seine-et-Marne, leader mondial de la fabrication de câbles de haute performance, afin de lui remettre le label « Origine France Garantie » valorisant une partie de sa production. Il récompensait ainsi le choix de cette entreprise de maintenir et de développer son activité française.

Alors que la campagne présidentielle s’achève, voilà un vrai motif de satisfaction : jamais l’intérêt pour la fabrication française n’aura été aussi fort. Trois décennies de désindustrialisation et la perte de deux millions d’emplois auront été nécessaires à une prise de conscience dont il faut espérer qu’elle sera salutaire.

L’erreur serait d’attendre les bras croisés que les changements macro-économiques produisent leurs effets. Bien sûr, le renchérissement de l’énergie et des transports, l’augmentation des coûts de production dans les pays émergents, les bouleversements géopolitiques autour du bassin méditerranéen et plus largement tout ce qui peut rendre la délocalisation moins attractive à l’avenir sont autant d’éléments dont il faut tenir compte.

Mais l’attentisme et la résignation ont causé trop de dégâts dans un tissu industriel réduit comme peau de chagrin. L’Etat ne peut plus passer pour celui qui pallie seulement, tant bien que mal, les restructurations et les fermetures de sites.

2012 doit marquer la relance d’une politique industrielle ambitieuse et tournée vers l’avenir, suivant quatre priorités.

Inventer de nouveaux leviers de croissance est la première de ces priorités. Il nous faut continuer d’encourager la R&D pour créer les produits de demain. Avec le crédit impôt recherche, l’Etat a pu enrayer et inverser, en quelques années, la tendance à la baisse de l’effort de recherche privé. Il est essentiel d’assurer aux utilisateurs une véritable sécurité juridique dans ce domaine, tout en continuant d’améliorer le dispositif pour qu’il bénéficie davantage aux secteurs qui ont une véritable capacité d’innovation scientifique et technique.

Former la ressource humaine est essentiel pour garantir et améliorer l’employabilité des actifs de l’industrie. La réforme annoncée de la formation professionnelle est indispensable car les précédentes n’ont pas atteint leurs principaux objectifs. Qui peut se satisfaire d’une situation où les publics les moins employables – en CDD, demandeurs d’emploi – ont une probabilité bien plus faible de suivre des formations que les actifs diplômés de l’enseignement supérieur ?

Restaurer la compétitivité en abaissant le coût du travail est indispensable pour permettre à notre industrie de tirer parti de la croissance mondiale. Faire reposer presque exclusivement le financement de notre modèle social sur le facteur travail n’est plus possible. Nous avons trop différé ce débat : il nous faut maintenant trouver le juste équilibre entre les sources de financement pour accroître notre compétitivité.

Donner plus de pouvoir au consommateur, voilà le cinquième mais non le moindre des piliers du « Produire en France ». La dernière décennie a vu l’émergence du consommateur-citoyen, sensible aux implications environnementales et sociales de son geste d’achat. « Origine France Garantie », label lancé il y a quelques mois et délivré par un organisme certificateur, est une réponse à ces préoccupations. Aidons l’entreprise à valoriser la réalité d’une production en France, donnons aux consommateurs les outils d’un choix éclairé !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

04.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
europe emploi
- 04/05/2012 - 12:55
Mobilisez vous pour l'emploi en France
Les candidats à l'élection présidentielle 2012 n'ont pas abordés le problème du chômage en France et la protection des emplois en France et en Europe.
il FAUT SE MOBILISER quelque soit votre opinion politique.
Si vous pensez que l'emploi c'est important , et que vous voulez vous battre dans ce domaine , il faut être nombreux pour faire pression sur le candidat qui gouvernera la France.
Comme des dizaines de milliers de citoyens Français rejoignez nous et signez le manifeste pour l'emploi en France.
Copiez le lien ci dessous dans votre navigateur pour en savoir plus :
http://www.peche-miraculeuse.org/europe-emploi/monsiteweb17/index.htm
evy
- 04/05/2012 - 07:54
les remèdes !!
l'innovation, donc recherches, financées par les entreprises en collaboration avec les Universités, les IUT, les Grandes Ecoles.
L'apprentissage en 14 et 16 ans en alternance avec l'école,
Des syndicats NEUFS et responsables, pas ces extrêmes gauche qui se font plaisir avec des grèves et des manifestations à longueur d'année. Finalement copier l'Allemagne dans cette direction. Donner plus de liberté aux entreprises. Ne pas accabler les "donneurs de travail" sinon ils iront voir ailleurs.
totor101
- 03/05/2012 - 12:07
CE N'EST PAS TOUT
Pour produire saine ment , il faut des débouchés....
Alors cherchons les barrières à faire sauter ....

La grande distribution !
Elle importe et a fait crever les PME (pas assez grandes pour pouvoir fournir TOUS les magasins

L'ouverture des frontières européennes !
Elle crée un déséquilibre de prix de revient monumental entre les produits importés et les autres....
Cela permet des marges grasses et majuscules !!!