En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une nouvelle souche plus contagieuse du coronavirus aurait été identifiée au Vietnam

02.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

03.

L’UNEF de Nanterre a choisi quatre femmes qui ont "influencé" le cours de l’Histoire : curieusement elles sont toutes de la même couleur !

04.

Affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy : le Conseil d'Etat rejette la requête du Syndicat de la magistrature

05.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

06.

Covid-19 : si le bon élève Hong Kong est désormais confronté à une 3e vague, saurons-nous en éviter une 2e alors que nous sommes beaucoup moins rigoureux ?

07.

Dérèglement climatique : une nouvelle étude écarte le scénario du pire. Mais aussi le meilleur…

01.

Ce que son opposition au projet ITER révèle de la véritable nature de Greenpeace

02.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

03.

Chaudières à fioul et à charbon : une interdiction moins vertueuse qu’il n’y paraît

04.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

05.

Jerusalema : ça fait longtemps que ça n’était pas arrivé mais 2020 s’est trouvée un tube de l’été planétaire

06.

Pères et maris dangereux ? Quand Alice Coffin oublie opportunément les guerres judiciaires sans fondements menées par des mères sans scrupules

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Chaudières à fioul et à charbon : une interdiction moins vertueuse qu’il n’y paraît

03.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

04.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

05.

Quelles mesures rapides pour stopper la multiplications des violences au quotidien ?

06.

Statues déboulonnées : la Martinique est-elle encore en France ?

ça vient d'être publié
décryptage > Consommation
COCKTAIL & TERROIR

Les idées cocktails originales de l’été : avec le Cassis Colosseum, la crème de cassis trouve sa place au premier rang de la photo de classe

il y a 3 min 15 sec
décryptage > High-tech
Données personnelles

Pourquoi TikTok vous menace même si vous ne l’utilisez jamais

il y a 38 min 34 sec
décryptage > Environnement
Politiques énergétiques

Dérèglement climatique : une nouvelle étude écarte le scénario du pire. Mais aussi le meilleur…

il y a 1 heure 21 min
pépites > Santé
Lutte contre la pandémie
Une nouvelle souche plus contagieuse du coronavirus aurait été identifiée au Vietnam
il y a 11 heures 44 min
pépites > International
Inquiétudes pour la démocratie
La France renonce à ratifier "en l'état" l'accord d'extradition avec Hong Kong
il y a 13 heures 16 min
light > Europe
Enquêtes en cours
L'ancien roi Juan Carlos, soupçonné de corruption, décide de quitter l'Espagne
il y a 14 heures 50 min
pépites > Santé
Wuhan
Covid-19 : la mission de l'OMS en Chine a terminé son travail préparatoire dans le cadre de l'enquête sur l'origine du virus
il y a 17 heures 22 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Relance ou investissement ? Présent simple ou avenir composé ? Être en France ou aux USA ?

il y a 20 heures 33 min
pépite vidéo > Science
Mission accomplie
SpaceX : les images de l'amerrissage des deux astronautes américains
il y a 21 heures 17 min
décryptage > Société
Sélection inclusive

L’UNEF de Nanterre a choisi quatre femmes qui ont "influencé" le cours de l’Histoire : curieusement elles sont toutes de la même couleur !

il y a 23 heures 12 min
décryptage > Europe
Politique migratoire

Immigration illégale : traduire Matteo Salvini devant les tribunaux est-il vraiment une bonne idée ?

il y a 22 min 9 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Malgré la pandémie, les entreprises françaises devraient maintenir les projets d’augmentations de salaires prévues avant le Covid

il y a 1 heure 5 min
décryptage > Société
IMG

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

il y a 1 heure 39 min
light > Politique
Vacances studieuses
Emmanuel Macron pourrait recevoir Angela Merkel et Nicolas Sarkozy au Fort de Brégançon cet été
il y a 12 heures 35 min
pépites > Social
Rentrée sociale agitée
Les Gilets jaunes feront-ils leur retour dès le 12 septembre prochain ?
il y a 13 heures 54 min
light > Religion
Inquiétudes
L'ancien pape Benoît XVI serait dans un état "extrêmement fragile"
il y a 16 heures 8 min
pépites > Justice
Nouveau rebondissement
Affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy : le Conseil d'Etat rejette la requête du Syndicat de la magistrature
il y a 17 heures 57 min
pépites > Environnement
Temps d’adaptation
Barbara Pompili décide de repousser l'interdiction des terrasses chauffées à l'hiver 2021
il y a 20 heures 50 min
décryptage > Environnement
Environnement

C’est la biodiversité du "beau" qu’il faut apprendre et transmettre et non la biodiversité du calcul, du chiffre, du nombre

il y a 22 heures 47 min
décryptage > Santé
Avertissement

Covid-19 : si le bon élève Hong Kong est désormais confronté à une 3e vague, saurons-nous en éviter une 2e alors que nous sommes beaucoup moins rigoureux ?

il y a 23 heures 27 min
Made in France

Comment relancer le “produire en France” ?

Publié le 03 mai 2012
Avec Yves Jégo
La fabrication française est revenue au premier plan avec la campagne présidentielle. Au-delà du débat théorique, comment relancer, dans la pratique, le "produire en France" ? Quatre priorités se détachent...
Yves Jégo
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yves Jégo est président de l'Union des démocrates indépendants (UDI) par intérim depuis le 9 avril 2014, et vice-président du Parti radical.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La fabrication française est revenue au premier plan avec la campagne présidentielle. Au-delà du débat théorique, comment relancer, dans la pratique, le "produire en France" ? Quatre priorités se détachent...
Avec Yves Jégo

Le 5 avril dernier, le Premier ministre François Fillon, visitait l’usine SilecCable à Montereau en Seine-et-Marne, leader mondial de la fabrication de câbles de haute performance, afin de lui remettre le label « Origine France Garantie » valorisant une partie de sa production. Il récompensait ainsi le choix de cette entreprise de maintenir et de développer son activité française.

Alors que la campagne présidentielle s’achève, voilà un vrai motif de satisfaction : jamais l’intérêt pour la fabrication française n’aura été aussi fort. Trois décennies de désindustrialisation et la perte de deux millions d’emplois auront été nécessaires à une prise de conscience dont il faut espérer qu’elle sera salutaire.

L’erreur serait d’attendre les bras croisés que les changements macro-économiques produisent leurs effets. Bien sûr, le renchérissement de l’énergie et des transports, l’augmentation des coûts de production dans les pays émergents, les bouleversements géopolitiques autour du bassin méditerranéen et plus largement tout ce qui peut rendre la délocalisation moins attractive à l’avenir sont autant d’éléments dont il faut tenir compte.

Mais l’attentisme et la résignation ont causé trop de dégâts dans un tissu industriel réduit comme peau de chagrin. L’Etat ne peut plus passer pour celui qui pallie seulement, tant bien que mal, les restructurations et les fermetures de sites.

2012 doit marquer la relance d’une politique industrielle ambitieuse et tournée vers l’avenir, suivant quatre priorités.

Inventer de nouveaux leviers de croissance est la première de ces priorités. Il nous faut continuer d’encourager la R&D pour créer les produits de demain. Avec le crédit impôt recherche, l’Etat a pu enrayer et inverser, en quelques années, la tendance à la baisse de l’effort de recherche privé. Il est essentiel d’assurer aux utilisateurs une véritable sécurité juridique dans ce domaine, tout en continuant d’améliorer le dispositif pour qu’il bénéficie davantage aux secteurs qui ont une véritable capacité d’innovation scientifique et technique.

Former la ressource humaine est essentiel pour garantir et améliorer l’employabilité des actifs de l’industrie. La réforme annoncée de la formation professionnelle est indispensable car les précédentes n’ont pas atteint leurs principaux objectifs. Qui peut se satisfaire d’une situation où les publics les moins employables – en CDD, demandeurs d’emploi – ont une probabilité bien plus faible de suivre des formations que les actifs diplômés de l’enseignement supérieur ?

Restaurer la compétitivité en abaissant le coût du travail est indispensable pour permettre à notre industrie de tirer parti de la croissance mondiale. Faire reposer presque exclusivement le financement de notre modèle social sur le facteur travail n’est plus possible. Nous avons trop différé ce débat : il nous faut maintenant trouver le juste équilibre entre les sources de financement pour accroître notre compétitivité.

Donner plus de pouvoir au consommateur, voilà le cinquième mais non le moindre des piliers du « Produire en France ». La dernière décennie a vu l’émergence du consommateur-citoyen, sensible aux implications environnementales et sociales de son geste d’achat. « Origine France Garantie », label lancé il y a quelques mois et délivré par un organisme certificateur, est une réponse à ces préoccupations. Aidons l’entreprise à valoriser la réalité d’une production en France, donnons aux consommateurs les outils d’un choix éclairé !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
europe emploi
- 04/05/2012 - 12:55
Mobilisez vous pour l'emploi en France
Les candidats à l'élection présidentielle 2012 n'ont pas abordés le problème du chômage en France et la protection des emplois en France et en Europe.
il FAUT SE MOBILISER quelque soit votre opinion politique.
Si vous pensez que l'emploi c'est important , et que vous voulez vous battre dans ce domaine , il faut être nombreux pour faire pression sur le candidat qui gouvernera la France.
Comme des dizaines de milliers de citoyens Français rejoignez nous et signez le manifeste pour l'emploi en France.
Copiez le lien ci dessous dans votre navigateur pour en savoir plus :
http://www.peche-miraculeuse.org/europe-emploi/monsiteweb17/index.htm
evy
- 04/05/2012 - 07:54
les remèdes !!
l'innovation, donc recherches, financées par les entreprises en collaboration avec les Universités, les IUT, les Grandes Ecoles.
L'apprentissage en 14 et 16 ans en alternance avec l'école,
Des syndicats NEUFS et responsables, pas ces extrêmes gauche qui se font plaisir avec des grèves et des manifestations à longueur d'année. Finalement copier l'Allemagne dans cette direction. Donner plus de liberté aux entreprises. Ne pas accabler les "donneurs de travail" sinon ils iront voir ailleurs.
totor101
- 03/05/2012 - 12:07
CE N'EST PAS TOUT
Pour produire saine ment , il faut des débouchés....
Alors cherchons les barrières à faire sauter ....

La grande distribution !
Elle importe et a fait crever les PME (pas assez grandes pour pouvoir fournir TOUS les magasins

L'ouverture des frontières européennes !
Elle crée un déséquilibre de prix de revient monumental entre les produits importés et les autres....
Cela permet des marges grasses et majuscules !!!