En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© KHALIL MAZRAAWI / AFP
Nouvelle stratégie ?
Le Drian en Jordanie : les discrètes inflexions de la diplomatie française
Publié le 03 août 2018
Jean-Yves Le Drian était en visite officielle de deux jours en Jordanie. Le dossier syrien et le nouveau positionnement de la France étaient notamment au cœur des discussions.
Cyrille Bret, ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure, de Sciences-Po Paris et de l'ENA, et anciennement auditeur à l'institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) est haut fonctionnaire et universitaire. Après avoir enseigné...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cyrille Bret
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cyrille Bret, ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure, de Sciences-Po Paris et de l'ENA, et anciennement auditeur à l'institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) est haut fonctionnaire et universitaire. Après avoir enseigné...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Yves Le Drian était en visite officielle de deux jours en Jordanie. Le dossier syrien et le nouveau positionnement de la France étaient notamment au cœur des discussions.

Atlantico : Jean-Yves Le Drian était en visite officielle de deux jours en Jordanie. Une visite marquée par le dossier syrien qui avait bout but de justifier la nouvelle position française sur le conflit. Concrètement quelle est cette nouvelle position et comment la qualifier ?

 
Cyrille Bret : Avec ce déplacement en Jordanie, les autorités françaises entendent marquer une inflexion dans la continuité. Une inflexion assurément dans le rapprochement politiquement symbolique et humanitairement peu critiquable avec la Russie dans la perspective de faire parvenir de l'aide humanitaire aux populations civiles de la vallée de la Ghouta, durement éprouvées par le conflit. L'opération a une portée symbolique importante : la France évite de se rapprocher du régime Al-Assad qu'elle pointe constamment depuis le début de la guerre en Syrie il y a 6 ans. Récemment, en avril, pour répondre aux attaques chimiques dans la Ghouta, la France avait participé à des bombardements. Mais la France esquisse également un rapprochement, sur le terrain humanitaire, avec la Russie qui est l'allié du régime Al-Assad depuis les années 1970 et qui, depuis 2015 assure sa pérennité  et même sa victoire probable par un soutien aérien, technologique, d'intelligence, de renseignement, etc. L'inflexion est notable car la Russie et la France sont en désaccord concernant cette crise. Mais cette inflexion s'inscrit dans la continuité : la visite du ministre Le Drian permet en effet aussi de rappeler aux Jordaniens, directement concernés, la position de la France concernant la résolution du conflit israélo-palestinien : deux Etats sont nécessaires. De plus, le ministre des affaires étrangères rappellera les limites du rapprochement franco-russe : à plusieurs reprises une coopération plus poussée a été souhaitées par les présidences des deux Etats. Mais elle ne s'est jamais matérialisée car les objectifs de la Russie (maintien de ses intérêts stratégiques, développement de sa présence en Méditerranée orientale, etc.) sont bien différents des objectifs de la France (fin du régime Al-Assad, contrôle de l'expansion iranienne). 
 

Peut-on en déduire qu’entre l’ouverture du dialogue avec les Russes et et l’ouverture du dialogue avec Bachar el-Assad il n’y a qu’un pas ? 

 
Non. Il y a toute une randonnée diplomatique et stratégique que la France n'est pas prête à réaliser. Il s'agit de deux objectifs très différents : discuter avec le régime Al-Assad serait un revirement complet et radical dans les positions de la France. En revanche, nourrir le dialogue avec la Russie est une constante, même au moment de la crise en Ukraine (2013), du déclenchement de l'opération militaire en Syrie (2015) ou encore de l'affaire Skripal (2018). La France a toujours veillé à maintenir un canal de discussion franc avec la Russie. Les divergences entre les deux Etats sont en effet à résoudre non seulement en Syrie, mais aussi en Ukraine, en Baltique, en Mer Noire ou encore dans le système de sécurité collective en Europe. 
 

Est-ce que la mise à jour des registres de l’état civil syrien qui officialise  la mort dans les geôles syriennes  de centaines de personnes (alors que les associations dont l’OSDH parlent de plus de 13 000 disparus) ne pourrait pas conduire à une inflexion de la dynamique qui est en train d’être lancée ? 

 
La dimension humanitaire, le respect du droit humanitaire international et, au premier chef, la protection des populations civiles, la protection des droits de l'homme sont au coeur de l'engagement diplomatique et militaire français en Syrie depuis le début de la crise en 2012. L'opinion publique comme les organisations humanitaires, les forces armées comme les autorités politiques mettent la fin des atrocités au centre de leur préoccupations. Le sort réservé aux opposants, aux prisonniers de guerre et de droit commun, l'utilisation de la torture mais également le recours à des armes prohibées comme les armes chimiques ou l'instauration d'un terrorisme d'Etat suscitent l'indignation et commandent l'action. 
 
Toutefois, une solution politique doit être aujourd'hui trouvée afin de faire cesser les hostilités même si les persécutions, elles, perdurent. Les autorités publiques françaises s'estiment responsables de l'élaboration d'une solution de sortie du conflit. C'est à ce titre qu'elles entreprennent, en lien avec les alliés mais aussi avec les autorités russes, de promouvoir des initiatives de dialogue. Or, dans ces négociations de sortie du conflit, le régime Al-Assad est malheureusement incontournable en raison des succès militaires qu'il a remporté notamment grâce à l'appui de l'Iran et de la Russie. C'est une donnée que les efforts diplomatiques français sont contraints d'intégrer.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
02.
La Chine détient-elle une arme nucléaire en étant capable de bloquer l’approvisionnement des Etats-Unis en terres rares ?
03.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
04.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
05.
SOS médecins : les hebdos au chevet de l'Europe ; Bellamy laisse Nicolas Sarkozy de marbre et atomise Dupont-Aignan ; L'ami milliardaire qui finance Francis Lalanne ; Valls souffre, le PS meurt (selon lui)
06.
Une femme et son bébé percutés par une trottinette électrique à Paris
07.
Comment les socialistes en sont arrivés à se demander ce qu'est le vrai vote utile pour eux
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires