En direct
Best of
Best of du 22 au 28 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

03.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

04.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

05.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

07.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Social
Violence
Incendies déclenchés à Paris lors d'affrontement entre manifestants et force de l'ordre
il y a 5 heures 7 min
pépites > International
Coronavirus
La Chine ouvre des camps spéciaux pour le coronavirus: des personnes en train de se balader dans les rues de l'Hubei sont enfermées pour être "rééduquées"
il y a 6 heures 43 min
light > Société
Violences sexuelles
Samantha Geimer hausse le ton contre un nouvel emballement médiatique autour de l' "affaire Polanski"
il y a 9 heures 52 min
décryptage > Politique
Municipales

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

il y a 11 heures 28 min
décryptage > Economie
Mauvais pari ?

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

il y a 11 heures 52 min
décryptage > Santé
Directives et recommandations sanitaires

Mesures contre la propagation du Coronavirus : derrières les déclarations publiques, la pagaille sur le terrain ?

il y a 12 heures 40 min
décryptage > Société
Pandémie

Coronavirus : quand la nature se remet à nous faire peur

il y a 14 heures 9 min
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 23 heures 33 min
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 1 jour 49 min
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 1 jour 2 heures
pépites > Consommation
Consommation
Les steaks hachés bio de supermarché épinglés par 60 millions de consommateurs
il y a 5 heures 53 min
pépite vidéo > International
Immigration
Après la mort de 33 de ses soldats en Syrie, la Turquie décide de ne plus bloquer les migrants à sa frontière
il y a 8 heures 9 min
décryptage > International
Tribune

L’espace maritime marocain et la question du Sahara Occidental

il y a 11 heures 7 min
décryptage > Politique
L'infini et la bêtise

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

il y a 11 heures 36 min
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
Comment poser la question du séparatisme islamiste en France ?
il y a 12 heures 2 min
décryptage > Politique
Dérision et ricanements à tous les étages

Ce gisement de voix sur lequel pourraient miser les candidats osant résister à l’intimidation par “l’humour” médiatique

il y a 13 heures 7 min
décryptage > Santé
Crise de l'hôpital français

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

il y a 14 heures 34 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 1 jour 7 min
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 1 jour 5 heures
© NICOLAS TUCAT / AFP
© NICOLAS TUCAT / AFP
Symbole

Nouvelle Marianne sur les timbres… Mais n’aurait-elle pas perdu un peu de son importance aux yeux des Français ?

Publié le 23 juillet 2018
Emmanuel Macron a dévoilé cette semaine le nouveau visage de Marianne. Ce portrait sera imprimé sur les futurs timbres de la Poste. Cette tradition conservent-elle la même forme de sacralité ou de ritualisation ?
Olivier Ihl est Professeur de sociologie historique. Il occupe également les fonctions de professeur des universités à l’Institut d’études politiques de Grenoble, de directeur honoraire de l’Institut d’études politiques de Grenoble. Olivier Ihl est...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Ihl
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Ihl est Professeur de sociologie historique. Il occupe également les fonctions de professeur des universités à l’Institut d’études politiques de Grenoble, de directeur honoraire de l’Institut d’études politiques de Grenoble. Olivier Ihl est...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Macron a dévoilé cette semaine le nouveau visage de Marianne. Ce portrait sera imprimé sur les futurs timbres de la Poste. Cette tradition conservent-elle la même forme de sacralité ou de ritualisation ?

Atlantico.fr : Emmanuel Macron a dévoilé cette semaine le nouveau visage de Marianne, à l'effigie duquel seront imprimés les futurs timbres de la Poste. Ce moment revêt-il toujours une forme de sacralité ou de ritualisation ?  

Olivier Ihl : L'exercice a perdu beaucoup de sa sacralité. Il est vrai que le mail remplace progressivement le timbre... Quant aux leçons de l'histoire, elles se dissipent à leur tour. Songeons à l’Association des Maires de France qui, sous la Vème République, a voulu associer à Marianne les traits d'une chanteuse (Mireille Mathieu, 1978), d'une actrice (Catherine Deneuve, 1985) ou d'un mannequin (Inès de la Fressange, 1989). C'était se méprendre sur la valeur de ce signe de majesté. 
Son exemplarité ? Elle est celle d'une souveraineté à la fois anonyme et collective. Marianne doit donc rester désincarnée. C'est une allégorie. Une forme de représentation qui, en république, ne peut être celle d'un individu en particulier. C'est pourquoi cette figure fut empruntée à l'antique. Elle était destinée à visualiser une abstraction : selon l'époque, la liberté universelle, les institutions de la république, l'esprit de résistance...  Il faut en prendre acte : nous n'avons pas, en France, d'équivalent de ces "pères fondateurs" chers à la république des États-Unis. Le statut égalitaire de la citoyenneté y fait obstacle. 
 

L'histoire de nos Marianne est-elle un reflet de l'histoire politique française ?   

Moins qu'on ne le dit, plus qu'on ne le pense. Qu'on ne le dit : les présidents de la république en ont d'abord fait l'image de leur propre sensibilité. M. Macron se revendique d'une "Marianne engagée". Giscard d'Estaing demanda qu'elle tourne la tête à droite en arborant une couronne d'épi de blé. François Mitterrand substitua un bonnet phrygien et inversa l’inclination de sa tête. Nicolas Sarkozy jeta son dévolu sur les étoiles de l’Union européenne. Quant à François Hollande, il valida un modèle inspiré du visage d'une des fondatrices de l'organisation féministe Femen. C'était là des choix personnels. 
 
Toutefois, la tradition républicaine n'a pas déserté ce portrait. La nouvelle Marianne le montre. Et plus qu'on ne le pense. Conquérante, elle porte un bonnet écarlate hérité du pileus romain. Un emblème qui marquait l'émancipation des esclaves à Rome. La tête est lancée en avant, les cheveux soulevés par le vent et ornés d'une cocarde tricolore... Cette Marianne de place publique, anonyme et conquérante, renoue stylistiquement avec la figure de la liberté, celle que la Convention adopta le le 5 septembre 1792 pour fixer le sceau de l'Etat. Celle qu'à l'automne, Guillaume Lavabre - le chansonnier occitan dont l'historien Maurice Agulhon a fait connaître les écrits - appela "la Garisou de Marianne". On est loin de la symbolique de la « mère patrie » qui protège ses enfants. Mais ce nouveau profil ne tourne pas le dos à l'histoire.  

 

Les Français sont-ils très attachés à la figure de Marianne ? Et à la République ?

Cela dépend des époques. Le dédain et l'exaltation ont souvent alterné. Le profil lui-même a évolué, sur les timbres comme sur les pièces de monnaie ou avec les bustes de mairie, Il est des moments où c'est son intrépidité qui a séduit, d'autres où c'est sa sagesse qui la fit chérir. Les orientations politiques sont ici déterminantes. Pour les uns, elle est la république, pour les autres, la France. C'est pourquoi Marianne s'est montrée tantôt poitrine découverte, tantôt lourdement cuirassée, tantôt les cheveux au vent, tantôt affublé d'un casque. Elle a eu tant de visages différents... jusque et y compris celui d'une icône concurrençant la Vierge Marie. Le symbole se définit plus par ses usages que par une signification arrêtée une fois pour toute.
 
Son nouveau visage ? C'est celui d'une république de combat. Comme si le temps était au retour de l'adversité. Hier, Marianne était dénoncée comme la « gueuse » par les Camelots du Roi puis méprisée par Vichy. Aujourd'hui, elle doit devenir un symbole reconnu, celui de l'attachement des citoyens à la liberté, à l'égalité et la fraternité. Un défi tout aussi redoutable...
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

03.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

04.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

05.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

07.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires