En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© LOIC VENANCE / AFP
Lazing on a sunny afternoon

Vague de chaleur : les erreurs à ne pas commettre si vous voulez vraiment vous rafraîchir

Publié le 29 juin 2018
Douche froide, nutrition, climatiseurs... quels sont les bons conseils (et les mauvais) lorsque le mercure s'élève.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Douche froide, nutrition, climatiseurs... quels sont les bons conseils (et les mauvais) lorsque le mercure s'élève.

Bah oui, l'été, il fait chaud. C'est un peu le principe. Bon, là, c'est vrai qu'il fait VRAIMENT chaud. Depuis le début de la semaine et pendant plusieurs jours encore, une vague de chaleur va persister en France et le mercure dépassera les 30° ce week-end. "Le soleil dominera très largement sur le pays" confirme Météo France. Une chaleur extrême donc, à laquelle le corps humain résiste mal et qu'il faut aider. Mais comment ? Quelles sont les idées reçues liées à la canicule et les choses à éviter pour préserver son organisme ?

Laissez les glaçons au congèle

La première erreur que nous commettons en Occident lorsque nous faisons face à des températures très élevées est l'hydratation par l'eau glacée. Car s'il est vital de beaucoup s'hydrater en période de grosses chaleurs, boire un demi-litre d'eau glacée par exemple, anesthésie nos récepteurs et empêche la soif de se faire sentir. Un buveur peut donc moins s'hydrater qu'il ne le devrait. Patrick Toumian, professeur de pédiatrie et chef du service de nutrition et gastro-entérologie pédiatrique de l'hôpital Armand-Trousseau à Paris, rappelle que le but de l'hydratation est de "conserver la température de son corps de manière constante, soit en chauffant le corps, soit en le refroidissant" et que  "lorsque l'on se trouve dans une atmosphère où la température est supérieure à sa température corporelle, soit un peu plus de 37 °C […] l’idéal est de consommer à température tiède". Une pratique que l'on retrouve dans les coutumes traditionnelles de certains pays du Moyen Orient et du Maghreb.

Pour les personnes âgées en revanche, l'hydratation doit être moindre. Le docteur Jean-Louis San Marco, professeur de médecine à l'Académie de Marseille, explique qu'au-delà d'un certain âge, le corps produit moins de sueur. Si la consommation d'eau est importante chez une personne âgée, le liquide pourrait être évacué par vomissements ou s'introduire dans les poumons, causant ainsi un œdème pulmonaire.

L'hydratation par la nutrition : éviter les repas copieux

En cas de canicule, il ne faut pas hésiter à boire jusqu'à 3 à 4 litres d'eau par jour, en buvant avant de ressentir la soif et en continuant au-delà de la soif. Mais pour aider l'organisme à s'hydrater naturellement, il est recommandé de consommer des aliments riches en eau comme des fruits et des légumes. "Les repas copieux obligent l’organisme à faire des efforts de digestion. Il faut savoir que les efforts de digestion produisent de la chaleur, c’est la thermogenèse induite par l’alimentation. Par conséquent durant les périodes de fortes chaleurs, plus les repas seront servis en petite quantité et riche en eau moins le corps humains produira de chaleur et moins la sensation de chaleur sera ressentie" explique Patrick Toumian.

Oubliez la douche froide

"À part pour ceux qui aiment se faire du mal, ça ne sert à rien", déclare le docteur Jean-Louis San Marco.  "On brutalise l'organisme pour rien". Le choc thermique est en effet trop grand et mauvais pour le cœur. Prendre une douche froide est un risque considérable de perdre connaissance sous le choc thermique ou au mieux, d'avoir des vertiges. Il est donc recommandé de se doucher avec de l'eau tiède pour s'adapter à la température du corps.

Les climatiseurs, nos faux amis

Lorsque les premières chaleurs se font sentir, on a tendance à penser qu'un climatiseur saura nous soulager. Grosse erreur. Sa production d'électricité est importante et comme tout appareil électrique, le climatiseur dégage du CO2, qui favorise le réchauffement climatique. Par ailleurs, les climatiseurs produisent davantage de chaleur à l'extérieur que de fraîcheur à l'intérieur et contribuent à réchauffer le climat estival des villes. Il existe heureusement d'autres façons de préserver un habitat des vagues de chaleur.

A commencer par laisser les fenêtres et les volets fermés durant la journée. Car s'il fait chaud à l'intérieur, la température extérieure est plus conséquente.  Il est en revanche conseillé d'évacuer la chaleur entre 22H et 6H en créant des courants d'air,  par exemple avec 2 fenêtres ouvertes : l'une au sous-sol et l'autre à l'étage. L’air chaud sera évacué par le haut, tandis que l’air frais sera automatiquement aspiré par le sous-sol, ce que l'on appelle "l’effet cheminée". Il s'agit là de renouveler l'air, mais surtout de rafraichir la masse des murs, des sols, des plafonds et des meubles. A noter que les murs centenaires en moellons gardent mieux la fraîcheur que les constructions après 1950. Réhabiliter son habitat avec une épaisse isolation ou orienter la pose des fenêtres lors de la construction d'un bien immobilier peut s'avérer utiles.   

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

04.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

05.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

06.

Qui a dit « j’ai une intolérance aux homards, je n’aime pas le caviar, le champagne me donne mal à la tête » ?

07.

Yémen, la situation évolue discrètement cet été à l'abri des regards des vacanciers

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

05.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

06.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
gayet.stephane@chru-strasbourg.fr
- 01/07/2018 - 21:21
Voilà de bons conseils
Que de bons conseils @assougoudrel
assougoudrel
- 01/07/2018 - 14:14
Les habitants des pays chauds ne
se mettent jamais au soleil (sauf si ils y sont obligés) et ont toujours un chapeau et des vêtements légers. Pour bronzer, il faut rester à l'ombre; rester sous le soleil (pour bronzer), c'est comme si pour se chauffer l'hiver, on se met dans le feu de la cheminée, enfin presque. Mon grand-père allait dans son potager et mangeait un concombre ou un poivron rouge sur place pour se désaltérer; sans oublier tous les fruits qu'on trouve: agrumes de toutes sortes, noix de cocos verts, pastèques, melons, pommes d'eau etc...les jus de fruits fait maison sont le top. Je fais beaucoup d'infusions (chaude ou froides de menthe poivrée du jardin..
gayet.stephane@chru-strasbourg.fr
- 30/06/2018 - 13:09
Excellente idée
Sans oublier la Finlande, le pays aux mille lacs et aux immenses et magnifiques forêts.