En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

02.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

03.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

04.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

05.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

07.

Le ministre des Finances du lander de Hesse retrouvé mort sur une voie ferré

01.

Un des créateurs de Mac OS X quitte Apple

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Covid-19
Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers
il y a 16 min 4 sec
pépites > Europe
Allemagne
Le ministre des Finances du lander de Hesse retrouvé mort sur une voie ferré
il y a 4 heures 34 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

il y a 6 heures 55 sec
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Adrien Loir : une vie à l’ombre de Pasteur

il y a 7 heures 14 min
décryptage > Culture
Atalntico - Litterati

Le chercheur d’art

il y a 7 heures 27 min
décryptage > International
Moyen-Orient

Crise du coronavirus ou pas, la guerre par proxy entre l’Iran et les Etats-Unis continue en Iraq

il y a 7 heures 44 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Julien Aubert : « En 1914, l’Union sacrée n’empêchait pas la classe politique de s’opposer sur la manière de mener la guerre »

il y a 8 heures 16 min
pépites > France
Covid-19
Coronavirus : décès de l'ancien ministre Patrick Devedjian
il y a 8 heures 38 min
Régal pour les papilles
Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement
il y a 14 heures 7 min
pépite vidéo > Science
"Star mondiale" de la microbiologie
Hydroxychloroquine : Didier Raoult dévoile une autre étude qui divise à nouveau la communauté scientifique
il y a 19 heures 47 min
pépites > France
Augmentation
L'amende pour non-respect du confinement passe à 200 euros
il y a 3 heures 8 min
pépite vidéo > Politique
Souvenirs
Quand Patrick Devedjian passait une soirée endiablée à l'université d'été des jeunes UMP
il y a 5 heures 29 min
décryptage > Santé
Tribune

Dramatique pénurie de matériel de protection, appel à tous les Français

il y a 6 heures 55 min
décryptage > Politique
Colères jupitériennes

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

il y a 7 heures 21 min
décryptage > France
Société

L'administration française, si souvent indifférente à la protection des citoyens

il y a 7 heures 35 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Alain Madelin : "Les citoyens ont raison d’exprimer leur défiance pour contraindre les autorités à l’action"

il y a 8 heures 44 sec
décryptage > Santé
Mythe et réalité

Crise sanitaire : non le secteur public n’a pas été abandonné ces dernières années. La preuve par les chiffres

il y a 8 heures 32 min
décryptage > Politique
Politique

Covid-19 : Face au feu de la critique, Philippe ajuste le tir, Macron ne change rien

il y a 8 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le bon sens" de Michel Bernard : un récit imprégné de la vie de Jeanne d’Arc

il y a 14 heures 30 min
pépite vidéo > Santé
Pédagogie et mobilisation du gouvernement
Coronavirus : retrouvez l’intégralité de la conférence de presse d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran
il y a 20 heures 54 min
Exemplarité

Pourquoi les parents devraient se poser des questions sur le temps qu’ils passent eux-mêmes devant des écrans avant de se préoccuper du comportement de leurs enfants

Publié le 20 juin 2018
Le problème du "parent distrait", continuellement absorbée par l'écran de son téléphone ou autre concerne de nombreux foyers français. Et cette attention partielle, intermittente, a des effets dévastateurs.
Nathalie Nadaud-Albertini est docteure en sociologie de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et correspondante au Centre de Recherche sur les Médiations de l’Université de Lorraine.  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Nadaud-Albertini
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Nadaud-Albertini est docteure en sociologie de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et correspondante au Centre de Recherche sur les Médiations de l’Université de Lorraine.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le problème du "parent distrait", continuellement absorbée par l'écran de son téléphone ou autre concerne de nombreux foyers français. Et cette attention partielle, intermittente, a des effets dévastateurs.

Atlantico : Le temps passé devant les écrans ne concernent pas que les enfants. Plusieurs études pointent les dangers de la parentalité "distraite " ou "intermittente", car ils passent également beaucoup de temps devant les écrans, eux aussi. Les parents seraient physiquement présents dans la vie de leurs enfants, mais moins impliqués émotionnellement.. Quelles sont les conséquences de cette attention "partielle"?

Nathalie Nadaud-Albertini : Les parents passent plus de temps devant les écrans qu’auparavant, et de fait,  ont une communication verbale plus pauvre avec leurs enfants que s’ils ne partageaient pas leur attention entre ces derniers et les écrans. Les interactions langagières entre parents et enfants jouent un rôle dans l’éducation et la réussite scolaire. On est face à une situation différente de celle où les parents sont absents physiquement parce qu’ils sont pris par leurs obligations. En effet, dans ce cas, on peut dire à l’enfant qu’on est présent émotionnellement, en insistant sur le fait qu’on pensera à lui pendant la période d’absence physique. En revanche, quand les parents sont présents physiquement mais détournent leur attention de leurs enfants pour se consacrer aux écrans, ils envoient à leurs enfants le message qu’ils sont moins importants à leurs yeux que tout ce qui peut se passer via l’écran. L’enfant aura alors le sentiment que le parent est indifférent à son existence, ou à tout le moins que dès que le parent reçoit une sollicitation de l’extérieur, le parent y consacrera son attention.

Difficile dans ces conditions de développer une relation de confiance et de donner une impression de stabilité à l’enfant, car ce dernier aura toujours le sentiment d’urgence dans la sollicitation de l’attention parentale. Il ne développera pas l’habitude d’être dans une relation sereine et rassurante avec ses parents.  

De plus, cette attention « partielle » revient à apprendre aux enfants dès le plus jeune âge qu’il faut toujours être disponible pour toute sollicitation extérieure en acceptant de reléguer la vie familiale et privée au dernier plan. C’est leur transmettre dès l’âge tendre des « compétences » les prédisposant au fameux FOMO (Fear of Missing Out).

En outre, partager son attention entre son enfant et son smartphone, c’est comme essayer d’envoyer des sms en conduisant, l’attention non dédiée au smartphone se réduit et on peut mal interpréter les indicateurs de l’autre activité ou les ignorer. On peut ainsi réagir de façon inappropriée aux sollicitations d’attention de l’enfant en estimant qu’elles sont abusives ou à visée manipulatoire.

Le développement de l'enfant est relationnel , mais dans quelle mesure est-il également "conversationnel"?

Le développement de l’enfant est également « conversationnel » au sens où le fait que les parents parlent à leurs enfants permet à ces derniers d’acquérir de solides compétences linguistiques qui leur permettront par la suite de mieux réussir à l’école et de dialoguer aisément avec leurs camarades et les autres adultes. De plus, la relation « conversationnelle » avec les parents est importante dès le berceau, car c’est ainsi que l’enfant apprend à développer des compétences conversationnelles spontanées. Car, il se trouve dans une période où il peut apprendre à s’exprimer plus spontanément que par la suite. En effet, après, l’enfant entre à l’école où on lui demande de se taire pour écouter pendant des plages de temps de durée variable selon l’âge. S’il n’a pas appris avant à s’exprimer spontanément, il peut avoir plus de difficultés à le faire ensuite, sans que ce soit impossible non plus. En effet, l’école est également un lieu de socialisation important où l’on apprend à interagir avec les autres, notamment par la parole. Disons que l’enfant se sentira plus à l’aise avec les autres enfants et les adultes s’il a déjà l’habitude d’une relation de confiance où il peut s’exprimer.

Les jeunes enfants sont-ils condamnés dans ce cas de figure à faire tout ce qu'ils peuvent pour attirer l'attention d'un parent distrait? A être plus colériques, plus frustrés et plus impatients ?

Sur le court terme, oui, ils réagiront comme tout  jeune enfant qui cherche à attirer l’attention de ses parents.

Ce qui m’interpelle est davantage le rapport au long terme. Je me demande en effet si les enfants n’apprendront pas à évoluer dans une modèle relationnel où ils sont toujours en concurrence avec un autre inconnu accessible via le smartphone qu’ils devront surpasser pour obtenir l’attention de leurs parents. Ce modèle n’est pas sans évoquer l’évaluation constante à laquelle on s’habitue de plus en plus sur les réseaux et les plateformes socio-numériques (type Airbnb, Blablacar etc.) ou via certaines émissions de télévision comme Quatre mariages et une lune de miel ou Bienvenue chez nous. Intégrer dès le berceau un modèle de concurrence permanent me semble un peu inquiétant. Ceci dit, nous ne pouvons pas nous prononcer avec certitude sur ce qui adviendra sur le long terme, car nous ne sommes qu'au début de ce type de parentalité.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

02.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

03.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

04.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

05.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

07.

Le ministre des Finances du lander de Hesse retrouvé mort sur une voie ferré

01.

Un des créateurs de Mac OS X quitte Apple

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires