En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

02.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

03.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

04.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

05.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

07.

Le ministre des Finances du lander de Hesse retrouvé mort sur une voie ferré

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Covid-19
Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers
il y a 3 heures 45 min
pépites > Europe
Allemagne
Le ministre des Finances du lander de Hesse retrouvé mort sur une voie ferré
il y a 8 heures 3 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

il y a 9 heures 30 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Adrien Loir : une vie à l’ombre de Pasteur

il y a 10 heures 43 min
décryptage > Culture
Atalntico - Litterati

Le chercheur d’art

il y a 10 heures 56 min
décryptage > International
Moyen-Orient

Crise du coronavirus ou pas, la guerre par proxy entre l’Iran et les Etats-Unis continue en Iraq

il y a 11 heures 13 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Julien Aubert : « En 1914, l’Union sacrée n’empêchait pas la classe politique de s’opposer sur la manière de mener la guerre »

il y a 11 heures 45 min
pépites > France
Covid-19
Coronavirus : décès de l'ancien ministre Patrick Devedjian
il y a 12 heures 7 min
Régal pour les papilles
Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement
il y a 17 heures 37 min
pépite vidéo > Science
"Star mondiale" de la microbiologie
Hydroxychloroquine : Didier Raoult dévoile une autre étude qui divise à nouveau la communauté scientifique
il y a 23 heures 17 min
pépites > France
Augmentation
L'amende pour non-respect du confinement passe à 200 euros
il y a 6 heures 38 min
pépite vidéo > Politique
Souvenirs
Quand Patrick Devedjian passait une soirée endiablée à l'université d'été des jeunes UMP
il y a 8 heures 59 min
décryptage > Santé
Tribune

Dramatique pénurie de matériel de protection, appel à tous les Français

il y a 10 heures 25 min
décryptage > Politique
Colères jupitériennes

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

il y a 10 heures 50 min
décryptage > France
Société

L'administration française, si souvent indifférente à la protection des citoyens

il y a 11 heures 4 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Alain Madelin : "Les citoyens ont raison d’exprimer leur défiance pour contraindre les autorités à l’action"

il y a 11 heures 30 min
décryptage > Santé
Mythe et réalité

Crise sanitaire : non le secteur public n’a pas été abandonné ces dernières années. La preuve par les chiffres

il y a 12 heures 2 min
décryptage > Politique
Politique

Covid-19 : Face au feu de la critique, Philippe ajuste le tir, Macron ne change rien

il y a 12 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le bon sens" de Michel Bernard : un récit imprégné de la vie de Jeanne d’Arc

il y a 18 heures 5 sec
pépite vidéo > Santé
Pédagogie et mobilisation du gouvernement
Coronavirus : retrouvez l’intégralité de la conférence de presse d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran
il y a 1 jour 24 min
© GEORGE FREY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
© GEORGE FREY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Feuille de route

Conseil européen de l’énergie : l’étrange silence allemand sur les objectifs 2030 d’efficacité énergétique

Publié le 11 juin 2018
Les ministres européens de l'Energie se réunissent ce lundi pour finaliser les trois lois qui détermineront la politique énergétique de l'Union européenne jusqu'en 2030. Une seule inconnue : la position allemande.
Grégory Lamotte, fondateur de Comwatt, est un expert énergéticien régulièrement auditionné à l'Assemblée nationale sur les questions liées à la transition énergétique et à la décentralisation des moyens de production d’électricité renouvelable....
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Grégory Lamotte
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Grégory Lamotte, fondateur de Comwatt, est un expert énergéticien régulièrement auditionné à l'Assemblée nationale sur les questions liées à la transition énergétique et à la décentralisation des moyens de production d’électricité renouvelable....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les ministres européens de l'Energie se réunissent ce lundi pour finaliser les trois lois qui détermineront la politique énergétique de l'Union européenne jusqu'en 2030. Une seule inconnue : la position allemande.

Atlantico : Les ministres européens de l'Energie vont se réunir et devraient adopter la nouvelle directive efficacité énergétique et finaliser les trois lois qui détermineront la politique énergétique et climatique de l'Europe jusqu'en 2030. Après avoir surmonté les difficultés avec la Bulgarie, il ne reste que l'Allemagne qui "n'est toujours pas sortie de sa cachette en matière d'énergies renouvelables et d'efficacité énergétique" a expliqué Roland Joebstl (responsable du Bureau européen de l'environnement). Comment peut-on expliquer cette absence de signe de la part de l'Allemagne selon vous ?

Gregory Lamotte : Aujourd'hui l'Allemagne a arrêté le nucléaire et le prochain grand projet est la sortie du charbon. L'Allemagne a lancé une concertation et les conclusions de ce rapport sont attendus fin 2018 et une date de sortie du charbon sera annoncée. 

Il y a donc de grandes négociations en cours en Allemagne avec des enjeux sur l'emploi. Rien que sur le charbon on peut compter 30 000 emplois dans le pays. Il y a donc des enjeux au niveau des landers allemands. Ces décisions rentrent dans le champ de compétence des lands et la sortie du charbon conditionne de manière immédiate le taux d'énergie renouvelable que les Allemands vont avoir dans les années qui viennent.

L'indépendance des lands en la matière pourra gêner l'Etat central et Angela Merkel car en fonction de la position allemande qui sera connue demain cela risque d'énerver les Lands et vu le contexte de fragilisation actuel qui marque la chancellerie il pourrait y avoir des conséquences sur le plan de la politique intérieure. C'est la première explication, politique, que l'on peut donner.

Cette hésitation reste quand même difficilement compréhensible au vu des progrès considérables réalisés en matière d'énergies renouvelables qu'a fait le pays sur ces 30 dernières années. Les objectifs européens à l'horizon 2030 restent assez facile à atteindre. L'explication politique ne serait peut-être pas suffisante.

L'explication pourrait-elle être également économique ? 

 Même si la part belle est faite aux énergies renouvelables, les engagements de sortie du nucléaire à l'horizon 2022 contraignent l'Allemagne temporairement à se tourner vers le charbon pour ajuster la demande en temps réel en fonction des besoins. Ils ont toujours besoin de ces moyens de production complémentaires car ils n'ont pas mis en place ce système de smartmeter comme en France avec Linky. Comme les Allemands n'ont pas d'intelligence au niveau du compteur ils ont toujours besoin de ces centrales à gaz et à charbon.

Au-delà de cela le contexte mondial de baisse du prix du pétrole. L'industrie automobile allemande est en retard sur les voitures électriques. Ils craignent les taxes sur le pétrole et si l'on met des taxes trop fortes il pourra y avoir aussi des conséquences. Il y a une dépendance au pétrole et aux énergies fossiles qui est réelle.

Prenons simplement l'exemple de l'eau chaude. En Allemagne, celle-ci est produite grâce au gaz au contraire de la France qui compte 15 millions de cumulus électriques. En France entre alimenter les cumulus avec de l'électricité produite grâce au nucléaire ou grâce aux éoliennes, cela ne fait pas une grande différence. Mais en Allemagne si la transition énergétique s'accélère, le coût des travaux pour passer d'un modèle alimenté au gaz au profit d'un modèle électrique, les travaux vont être énormes. Il n'y a donc pas uniquement la question de la production de l'énergie mais aussi de la cohérence du réseau de distribution.

Les Allemands ont mis la charrue avant les bœufs en investissant énormément dans les énergies renouvelables sans penser forcément aux problèmes d'équilibrage et à l'intégration dans le réseau. Il y a peut-être là une carte à jouer pour la France.

Est-ce que les Allemands ont bien intérêt à s'opposer in fine aux objectifs européens en la matière au vu de l'image dégradée de Berlin sur la scène européenne ces derniers mois ?

Ils n'ont pas vraiment le choix. Ils sont partis en premier sur les énergies renouvelables et l'Allemagne est le pays qui a le plus investi en la matière alors un blocage demain de l'Allemagne paraît hautement improbable. Ce serait renier un héritage de 20 ans. Ils sont aujourd'hui coincés dans le planning et soit ils fâchent l'Europe, soit ils fâchent les lands. Réponse dans la journée.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

02.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

03.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

04.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

05.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

07.

Le ministre des Finances du lander de Hesse retrouvé mort sur une voie ferré

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J'accuse
- 11/06/2018 - 10:33
Aucune inconnue
On sait que l'Allemagne a d'ores et déjà enterré la COP21 et dit merde à la transition énergétique en remplaçant le nucléaire par le charbon. Au mieux, ils remplaceront le charbon par du gaz et du pétrole russes. C'est l'application de la théorie du chaos: tsunami au Japon = pollution en Europe pour des décennies. Quand les écolos sont au pouvoir, voilà ce que ça donne.
Atlante13
- 11/06/2018 - 09:23
Où sont donc passés les soi-disants écolos allemands?
Ils polluent l'Europe entière avec leur charbon, mais cela ne dérange personne. Ils massacrent la faune des oiseaux rapaces avec leurs éoliennes, mais cela ne dérange personne. Ils mentent sur la pollution de leurs véhicules, mais cela ne dérange personne. Ils mettent sur le coût d'exploitation de leurs éoliennes en mer, mais cela ne dérange personne. Bref, ils font n'importe quoi, mais cela ne dérange personne. Le 3ème Reich doit rigoler dans sa tombe.