En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© Reuters
Bonnes feuilles
Vous êtes très doué, il suffit de libérer votre potentiel. Et voici comment le faire
Publié le 09 juin 2018
Quand vous vous regardez dans la glace, vous ne vous trouvez pas très doué. Et vous avez tort. Car, en réalité, vous êtes créatif, vous avez beaucoup d'intuition, vous êtes capable de faire plusieurs choses à la fois, vous raisonnez plus vite et souvent mieux que les autres, vous êtes efficace. Extrait de "Petit guide à l'usage des gens intelligents qui ne se trouvent pas très doués" de Béatrice Millêtre chez Payot. 1/2
Béatrice Millêtre, docteur en psychologie, spécialiste en sciences cognitives, est psychothérapeute. Elle est notamment l'auteure de "Reussir grâce à son intuition", du "Livre des bonnes questions à se poser pour avancer dans la vie",  de "Le burn...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Béatrice Millêtre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Béatrice Millêtre, docteur en psychologie, spécialiste en sciences cognitives, est psychothérapeute. Elle est notamment l'auteure de "Reussir grâce à son intuition", du "Livre des bonnes questions à se poser pour avancer dans la vie",  de "Le burn...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quand vous vous regardez dans la glace, vous ne vous trouvez pas très doué. Et vous avez tort. Car, en réalité, vous êtes créatif, vous avez beaucoup d'intuition, vous êtes capable de faire plusieurs choses à la fois, vous raisonnez plus vite et souvent mieux que les autres, vous êtes efficace. Extrait de "Petit guide à l'usage des gens intelligents qui ne se trouvent pas très doués" de Béatrice Millêtre chez Payot. 1/2

Je présente mes idées

 Pour vous, la difficulté n’est pas d’avoir des idées, puisque votre cerveau en produit en permanence.

Par contre, c’est la présentation de celles-ci qui vous pose parfois problème, soit qu’elles vous paraissent tellement évidentes que vous ne les présentiez pas, mais les asséniez comme des vérités, soit que vous ne sachiez pas comment faire, soit encore que vous ne le souhaitiez pas, de peur qu’on ne vous les « vole ».

Une des causes principales de cette difficulté est que, souvent, vos idées sont en avance par rapport à celles de vos interlocuteurs.

Une autre est que vos idées ont besoin de sortir de la logique pure et d’être confrontées à la réalité.

Je libère mon potentiel

Des idées souvent en avance

Vos idées surgissent la plupart du temps avant que vos interlocuteurs ne puissent même réunir les éléments qui les y conduiront.

Soit ils arriveront à votre conclusion plus tard, soit ils n’y parviendront jamais. C’est votre côté novateur.

Présenter des idées en avance est compliqué du fait de ces deux raisons, et vous ne pouvez pas vous contenter de dire : « C’est comme cela qu’il faut faire. » Vous arrivez parfois à imposer votre point de vue, mais ce n’est pas toujours possible ni souhaitable.

Vous devez alors impérativement tenir compte de la logique des autres, afin de les amener à adopter vos idées.

Il ne s’agit en aucun cas de les manipuler, mais de leur faire gagner du temps en les amenant à un point où ils arriveront de toute façon, ou à leur faire prendre conscience d’avantages certains auxquels ils ne peuvent plus alors qu’adhérer.

Je comprends le fonctionnement des autres

Pour comprendre comment les autres fonctionnent, il faut d’abord que vous  compreniez comment vous-même vous fonctionnez, c’est-à-dire que vos idées sont réellement en avance sur les leurs.

Ensuite, admettez que si quelqu’un n’adhère pas immédiatement à votre propos, c’est qu’il ne le peut pas, et non pas qu’il se moque de vous ou vous mène en bateau.

Le but d’une discussion, c’est d’échanger des opinions qui vont, ou non, faire évoluer la vôtre. Mais la conversation se termine rarement par : « C’est vrai, tu as raison, et j’ai tort. »

Pourquoi ? Parce qu’il faut du temps pour qu’une idée étrangère fasse son chemin en nous, qu’on y réfléchisse consciemment ou non, qu’elle mûrisse, et qu’on l’adopte ou non.

Première conclusion : acceptez que vous n’allez donner qu’une opinion, sans essayer de convaincre envers et contre tout que vous avez raison. Il ne s’agit que de dire ce que vous pensez ou ressentez.

Deuxième conclusion : on ne peut amener quelqu’un à adopter une idée qu’il n’a pas sans que cela ne lui demande du temps et de la réflexion.

Troisième conclusion : vous y arriverez, mais soyez patient. Prenez donc cela comme un défi personnel.

 © Editions Payot & Rivages, Paris, 2007, 2018.

Extrait de "Petit guide à l'usage des gens intelligents qui ne se trouvent pas très doués" de Béatrice Millêtre chez Payot

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Charlotte Casiraghi &Gad Elmaleh n’ont pas la même (idée de l’)éducation, Meghan Markle &son père non plus; Laeticia H. se dé-esseule avec un Top chef, Karine Ferri &Yoann Gourcuff se marient en vivant chacun seul; Jennifer Aniston : ses 50 ans avec Brad
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Comment on a tué les centre-villes de ces villes moyennes où une majorité de Français voudraient pourtant vivre
04.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
05.
Maltraitance dans les Ehpad : pourquoi des formations des personnels soignants peuvent faire une grande différence pour les personnes âgées
06.
14 tonnes d’aide humanitaire française pour le Venezuela confisquées à Caracas par la Garde nationale
07.
Fake news indétectables : GPT2, le programme développé par l’équipe d’intelligence artificielle d’Elon Musk auquel ses concepteurs préfèrent renoncer tant il leur fait peur
01.
Christine Lagarde, la directrice du FMI, prévient d’un risque grave de tempête mondiale mais personne ne semble l’entendre
02.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
03.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
04.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
05.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
06.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
03.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
04.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
05.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
06.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 09/06/2018 - 19:43
Potentiel
Le prochain livre de l'auteur devrait s'adresser à ceux qui ne sont pas intelligents mais se croient très doué. Il y en a plein dans la sphère politique et dans les entreprises.
kelenborn
- 09/06/2018 - 18:23
ce qu'il y a de bien
avec Atlantico c'est que l'on peut donner la parole a des gens qui n'ont strictement rien à dire! D'ailleurs, après "Cahiers de vacances pour enfants précoces" ( ce qui devrait se vendre car les gens ne pondent que des génies) elle pourrait écrire " Devoirs de vacance pour éviter la vacuité"