En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

04.

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

05.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

06.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

07.

69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Mesures pour lutter contre le virus
Coronavirus : la Chine confine 20 millions d’habitants autour de Wuhan, les festivités du Nouvel an chinois annulées à Pékin
il y a 37 min 40 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Ritals", adaptation théâtrale de Bruno Putzulu : il était une fois les immigrés italiens de Nogent-sur-Marne

il y a 1 heure 20 min
Electrocutions et incendies
L'UFC-Que Choisir alerte sur les dangers des chargeurs de smartphones
il y a 1 heure 47 min
pépites > Santé
Origines du virus
Wuhan : des serpents pourraient être la source de l'épidémie du coronavirus chinois
il y a 3 heures 19 min
pépites > Politique
Loi bioéthique
Le Sénat vote la PMA pour toutes, mais pas le remboursement pour toutes
il y a 7 heures 16 min
décryptage > France
ONDRP

Fermeture de l’Observatoire national de la délinquance : et hop, un thermomètre de moins !

il y a 8 heures 39 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

L’affaire Yasser Arafat : polémique et émergence d’accusations "d’empoisonnement par les Juifs"

il y a 9 heures 39 min
décryptage > Société
Tribunal du net

#JeSuisMila : l’effarante incapacité contemporaine à distinguer la critique adressée au groupe de celle visant les individus

il y a 9 heures 49 min
décryptage > Science
Big Bang

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

il y a 10 heures 44 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

il y a 11 heures 27 min
pépites > Justice
Soupçons de financement libyen
La justice britannique va remettre Alexandre Djouhri à la France
il y a 59 min 12 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Messiah" de Michael Petroni : quand le doute s’insinue et ne vous lâche pas

il y a 1 heure 33 min
light > High-tech
"C'est toi dans cette vidéo ?"
Facebook : la gendarmerie de l'Indre alerte sur une arnaque avec une vidéo qui aurait déjà fait un grand nombre de victimes
il y a 2 heures 33 min
pépite vidéo > Mode
Une page se tourne
Les images de l'ultime défilé de Jean-Paul Gaultier
il y a 6 heures 45 min
décryptage > Histoire
Mémoire

75ème anniversaire de la libération d’Auschwitz : l’histoire de la Shoah prise au piège des réinterprétations politiques d’aujourd’hui

il y a 7 heures 54 min
décryptage > Santé
Menace de pandémie

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

il y a 8 heures 44 min
décryptage > Terrorisme
Voilà comment on fabrique les crétins

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

il y a 9 heures 43 min
décryptage > Politique
Loi Avia

Pourquoi le projet de loi de lutte contre la cyber haine représente une menace aussi grave que la réalité qu’il entend combattre

il y a 10 heures 19 min
décryptage > Politique
Objectif 2022

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

il y a 11 heures 6 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
L'Express pense qu'il n'y a plus de plafond de verre au-dessus de Marine Le Pen ; L'Obs s'éveille aux violences policières ; Valeurs Actuelles se shoote à Yassine Belattar ; Copé épargné par LREM à Meaux ; vins "naturels" et biodynamie à tort et à travers
il y a 11 heures 30 min
© BERTRAND GUAY / AFP
© BERTRAND GUAY / AFP
Syndicats

Congrès de la CFDT : le délicat défi de la modération

Publié le 06 juin 2018
C’est cette semaine que se tient, à Rennes, le 49ème Congrès confédéral de la CFDT. Quelque 3000 militants sont attendus pour donner leur avis sur le bilan de la seconde mandature de Laurent Berger, le secrétaire général de l’organisation.
Mickaël Ciccotelli est journaliste pour tripalio.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mickaël Ciccotelli
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mickaël Ciccotelli est journaliste pour tripalio.fr
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
C’est cette semaine que se tient, à Rennes, le 49ème Congrès confédéral de la CFDT. Quelque 3000 militants sont attendus pour donner leur avis sur le bilan de la seconde mandature de Laurent Berger, le secrétaire général de l’organisation.

S’il est acquis que M. Berger devrait se succéder à lui-même, il n’en demeure pas moins que son parti pris résolument modéré devrait faire l’objet d’un certain nombre de critiques.

 

Une réélection acquise

 
Laurent Berger l’avait annoncé depuis plusieurs mois : il est candidat à sa propre succession à la tête de la CFDT. Dans cette configuration, aucune autre candidature au secrétariat général n’était envisageable. En pleine confiance, M. Berger, a ainsi déclaré, jeudi dernier, devant des journalistes de l’Association des journalistes de l’information sociale (AJIS) : « Je repars pour quatre ans et peut-être plus ». Avant même le début du congrès de Rennes, le patron de la CFDT annonçait ainsi qu’il allait se succéder à lui-même dans quatre ans. La CFDT est décidément un long fleuve tranquille. C’est d’ailleurs probablement cette tendance à la continuité qui a conduit Véronique Descacq, jusqu’alors numéro 2 de l’organisationt et parfois pressentie pour en prendre la tête, à préférer prendre le large – par le moyen, rappelons-le, d’un poste à la Caisse des Dépôts et Consignations. 
 

Le « réformisme » et lui seul

 
Sur le fond de son action, Laurent Berger entend bien défendre la méthode syndicale « réformiste », entendez : modérée. Toujours devant l’AJIS, il a en effet affirmé qu’il était partisan d’une « ligne qui prône le dialogue social et la démocratie sociale comme méthode de transformation ». Ceci étant dit, afin sans doute d’anticiper certaines des critiques qui pourraient lui être faites à propos de dispositions d’esprit trop conciliantes à l’égard du gouvernement ou du patronat, M. Berger a reconnu que la période était difficile. « On a une absence de patronat en terme d’interlocuteurs » et un gouvernement tenté de « jouer bloc contre bloc » déplore-t-il. S’estimant trop peu écouté notamment par le chef de l’Etat et le Premier ministre, Laurent Berger en est même venu à leur dire qu’il considérait « qu’il y avait un problème de méthode, un profond mécontentement de la CFDT ».  
 

Des militants parfois plus perplexes

 
Ces expressions d’agacement et coups de menton de M. Berger expriment son désarroi d’être mis sur la touche par Emmanuel Macron. Ils lui permettent surtout de montrer à la base militante que la confédération n’est pas dans une attitude attentiste vis-à-vis des dirigeants de l’Etat. Il faut dire que certains adhérents et responsables de la CFDT semblent s’inquiéter des méthodes de travail de leurs dirigeants confédéraux. Est-il nécessaire de rappeler qu’en octobre dernier, en plein débat sur les ordonnances Travail, à l’occasion d’un rassemblement de 10 000 représentants de la CFDT, Laurent Berger avait été quelque peu chahuté du fait de ses positions conciliantes à l’égard du gouvernement ? Depuis, le gouvernement a muliplié les fronts sociaux et, pour certains militants cédétistes – comme ici dans Marianne – les postures modérées du national ne passent pas toujours bien en interne. 
 

Une méthode qui fait ses preuves

 
Qu’elles soient largement partagées ou non par les militants cédétistes, les critiques formulées en interne à l’encontre des méthodes de Laurent Berger ne renvoie pas, en tout cas, à une opposition structurée aux orientations confédérales. Le secrétaire général de la CFDT tient indiscutablement son organisation. En outre, le parti pris modéré des dirigeants de la CFDT qui se succèdent depuis maintenant trente ans ont finalement permis à la centrale de passer devant la CGT pour ce qui concerne la représentativité chez les salariés du privé. Un mouvement similaire n’est pas à exclure dans la fonction publique – les résultats de la représentativité syndicale y seront connus à la fin de l’année. 
 
Une telle progression de la représentativité cédétiste et une telle stabilité interne peuvent-elles être pérennisées dans une configuration où plus grand monde, au gouvernement et dans le patronat, ne veut négocier grand chose avec la CFDT ? Laurent Berger devra convaincre sa base que « oui ». 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

04.

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

05.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

06.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

07.

69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires