En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron

05.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

06.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

07.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Hommage et émotion
Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron
il y a 2 heures 41 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 20 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 4 heures 7 min
light > Culture
7e art
"Soumission" : le roman de Michel Houellebecq sera bientôt adapté au cinéma par le réalisateur Guillaume Nicloux
il y a 9 heures 17 min
light > Politique
Classe politique endeuillée
L'ancien ministre socialiste Michel Charasse est décédé à l'âge de 78 ans
il y a 11 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vie de Gérard Fulmard" de Jean Echenoz : un pastiche de polar, plaisant mais pas fracassant !

il y a 12 heures 20 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le noir passe au blanc et quand le design horloger est de retour : c’est l’actualité des montres à l’heure du Covid-19
il y a 12 heures 43 min
pépite vidéo > Europe
Lutte contre l'extrémisme
Attentats à Hanau : l'hommage émouvant des Allemands envers les victimes
il y a 13 heures 38 min
décryptage > Environnement
Inquiétudes

Fermeture de Fessenheim : vers une fragilisation à long terme des compétences de la filière nucléaire et notamment pour la construction des futurs EPR

il y a 15 heures 1 min
décryptage > Santé
Lutte contre l'épidémie

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

il y a 16 heures 27 min
décryptage > Terrorisme
Attentats en Allemagne

Le complotisme, moteur d’un terrorisme identitaire pointé du doigt par le FBI

il y a 17 heures 33 min
light > Insolite
Trésor inestimable
Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée
il y a 2 heures 55 min
light > People
Parisian Way of Life
Une plaque a été installée dans un restaurant KFC à Paris après le passage de Kim Kardashian et Kanye West
il y a 7 heures 35 min
pépites > Justice
Affaire Griveaux
Piotr Pavlenski indique être à l'origine du vol des vidéos sur l'ordinateur d'Alexandra de Taddeo
il y a 10 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"What is love" d'Anne Buffet : un contrepied systématique et réjouissant des poncifs sur l’amour

il y a 11 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Miroir de nos peines" de Pierre Lemaitre : un roman passionnant dont on regrette de tourner la dernière page...

il y a 12 heures 28 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Covid-19 : un expert chinois indique que des patients "guéris" pourraient toujours véhiculer le virus
il y a 13 heures 4 min
décryptage > Défense
Dissuasion

L’armement nucléaire français est incontournable à l'indépendance de la France

il y a 14 heures 42 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"
il y a 15 heures 29 min
décryptage > Science
La menace fantôme

Vaisseaux spatiaux, fusées et débris divers : quand la NASA transforme l’espace en cimetière géant

il y a 16 heures 57 min
décryptage > Politique
Comme avant

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

il y a 17 heures 49 min
© Reuters
Marine Le Pen essaie d'achever la mue du FN.
© Reuters
Marine Le Pen essaie d'achever la mue du FN.
Adroite

Le pari de Marine Le Pen d’incarner la nouvelle droite ne pourra que faire pschittt

Publié le 25 avril 2012
La stratégie de la candidate FN est claire : provoquer une explosion de l'UMP pour recomposer la droite autour de son parti. Avec l'objectif, un jour, d'accéder au pouvoir. Un pari difficile si l'on se fie à l'histoire européenne récente.
David Valence enseigne l'histoire contemporaine à Sciences-Po Paris depuis 2005. Ses recherches portent sur l'histoire de la France depuis 1945, en particulier sous l'angle des rapports entre haute fonction publique et pouvoir politique. Témoin engagé...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
David Valence
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
David Valence enseigne l'histoire contemporaine à Sciences-Po Paris depuis 2005. Ses recherches portent sur l'histoire de la France depuis 1945, en particulier sous l'angle des rapports entre haute fonction publique et pouvoir politique. Témoin engagé...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La stratégie de la candidate FN est claire : provoquer une explosion de l'UMP pour recomposer la droite autour de son parti. Avec l'objectif, un jour, d'accéder au pouvoir. Un pari difficile si l'on se fie à l'histoire européenne récente.

Atlantico : Marine Le Pen a déclaré ce dimanche soir vouloir incarner désormais la « nouvelle droite ». Le FN est-il en mesure selon vous de devenir le principal parti de droite de France ?

David Valence : Marine Le Pen essaie d'achever la mue du FN, du parti d'extrême droite relativement classique qu'il était dans les années 1970 à un populisme "patrimonial" plus rentable dans les urnes.  

Pendant longtemps, on a pensé que le FN suivrait une évolution comparable à celle du MSI italien : ce parti néo-fasciste n’avait pas réellement désavoué le legs de Mussolini et était dirigé par l'emblématique Giorgio Almirante. Dans les années 1990, il a été transformé par Gianfranco Fini, d’abord en un parti populiste puis en un parti de droite classique avec une forte tendance jacobine, c’est-à-dire très peu enclin au développement des autonomies régionales. Plus tard, ce parti s’est fondu dans le Parti des Libertés crée par Berlusconi. Il s'agissait d'une évolution spectaculaire, du néo-fascisme à la droite "classique".

Mais je crois que Marine Le Pen a plutôt en tête le modèle des partis populistes des pays nordiques, qui participent parfois au pouvoir mais exercent surtout une pression sur la droite modérée, en soutenant des gouvernements sans y participer pour mieux imposer leurs idées, comme le Parti populaire danois jusqu'en 2011 ou le Parti de la Liberté aux Pays-Bas. J'ajoute que Marine Le Pen est assez proche, par exemple, du discours que tient le Parti des Vrais Finlandais, puisqu'elle défend fermement un modèle social généreux et prétend le sauver en en excluant une catégorie désignée par elle comme "dangereuse" : les étrangers et même les Français issus de l'immigration.   

En réalité, on ne comprend pas la stratégie de Marine Le Pen si on ignore qu'elle raisonne sur un temps relativement long. Son ambition est d'installer durablement une offre politique nouvelle, à la fois populiste et proche du pouvoir, d'ici à 10 ou 15 ans. 

Je crois donc plus à une évolution du FN suivant le modèle du populisme scandinave plutôt qu'aux fantasmes qui en font la future formation politique dominante, à droite. Hormis en Hongrie, où c'est un parti issu de la droite libérale et modérée, le Fidesz, qui est devenu populiste, dans la plupart des pays européens, les populistes n'ont pas réussi à dévorer entièrement l'espace de la droite classique. En Suède, en Finlande, au Danemark ou aux Pays-Bas, des formations modérées, de droite ont continué à exister à côté d'une droite populiste et anti-immigrés.

Le Front National compte-t-il suivre la voie de l’UDC en arrivant au pouvoir seul, ou peut-il s’imposer via des alliances avec une partie de l’UMP ?

Le système politique suisse est si radicalement différent du nôtre que toute comparaison entre le FN et l'UDC est presque impossible. Le fonctionnement fédéral et la tradition du consensus vident en effet le vote UDC du "risque" qu'il pourrait représenter pour les électeurs helvétiques. C'est donc un vote protestaire non risqué, presque confortable.

En France, les choses sont sensiblement différentes. Quand on veut gouverner, il faut pouvoir le faire seul, en ne nouant de systèmes d'alliances qu'avec des plus petits ou des moins organisés que soi. 

C'est dans cette perspective que Marine Le Pen veut faire du Front national le bélier qui va ébranler la citadelle UMP. Au-delà de cette image facile, elle espère prospérer en profitant des tendances centrifuges qui ne manqueront sans doute pas de se manifester, à droite, à l'approche des élections législatives prochaines, en particulier dans la France de l'Est et du Nord.

Il est possible que nous assistions en effet à une vaste reconfiguration de la droite après l'élection présidentielle. Avec un FN qui change de nom et campe sur un populisme patrimonial, d'une part, et une UMP reconfigurée, vidée de ses éléments les plus durs et qui pourraient accueillir le Nouveau Centre et les radicaux. 

Mais il ne s'agit, je le répète, que d'hypothèses. Pour être certains qu'il y a bien, dans les urnes, un "effet Marine" et que la mue du FN est bien entamée, il faudra attendre les législatives, et vérifier que les résultats du FN ne fondent pas comme neige au soleil. Le FN a toujours du mal à "confirmer" ses succès : souvenez-vous par exemple de l'échec des législatives de 2002 par exemple. C'étaient quelques semaines à peine après l'accession de Jean-Marie Le Pen au second tour de l'élection présidentielle...

Propos recueillis par Aymeric Goetschy 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron

05.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

06.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

07.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

Commentaires (24)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
walküre
- 25/04/2012 - 17:53
Le temps joue pour le FN
Sarkozy ou Hollande c'est kif-kif. La crise va en venir à bout. Des deux. Dès septembre les Français vont l'apprendre à leurs dépens. Mélenchon pourra toujours aller chialer à la Bastille contre Hollande si ce dernier passait le second tour, il n'obtiendrait rien, Hollande ayant dit clairement qu'il appliquerait son programme et pas celui de Mélenchon.
Si c'est Sarkozy, on tiendra encore dix mois, maxi, puis plouf. Il est des situations intenables trop longtemps.
Marine Le Pen viendra à son heure. Le FN ne quémande pas les voix des uns et des autres. Ce sont les uns et les autres qui le rejoindront, petit à petit.
Personne ne parvient au pouvoir en 5 ans seulement. Demandez donc au père Chirac.
laurentso
- 25/04/2012 - 16:03
Ah tiens, marrant, on peut ici se faire insulter directement
sans qu'aucun modérateur n'intervienne. Encore que "muslim" n'est pas une insulte en soi, il est vrai. Tous juste en ce qui me concerne une légère erreur d'analyse. J'ai assez fustigé l'islamisme sur ce blog pour qu'on évite la confusion, pourtant...
Et encore ces délires délibilissimes sur les piscines de Lille et autres conneries à deux balles. Ceux qui utilisent de tels arguments se déshonorent eux-mêmes, alors...
Pourtant, on pourrait dire que le principal facteur de développement de l'islamisme radical, côté français, c'est bien sûr la montée du FHaine qui attise les tensions, empêche toute initiative, fut-elle maladroite. Aujourd'hui, dire qu'on ne déteste pas forcément tous ceux qui s'appellent Ahmed est fustigé par les politiquement corrects du racisme, les Zemmour Goldnadel et autres Alliot...
Le Pen n'est que 'l'ispice de connasse' des islamistes, elle leur sert la soupe, est leur alliée objectif. Et réciproquement, elle ne se prive pas d'ailleurs de défendre son ami Tariq Ramadan. Le FN et l'Islam ne sont que les deux versants de deux fascismes, deux impérialismes. Et l'on ne combat pas l'un contre l'autre, mais les deux ensembles, M. le reptilien djihadiste Carcajou.
Carcajou
- 25/04/2012 - 15:48
Tout est dans l'exécution
@texarkana - 25/04/2012 - 12:20

La stratégie de MLP est cohérente.

Dupont-Aignan et la Droite Populaire sont proches du FN. Si Sarkozy prend une déculottée le 6 mai, l'UMP - ce machin sans queue, ni tête qui va du centre droit à la droite populaire - explosera. Ceux qui le désirent rejoindront alors le FN.

Mais une aliance aussi bancale que celle du FDG et du PS qui montre bien que seule la soupe intéresse ces politicards ne doit être envisagée entre l'UMP et le FN, ce dernier y perdrait son âme. Voilà bien qu'elle serait la politique du pire et la pire des politiques car le FN est la dernière chance du pays, s'il ne reste pas dans le droit du fil de ce qu'il représente aujourd'hui, le dernier bastion de résistance tombe.