En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
Sincère et authentique
Puisque nos frères et sœurs sont cruciaux pour notre santé, petit mode d’emploi pour consolider ou réparer nos relations avec eux
Publié le 11 mai 2018
Les meilleures intentions ne suffisent pas pour entretenir de bonnes relations entre frères et sœurs. Ces liens particuliers ont pourtant une grande importance et nous avons tout intérêt à savoir les entretenir.
Pascal Anger est psychologue, psychanalyste, psychothérapeute, sexothérapeute, systémicien et médiateur familial.Il est également chargé de cours à Paris VII. Il est l'auteur de Le couple et l'autre, livre publié aux éditions l'Harmattan.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal Anger
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal Anger est psychologue, psychanalyste, psychothérapeute, sexothérapeute, systémicien et médiateur familial.Il est également chargé de cours à Paris VII. Il est l'auteur de Le couple et l'autre, livre publié aux éditions l'Harmattan.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les meilleures intentions ne suffisent pas pour entretenir de bonnes relations entre frères et sœurs. Ces liens particuliers ont pourtant une grande importance et nous avons tout intérêt à savoir les entretenir.

Atlantico : Sans être forcément conflictuelles, les relations entre frères et sœurs sont souvent complexes et fluctuantes. Comment peut-on entretenir durablement ces liens ?

Pascal Anger : Tout d’abord les situations sont différentes selon qu’il s’agisse d’une relation entre frères ou entre sœurs, car la question du genre influence nécessairement l’histoire familiale de chacun. Au-delà de ces différences, le point commun réside dans la force de ce lien de sang fondé sur la sincérité et l'authenticité des relations et le passé commun que nul autre ne peut connaître. Il est donc essentiel de rester dans ce lien direct et ne pas se créer, à l'âge adulte, de fausses obligations ou de chercher à toujours faire plaisir par exemple.   

De même, il faut savoir respecter la bonne distance : la proximité qui caractérise les fratries ne doit pas s’immiscer dans la vie de l’autre, de sa famille etc. Il faut bien comprendre qu’elle ne vous donne pas des droits sur vos frères et sœurs. Etre proche oui, mais intrusif non.

L’enfance et l’histoire familiale vécues ensemble déterminent forcément la nature des liens entretenus par la suite. Comment éviter de reproduire les schémas « hérités » de cette période ?

Avant tout, il faut avoir à l’esprit que ces liens sont fluctuants et qu’ils vont très probablement évoluer tout au long de la vie, de façon très surprenante parfois. On observe des renversements de situations entre frères et/ou sœurs, les aînés et les supposés « forts » appelant à l’aide les cadets quand ils traversent une épreuve, par exemple. Il est alors essentiel de répondre présent car ce lien permet d’appeler au secours sans être jugé ni avoir à se justifier… autant de facteurs qui empêchent souvent de demander de l’aide à d’autres. Pour autant -et cela peut paraître paradoxal- il faut être réaliste sur ses propres attentes, car tout le monde n’est pas réceptif de la même manière aux demandes, ni d’ailleurs aux efforts qui seront déployés. L’essentiel est d’avoir un désir commun d’entretenir ces relations et être bien conscient de ses différences avec l’autre.

Comment expliquer que ces relations restent parfois conflictuelles « à vie » ?

Elles reposent précisément sur des conflits familiaux qui n’ont pas été dépassés à l’âge adulte. Ces cas sont d’ailleurs fréquents et les tentatives de rapprochement finissent toujours raviver les conflits. On ne peut pas créer des relations apaisées si on ne s’affranchit pas des rôles assignés dans l’enfance, notamment lorsqu’ils ont instauré une compétition ou une trop forte inégalité de traitement entre frères et sœurs. Ceux qui s’estiment lésés revendiquent perpétuellement leur “ part d’héritage” au sens affectif du terme ou brandissent leur réussite personnelle en réaction au passé… Il faut admettre en réalité que l’égalité n’existe pas entre frères et sœurs. La place dans la fratrie détermine beaucoup de choses concernant son statut, l’attention et l’éducation reçue, etc. Un travail « d’objectivation » des relations frères / sœurs est une première étape indispensable pour sortir du conflit et créer des relations à la fois plus adultes et plus prometteuses.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Quand les secrets du succès du Bon Coin intriguent Amazon et eBay
04.
Vent de sécularisation sur le monde arabe ? Ces pays qui commencent à se détourner de la religion
05.
Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs
06.
Canicule : y’a-t-il encore un adulte dans l’avion ?
07.
Nominations européennes : le bras de fer entamé par Emmanuel Macron avec l’Allemagne peut-il aboutir ?
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Notre-Dame de Paris : l’incendie aurait été causé par une série de négligences
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
05.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
06.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires