En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

03.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

04.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

07.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

ça vient d'être publié
rendez-vous > Social
Politico Scanner
Des casseurs aux LBD, radioscopie de l’opinion des Français face à la violence dans les conflits sociaux
il y a 5 min 30 sec
décryptage > Economie
Lettre

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

il y a 1 heure 38 min
décryptage > France
Un aveu

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

il y a 2 heures 8 min
décryptage > Environnement
"J’ai trois Greta Thunberg à domicile"

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

il y a 2 heures 47 min
décryptage > France
Rapport

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

il y a 3 heures 28 min
Very bad trip
Etats-Unis : à 5 ans il amène de la cocaïne à l'école
il y a 18 heures 17 min
pépites > Justice
Aucun remord
Bilal Taghi, le premier homme à avoir fomenté un attentat djihadiste en prison, jugé dès ce mardi
il y a 19 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Livre : "Un dimanche à Ville d'Avray" de Dominique Barbéris : Une Madame Bovary des temps modernes, un roman à l’humour mordant

il y a 21 heures 35 min
light > People
The Big bucks
Kylie Jenner vend sa marque de cosmétiques pour la somme de... 600 millions de dollars
il y a 23 heures 16 min
pépite vidéo > Politique
Décentralisation
François Baroin : "la fédération des volontés locales" plus importante "qu'un pouvoir très centralisé"
il y a 23 heures 39 min
décryptage > Politique
Réforme

Retraites : cette violence qui nous attend au fond de l’impasse politique

il y a 55 min 56 sec
décryptage > Politique
"J'ai besoin de vous"'

Congrès des maires : Emmanuel Macron surestime l’impact de la politique de simplification mise en œuvre à destination des élus locaux

il y a 1 heure 52 min
décryptage > International
A l'intérieur comme à l’extérieur

Le régime iranien confronté à une double contestation

il y a 2 heures 21 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opération du siècle sur "Aramco" se présente mal : les milieux boursiers ne font pas confiance aux Saoudiens

il y a 3 heures 14 min
décryptage > Société
Vos gueules les mouettes

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

il y a 3 heures 41 min
pépites > Politique
Sauvetage
Congrès des maires de France: Emmanuel Macron dit avoir "tant appris" des élus
il y a 18 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : Perrine Perrez "Celle qui a dit non" : Nous on dit "oui" sans hésiter !

il y a 21 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Livre : "Encre sympathique" de Patrick Modiano : Modiano en détective, une délicieuse partition sur l’écriture et l’oubli

il y a 21 heures 44 min
Couette tueuse
Le mystère de la couette tueuse enfin élucidé !
il y a 23 heures 20 min
décryptage > Politique
Perte d'autorité

L’autorité de l’Etat ne sera pas restaurée par la violence

il y a 23 heures 51 min
© Reuters
Le taux d'abstention pourrait être de 29% ce dimanche.
© Reuters
Le taux d'abstention pourrait être de 29% ce dimanche.
Aux urnes

Qui sont ces abstentionnistes qui détiennent la clé de l’élection ?

Publié le 22 avril 2012
L’indicateur Ifop/JDD d’évaluation de l’abstention au premier tour de l’élection présidentielle révèle un score de 29% de Français qui n’iraient pas voter dimanche. Parmi les abstentionnistes, une proportion plus grande de jeunes et d’ouvriers. Reste désormais aux politiques à les convaincre, mais comment ?
François Kraus est Directeur des études politiques au département Opinion de l'Ifop.   
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Kraus
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Kraus est Directeur des études politiques au département Opinion de l'Ifop.   
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’indicateur Ifop/JDD d’évaluation de l’abstention au premier tour de l’élection présidentielle révèle un score de 29% de Français qui n’iraient pas voter dimanche. Parmi les abstentionnistes, une proportion plus grande de jeunes et d’ouvriers. Reste désormais aux politiques à les convaincre, mais comment ?

Atlantico : L’indicateur Ifop/JDD d’évaluation de l’abstention au premier tour de l’élection présidentielle révèle un score de 29% de Français qui n’iraient pas voter le 22 avril prochain. Parmi les abstentionnistes, figure une proportion plus grande de jeunes et d’ouvriers. Comment l’expliquer ?

François Kraus : Généralement, la participation électorale est liée à l’intérêt pour la politique, qui est plus élevé chez les personnes âgées, les hommes et les catégories sociaux professionnelles supérieures (plus diplômées et informées sur les questions politiques).

La participation est donc directement corrélée au niveau de diplôme et à la catégorie socio-professionnelle d’appartenance.

Dans le détail, il est intéressant de noter ce double clivage générationnel, où 39% des personnes âgées de moins de 35 ans n’iraient pas voter, contre seulement 20% des plus de 65 ans.


Sur le plan socioprofessionnel, la participation chez les ouvriers s’élève à 60% contre 78% parmi les cadres supérieurs ou professions libérales.

Le fait que les jeunes et ouvriers représentent un pourcentage élevé des abstentionnistes à l’élection présidentielle de 2012 ne constitue pas une surprise. Par exemple en 2007, l’écart entre les cadres et les ouvriers dans l’abstention était de 12%, contre 18% aujourd’hui.

Vous parlez d'un taux élevé d'abstentionnisme chez les jeunes, mais comment expliquer que 25% de ceux d'entre eux qui votent se prononcent en faveur de Marine Le Pen, d’après la dernière étude CSA ?

Premièrement, le chiffre publié par nos confrères du CSA était très contestable méthodologiquement. Ils ont d’ailleurs été sanctionnés.

Ensuite, ce qui prime chez les jeunes c’est le niveau d’éducation, de diplômes et d’activité.

Les jeunes qui votent Le Pen sont en général des jeunes actifs qui ont arrêté leurs études tôt pour se consacrer à des métiers de type manuel, ou dans lequel le niveau de formation n’est pas jugé très élevé. Ce qui compte pour eux, c’est donc la dimension populaire, les problèmes de précarité, de logement, de salaire, de pouvoir d’achat.

Du fait d’un environnement social qui ne peut être qualifié d’aisé, ils sont donc plus sensibles que la moyenne au discours lepéniste. Au contraire, les jeunes étudiants sont plus imperméables aux discours de Marine Le Pen. C’est très net, une étude conduite auprès des étudiants montre que Marine Le Pen n’arrive qu’à 11% de sympathisants.

Il y a donc deux jeunesse qui s’opposent.

Comment les politiques peuvent-ils convaincre les ouvriers et les jeunes abstentionnistes de se rendre aux urnes ?

Les abstentionnistes sont difficiles à convaincre, puisque leur refus de procéder au vote tient au déficit de crédibilité des candidats, ainsi qu’à une forme de manquement dans la qualité du discours et la capacité à agir. Ce sont tous ces éléments qui font que les gens pensent qu’il est inutile de se déplacer pour voter.

C’est plutôt en agissant sur la capacité d’action politique que les candidats pourront encourager une véritable mobilisation électorale. En 2007, Nicolas Sarkozy avait réellement mis en avant sa capacité d’action par rapport à ses prédécesseurs, et le niveau de mobilisation s’en était ressenti, atteignant alors un véritable record.

Cette année, le niveau d’abstention risque d’être plus fort.


Peut-on aller jusqu’à formuler le constat d’une cristallisation des abstentionnistes quelques jours avant le premier tour ?

Quand on mesure l’intérêt pour cette campagne, on a le sentiment que celle-ci apparaît plus décevante que la précédente, et que le vote nourrit peu d’espoir d’amélioration du sort de la France et des Français.

Reste que généralement, il y a des gens qui se décident au dernier moment. En prenant en compte les cinq derniers scrutins, on évalue l’abstention entre 20 et 25% en définitive. Cela reste toutefois un score élevé, et l’on peut imaginer que le taux d’abstentionnisme sera encore plus bas.

En prenant toutefois en compte votre dernière estimation, qui fixe le taux d’abstention à 29%, le record de 2002 serait enfin battu ?

Le record jusque-là s’est en effet produit en 2002 avec une abstention à 28,4%. Ce qui avait favorisé à l’époque l’ascension de Jean-Marie Le Pen au second tour.

En 1995, l’abstention mesurée était de 22%. En 2007, elle avait opéré un recul aux environs de 14%.

Selon toute vraisemblance, l’abstention de 2012 devrait se situer entre les fourchettes de 2002 (haute) et 2007 (basse).


Propos recueillis par Franck Michel

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

03.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

04.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

07.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

Commentaires (28)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Gilles
- 22/04/2012 - 09:24
Pa seulement
Il n'y a pas que les jeunes et ouvrier qui ne se déplacent plus. Ceux qui ont vécu plus de 30 ans d'UMPS en ont vraiment marre !
gmilady
- 22/04/2012 - 08:42
Oiseau de mauvaise augure
Attendez donc d'avoir le résultat de la participation au lieu de brandir l'abstension comme épouvantail.
nuala
- 22/04/2012 - 08:28
etre abstantionniste quel courage
avec dix candidats qui se presentent( vous voyez ça souvent a l etranger !) ils n ont pas d opinions moi je pense que ce sont des menfoutistes qui seront les premiers a gueuler quelque soit le president elu , je les compare aux indignes c est les memes vous savez ceux(quelques centaines de bons a rien) qui arpentent les trottoirs avec des masques sur le visage-trop moches pour se montrer- et des pancartes a la main au fait ils travaillent quand et ils sont indignes par quoi, moi je suis indignee par leur connerie mais on le sait la connerie c est universel