En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
Mise en garde
Dangers sur les voies sur berge : pourquoi il est si facile de se noyer dans la Seine
Publié le 21 avril 2018
Jeudi 19 avril à à Issy-les-Moulineaux, un adolescent de 14 ans est mort après avoir été poussé par des amis dans la Seine. Une mauvaise blague dont les conséquences auraient été bénignes si elle avait été faite à côté d'un lac.
Christian Poutriquet est responsable de la commission de formation de la fédération française de sauvetage et de secourisme 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Poutriquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Poutriquet est responsable de la commission de formation de la fédération française de sauvetage et de secourisme 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jeudi 19 avril à à Issy-les-Moulineaux, un adolescent de 14 ans est mort après avoir été poussé par des amis dans la Seine. Une mauvaise blague dont les conséquences auraient été bénignes si elle avait été faite à côté d'un lac.

Atlantico : Quelle est la principale raison qui explique qu'il est plus dangereux de tomber dans la Seine que dans un étang ? 

Christian Poutriquet : Le courant est le responsable. Dans la Seine, l'eau est plus ou moins en mouvements selon les endroits. En effet, dans les endroits plus étroits le courant est plus fort, dans les zones plus larges il l'est moins. C'est cette configuration de la Seine qui est dangereuse. De plus, des obstacles naturels augmentent la force du courant. Celui-ci a tendance à emmener les personnes tombées à l'eau vers le fond de la Seine. Tous ces problèmes sont propres aux fleuves, car dans les étangs l'eau est statique. 

Le courant est-il l'unique responsable des morts accidentelles dans la Seine ? Quels sont les  autres risques ? 

La personne tombée à l'eau peut aussi être percutée par un bateau. Il y a des endroits ou l'on peut se baigner dans la Seine, qui sont surveillés. Mais lorsque la baignade est interdite, les pilotes de bateau ont peu de chances de voir le baigneur, la personne peut être percutée par le bateau, et mourir. 

Ces risques sont-ils effacés lorsque la personne sait nager ? 

Les risques sont toujours présents. Le fait de savoir nager les diminue un peu, dans le sens où, la personne tombée à l'eau pourra nager jusqu'à la berge et sortir de l'eau. Cependant si la personne est tombée à l'eau dans un endroit où il y a un fort courant, elle se trouvera entraînée vers le fond. Même s'il s'agit d'un bon nageur, elle a peut de chances de réussir à se maintenir à la surface. 

Quels sont les comportements à risques qui augmentent les chutes dans la Seine ?
 

Ces comportements ne sont pas propres à la Seine, en termes général un quart des personnes qui se noient ont consommé de l'alcool. Il faut donc éviter de boire de l’alcool à proximité des points d'eau et éviter de se baigner lorsque l'on en a consommé. Les substances illicites sont aussi à éviter. Enfin, mieux vaut faire en sorte que toute la famille sache nager. 

Quelle est la réaction à avoir si on tombe dans la seine ?

Le principal risque est d'être entraîné par le courant. La réaction la plus commune est de lutter contre celui-ci afin de revenir à son point de départ. En réalité, mieux vaut se laisser porter par le courant, qui nous emmènera certes, plus loin de notre point de départ, mais dans une zone où il n'y a plus de courant, ce qui nous permettra de revenir à la berge sans s'épuiser. En luttant contre le courant, on épuise ses forces sans grande utilité.

Quant aux personnes présentes lorsqu'une autre tombe dans la Seine, il ne faut surtout pas qu'elles tentent de plonger pour le sauver, elles peuvent être entraînées par le courant également. Mieux vaut prévenir immédiatement les secours et tenter de lancer à la personne qui se noie un objet flottant afin que la personne puisse se maintenir à la surface. Les secours arrivent rapidement : 5 minutes pour la Seine intramuros, 10 à 20 minutes pour la Seine extramuros. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
02.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
03.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
04.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
05.
Ce biais statistique qui explique pourquoi la redistribution en France est loin d’être aussi efficace qu’on le croyait pour corriger les inégalités
06.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
07.
Pourquoi Oxfam se trompe de combat (et passe totalement à côté de ce qui se passe dans les pays développés)
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
04.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
05.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
07.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
04.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
05.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
06.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
05.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zelectron
- 22/04/2018 - 09:08
quelques bouées pour avoir la conscience tranquile, la duègne
avec alarme à la surveillance fluviale si quelqu'un les détache (+vidéos?)
Paulquiroulenamassepasmousse
- 21/04/2018 - 19:20
Exemple même d'un article
Exemple même d'un article sans intérêt........pourquoi est-il si facile de chuter d'une falaise ?.........Vite ! vite ! ...des gardes corps sur les berges des rivières, le long des chemins côtiers, sur tous les chemins de montagne, au bord des écluses le long des fossés .....Malheureusement il n'existe pas de protections efficaces contre la connerie humaine !