En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© REUTERS/Philippe Wojazer
Coup de gueule
Mais pourquoi Michel Sapin a-t-il enrichi INFOGREFFE de 250 millions d’euros en 2018 ?
Publié le 09 avril 2018
Sans doute tous les chefs d’entreprise ont pu remplir cette nouvelle obligation qui, au nom de la lutte contre la fraude fiscale, met un peu plus à mal nos libertés individuelles...
Commissaire aux comptes et conseil d’entreprise, vice-président d’Ethic.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Janin Audas
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Commissaire aux comptes et conseil d’entreprise, vice-président d’Ethic.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sans doute tous les chefs d’entreprise ont pu remplir cette nouvelle obligation qui, au nom de la lutte contre la fraude fiscale, met un peu plus à mal nos libertés individuelles...

Ouf, ça y est, j’ai réussi ! Après 2 jours de vaines tentatives, j’ai réussi à me télédéclarer sur INFOGREFFE, comme bénéficiaire effectif de mes sociétés, une société commerciale et deux sociétés civiles. Il m’en a couté 166,62 € pour mes trois sociétés.

Sans doute tous les chefs d’entreprise ont pu remplir cette nouvelle obligation qui, au nom de la lutte contre la fraude fiscale, met un peu plus à mal nos libertés individuelles. En effet, la loi Sapin a créé cette obligation (imposée par l’Europe) et nous avions jusqu’au 1er avril pour effectuer la déclaration des bénéficiaires effectifs auprès du Greffe du Tribunal de Commerce, via INFOGREFFE.

Ne pas déclarer ou déclarer des informations fausses, erronées ou incomplètes, volontairement ou non, peut être sanctionné pénalement par une peine de 6 mois de prison et une amende de 7 500 euros (c’est certainement ce que l’on appelle la simplification des obligations administratives et la dépénalisation des petits délits).

Mais, pour moi, le plus choquant est le pont d’or fait à INFOGREFFE qui facture 55 euros par déclaration télédéclarée par internet, soit pour les 2 millions de sociétés et autres structures commerciales (GIE…) un chiffre d’affaires de 100 millions. A cela s’ajoute les déclarations à faire par les sociétés civiles (immobilières et autres…) dont il est difficile de connaître le nombre. Si l’on retient comme hypothèse un chiffre de 2 millions de SCI, cela fait un chiffre d’affaires supplémentaire de 100 millions.

A cela s’ajouteront les déclarations à faire pour les sociétés nouvelles (24,80 €) ainsi que les mises à jour des déclarations antérieures, y compris les changements d’adresse des personnes concernées (48,49 €).

Au total, cela fera quelques 250 millions de chiffre d’affaires supplémentaire pour INFOGREFFE en 2018 !  

Maintenant, je vais m’atteler à la protection des données personnelles (RGPD) pour mettre en conformité mon entreprise (sous peine de sanctions pouvant aller jusqu’à 4 % de mon chiffre d’affaires) et ce pour le 25 mai prochain !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
04.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
05.
Le paradoxe des sacs plastiques ou quand le remède (de leur suppression) est pire que le mal
06.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
07.
Emmanuel et Brigitte Macron profitent d'un bain de foule au Touquet
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
04.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
05.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
06.
Faut-il craindre l'opération "Revanche pour le Sham" de l'EI
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
KOUTOUBIA56
- 09/04/2018 - 21:56
c'est bien connu partout ou
c'est bien connu partout ou les socialistes passent les impôts poussent !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! et Sapin était doué pour cela. dire que nous avions ce zigoto dés 1981 !!!!!!!!!!!!!!!! le voila le cancer de la France : Sapin a part faire chier le monde l'avez vous vu créer un centime de richesse pour le pays que nenni
Anouman
- 09/04/2018 - 20:20
Infogreffe
Voilà une greffe réussie et sans rejet apparent. C'est un art de créer des contraintes légales (dont l'utilité est souvent douteuse) et de les faire payer au citoyen (ou entreprise, mais cela revient au même car derrière l'entreprise il y a des citoyens).
J.ANTOINE
- 09/04/2018 - 14:41
la création d'une nouvelle rente...
chaque modification dans le contrôle d'une société, le changement d'adresse d'un "bénéficiaire effectif", voire le changement d'adresse ou de qualité du dirigeant d'une filiale de groupe étranger côté, sera l'objet d'une nouvelle déclaration. C'est dire si l'affaire est bonne; quant à l'objectif affiché de lutte contre la fraude et le terrorisme, on imagine mal le chef du quartel de la drogue ou monsieur Etat Islamique se déclarer bénéficiaire effectif de la société tête de groupe... En outre, le greffe ne dispose d'aucun moyen pour vérifier les informations relatives aux SA ou SAS, informations dont dispose en principe déjà l'administration fiscale...