En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

04.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

05.

Islamisme : Yannick Jadot demande la fin de "toutes les complaisances" dans les mairies et au gouvernement

06.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

07.

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

02.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

03.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

04.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Grand nettoyage
Islamisme : Yannick Jadot demande la fin de "toutes les complaisances" dans les mairies et au gouvernement
il y a 11 heures 13 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Une galaxie naine est entrée en collision frontale avec la Voie lactée ; Osiris-Rex : la Nasa inquiète de perdre son précieux chargement prélevé sur l’astéroïde Bennu
il y a 13 heures 44 min
pépites > International
Tensions
Macron a rappelé à Paris l'ambassadeur de France en Turquie après l'insulte d'Erdogan
il y a 15 heures 46 min
décryptage > Economie
Les lignes bougent

Etats-Unis, Chine, Europe : quelle remondialisation ?

il y a 17 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Hélène Cixous ou l’empire des nuances

il y a 17 heures 30 min
décryptage > Education
Signes de faiblesses et de lucidité

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

il y a 17 heures 52 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Intégration et inégalités : comment la pensée décoloniale s’est propagée au sein des banlieues

il y a 18 heures 9 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Survivre : la quête de l’espèce humaine face aux multiples menaces

il y a 18 heures 12 min
décryptage > Politique
LFI (La France Islamiste)

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

il y a 18 heures 13 min
décryptage > Société
Dangers du siècle

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

il y a 18 heures 17 min
pépites > Société
Les affaires ont repris
Paris : la délinquance a explosé depuis le déconfinement
il y a 11 heures 40 min
pépites > Politique
Menace qui pèse sur la France
Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"
il y a 15 heures 31 min
décryptage > Politique
Non-débat

Pourquoi l’usage abusif de la honte comme argument politique est en train d’asphyxier notre démocratie

il y a 17 heures 6 min
décryptage > International
Coup diplomatique

Du blé contre la reconnaissance d’Israël par le Soudan

il y a 17 heures 26 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Climatisation à moindre impact : de nouvelles peintures pour bâtiments pourraient permettre de rafraîchir les immeubles
il y a 17 heures 37 min
décryptage > Histoire
Latrines

Des archéologues fouillent les restes de toilettes médiévales afin de mieux comprendre l'impact de notre régime alimentaire sur notre santé

il y a 17 heures 58 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Les surdoués demandent-ils l’impossible en amour ?

il y a 18 heures 11 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’absence de débouché politique face à la colère du peuple

il y a 18 heures 13 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Emmanuel Macron : de la réforme à la transformation

il y a 18 heures 13 min
décryptage > Société
Etat profond

QAnon contre Antifas : pour de plus en plus de gens, la vérité est ailleurs. Et le problème est qu’ils ont partiellement raison…

il y a 18 heures 17 min
© Reuters
© Reuters
Vice caché

Scandale chez Paris Habitat : la sévérité affichée de la mairie de Paris masquait une grande clémence

Publié le 04 avril 2018
Il y a un an environ, sous une forte pression médiatique, Stéphane Dambrine, le directeur général de Paris Habitat, était débarqué. Rassurez-vous ! A y regarder de près, cette éviction très confortable n'en était pas tout à fait une ...
Serge Federbusch
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch est président d'Aimer Paris et candidat à l'élection municipale de 2020. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il y a un an environ, sous une forte pression médiatique, Stéphane Dambrine, le directeur général de Paris Habitat, était débarqué. Rassurez-vous ! A y regarder de près, cette éviction très confortable n'en était pas tout à fait une ...

Il y a un an environ, Stéphane Dambrine, le directeur général de Paris Habitat, (ex Opac), fonctionnaire bien vu des socialistes parisiens, était débarqué, proclamaient les gazettes, à l'instigation d'Hidalgo, qui en réalité n'y pouvait plus grand chose tant la pression médiatique était forte, sur fond de scandales et d'accusations de dilapidation. 

Rassurez-vous ! A y regarder de près, cette éviction très confortable n'en était pas tout à fait une ...

Réuni jeudi 16 juin 2017, le conseil d’administration de Paris Habitat, un des plus importants organismes HLM de France avec ses 122 000 logements, avait acté le « départ volontaire » de son directeur, Stéphane Dambrine. Ce départ avait pris effet le 13 juillet suivant moyennant un accord dit de rupture conventionnelle ayant coûté à peu près 300 000 euros. 

Selon "le Monde", tuyauté comme il se doit par la mairie, il s’agissait d'une éviction "brutale" de Dambrine lequel avait été nommé en 2011 à l’initiative de Delanoë. 

Une brutalité relative et coûteuse pour les actionnaires de Paris Habitat ! La ville s'était en réalité résolue, après avoir freiné des quatre fers, à se séparer de cet agent bien sous tout rapport idéologique. 

Pourtant, depuis des mois, les révélations s'étaient multipliées sur les cas de harcèlement et le climat délétère qui régnaient à Paris Habitat. Vous trouverez en cliquant ICI un article documenté de Gilles Gaetner, pour Atlantico, qui s'étonnait déjà de la bienveillance et de la patience d'Hidalgo. 

Mais plusieurs mois de polémiques sur les avantages et salaires accordés à l’équipe dirigeante de 31 directeurs et chargés de mission ; la présence dans les logements de hauts fonctionnaires dont les revenus dépassent largement les plafonds, des surfacturations de travaux par la régie interne et l’achat pour 130 000 euros de meubles de bureau d’abord disparus puis retrouvés, comme l’avait raconté l'hebdomadaire Marianne, avaient fini par contraindre Hidalgo à lâcher Dambrine. 

Ian Brossat, adjoint (PC) au maire de Paris chargé du logement, avait vendu le morceau dans un entretien accordé le 4 juin à Radio Protestante : « Si ces faits sont avérés ils sont profondément scandaleux et nous allons mener une enquête interne pour vérifier ces affaires, et si c’est nécessaire aller en justice. » Sans attendre le résultat de l’enquête qu’il appelait de ses vœux, il annonçait : « Nous allons changer le directeur de Paris Habitat et ce sera réalisé le 16 juin. » 

Pour Roger Madec, plus modéré : « M. Dambrine est un bon professionnel, reconnu de tous, mais la confiance était rompue et il nous fallait trouver un accord ». Un accord décidément bien onéreux vu le contexte ... 

Sauf qu'à y regarder de près ce directeur évincé ne l'a pas été tout à fait et que ses relations avec la Socialie municipale et logeuse sont loin d'avoir disparues ! 

Depuis août 2017 Dambrine se présente en effet comme " Président chez COOP Paris habitat métropole". Sa fiche LinkedIn en témoigne : voir ICI

Kézako donc que ce "COOP Paris Habitat" ? Il s'agit ni plus ni moins d'une filiale de Paris-Habitat ! 

On découvre sur le site Internet de ce dernier que : "La SCP Coop Habitat Paris Métropole a pour vocation de mettre à disposition du groupe Paris Habitat un outil permettant de faciliter le parcours résidentiel de ses locataires et de répondre aux souhaits des collectivités franciliennes de réaliser des opérations d'habitat diversifié notamment à travers des opérations en accession sociale à la propriété (ASP). Le total net du bilan de l'exercice 2014 avant affectation du résultat est de 1 072 793,60 €. Le montant du capital s'établit à 1 225 644 €. Le total des dettes se monte à 19 735,46 €. Le résultat de l'exercice 2014 s'établit à -9 556,92 €." 

Dambrine siège même au conseil d'administration de la fédération des HLM au titre de cet organisme : voir ICI

Bref, Dambrine continue d'officier dans un groupe dont il a été prétendûment congédié sur la pression de journaux ayant dénoncé des scandales et ce malgré une guerre de retardement menée par la municipalité socialiste. 

On ne sait trop s'il y est rémunéré et de quels avantages il y bénéficie éventuellement mais il en est le président affiché d'une filiale ! 

Une grasse indemnité et une reconversion douce : en fait de sanction on a vu pire. 

Qu'est-ce qui justifie donc pareille clémence ? 
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Atlante13
- 05/04/2018 - 19:49
Il est pas beau, le Modèle Social français?
on comprend pourquoi la gauches y est attachée, la gamelle est tellement bonne? Et cette mme Hidalgo, dans tout ça? Tout comptes faits, Al Capone & Co n'étaient que des enfants de coeur à côté.
Gpo
- 04/04/2018 - 13:32
Il a sans doute des dossiers explosifs
Sous le coude. .et Hidalgo et ses sbires cèdent au chantage?